Quelques réflexions sur trois questions fondamentales de notre établissement en Afrique

Quelques réflexions sur trois questions fondamentales de notre établissement en Afrique

Documents
60 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Oiuniversity connecticut libraries hbl,stx DT 31.Q4 Quelques reflexions sur trois ques o 3 T1S3 DDMÛMDDM T CONNECTICmOFUNivERSITY CTSTORRS, ( i)QUELQUES iy FLEIlLm TROIS QUESTIONS FONDAMENTALES DE NOTRE ÉTABLISSEMENT EN AFRIQUE. .^ QUELQUES RÉFLEXIONS SUR TROIS QUESTIONS FONDAMENTALES DE NOTRE ÉTABLISSEMENT EIV AFRIQUE. ««î8- PARIS A. GUYOT ET SCRIBE, IMPRIMEURS DU ROI 35, nUE NEUVE-DES-PETITS-CIIAMI'S. 18^6. 51 QUELQUES RÉFLEXIONS SUR TROIS QUESTIONS FONDAMENTALES 2>£ NOTBl ÉTABIiISSlMlMT IN ^FB2Q17£. Les débatsqui onteu lieudans lesbureaux de laCham- bre des députés , à l'ocGasion des crédits supplémen- taires de l'Algérie; grand nombre d'articles de journaux, et des lettres particulières émanant de pairs de France, de députés et d'hommes de gouvernement diversà ti- tres, ont convaincu qu'ilnous s'était opéré dans les esprits, en France, à l'égard de l'Afrique, une réaction qui ressemble fort à une panique. Quand l'imagination est affectée de cette maladie, on réfléchit peu, on se laisse aller aux jugemens les plus hasardés et souvent même les plus injustes. De là, cette multitude d'opinions contradictoires, cette foule de remèdes qui viennent proposésd'être pour améliorer nos affaires dans l'Algérie. Les uns ont dit qu'il fallait séparer le gouvernement —— 6 civil du gouvernement militaire; diviser l'Algérie en trois commandemens réunir l'Algérie à la France par; article loi;un de créer un ministère spécial de l'Algé- rie lieu d'une directionau générale.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 18
Langue Français
Signaler un problème