ANALYSE ET CRITIQUE DE FILM
4 pages
Français

ANALYSE ET CRITIQUE DE FILM

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
4 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

ANALYSE ET CRITIQUE DE FILM

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 163
Langue Français

Exrait

regine.claude@ac-lyon.fr
ANALYSE ET CRITIQUE DE FILM
Il faut distinguer ce que l’on appelle l’analyse et ce qui appartient au discours sur le film.
L’ANALYSE s’en tient à l’oeuvre prise pour elle même de façon indépendante et infiniment singulière.
LE DISCOURS envisage le film d’un point de vue extérieur à l’oeuvre, il existe un discours juridique,
sociologique, psychologique sur le film.
L’ANALYSE DE FILM dans l’acceptation que nous lui donnerons, n’est pas étrangère à une
problématique d’ordre esthétique ou langagière.
LE BUT DE L’ANALYSE DE FILM est alors de faire mieux aimer l’oeuvre en la faisant mieux
comprendre. Il peut également être un désir de clarification du langage cinématographique, avec
toujours un présupposé valorisant vis-à-vis de celui-ci.
LES METHODES D’ANALYSE appartiennent à un ensemble d’analyses (textuelle, narratologique,
iconique, thématique, structurale,…) où le film étudié doit être considéré comme une oeuvre artistique
autonome, susceptible d’engendrer un "texte" (analyse textuelle) fondant ses significations sur des
structures narratives (analyse narratologique), sur des données visuelles et sonores (analyse
iconique) produisant un effet particulier sur le spectateur (analyse psychanalytique). Cette oeuvre doit
être également envisagée dans l’histoire des formes, des styles et de leur évolution.
LE REGARD porté sur un film devient analytique dès que l’on décide de dissocier certains éléments
du film pour s’intéresser plus spécialement à tel moment, telle situation, telle image ou partie d’image.
Ainsi l’analyse peut devenir une attitude critique commune au cinéaste et à tout spectateur un peu
averti.
ANALYSE ET CRITIQUE DEUX DISCOURS A DISTINGUER
L’approche cinéphilique prioritairement fétichiste fondée sur le culte de l’acteur et des stars
(magasines grands publics Première / Studio)
L’approche cinéphilique analytique à la base de la critique conçue comme critique d’art
(Cahiers du cinéma / Positif).
L’activité critique suppose toujours la culture cinéphilique alors que l’amour du cinéma peut se
satisfaire d’une relation exclusivement passionnelle et aveuglée, le désir de connaître étant
alors perçu comme un obstacle à la jouissance.
L’ACTIVITE CRITIQUE A TROIS FONCTIONS PRINCIPALES :
Informer
évaluer
promouvoir
Ces trois fonctions concernent très inégalement l’analyse surtout car le critère d’actualité ne joue
quasiment aucun rôle dans la démarche de l’analyse.
LE CRITIQUE informe et offre un jugement d’appréciation
L’ANALYSTE doit produire des connaissances. Il est tenu de décrire minimalement son objet
d’étude, de décomposer les éléments pertinents de l’oeuvre, de faire intervenir le plus grand
nombre possible de ses aspects dans son commentaire et d’offrir ce faisant une
INTERPRETATION.
L’ANALYSE n’a donc
ni à définir
les conditions
les moyens de la création artistique
ni à porter des jugements de valeur
ni à établir des normes
Ce dernier trait, en particulier, est important ; outre le fait qu’il distingue l’analyse d’une certaine
conception de la critique, il contribue en effet à rapprocher l’analyse d’un autre ensemble de discours
sur le cinéma que l’on a pris l’habitude de rassembler sous l’appellation de « théorie du cinéma ».
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents