Cours 1 TD Analyse d oeuvre
4 pages
Français

Cours 1 TD Analyse d'oeuvre

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
4 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Cours 1 TD Analyse d'oeuvre

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 109
Langue Français

Exrait

Cours 1 TD Analyse d’oeuvre
 Aprèsavoir étudié ensemble pendant la première heure la nomenclature d’analyse d’oeuvre que vous trouverez sur le site, j’ai tenu à vous mettre en garde sur la notion destyle.
 Lanotion de style est délicate à manier. Avt le 20ième, les artistes proclamaient rarement par des manifestes leur appartenance à des principes stylistiques bien définis.  Cesderniers sont étudiés a posteriori, et souvent longtemps après que les artistes n’aient finis leurs oeuvres.
 Ilne faut donc pas enfermer les oeuvres et les artistes dans des catégories trop simples ou hermétiques!! Un artiste évolue, fait des essais, vieillit, remagne sa vison artistique, et est influencé par ses contemporains.  Unemême oeuvre peut révèler l’influence de plusieurs courants. >Il faut toujours d’abord s’appuyer sur ce que vous voyez.
Époque mérovingienne: influence celtique et simplification des formes
 Livrede Kells, v.800, Dublin, Trinity College Library: Évangile de Luke,Tentation : Cette oeuvre a été réalisée par des moines de culture celtique (irlandais) vers l’an 800, Le Livre tient son nom del’abbaye de Kells, elle-même située à Kells dans le comté de Meath, en Irlande. L’ouvrage estinachevémais est l’un des plus somptueux manuscrits enlumi-nés ayant pu survivre à l’époque du Moyen Âge. Il estrédigé en langue latineet contient les quatre Évangiles du Nouveau Testament ainsi que des notes liminaires et explicatives
Remarques faites en cours :
excellence techniquede finitionLes motifs ornementaux sont d’uneextraordinaire complexitéCet art des entrelacs, des figures animales et des labyrinthes microscopiques s’inspire de la tradi-tion celtique.
• Larichesse des couleurs estsurprenante et laisse deviner combien l’ouvrage devait êtrepré-cieux.En effet, sa couverture était richement décorée d’or et de pierres précieuses,mais fut volée. Par rapport à l’époque, la palette de couleurs est relativement large,avec par exemple du mauve, de l’orangé, du bleu, du vert , de l’ocre, du jaune. Les pigments nécessaires aux illustrations ont dû être importés de toute l’Europe, et ont fait l’objet d’études approfondies : le noir est tiré de la bougie, le rouge brillant du réalgar, le jaune de l’orpi-ment et le vert émeraude de la malachite broyée. L’inestimable lapis-lazuli, de coloration bleue, vient quant à lui de la région de l’Afghanistan Les couleurs ont l’air pures,sans mélange, elles sont saturées.
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents