De l'usage perverti des tests inférentiels en sciences humaines - article ; n°1 ; vol.26, pg 123-142

-

Français
21 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Genèses - Année 1997 - Volume 26 - Numéro 1 - Pages 123-142
■ Roland Capel, Denis Monod, Jean- Pierre Millier: De l'usage perverti des tests inférentiels en sciences humaines Les tests d'hypothèses sont très largement utilisés dans la recherche en sciences humaines, mais leur usage est cependant souvent jugé abusif, sinon . perverti, par de nombreux méthodologues dont les critiques restent pourtant sans effet depuis des décennies. Les . auteurs proposent diverses explications . de l'étonnante persistance de telles pratiques. L'étude du contexte historique et théorique dans lequel celles-ci ont pu se développer conduit à mettre en évidence les graves confusions liées à la notion de significativité. très prisée en sciences humaines.
On the Abusive Use of Inferential Tests in the Human Sciences Testing hypotheses is very widely used in research in the human sciences, but its use has often been considered abusive, if not perverted, by a number of methodo- logists whose criticisms have nevertheless remained ineffectual for decades. The authors propose various explanations for the astonishing longevity of this practice. A study of the historical and theoretical context in which such tests developed brings to the fore the serious mix-ups pertaining to the highly-prized notion of meaninefulness in the human sciences.
20 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1997
Nombre de lectures 25
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo
Signaler un problème