discours de Churchill à Zurich - 4.5 Le discours de Churchill à l ...

Documents
11 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

discours de Churchill à Zurich - 4.5 Le discours de Churchill à l ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 566
Langue Français
Signaler un problème
1 2 3
4
5
Chronologie
Glossaire: les concepts; les institutions e traités; les mouvements; les lieux
Dictionnaire biographique
Dictionnaire des périodiques
Citations
Bibliographie
Sources
Parcours guidé
4.5 Le discours de Churchill à l’Université de Zurich (septembre 1946)
Ayant abandonné son fauteuil de Premier ministre après la victoire du Labour aux élections de juillet 1945,Winston Churchillrecommença dès le mois de novembre à parler d’unité européenne. Au cours de l’été 1946 il fut donc invité par l’Université de Zurich (maisEuropa-Unionrevendique également la paternité de cette invitation) à tenir un discours le 19 septembre. Ce discours célèbre eut une suite importante car il fut prononcé par l’un des hommes d’état qui avait battu la puissance nazie. Il fut également tenu à un moment de grave incertitude dans les rapports internationaux, alors que la population avait besoin d’être rassurée et de recevoir des garanties contre l’avènement d’un nouveau et terrible conflit mondial. Cependant, la proposition lancée à Zurich était très vague et bien loin de satisfaire ceux qui avaient vu dans lasouverai-neté absoluedes états l’ennemi principal de lapaix, ainsi que ceux qui voulaient voir l’URSS et la Grande Bretagne dans la futureFédérationeuropéenne. Churchill en fait, souhaitait la reconstruction de la « fa-mille européenne » en une sorte d’Etats Unis d’Europe ; mais il ne don-nait pas d’indication sur la forme institutionnelle de cette organisation supranationale, et soutint qu’aussi bien le Royaume Uni que l’Union Soviétique auraient dû être des parrains mais non des membres de cette nouvelle Europe. En outre, il agitait la menace soviétique, même si d’une manière non explicite pour ne pas compromettre les relations avec la grande puissance. Comme première étape vers la nouvelle organisation européenne, Churchill désigna la création d’unConseil d’Europe, qui naquit effecti-
Home Page | Index complet | Crédits rédactionnels | Aide
Partie 4.5 | page 1
Bibliographie de référence