L origine et la date des évangiles
133 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

L'origine et la date des évangiles

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
133 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'origine et la date des évangiles

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 209
Langue Français

Exrait

Philippe Rolland L’origine et la date des évangiles Les témoins oculaires de Jésus AVANT-PROPOS_________________________________________________________________________ 4 Le contexte de cette étude _________________________________________________________________ 4 1. Prédication de Jésus et premiers témoins______________________________________________ 6 2. Prédication apostolique et formation des écrits _______________________________________ 6 3. La rédaction des évangiles _____________________________________________________________ 7 ABRÉVIATIONS _________________________________________________________________________ 8 PRÉLIMINAIRES______________________________________________________________________________ 10 Chapitre I _________________________________________________________________________________ 13 1. La date des Actes des Apôtres ________________________________________________________ 14 2. La crédibilité des Actes _______________________________________________________________ 16 3. Le nom de l'auteur ____________________________________________________________________ 17 4. Les premiers mots de la foi____________________________________________________________ 17 5. L'expansion du christianisme _________________________________________________________ 20 À Jérusalem______________________________________________________________________________ 20 À Césarée ________________________________________________________________________________ 22 À Antioche _______________________________________________________________________________ 23 Les communautés pauliniennes _________________________________________________________ 23 1 Remarque sur les frères de Jésus ________________________________________________________ 26 Chapitre II ________________________________________________________________________________ 28 1. La double tradition____________________________________________________________________ 28 2. La tradition pré-marcienne ___________________________________________________________ 32 3. Pré-Luc ou l'évangile paulinien_______________________________________________________ 43 4. Pré-Matthieu où l'évangile pétrinien _________________________________________________ 50 5. Matthieu Hébreu (?) ou l'évangile des Douze ou l’évangile de Jérusalem ___________ 53 Annexe ____________________________________________________________________________________ 57 EXCURSUS N° 1 ________________________________________________________________________ 60 CHAPITRE III___________________________________________________________________________ 63 1. La deuxième Épître de Pierre _________________________________________________________ 64 2. La première Épître de Pierre 69 3. Les Actes des Apôtres _________________________________________________________________ 70 ANNEXE _________________________________________________________________________________ 73 EXCURSUS N° 2 77 EXCURSUS N° 3 ________________________________________________________________________ 80 CHAPITRE IV ___________________________________________________________________________ 82 1. L'antiquité du Troisième Évangile____________________________________________________ 82 2. La valeur des sources utilisées par Luc_______________________________________________ 86 3. La composition de l'oeuvre de Luc ___________________________________________________ 88 CHAPITRE V ____________________________________________________________________________ 91 1. La date de Matthieu grec _____________________________________________________________ 91 2. Les sources de Matthieu grec _________________________________________________________ 95 3. Le genre littéraire de l'évangile de Matthieu _________________________________________ 96 4. L'universalisme de Matthieu__________________________________________________________ 97 5. L'auteur de Matthieu grec ____________________________________________________________ 98 CHAPITRE VI __________________________________________________________________________ 100 1. La date de l'évangile de Marc________________________________________________________ 100 2. La structure littéraire de Marc ______________________________________________________ 103 3. Marc et les fêtes juives _______________________________________________________________ 104 2 4. L'universalisme de Marc_____________________________________________________________ 105 EXCURSUS N° 4 _______________________________________________________________________ 108 CHAPITRE VII _________________________________________________________________________ 110 1. Les données de la tradition___________________________________________________________ 110 2. Le Quatrième Évangile est tardif ____________________________________________________ 112 3. La valeur historique du Quatrième Évangile________________________________________ 114 4. La structure littéraire du Quatrième Évangile ______________________________________ 116 5. L'Évangile et la Première Épître de Jean____________________________________________ 119 6. L'Évangile et l'Apocalypse de Jean __________________________________________________ 120 7. Un évangile hautement symbolique 121 EXCURSUS N° 5 _______________________________________________________________________ 122 CHAPITRE VIII________________________________________________________________________ 124 EXCURSUS N° 6 126 SÉLECTION BIBLIOGRAPHIQUE ______________________________________________________________ 133 Première édition : Saint-Paul, Paris, 1994 Nouvelle édition électronique (2001) Site de la Congrégation du Clergé © Philippe Rolland, avril 2001 3 AVANT-PROPOS Le contexte de cette étude La question des sources et de la date des évangiles ne concerne pas seulement notre curiosité. Elle a des incidences importantes sur notre foi. Dans la première moitié de ce siècle, l'exégète allemand Rudolph BULTMANN a enseigné que l'évangile de Marc, pour lui le premier des évangiles – ce qui est essentiel dans sa théorie –, ne contenait que très peu de données crédibles sur l'histoire de Jésus de Nazareth. Composé quarante ans au moins après les événements, parsemé de nombreuses légendes élaborées dans le monde grec, cet évangile était presque entièrement coupé de la tradition apostolique. Quant aux évangiles de Luc et de Matthieu, deux déformations tardives de cet évangile primitif, ils sont encore plus loin des eévénements. Ne parlons pas de Jean, rédigé au II siècle. Sans partager complètement le scepticisme de Bultmann, car il faut tout de même tenir compte de la tradition orale, beaucoup d'exégètes contemporains, même catholiques, en admettent cependant les présupposés. Marc, disent-ils, est le créateur du genre littéraire « évangile ». Son écrit nous renseigne plus sur le langage religieux des chrétiens de la deuxième génération que sur des événements historiquement vérifiables, et les évangiles de Luc et de Matthieu en sont une réinterprétation postérieure, faite aux alentours de l'an 80. Quant à Jean, rares sont les commentateurs qui osent encore l'attribuer au « disciple bien- aimé ». On admet bien qu'il y ait quelques traditions historiques dans le Quatrième Évangile, mais l'ensemble est le résultat d'une évolution complexe, où la pensée des gnostiques de la fin du premier siècle a exercé une influence déterminante, avant que l'écrit ne soit corrigé dans un sens orthodoxe. Il ne faut pas s'étonner si bien des chrétiens sont désorientés, d'autant plus que ces hypothèses sont présentées comme la vérité scientifique, les voix discordantes étant disqualifiées comme « fondamentalistes » . Certains, en France, ont voulu réagir, mais, à mon avis, de manière maladroite. Claude TRESMONTANT, professeur de philosophie estimé et auteur d'un remarquable Essai sur la pensée hébraïque, bon connaisseur de l'hébreu, quoi qu'on en ait dit, a soutenu avec exagération que les apôtres prenaient des notes manuscrites pendant que Jésus leur parlait, et que Marc a censuré l'intégralité du Sermon sur la Montagne, qu'il lisait dans Matthieu, écrit avant l'an 36. Jean CARMIGNAC, grand spécialiste des écrits de Qumrân, a soutenu comme lui, mais de manière plus argumentée que les évangiles synoptiques avaient tous été écrits d'abord en hébreu. À mon avis, il n'avait pas étudié d'assez près la question des relations entre Matthieu, Marc et Luc dans le texte grec (la « question synoptique »), et je le lui ai montré. 4 Il m'a plusieurs fois répété que j'avais sans doute tort de croire pouvoir résoudre ce problème, mais que j'avais le mérite de travailler, tandis que les autres, me disait-il, se contentaient de répéter un credo. Il y a eu contre Tresmontant et Carmignac une levée de boucliers, et, dans le contexte de cette polémique, le livre novateur que je venais de publier en même temps sur l'origine des évangiles, au début de 1984, est passé presque inaperçu dans la presse. Cependant, René LAURENTIN, dans La France Catholique, a rendu compte longuement de mes positions, me félicitant de faire entendre une voix sereine dans ce débat trop passionné. Malheureusement, comme je ne prenais parti ni pour un camp ni pour l'autre, me contentant de rechercher la vérité, mes travaux n'ont guère été connus que par ceux des spécialistes qui ont pris la peine de me lire. Pourtant, plusieurs exégètes réputés m'ont dit ou écrit que j'étais dans le vrai. En privé, certains de mes collègues m'ont confié cette année qu'ils étaient convaincus de la valeur de ma théorie et qu'ils l'enseignaient à leurs étudiants. Mes positions sont adoptées par une introduction au Nouveau Testament publiée en Italie par Giuseppe SEGALLA. Depuis dix ans, j'ai d'ailleurs continué à travailler, ce qui m'a amené à résoudre pour mon propre compte des questions difficiles que je me posais auparavant, et à modifier en conséquence, non pas ma théorie d'ensemble, ma
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents