La politique éducative et culturelle de l'académie d'Aix-Marseille ...

-

Français
4 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

La politique éducative et culturelle de l'académie d'Aix-Marseille ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 131
Langue Français
Signaler un problème
La politique éducative et culturelle de l’académie d’Aix-Marseille « Opéra en actions »- Programme du Festival d’Aix Document synthétique des ouvrages au programme des actions de sensibilisation à l’art lyrique mis en œuvre par le Festival d’Aix en 2010-2011, réalisé par Armelle Babin, professeur agrégée d’éducation musicale.Le Nezde Dimitri CHOSTAKOVITCH (1906-1975)La Traviatade Giuseppe VERDI (1813-1901) La clémence de Titusde Wolfgang Amadeus MOZART (1756-1791) Acis et Galatéede Georg Friedrich HAENDEL (1685-1759) Présentation des ouvrages du Festival d’Aix 2011 Le Nezde Dimitri CHOSTAKOVITCH (1906-1975)Une nouvelle écrite en 1835 par un jeune écrivain de 25 ans, monté à Saint-Pétersbourg depuis son Ukraine natale, Nicolaï GOGOL, inspire un siècle plus tard un jeune compositeur pétersbourgeois de 21 ans. Le sujet humoristique et satirique à la fois séduit un musicien désireux de rompre avec l’académisme de ses premières œuvres, encouragé en cela par un environnement culturel très bouillonnant dans le nouvel état soviétique. Voici un résumé de l’histoire : Le barbier du Major Kovalev, petit fonctionnaire, trouve un nez dans le pain de son petit-déjeuner et tente de s’en débarrasser. Au même moment, Kovalev se réveille et constate avec stupeur la disparition de son nez. En se rendant au commissariat, il s’arrête à la cathédrale et y surprend …son Nez en uniforme en train de prier ! Kovalev tente d’expliquer la situation à l’imposteur… en vain. Il essaye alors de trouver un moyen de récupérer son attribut jusqu’à ce que celui-ci se fasse arrêter par la police. Le Nez est rossé tant et si bien qu’il retrouve son aspect premier et qu’il peut être rendu à son propriétaire. N’arrivant pas à remettre son nez en place, Kovalev pense que Madame Podotchine lui a jeté un sort afin qu’il accepte d’épouser sa fille.Il n’en est rien.Alors que la rumeur publique grandit au sujet du nez, ce dernier reprend sa place initiale. Kovalev, ne tirant aucune leçon de sa mésaventure, reprend ses habitudes de petit fonctionnaire égoïste… L’audace du texte de Gogol se double d’une musique tout à fait nouvelle et excessive à bien des égards : le nombre de personnages est très élevé, la vocalité très variée, depuis le parlé jusqu’au lyrisme pur en passant par toutes sortes de bruits quotidiens, l’harmonie est atonale ou pseudo-modale et l’instrumentation, peu abondante, recèle néanmoins de sonorités inhabituelles et crée souvent des ambiances très caractérisées. Tous les aspects d’un œuvre futuriste et bruitiste sont ici présents et peuvent donner lieu à de nombreuses approches pédagogiques à tous les niveaux scolaires.