Les miracles du Père Paul de Moll

Les miracles du Père Paul de Moll

-

Documents
74 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Accueil Archives du site consacré au Père Paul de Moll TRANSIIT BENEFACIENDO © 2007 info@transiit-benefaciendo.be Présenté parparousie.over-blog.fr Déclaration :Pour nous conformer aux décrets de S. S. le Pape Urbain VIII, nous entendons ne donner aux faits rapportés qu'une valeur purement humaine, et nous en soumettons humblement l'appréciation au jugement de Notre Mère la Sainte Église. Suivant le désir des personnes dont il est question, aucun nom n'a été cité sans leur accord préalable. Ces renseignements ont été communiqués à l'Autorité Ecclésiastique. Les opinions exprimées n'engagent que leurs auteurs respectifs. « Chaque page est un trésor. » (Revue Bénédictine d'AmériqueTABERNACLE and PURGATORY) Aujourd’hui, plus que jamais, il est utile de raviver le souvenir des merveilles que le Tout– Puissant daigne opérer par des instruments à l’apparence bien humble, auquel est forcé d’assister, malgré lui, notre siècle sceptique et railleur entre tous. LePÈRE PAUL, de Moll, semait littéralement les prodiges sous ses pas. On évalue à plus d’un million les personnes qui reçurent de lui des bienfaits d’ordre spirituel ou matériel, naturel et surnaturel. On eût dit que des pouvoirs surhumains lui étaient dévolus à discrétion et qu’il en usait sans mesure et à tout propos. Jamais on n’a constaté des faits aussi stupéfiants et aussi continuels.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 26 février 2018
Nombre de lectures 527
Langue Français
Signaler un problème
Accueil
Archives du site consacré au Père Paul de Moll
TRANSIIT BENEFACIENDO © 2007
info@transiit-benefaciendo.be
Présenté parparousie.over-blog.fr
Déclaration :Pour nous conformer aux décrets de S. S. le Pape Urbain VIII, nous entendons ne donner aux faits rapportés qu'une valeur purement humaine, et nous en soumettons humblement l'appréciation au jugement de Notre Mère la Sainte Église. Suivant le désir des personnes dont il est question, aucun nom n'a été cité sans leur accord préalable. Ces renseignements ont été communiqués à l'Autorité Ecclésiastique. Les opinions exprimées n'engagent que leurs auteurs respectifs.
« Chaque page est un trésor. »
(Revue Bénédictine d'AmériqueTABERNACLE and PURGATORY)
Aujourd’hui, plus que jamais, il est utile de raviver le souvenir des merveilles que le Tout– Puissant daigne opérer par des instruments à l’apparence bien humble, auquel est forcé d’assister, malgré lui, notre siècle sceptique et railleur entre tous.
LePÈRE PAUL, de Moll, semait littéralement les prodiges sous ses pas. On évalue à plus d’un million les personnes qui reçurent de lui des bienfaits d’ordre spirituel ou matériel, naturel et surnaturel. On eût dit que des pouvoirs surhumains lui étaient dévolus à discrétion et qu’il en usait sans mesure et à tout propos. Jamais on n’a constaté des faits aussi stupéfiants et aussi continuels. Même après sa mort, sa tombe demeure féconde comme sa vie, et on peut dire que ce fils de saint Benoît continue du haut du Ciel sa mission de consolateur, de guérisseur des corps et des âmes au nom du Seigneur Jésus–Christ.
Cette mission extraordinaire de thaumaturge, lePÈRE PAULla reçut du Sauveur Jésus en personne, et voici dans quelles circonstances, racontées par lui–même :
« Au commencement de ma vie religieuse, étant malade au point de me voir condamné par la science, Notre Seigneur m’apparut accompagné de la Sainte Vierge, de saint Joseph, de saint Benoît. Tandis que Marie me tenait la main, le Sauveur, posant sa droite sur ma tête, me dit :
— SOIS GUÉRI ; DÉSORMAIS TU VIVRAS POUR LA CONSOLATION D’UN GRAND NOMBRE DE PERSONNES. JE T’ACCORDE TOUT CE QUE TU ME DEMANDERAS POUR LES AUTRES.
Et aussitôt je fus guéri. »
Au lecteur de juger si la prédiction s’est réalisée, et si la vie duPÈRE PAULse résume bien dans ce passage des Écritures :TRANSIIT BENEFACIENDO(est passé en faisant le« Il bien »).
Nous laissons la parole aux faits.
Approbations ecclésiastiques
SA SAINTETÉ LE PAPE LÉON XIII,
dont le Père Paul, de Moll, fut l'ami intime, daigna nous faire adresser la lettre suivante :
mo Ill Signore,
Insieme colla Sua lettera del 17 ottobre, ho ricevuto anche il plico che la S. V. inviava al Santo Padre, nelle cui mani mi sono affrettato a rassignarlo.
Sua Santità dandomi incarico di significare a V. S. il Suo gradimento per l'opera che Ella Le ha offerta, mi ha commesso eziandio di esprimerle che ebbe accetti i sentimenti da Lei manifestati.
Nell' aggiungere con piacere che la Santità Sua si è degnato di inviarle una particolare Benedizione, passo a raffermarmi con sensi della più sincera stima. di V. S.
daigna nous faire écrire :
Affmo per servirla Card. RAMPOLLA.
Roma, 1 novembre 1901 Signor Eduardo van Speybrouck Bruges.
SA SAINTETÉ LE PAPE PIE X
Du Vatican, le 28 septembre 1903.
J'ai le plaisir de vous apprendre que Sa Sainteté a daigné accueillir avec paternelle bienveillance l'hommage de vos sentiments dévoués, ainsi que l'exemplaire que vous lui avez offert de votre ouvrage sur le T. R. Père Paul, de Moll, et vous a accordé en retour une bénédiction toute spéciale.
Agréez, Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués.
Monsieur Édouard van Speybrouck, Bruges.
Jean BRESSAN, Chapelain Secrétaire de la Sainteté.
SA SAINTETÉ LE PAPE BENOÎT XV
daigna nous faire parvenir la réponse suivante :
mo Ill Signore,
Dal Vaticane, 24 Aprile 1919.
Ho il venerato incarico di significarle che il Santo Padre ha ricevuto, insieme alla Sua lettera in data del 21 Marzo u. s. l'esemplare della traduzione fiamminga della vita e delle opere del P. Paolo, di Moll, Benedettino, che la S. V. ha offerto alla Santità Sua in omaggio di filiale venerazione.
Sono pertanto lieto di poterle annunziare che l'Augusto Pontefice si è degnato di accogliere benevolmente questo riverente omaggio, e che ne ringrazia di cuore la S. V., coll' augurio che il detto libro raggiunga il lodevole fine propostosi dal autore, che cioè valga ad edificare gli uni, ad istruire gli altri, per la gloria di Dio e per il bene delle anime.
In attestato poi, di paterna riconoscenza, Sua Santità imparte di cuore a V. S. l'implorata Apostolica Benedizione.
Con sensi di distinta stima.
mo Ill Signore Edoardo van Speybrouck, 38, Parvis Saint-Jacques, Bruges.
ma di V. S. Ill Affmo per servirla P. Card. GASPARRI.
à Monsieur Édouard van Speybrouck LE CARDINAL MATTHIEU avec tous ses remerciements pour votre intéressant volume.
LE CARDINAL RICHARD Archevêque de Paris
Rome, 1 nov. 1901.
a bien reçu le livre de Monsieur Édouard van Speybrouck et lui exprime tous ses remerciements.
Monsieur,
17 oct. 1901.
Cracovie, 30 oct. 1901.
Veuillez recevoir mes très sincères remerciements pour l'envoi du bel et intéressant ouvrage sur le R. P. Paul, de Moll.
Veuillez agréer, Monsieur, l'hommage de mon profond respect.
LE CARDINAL PERRAUD Archevêque d'Autun Membre de l'Académie Française
J. Cardinal PUZYNA.
remercie Monsieur Éd. van Speybrouck de l'envoi de ses édifiants récits sur le P. Paul, de Moll, et le prie de recevoir l'expression de son religieux dévouement.
Monsieur Éd. van Speybrouck,
Autun, 31 oct. 1901.
Jérusalem, le 16 août 1898.
Je vous remercie du livre si intéressant que vous avez écrit sur le R. P. Paul, de Moll. Je ne manquerai pas d'en recommander la lecture.
Veuillez agréer, Monsieur, l'expression de mes remerciements et de mon parfait dévouement.
Monsieur Éd. van Speybrouck,
F. LUDOVIC PIAVI, Patriarche de Jérusalem.
Moulins, 15 octobre 1901.
Je m'empresse de vous accuser réception et de vous remercier de votre envoi de votre ouvrage sur le célèbre Père Paul, de Moll.
Déjà, à la suite d'un article de Monsieur le Marquis A. de Ségur, dans L'UNIVERS, sur ce saint religieux, je m'étais procuré la première édition de sa vie, et je l'avais lue avec un vif intérêt. Je relirai avec un attrait plus grand encore la dernière édition que vous avez eu l'attention délicate de m'adresser. Il serait à souhaiter que vous eussiez beaucoup de lecteurs dans notre pauvre pays, qui en deviendrait meilleur.
Avec mes remerciements, je vous prie d'agréer l'expression de mes sentiments respectueux.
L'ÉVÊQUE D'ORLÉANS
AUGUSTE, Évêque de Moulins.
remercie Monsieur Édouard van Speybrouck. Il a lu la vie du P. Paul, de Moll, au moins en partie. Si l'auteur a bien contrôlé tous les faits, c'est à coup sûr une existence très merveilleuse et tout à fait sainte qu'il présente au public.
30 oct. 1901.
Verdun, 24 avril 1900.
Cher ami,
... Je lirai au plus tôt l'ouvrage que vous m'avez envoyé. Un simple coup d'œil me permet de constater qu'il est tout simplement le récit d'innombrables faits miraculeux.
Si ces faits sont bien certains, le livre, qui les résume, arrive à son heure. À une époque qui nie le surnaturel, il faut jeter à la face le surnaturel bien démontré, le surnaturel avec la lumière éblouissante qui enlève l'adhésion de quiconque n'est pas aveuglé par les préjugés.
Le Père Paul aura été un homme vraiment providentiel, à la manière du saint curé d'Ars.
Agréez, cher ami, avec mes remerciements, l'assurance de mes sentiments bien affectueux en N.–S.
Monsieur Éd. van Speybrouck,
JEAN-PIERRE, Évêque de Verdun.
Bruxelles, le 4 juillet 1898.
La Reine a reçu l'exemplaire de votre brochure sur feu le célèbre thaumaturge, Bénédictin, Père Paul.
Sa Majesté a daigné me charger de vous transmettre ses remerciements, à l'occasion de cet envoi.
Agréez, Monsieur, l'assurance de ma considération distinguée.
Monsieur Éd. van Speybrouck,
Baron GOFFINET.
Bruxelles, le 26 février 1909.
Son Altesse Royale Madame la Princesse Albert de Belgique a daigné me charger de vous dire qu'Elle agrée volontiers l'hommage d'un exemplaire de votre nouvelle brochure sur le Père Paul.
La lecture de vos édifiantes anecdotes a beaucoup intéressé Son Altesse Royale qui vous remercie de votre aimable attention.
Agréez, Monsieur, l'assurance de ma considération distinguée.
Monsieur Éd. van Speybrouck,
Le Secrétaire, V. GODEFROID.
Beuron, le 14 décembre 1898.
À son retour d'Italie, le Révérendissime Père Archiabbé a été fort réjoui de trouver votre si intéressante brochure. Il me charge de vous en remercier de sa part. Étant Abbé de Maredsous, il a eu le bonheur de faire personnellement la connaissance du vénéré Père Paul.
Veuillez agréer, Monsieur, l'assurance de ma parfaite considération.
Monsieur Éd. van Speybrouck,
P. FIDELIS DE STOTZINGEN, O. S. B.
Maria-Laach, le 18 avril 1899.
Notre Révérendissime Père Abbé me charge de vous remercier beaucoup de votre beau livre qu'il a reçu dernièrement.
Agréez, Monsieur, l'expression des sentiments de respect et de gratitude de la part de notre Révérendissime Père Abbé.
Votre humble serviteur en J.-C., P. Jean BLESSING, O. S. B.
Mr. Ed. van Speybrouck,
My dear Friend,
Baltimore, July 25 1898.
I am in receipt of your letter and Book-Sketch of the life of the late very Rev. Father Paul, of Moll, O. S. B. It is a most interesting little work and a credit to its author. The more I read of it, the more I am delighted with its contents.
Please accept my sincere thanks for same, and for the pleasure it has given me.
I think a true translation of this little volume into the English language would be very acceptable, and command a great sale.
Most respectfully yours, Br. ALEXIUS, Provincial.
Fête de St Paul, 1898.
LeP. SCHURMANS, supérieur de la Résidence des Jésuites à Bruges, remercie Monsieur Édouard van Speybrouck, pour l'envoi de son livre « Père Paul, de Moll », rempli de choses merveilleuses et de citations édifiantes. Il espère que ce livre fera du bien et beaucoup de bien.
Roolers, 8 juillet 1898.
J'ai lu avec grande satisfaction les traits merveilleux du Père Paul. J'espère que cette esquisse de la vie du saint, car je ne puis le nommer autrement, sera beaucoup propagée, et fera par conséquent de mieux en mieux connaître la vie du vrai thaumaturge.
Je recommanderai le livre autant qu'il est en mon pouvoir, pour l'honneur de Dieu et aussi pour l'honneur de l'Ordre admirable des Bénédictins.
Tout dans le cœur de Jésus. P. HENDERICKX, Rédemptoriste.
La traduction en anglais(1),publiéepar le Couvent des Religieuses Bénédictines de Clyde, Mo. (Amérique) a été honorée de cette haute recommandation :
Rev. Dear Mother,
St. Joseph, Mo., March 2, 1910.
I thank you very much for the copy you kindly sent me of the translation into English of the very Rev. Father Paul of Moll, and I earnestly recommend this interesting and edifying narrative of his saintly life.
I am, with great regard, very sincerely.
(1) Cette traduction comporte les approbations suivantes :
Nihil Obstat FROWINUS Abbas Neo-Angelo Montanus
Imprimatur † MAURITIUS Episcopus Sancti Josephi
St. Joseph, Mo., March 4, 1910
Yours in Christ, M. F. BURKE, Bishop of St. Joseph.
La première traduction anglaise, par le Rév. Père Patrick Nolan, O.S.B., d'Erdington, publiée
en 1907par l'Union catholique de Port-Louis, a reçu de son excellence Révérendissime l'Évêque du diocèse l'approbation suivante:
Havingread the life of Rev. Paul of Moll, O. S. B., I do not hesitate to recommend it as a most interesting and edifying work.
It is verysurprisingand veryconsolingto find that, in this age of wordliness and unbelief, the miraculousgifts of the apostolic age are still to be found, in the simple andpure of heart, such as the humble monk Father Paul, of Moll, and the devout Catholics who had recourse to him.
July30, 1906.
Nihil obstat Maucotel
Prelum conceditur Lizet, vicaire general
Mon cher Monsieur van Speybrouck,
P. A. O'NEILL, O. S. B. Bishop of Port-Louis.
Abbaye de Termonde, 15 sept. 1922.
J'apprends avec plaisir que vous publierez prochainement une nouvelle édition de votre livre « Père Paul, de Moll ».
COMPTES RENDUS
Compte rendu de L'UNIVERS, de Paris, 20mars 1899.
D. ADELARD VAN DER MEIREN, Prélat.