//img.uscri.be/pth/f54697962ebb8390ded984ce71be8c8ee53d9eb1

Mise au point sur l'histoire de l'adventisme et sur les croyances

-

Documents
1 page
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Mise au point sur l'histoire de l'Adventisme et sur les croyances des témoins de Jéhovah Par Bernard Blandre Dans son article " Eschatologie fallacieuse et au-delà imaginaire" publié dans le cahier de 233 du Cercle Ernest Renan, Monsieur Guillaume publie quelques phrases sur les Adventistes et les

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 21 juillet 2011
Nombre de lectures 95
Langue Français
Signaler un abus
Mise au point sur l'histoire de l'Adventisme et sur les croyances des témoins de Jéhovah
Par
Bernard Blandre
Dans son article " Eschatologie fallacieuse et au-delà imaginaire" publié dans le cahier de 233 du Cercle
Ernest Renan, Monsieur Guillaume publie quelques phrases sur les Adventistes et les Témoins de
Jéhovah qu'il est nécessaire de rectifier :
Au sujet des Adventistes
M. Guillaume écrit (page 15)
: l'église Adventiste annonçait le retour de Jésus en 1844. William Miller 56
avait calculé son retour pour le 21.3. 1844 méconnus n'arrivaient pas, il avança une nouvelle date : le
22. 10. 1054, mais toujours pas de Jésus pour régner 1000 ans et régler le compte de nos chrétiens 57
.
Se passage contient plusieurs inexactitudes que, par souci de précision historique il faut signaler :
En 1844 ont, il n'existait pas d'Eglise Adventistes au moment où le retour du Christ était attendu.
L'Adventisme était à cette date un mouvement de réveil millénariste aux structures lâches qui commençait
à peine à se détacher du milieu protestant dans lequel il avait commencé à se développer. Ce n'est
qu'après avoir dû constater que Jésus n'était pas revenu le 22 octobre 1844 que l'Adventisme a éclaté et
ses cristallisés non pas en une" Eglise Adventistes" comme l'écrit M. Guillaume, mais en plusieurs
dizaines. Le processus de structuration a pris des années comme l'indique cette chronologie sommaire :
-1858, création de l'Eglise Adventistes Evangélique.
-1861, création de l'Eglise chrétienne Adventistes.
-1860--1863, création de l'Eglise Adventistes du septième jour.
-1863, création de l'union de la vie et de l'adventisme.
-1874--1879, les étudiants de la Bible s'individualisant progressivement par rapport aux chrétiens
adventistes.
-1917, une crise au sein des étudiants de la Bible amène à une individualisation progressive des témoins
de Jéhovah.
Il s'agit bien entendu ici d'un résumé d'un processus bien plus complexes. Par ailleurs, il faut signaler que
William Miller n'était pas l'auteur de tous les calculs de date signaler par M. Guillaume : Miller avait calculé
sur la base du livre biblique de
Daniel
que
Jésus
reviendrait en 1843. La prédication de cette découverte
provoqua à l'intérieur du protestantisme nord-Américain le mouvement de réveil dont est résulté
l'Adventisme. L'événement attendu ne s'étant pas produit, Miller perdit confiance et renonça au calcul de
dates. C'est alors que des Adventistes de son courage prirent le relais : une équipe utilisa le calendrier
Karaïte pour annoncer (en vain) que le Christ reviendrait le 18 avril 1844. Ce fut ensuite Samuel Snow qui
fixa la date au 22 octobre 1844, avec le succès que l'on sait.
Le lecteur dans le seul souci est enrichir sa culture générale ne verra dans ce qui précède que des détails
insignifiants. Celui qui une revue de recherche historique de recevoir l'information la plus précise possible.
C'est la raison pour laquelle je dois aussi rectifier un autre passage du texte de Monsieur Guillaume à
propos des témoins de Jéhovah :