PDF - 109.7 ko - Saint-Bonaventure, cœur de Lyon
4 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

PDF - 109.7 ko - Saint-Bonaventure, cœur de Lyon

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
4 pages
Français

Description

PDF - 109.7 ko - Saint-Bonaventure, cœur de Lyon

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 234
Langue Français

Exrait

SaintBonaventure – Cœur de Lyon place des Cordeliers, 69002 Lyon 04 78 37 83 55 http://saintbonaventurelyon.catholique.fr n°14 – 12 décembre 2010 SaintBonaventure, cœur de Lyon Même si la date de notre installation par l’Archevêque n’a pas été choisie pour des raisons liturgiques, il est quand même frappant d’être ainsi officiellement mis au service de SaintBonaventure lors de l’ultime journée qui clôt laFête des lumières, déployant au delà du 8 décembre, l’engagement lyonnais à célébrer la Vierge Marie. Au moment où j’accepte la charge de recteur de SaintBonaventure, avec le P. Antoine Adam comme vicerecteur et Mme Armelle Pinon comme Laïque en mission ecclésiale, je souhaite dire quelques mots sur l’importance que j’attache au service de l’Église à Lyon et sur la vie d’un sanctuaire que je n’ai pas fini de découvrir. Étudiant à Lyon Car c’est la quatrième fois que le marseillais que je suis de naissance arrive à Lyon. De plus, mes racines en HauteLoire me permettent d’avoir l’ami d’enfance de mon père comme prédécesseur – le P. Roger Philibert étant aussi de HauteLoire. C’est à l’âge de 20 ans que je découvre Lyon, quittant mes parents, pour rejoindre l’École centrale de Lyon dans laquelle je viens d’être admis. Ce n’est pas seulement une ville que je visite pour la première fois, c’est aussi une vie différente qui m’attend, après les années austères des classes préparatoires, pour une existence d’étudiant dont j’ai bien profité ! De plus, ma vie chrétienne, jusquelà marquée essentiellement par des traditions familiales paisiblement vécues, va aussi connaître un tournant que je ne pouvais pas anticiper. A Centrale, je prends rapidement contact avec l’aumônerie, dont la vie relativement modeste a été bousculée par la visite de JeanPaul II dans notre région. En moins d’un mois, je suis plongé dans la vie ecclésiale d’une manière intense, la réalité fragile d’une aumônerie d’étudiants partagée avec l’École supérieure de commerce voisine, le diocèse de Lyon dont je découvrais la richesse, l’Église universelle comme telle dont j’avais déjà un peu l’expérience par un voyage à Rome pour les premières Journées mondiales de la jeunesse, convoquées par le pape JeanPaul II en avril 1985. Les trois années passées à Écully sont fébriles, profitant d’une liberté nouvelle et de la diversité des aspects de la vie étudiante, dans un équilibre dont je rends grâce a posteriori entre activités entre étudiants, ô combien décisives à cette étape d’une vie d’homme, et découverte de l’environnement grâce à l’aumônerie du collège d’Écully et à la Conférence SaintVincent de Paul. De là, datent quelques amitiés lyonnaises, qui m’ont permis de dépasser les clichés surannés, en particulier ce qui ressort du personnage de M. Brun dans la trilogie de Marcel Pagnol qui a bercé mon enfance ! Vers le service de l’Église comme prêtre Lors de la dernière année de mon école, plusieurs rencontres avec des prêtres de Lyon sont décisives, m’amenant à faire partie d’un groupe auService des vocationsdu diocèse, avec les PP. JeanRémy Falciola et Maurice Gardès. A la fin de cette belle année, rassemblant dix jeunes hommes aux parcours vraiment différents, j’accomplis mon service militaire en région parisienne, puis je décide d’entrer à l’Oratoire, rencontré là aussi grâce
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents