S

S'imposer aux imposants. A propos de quelques obstacles rencontrés par des sociologues débutants dans la pratique et l'usage de l'entretien - article ; n°1 ; vol.16, pg 114-132

-

Documents
20 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Genèses - Année 1994 - Volume 16 - Numéro 1 - Pages 114-132
19 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Ajouté le 01 janvier 1994
Nombre de lectures 517
Langue Français
Signaler un abus

Hélène Chamboredon
Fabienne Pavis
Muriel Surdez
Laurent Willemez
S'imposer aux imposants. A propos de quelques obstacles
rencontrés par des sociologues débutants dans la pratique et
l'usage de l'entretien
In: Genèses, 16, 1994. pp. 114-132.
Citer ce document / Cite this document :
Chamboredon Hélène, Pavis Fabienne, Surdez Muriel, Willemez Laurent. S'imposer aux imposants. A propos de quelques
obstacles rencontrés par des sociologues débutants dans la pratique et l'usage de l'entretien. In: Genèses, 16, 1994. pp. 114-
132.
doi : 10.3406/genes.1994.1251
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/genes_1155-3219_1994_num_16_1_1251O I R
Le partage des expériences d'enquête est
à la base de l'acquisition d'un savoir-
faire de chercheur en sciences sociales.
Venant de terminer un DEA1, il nous a paru
nécessaire de revenir sur les travaux que nous
avons entrepris au cours de cette année et de les
S'imposer prolonger par un questionnement sur les diffi
cultés que nous avons éprouvées à «mener un
entretien». Nos débuts dans l'apprentissage des aux imposants
pratiques d'enquête nous ont rendus attentifs
aux non-dits qui entourent le travail de terrain
et nous incitent à éclairer les conditions
d'appropriation des méthodes que le socio
A propos de quelques obstacles logue professionnel met parfois en œuvre de
façon routinière. Pour ce faire, nous nous inscrrencontrés par des sociologues
ivons dans la perspective des recherches qui
débutants dans la pratique et considèrent l'entretien comme une relation
l'usage de l'entretien sociale et non pas comme une simple technique.
Débutants comme professionnels, tous ren
contrent un certain nombre d'obstacles
Hélène Chamboredon, Fabienne Pavis, lorsqu'ils pratiquent l'entretien. Mais l'étudiant
Muriel Surdez, Laurent Willemez se trouve plus brutalement confronté aux
contraintes de la méthode2 : l'entrée en contact
avec les agents, la préparation des entretiens, la ► ►►
1. Les auteurs de cet article ont suivi en 1992-93 un cursus gestion du décalage entre l'interlocuteur et lui,
de DEA de Sciences sociales ENS-EHESS après des enfin l'interprétation et le contrôle des dis
études de science politique pour trois d'entre eux (elles),
cours. Ces différents moments paraissent plus du DEA de Politiques sociales de Paris I pour la
quatrième. délicats à maîtriser pour des novices qui ont une
Hélène Chamboredon, Fabienne Pavis,
L'engagement des chefs d'entreprise dans leurs L'AGEFIPH dans le champ du handicap.
organisations professionnelles. Le mémoire visait à déconstruire une institution chargée Préalables à une étude du militantisme patronal. de gérer le «fonds pour l'insertion professionnelle pour
Ce travail se fondait sur une série d'entretiens réalisés l'insertion des personnes handicapées». Nous avons
auprès d'agents investis dans les activités syndicales tenté d'articuler une approche du travail concret des
patronales (auprès d'organisations comme le CNPF, la agents pertinents dans la mise en œuvre de cet organisme
CGPME...). L'objet de cette enquête était de préciser particulier (issu d'une loi, au fonctionnement paritaire,
l'identité, les trajets, les activités de ces chefs d'entre de statut privé). C'est sur la base d'entretiens avec des
prise (au sens large) qui «sortent» de leurs entreprises fonctionnaires de la «Mission handicapés», les directeurs
pour s'occuper de la «cause» collective et ainsi de se don d'un groupement patronal visant l'insertion des tra
ner quelques éléments pour comprendre ce que l'on vailleurs handicapés, des membres du conseil d'administ
peut qualifier de militantisme patronal. ration et des salariés de l'AGEFIPH, que nous avons
éclairé les conditions de production d'une nouvelle légis
lation «en faveur» des personnes handicapées, la mise en
place effective du fonds mutualisateur et les modes
d'intervention de cet établissement redistributeur.
114 Genèses 16, juin 1994,
p. 114-132 о I R I R
vision idéalisée de l'entretien et qui ont ten dienne5. Certaines approches ethnologiques
dance à ressentir comme des entretiens ratés les ont, quant à elles, insisté sur les différences
interactions qui ne se conforment pas à cette sociales qui entrent en jeu dans la relation
représentation. N'étant pas toujours parvenus à d'entretien ; plus, elles sont fondées et centrées
imposer notre fil conducteur et nos questions, sur ce type de réflexions. C'est plutôt sur les tr
nous avons vécu et interprété cela comme des avaux de sociologues que nous nous appuyons
échecs liés à notre situation de débutants. Il pour questionner nos expériences d'entretien6.
reste que ce sont les contraintes objectives de Il semble constructif de reprendre la perspect
notre position d'apprentis-sociologues qui ont ive que ceux-ci ont surtout développée vis-à-
donné forme à ces impressions. vis des catégories situées en bas de la hiérarchie
sociale et de l'adapter aux agents plus valorisés Les analyses méthodologiques de l'entre
socialement que nous avons rencontrés. Les tien, qui sont avant tout présentes dans les
chercheurs qui réfléchissent explicitement aux manuels3, ne nous permettent guère d'appro
relations entre enquêteurs et enquêtes s'intéfondir et de lier sociologiquement tous ces él
ressent en effet plutôt à des agents en situation éments. En effet, elles privilégient souvent
de fragilité, due à des décalages de position, de l'étude du contenu de l'entretien et délivrent
marginalité ou d'échec, pour comprendre leurs des conseils pour l'élaboration de la grille et
pratiques et la manière dont se construit leur l'interprétation des discours recueillis4. Un des
appartenance à des groupes. La distance entre ouvrages proposés comme référence aux étu
enquêteurs et enquêtes, qui s'actualise dans le diants en sciences sociales aborde certes d'une
déroulement de l'entretien, favorise les interromanière précise l'entretien comme une rela
gations sur ce qui se noue pendant l'interaction tion, mais avant tout sous l'angle psychologique
et sur la pertinence de la méthode7. et en exploitant les théories de la communicat
ion : l'auteur préconise de constituer l'entre Pour notre part, au cours de nos recherches
sur l'élaboration de «politiques publiques» et les tien comme une situation de communication
pure pour extraire la relation d'enquête des ressorts du militantisme, nous avons été amenés
à rencontrer des agents dominants et profes- blocages, des fuites, des replis... qui seraient
sionnalisés, par exemple des chefs d'entreprise caractéristiques des interactions de la vie
Muriel Surdez, Laurent Willemez,
Les maîtres de l'identité. Délimitation d'un espace de Administration, politique et pédagogie à l'école
producteurs de catégories nationales à partir de la primaire. L'exemple de la politique élaborée
situation suisse. et mise en œuvre sous le ministère Jospin.
Ce mémoire a pour base un faisceau de questions : comLe travail avait pour objectif de retracer le processus par
ment se construit en France une politique scolaire ? Qui lequel des interrogations et des débats à propos de
«l'identité nationale» parviennent à s'imposer comme sont les acteurs pertinents, quels sont leurs rapports de
forces ? Comment la politique construite est-elle interdes problèmes centraux dans certaines situations
prétée ?... Pour proposer des hypothèses permettant de sociales. Le repérage des agents intéressés à proposer
répondre à ces différentes questions, la recherche s'est des catégories identitaires (par exemple des définitions
focalisée sur la politique de l'école primaire construite des «Suisses alémaniques» et des «Suisses romands») a
pendant les ministères Jospin, entre 1988 et 1992, et que constitué l'essentiel de la recherche. Les interviews avec
les agents impliqués dans le processus (hauts-fonctiondes professeurs d'université ou de l'enseignement
secondaire, des journalistes, des membres d'associations naires du ministère, inspecteurs, syndicalistes, cher
politico-culturelles, qui avaient tous participé à des comm cheurs en sciences de l'éducation) appellent «Nouvelle
politique à l'école». issions d'experts officielles en rapport avec «l'identité
nationale», devaient permettre de mieux saisir les carac
téristiques de ces producteurs.
115 О I R I R
militant dans des organisations professionn
elles, des agents impliqués dans la constitution
► ►► du champ du handicap ou participant à la pro
2.M. Malgré Grawitz une insiste approche sur cette très particularité générale de l'entretien, : «cette duction de l'identité suisse, ou encore des
découverte d'une interaction et de l'importance du rôle de concepteurs de la politique éducative8.
l'enquêteur sont très fortement ressenties par les étudiants
La mise en commun de ces diverses expédans leurs premières enquêtes, même dans des enquêtes
d'opinion très superficielles et, prévenus pendant le cours, riences nous a conduits à être attentifs à l'hét
le choc de la réalité les impressionne tous», Madeleine érogénéité sociale des catégories regroupées Grawitz, Méthodes des sciences sociales, Paris, Dalloz
sous le terme de dominantes. La majorité des (éd. 1986), p.738.
enquêtes occupe une position de domination 3. cf. par exemple A. Blanchet et A. Gotman, L'Enquêteur
et ses méthodes : l'entretien, Paris, Nathan qui ne peut être objectivée que par rapport à
(coll. «128 pages»), 1992 et M. Grawitz, Méthode des nos propres attributs et qui n'a pas toujours les sciences sociales, op. cit., pp. 717-754.
mêmes fondements. En même temps, nous
4. Si bien qu'on peut reprendre l'analyse de L. Kandel,
avons rencontré des grands bourgeois, qui ont qui remarquait, voici déjà une vingtaine d'années,
que «l'entretien non directif s'est trouvé et se trouve fait sentir plus ou moins ostensiblement à
encore de fait totalement censuré, évacué, exclu du champ l'enquêteur la faiblesse de sa position. C'est de la réflexion théorique et méthodologique», in Liliane
ainsi une domination «à géométrie variable» Kandel, «Réflexions sur l'usage de l'entretien, notamment
non directif, et sur les études d'opinion», Epistemologie que nous questionnerons pour analyser ses
scientifique, n°13, 1972, p. 25.
effets sur la situation d'entretien. Cette domi
5. M. Grawitz, Méthode des sciences sociales, op. cit., p. 737 : nation est d'autant plus complexe qu'elle com«Ces blocages, habituels dans l'existence quotidiennne,
porte une part de subjectivité. Rencontrer une doivent disparaître le plus possible pendant le temps
privilégié de l'entretien.» personne «imposante», c'est saisir un
6. Les rares historiens qui utilisent l'entretien depuis ensemble d'attributs et d'attitudes qui fondent
les années 1970 se préoccupent plus de la légitimité le prestige social. Selon les positions de de l'histoire orale au sein de la discipline historique
l'enquêteur, celui-ci intégrera plus ou moins que des implications de l'entretien. De plus, ils se
focalisent sur ce que Laurent Donzon appelle «minorités cette imposition et, partant, intériorisera plus
et exclus» («Éléments de bibliographie : la recherche
ou moins la domination. La fascination que historique et les sources orales», in Cahiers de l'IHTP,
n° 21, 1992, pp. 125-161) ; cette classification, qui regroupe l'on a pu éprouver face à certains enquêtes
les femmes, les ouvriers, les minorités ethniques, les Juifs, représentant l'incarnation du pouvoir révèle les Résistants (sic), si elle est pour le moins discutable,
bien le degré d'intériorisation de cette domiindique cependant les objets privilégiés de l'investigation.
nation sociale et de sa subjectivité. Cependant, 7. C'est le cas aux États-Unis avec l'école de Chicago ;
en France, on privilégiera les travaux récents de Pierre au-delà de la diversité des formes de dominat
Bourdieu, «Comprendre», in La Misère du monde, Paris, ion, nous avons tous rencontré nos enquêtes Seuil, 1992, pp.904-925 ; G. Mauger, «Enquêter en milieu
en tant que professionnels de leur domaine. La populaire», Genèses, 6, décembre 1991, pp.125-143,
et B. Lacroix, «Objectivisme et construction de l'objet difficulté de l'entreprise réside donc dans le
dans l'instrumentation sociologique par entretiens», fait que ces agents sont multipositionnels, L'Aquarium, n° 8, Printemps 1991, pp.16-54.
c'est-à-dire que leur professionnalisation n'est 8. Respectivement Hélène Chamboredon, L'Engagement
qu'une facette de leur identité. Ils peuvent être des chefs d'entreprise dans leurs organisations
professionnelles, Fabienne Pavis, L'AGEPHIP rencontrés à différents titres, ce qui pose le
dans le champ du handicap, Muriel Surdez, Les Maîtres problème de savoir au nom de quoi on les de l'identité, Laurent Willemez, Administration, politique
et pédagogie à l'école primaire, mémoires réalisés sous interroge et quelles questions on est en droit
la direction de M. Offerte de leur poser.
9. Du fait même que les archives concernant Le recours à l'entretien dans ces cas précis par exemple l'élaboration des projets de loi récents
répondait à plusieurs raisons : il s'agissait de ne sont pas publiques.
116 о I R I R
lancer l'enquête en prenant les premiers cie l'entretien, que ce soit par courrier ou au
contacts, d'avoir accès à des informations qu'il téléphone ; puis il réédite cette performance
ne nous semblait pas possible de recueillir lorsqu'il justifie et explicite sa démarche
autrement9, d'appréhender la vision du monde auprès des enquêtes. Dans ces moments, il
des agents impliqués dans les domaines étudiés subit parfois un véritable interrogatoire, qui
permet à la personne interrogée de compléter et de contribuer à construire l'espace de leurs
l'image qu'elle se fait de lui et de savoir à qui positions respectives. De plus, nous avons pro
bablement intériorisé le caractère incontour elle «offre» sa parole. Ainsi la «présentation
nable de l'entretien pour qui veut «faire du de soi» influe-t-elle d'une manière prépondér
terrain» ; plus prosaïquement, le coût de l'entre ante sur l'entretien ; il est alors très important,
tien paraît au premier abord beaucoup moins sinon de la contrôler, du moins d'être
élevé que celui du questionnaire et semble plus conscient des effets qu'elle induit.
facile à mettre en place, notamment sur le plan
du temps et sur le plan financier.10 Demande de précision des titres scolaires et
jugement sur l'objet de recherche par un
rapporteur de la commission à l'action
Étudiant, sociologue territoriale du CNPF:
- R. : On va commencer par le commencement. Un entretien se présente comme une inter
Vous, alors, vous êtes dans le cadre d'un DEA, action entre deux individus socialement situés
vous êtes où ? par rapport au monde et l'un par rapport à - Q. :Je suis le DEA de l'École normale supérieure
l'autre. C'est pourquoi l'idée d'une «neutrali en sciences sociales et j'ai pour directeur
sation» informative, à l'instar de celle que prô M. Offerte.
- R. : Oui, vous n'êtes pas en université ? nent bon nombre d'utilisateurs de l'entre
- Q. : C'est la formation doctorale de l'École nortien11, est un travers objectiviste. En tant
male supérieure. qu'étudiants, apprentis-sociologues, possé - R. : C'est l'École normale supérieure, voilà, très
dant des propriétés inhérentes à cette triple bien ; et alors donc le thème exact de votre...
position, nous avons été confrontés à des - Q. : С était très précisément l'engagement patro
agents ayant d'autres propriétés, souvent nal dans diverses institutions, voir comment cela se
passe concrètement. contradictoires aux nôtres. Cette différence
- Q. : C'est cette idée-là qui vous a séduit, c'est pas sociale n'est pas entièrement due à notre
du tout parce qu'éventuellement dans votre envi
«identité d'étudiant», celle-ci étant combinée ronnement, vous connaissez des chefs d'entreprise
à des attributs sociaux plus directement liés à qui investissent ?
l'origine sociale. L'analyse de la distance - R. : Justement non, je ne connais absolument pas
de chefs d'entreprise. sociale qui en résulte est partie prenante du
travail de l'enquêteur.
De nombreux marqueurs sociaux permett
Présentation de soi ent à l'enquêté d'identifier son interlocuteur
et position de l'enquêteur comme étudiant et de se référer à l'image qu'il
se fait de cette «qualité». Il construit cette Lors du face-à-face, chacun se construit une
représentation sur la base de plusieurs indicareprésentation de son interlocuteur12, en fonc
teurs, comme l'âge, l'accumulation de titres tion des attentes supposées de l'autre et des
scolaires, l'«intellectualité» (pour ne pas dire attributs qu'il possède.
l'intellectualisme, souvent associé à l'image Avant que l'entretien proprement dit ne
qu'on se fait de l'Université)13... En même commence, l'enquêteur s'est déjà présenté
temps, ces catégories permettant le classement plusieurs fois ; il le fait au moment où il
117 О I R I R
social sont suffisamment floues et peu assurées
pour permettre une certaine adaptation. L'une
► ►► d'entre nous pouvait jouer sur son apparte
10. La rédaction d'un tel article se heurte elle-même nance au corps professoral de l'université de à plusieurs problèmes méthodologiques, dont un
Lausanne ou bien mettre en avant sa scolarité à des plus cruciaux est l'homogénéisation des quatre
expériences de recherche très différentes. C'est pourquoi l'École normale supérieure à Paris. De même,
le lecteur aura plutôt affaire à des réflexions générales, un autre pouvait «déclarer» ses études à auxquelles s'ajouteront parfois des retours précis sur
des enquêtes particulières. Une fois de plus, Sciences-Po ou bien son DEA rue d'Ulm14 : la
cette articulation du général et du particulier apparaît déclinaison des titres scolaires peut ainsi être comme le grand enjeu et la grande difficulté du travail
adaptée au public rencontré selon ce qu'on supsociologique.
pose de ses représentations et attitudes. De 11. Notamment en science politique, où l'entretien
avec des «décideurs» est souvent considéré comme plus, la position d'étudiant possède d'autres
une demande d'information et où le seul travail avantages, comme celui d'amenuiser les d'élucidation consiste à faire dépasser à l'enquêté
craintes de l'interviewé devant une éventuelle la «langue de bois»; ainsi Sami Cohen écrit-il :
«les universitaires français qui ont occupé des postes publication de ses propos. Ces éléments positifs de responsabilité sont en général plus silencieux ; ils ont
ne doivent pas faire oublier que l'enquêteur se généralement bien intégré la notion de devoir de réserve,
en l'amplifiant, et j'ai pu constater qu'ils étaient trouve, du fait de sa situation d'étudiant, dans
plus difficiles à interviewer que des hauts fonctionnaires»
une position de faiblesse face à l'enquêté. («Modèles conceptuels et méthodes d'enquête», in
Histoire et sciences sociales, Paris, Complexe, 1991, p. 75). Si l'attribut étudiant a une forte connotation
12. On s'appuiera ici largement sur l'analyse des pour le public rencontré, il ne signifie pas grand
interactions quotidiennes réalisée par E. Goffman ; chose par lui-même : la condition étudiante ne même si l'entretien ne présente pas un caractère
de quotidienneté, les concepts et les outils construits se suffit pas à elle-même ; il faut dépasser
sont particulièrement adaptés à ce type de situation. l'image de l'étudiant, construite sous la forme Cf. Erwing Goffman, La Mise en scène de la ie
de l'unicité et de la naturalité. Les dispositions quotidienne. Tl : La présentation de soi, Paris,
Éd. de Minuit, 1973. Par exemple, la métaphore de l'enquêteur et sa position dépendent au de la «façade» se révèle très efficace : «on appellera
moins autant de l'accumulation de capital écodésormais 'façade' la partie de la représentation qui a
pour fonction normale d'établir et de fixer la définition nomique, social et symbolique de ses parents
de la situation qui est proposée aux observateurs» (p. 29). que de sa place dans le système universitaire :
13. Cette intellectualité n'est pas uniquement de l'ordre tout au cours de l'interaction, les attitudes, le du visible, elle découle avant tout de représentations
degré de maîtrise de la situation et la capacité à du monde scolaire et universitaire des enquêtes. Elle est
associée pour eux à la focalisation sur les références faire face diffèrent selon le «passé social»15 de
théoriques et à la familiarité avec la culture écrite. chacun. La qualité d'étudiant semble alors pas
14. Il est clair qu'avoir choisi pour trois d'entre nous ser au second plan. Un étudiant fils de haut-
un cursus à Sciences-Po ou à l'ENS indique une position
fonctionnaire aurait été beaucoup moins dominante dans l'espace scolaire et universitaire.
Pourtant, nous nous trouvons déjà en porte-à-faux car, impressionné devant l'ancien directeur de cabi
ayant rejoint l'institution seulement pour le 3e Cycle, net de Lionel Jospin que ne l'a été un fils nous ne sommes pas de «vrais» Normaliens.
d'enseignants du primaire et de collège. Ainsi 15. Selon l'expression de B. Lacroix, «Objectivisme
être étudiant n'implique-t-il pas forcément une et construction de l'objet...» op. cit.
position de dominé relatif et n'efface-t-il pas les 16. A fortiori, il est encore plus difficile d'expliciter
succintement le lien entre nos parcours et le choix autre appartenances. C'est ici que prendrait
de l'objet d'étude. sens une socio-analyse de nos propres trajec
17. Il y aurait beaucoup à dire sur l'image de la science toires. Pourtant, il nous semble particulièr
politique telle qu'elle existe dans le public et telle qu'elle ement difficile de réaliser cette analyse et d'en est propagée par des journalistes. Cf. P. Champagne,
Faire l'opinion, Paris, Éditions de Minuit, 1989. rendre compte16. D'abord, il ne s'agit pas
118 о I R I R
d'éclairer notre rapport à la domination mais à Au-delà de ces attributs qu'on ne peut modif
une domination relative et parfois diffuse, ce ier que dans certaines limites, on peut complét
er son identité d'étudiant en jouant sur son qui impliquerait d'introduire et de combiner
appartenance disciplinaire : toutes les discides caractéristiques sociales diverses et en
plines ne sont pas équivalentes dans les reprégrand nombre : il ne suffit pas, en effet, de men
tionner l'origine socio-professionnelle des sentations des interviewés ; c'est l'expérience
parents. De plus, il est délicat d'uniformiser nos qui guide l'enquêteur et l'engage à se présenter
soit comme politiste, soit comme sociologue, parcours respectifs. Néanmoins, certains attr
soit historien, selon ce qu'il imagine de ibuts paraissent nous rassembler : une ascension
la réception par l'enquêteur de chacune des trois sociale par rapport à notre milieu d'origine, une
disciplines. Ainsi, celui d'entre nous qui s'est proximité au pôle intellectuel, héritée de l'exer
présenté comme étudiant en science politique cice à des niveaux différents de la profession
aurait peut-être dû insister plutôt sur sa qualité d'enseignant par nos parents, et une jeunesse
de sociologue, ce qui aurait évité qu'une spécialvécue loin de Paris. C'est un cursus universi
iste de sciences de l'éducation ne le fixe dans un taire et la mise en route d'une thèse qui nous
rôle strict de «politologue», à même d'expliquer rapprochent aujourd'hui et tendent à homogén
le fonctionnement des pouvoirs mais peu réceptéiser nos positions sociales.
if à la pédagogie17. La représentation que les De même que le statut social, le sexe de
enquêtes se font de leur interlocuteur ne se l'enquêteur ne disparaît pas derrière son attr
réduit pas au caractère estudiantin, mais proibut d'étudiant ; ce marqueur social ne produit
longe celui-ci par la question disciplinaire. pourtant pas les mêmes effets dans tous les
milieux. Dans le champ du handicap, qui est un
Entre enquêteurs et enquêtes :
milieu assez féminisé, le fait d'être une femme
des formes de domination différenciées
ou un homme n'est pas discriminant. En
L'étudiant rencontre des enquêtes qui se revanche, dans les milieux patronaux indust
font une image de lui et réagissent par rapport à riels, la «qualité» de femme renforce encore la
celle-ci en fonction de leurs propres identités domination vécue par l'enquêtrice : les patrons
sociales. La relation qui s'installe dans l'entreadoptent en effet une stricte division sexuelle
tien prend des formes différentes selon la diversdu travail et évoluent dans des milieux essen
ité des positions des enquêtes. tiellement masculins.
Les compétences des uns et des autres sont
parfois proches puisque les interviewés que nous
Quand un chef d'entreprise expose sa vision de avons rencontrés ont souvent fréquenté l'ense
la femme à l'étudiante qui l'interroge : ignement supérieur ; mais ils ont dépassé le stade
de l'apprentissage (cela fait partie de leurs attri«Voilà, donc, une vie sûrement très riche, très
buts et participe de leur définition). Ces agents pleine, ça doit se faire, c'est à une jeune fille, à une
femme que je dis ça, ça ne peut se faire que sous dominants, dotés d'un fort capital culturel, res
deux conditions très importantes; la première, c'est sentent donc face à l'étudiant une supériorité,
que votre société puisse vous le permettre, car
qui se manifeste de plusieurs manières. Par sinon, c'est criminel (...) nous avons donc la re
exemple, beaucoup d'enseignants-chercheurs sponsabilité d'un patrimoine (...). La deuxième
condition, c'est d'avoir une vie de famille équili ont refusé de livrer une parole d'acteurs et ont
brée et une épouse qui accepte de suivre ça (...) et préféré donner des conseils ou des directives de
des enfants qui acceptent que le père rentre un peu travail. L'une d'entre nous souhaitait rencontrer tard chaque soir. »
un professeur de l'Institut des hautes études
119 О I R I R
internationales de Genève pour l'interroger en
tant que membre d'une commission fédérale
chargée de redéfinir le statut de la neutralité
suisse. Au début de l'entretien, le professeur
pensait qu'elle cherchait des conseils de travail
auprès du spécialiste de la neutralité suisse, ce
qui n'était évidemment pas le cas. La situation se
trouve alors renversée et l'enquêteur devient
enquêté. De la même manière, on peut citer ce
chercheur en sciences de l'éducation qui joue
pendant tout l'entretien le rôle du directeur de
recherche de l'étudiant, en lui donnant des
conseils sur l'enquête.
Quand l'entretien se transforme en relation
d'étudiant à directeur de recherche
(enquêté : chercheur en sciences de l'éducation)
«Vous orienteriez votre travail sur une sorte
d'application de la théorie des champs dans l'él
aboration, je crois que vous auriez une piste certa
inement intéressante (...)
Derrière ça, l'autre piste à traiter - moi, si j'étais
vous, je ferais un petit chapitre - с 'est le statut de la
recherche-action (...).
La deuxième piste, c'est : comment réellement ça
s'est constitué. Je demanderais à rencontrer F :
vous ne dites pas que vous m'avez vu.»
Ces malentendus signalent l'incertitude de
l'étudiant qui n'a pas nécessairement bien
«négocié» l'entretien18 et ils peuvent rendre son
contenu difficilement utilisable car ils empêc
hent l'enquêteur de maîtriser l'interaction. Le
professeur prend une position qui n'est pas celle
de l'acteur et ses représentations en tant
qu'acteur ne peuvent être qu'induites et suppos
ées. La domination intellectuelle peut parfois
prendre la forme de la connivence et de la proxi
mité : sachant ce que signifie un travail universi
taire (et surtout montrant qu'ils le savent), cer
► ►► tains peuvent fournir des contacts pour
18. Cf. pp. 131-132 prolonger l'enquête ou bien adapter leur dis
19. Le statut de dominant est ici très relatif : cours à ce qu'ils se représentent de la recherche.
l'anthropologue est par rapport à l'étudiante
Au-delà de cette transformation dans la parce qu'il est professeur d'université ;
salarié de l'AGEFIPH, sa position s'affaiblit. situation d'entretien, on peut se demander si ce
120 О I R I R
n'est pas d'abord l'enquêteur qui soit négocie
Un chef d'entreprise à une étudiante :
mal l'entretien, soit camoufle la relation
«Vous êtes étudiante et vous travaillerez j'espère d'entretien parce qu'il anticipe les risques d'une
bientôt, et bien, [...] il faut savoir que dans une petite situation ambiguë. Ainsi était-il très délicat à
entreprise comme la nôtre, faut savoir tout faire. »
l'une d'entre nous de s'entretenir avec un
anthropologue (connu dans le domaine du han
L'activité intellectuelle est d'autant plus dicap)19 à propos de l'AGEFIPH, étant donné
déconsidérée qu'elle n'est pas rémunératrice, que ce dernier était également salarié du fonds.
travers encore aggravé dans le cas d'étudiants. Elle a donc choisi de ne pas évoquer l'identité
Lorsque deux principes de classement s'affronuniversitaire de cette personne ; il s'est créé une
tent ainsi, c'est celui de l'étudiant qui prend le sorte d'entente tacite sur le statut de cet entre
caractère de l'illégitimité. Par exemple, un entretien. On peut interpréter cette anticipation
tien avec un chef d'entreprise s'est transformé en comme l'incorporation de la domination, au
entretien d'embauché, l'enquêté redéfinissant la sens où l'étudiante n'a pas osé s'imposer en tant
situation à son avantage en interrogeant qu'enquêteur.
l'enquêteur sur sa formation et ses expériences
professionnelles : l'entretien change donc de
Quand l'entretien se transforme en discussion
sens et la situation ainsi redéfinie rend à ( enquêtes : deux salariés de l'AGEFIPH,
l'enquêté sa place dominante dans l'interaction. anciens chercheurs au Centre d'étude
«de référence» en matière de handicap) : Mais cet écart peut se révéler minimisé, du
l'enquêtrice n'hésite pas à s'engager dans fait de la position même de l'enquêté. Ainsi, la conversation et à énoncer des jugements
participer à des commissions d'experts et être de valeur :
vice-présidente d'un club de réflexion
RI :« Je pense que les fondations, les associations n'empêche pas une enquêtée de se sentir inte
vivent dans la dépendance de leur (...) clientèle, si
llectuellement dominée dans le milieu qu'elle j'ose dire, donc leur donner l'autonomie, c'est leur
fréquente et, par ricochet, d'être mal à l'aise faire perdre cette autorité.
Q : Ça va contre leur auto-reproduction. face à l'étudiante qui l'interroge.
RI : Oui, oui, oui
R2 : Surtout que les très grandes associations, ce
- R. : (...) C'est comme ça que je suis arrivée dans sont les associations de parents (...) des associa
l'association. Et puis, au début, j'avoue que je suis tions qui tiennent à avoir la tutelle, la maîtrise de
quelqu'un qui ne suis pas très théoricienne, donc leurs handicapés.
c'étaient de très longs discours, de très longs Q : C'est vrai qu 'avant de savoir qui était représenté
palabres, des avis toujours fondés, des professeurs au conseil d'administration, j'ai été surprise de voir
Ruffteux, Bergier. C'étaient d'éminents spécialistes l'UNAPEI, je pensais voir des associations revendi qui aimaient s 'écouter parler et qui aimaient parler. catrices par rapporta l'insertion des handicapés...»
Alors j'étais un petit peu, pas étonnée disons, mais
un peu craintive par rapport au rôle que je pourrais
jouer dans ces Rencontres suisses (...) En revanche, la position d'étudiant-socio
- Q. ; Est-ce que ça (votre travail en commission) logue peut se révéler difficile à tenir devant des représente une charge importante pour vous ?
agents n'ayant aucune communauté d'intérêts - R. : Non, je peux dire, je ne vais pas non préparée
aux séances, chacun essaie quand même d'apportavec le monde intellectuel. Face aux chefs
er quelque chose, mais on a en général affaire à d'entreprise, qui aiment à s'auto-qualifier de
des experts dans les domaines que nous traitons «seuls productifs» et à dévaloriser l'activité (...). Donc là, ce sont en général des experts qui
intellectuelle, l'étudiant se retrouve dans une s'expriment, et ça se passe à un haut niveau. Moi,
je participe, mais je ne peux pas donner un avis situation de dominé, fondée cette fois sur le
d'experte en la matière.» mépris et l'illégitimité proclamée de sa position.
121 I R I R О
Incertitude et intimidation
A ces décalages de position s'ajoutent
d'autres éléments, qui semblent plus psycholo
giques, mais qui sont des manifestations
sociales. Nous avons tous les quatre été «intimi
dés», nous avons eu l'impression de ne pas «être
à la hauteur». Cette tension au moment de
pénétrer dans le bureau ou dans le domicile de
l'enquêté rendait l'entretien difficile, du moins
à ses débuts.
Ces «symptômes» psychologiques ont aussi
une explication sociale : d'abord, l'étudiant
mesure psychologiquement, et presque physi
quement, la force des contraintes sociales20. En
même temps, ce stress, qu'on apprend peu à peu
à combattre, au moins par la multiplication des
expériences d'entretien, est socialement signifi
catif. Il montre la force des pré-classements
sociaux : le sociologue débutant ne peut que
reprendre les sentiments communs envers les
personnes «imposantes», celles qu'il convient
de respecter. En ce sens, le succès d'un entre
tien réside en partie dans la capacité de l'enquê
teur à combattre son stress en objectivant
l'interlocuteur, c'est-à-dire en explicitant les
fondements de sa domination.
L'intimidation n'est bien sûr pas exclusive
des relations d'entretien avec des dominants.
La rencontre avec des agents appartenant à des
catégories sociales fragilisées21 crée elle aussi
des difficultés : dans les deux cas, assumer son
statut d'enquêteur provoque un malaise, plus
► ►► lié à une intimidation face à des statuts valorisés
20. Comme les contraintes sociales s'inscrivent sur
socialement dans un cas, à une gêne provoquée le corps, par l'intermédiaire des rites d'initiation,
dans les sociétés primitives. Cf. Pierre Clastres, La Société par une intrusion plus directe dans la vie privée
contre l'État, Paris, Minuit, 1974. dans l'autre.22
21. Nous avons en effet mené par ailleurs des entretiens
avec des lycéens de LEP ou des membres de la Jeunesse L'exercice de la domination symbolique communiste relégués dans des filières scolaires
dévalorisées ou occupant déjà des postes de travail, Les positions respectives de l'interviewer et
ainsi qu'avec les employés d'un hôpital.
de l'interviewé déterminent le type de relations
22. Pour une réflexion sur la difficulté à obtenir qui va s'établir entre eux et le déroulement de des dominants un discours privé, voir p.131.
l'interaction proprement dite. Il est indispen
23. Lors d'une rencontre avec un conseiller d'État, sable d'examiner les différentes étapes de la secrétaire a présenté l'étudiant-sociologue
comme auditeur au Conseil d'État. pour préciser en quoi le sociologue
122