Saint Dominique Savio

-

Documents
170 pages
Lire un extrait
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Toute la vie de saint Dominique Savio, en 164 vignettes illustrées pour les enfants.

Découvrez la vie extraordinaire d'un enfant saint. Tout jeune, Dominique s'applique à suivre l'exemple du Christ, rayonnant la paix et la joie dans sa famille et auprès de ses amis. Il part à Turin pour ses études et y rencontre Don Bosco qui l'encourage sur la voie qu'il a choisie : devenir prêtre. Mais la maladie l'emporte alors qu'il n'a que quinze ans. Il est le saint patron de tous les jeunes du monde.

Collection historique fondée en 1947, « Belles histoires belles vies » présente aux enfants les plus beaux exemples de sainteté du christianisme !

À partir de 7 ans.


Sujets

Informations

Publié par
Publié le 24 février 2011
Nombre de visites sur la page 22
EAN13 9782728914302
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,3742 €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème
BELLES HISTOIRES BELLES VIES N°26 Collection fondée par le père Jean PIHAN
DOMINIQUE SAVIO
LA SAINTETÉ D’UN ENFANT
TEXTE : GASTON COURTOIS ______________________________
ILLUSTRATIONS : ROBERT RIGOT ______________________________
COULEURS : CHAGNAUD - YOT - BRUNET
15-27 rue Moussorgski - 75018 PARIS www.fleuruseditions.com
1
Prends ton atlas. Regarde à la page de l’Europe, au sud des Alpes. C’est là, en Italie du Nord, à quatre lieues de Turin, que se trouve le village de Riva, où naît, le 2 avril 1842, le petit Dominique Savio.
2
Son père, Charles Savio, est forgeron. Sa mère, qui s’appelle Brigitte, est couturière. Ils sont jeunes encore : lui a 26 ans, elle 22 ans. Ce sont des chrétiens qui, sans être dans la misère, vivent pauvrement.
3
Mariés depuis deux ans, ils ont eu un grand chagrin. Il y a un peu plus d’un an, leur premier bébé est mort au bout de quinze jours. Tout en sachant que leur enfant est déjà au ciel, ils ont eu beaucoup de peine.
4
La même peine sera ressentie, plus tard, par Monsieur et Madame Martin, les parents de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus : ils avaient perdu, eux, plusieurs enfants avant la naissance de Thérèse.
5
Dominique devait être l’aîné d’une famille de neuf enfants. Né à 9 heures du matin, il est baptisé le soir même à 17 heures. C’était le samedi de Pâques, et la joie de cette naissance rejoignait, dans le cœur des heureux parents, l’Alléluia des fêtes pascales.
6
Une maman peut avoir une très grande influence sur l’âme de son enfant, même tout petit. La maman de Dominique aime tendrement la sainte Vierge. Elle lui confie son bébé et une médaille le protège, au-dessus de son berceau.
7
Lastatue de Notre-Dame est placée sur la cheminée. Avant que l’enfant puisse même comprendre son geste, la maman guide son petit bras pour envoyer des baisers à la Vierge. C’est un geste auquel Marie, qui aime tant les enfants, ne doit pas être insensible.