Bio V TD3
7 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Bio V TD3

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
7 pages
Français

Description

Biologie végétale TD 3 12/02/13 I] Anatomie végétale Definition : L'anatomie végétale est l'étude des organes et donc des tissus. Plus particulièrement l'étude de la disposition et de l'organisation de l'appareil conducteur. Remarque : Chez les Bryophytes : On assiste à une ébauche de différenciation de l'appareil conducteur uniquement chez les mousses les plus évoluées. A partir des ptéridophytes : L'appareil conducteur est véritablement différencié et mise en place de tissus spécialisés. Objectifs du TP : Les observations porteront sur les angiospermes. Angiospermes : Plantes à fleurs - Environ 300 000 espèces. - Première division traditionnelle : 2 classes - Les Monocotylédones (herbes) - Les Dicotylédones (herbres, arbres, arbustes) Au cours du TP : Observation de Coupe transversale d'organes (racine, tige, feuille) d'angiospermes monocotylédones et dicotylédones. Critères de reconnaissances. II] Definitions Tissu : Ensemble de cellules d'origine commune possédant une même organisation et remplissant une même fonction. Origine commune : Les tissus sont produits à partir de MERISTEMES. Méristèmes : Massif de cellules indifférenciées. Il existe deux types de méristèmes. 1) Méristèmes primaires Localisés au niveau des bourgeons de la plante (bourgeon apical, bourgeon axillaire) et des méristèmes racinaires.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 16 février 2013
Nombre de lectures 1 560
Langue Français
Poids de l'ouvrage 23 Mo

Exrait

I] Anatomie végétale
Biologie végétale TD 3 12/02/13
Definition: L'anatomie végétale est l'étude des organes et donc des tissus. Plus particulièrement l'étude de la disposition et de l'organisation de l'appareil conducteur.
Remarque: Chez les Bryophytes : On assiste à une ébauche de différenciation de l'appareil conducteur uniquement chez les mousses les plus évoluées. A partir des ptéridophytes : L'appareil conducteur est véritablement différencié et mise en place de tissus spécialisés.
du TP : Objectifs
Les observations porteront sur les angiospermes.
Angiospermes: Plantes à fleurs - Environ 300 000 espèces. - Première division traditionnelle : 2 classes - Les Monocotylédones (herbes) - Les Dicotylédones (herbres, arbres, arbustes)
Au cours du TP : Observation de Coupe transversale d'organes (racine, tige, feuille) d'angiospermes monocotylédones et dicotylédones. Critères de reconnaissances.
II] Definitions
Tissu: Ensemble de cellules d'origine commune possédant une même organisation et remplissant une même fonction. Origine commune: Les tissus sont produits à partir de MERISTEMES. Méristèmes: Massif de cellules indifférenciées. Il existe deux types de méristèmes.
1) Méristèmes primaires
Localisés au niveau des bourgeons de la plante (bourgeon apical, bourgeon axillaire) et des méristèmes racinaires.
Localisation des méristèmes primaires chez les Angiospermes :
Roles des méristèmes primaires (bourgeons):
=>Rôle histogène: mise en place de tissus primaires =>Rôle organogène: production de nouveaux organes tels que les feuilles, les entrenoeuds etc...
2) Meristèmes secondaires
Uniquement chez les Gymnospermes et les Angiospermes dicotylédones. Ils sont responsable de croissance en épaisseur des organes (Exemple : Tronc d'arbre) Ils porduisent des tissus secondaires.
III] Coloration des coupes
Coupe transervale dans les organes de la plante (racine, tige, feuille) Colorant : Carmino-vert, c'est un mélange de vert d'iode et de carmin aluné qui marque les parois des cellules en fonction de leur compostion chimique. => Enrose: les parois cellulosiques => Envert: Les parois lignifiées (imprégnées de LIGNINE) => Enjaune verdâtre: Les parois imprégnées de substances de nature lipidique (cutine, subérine), par exemple le liège ou la cuticule.
Tissu de protection
Tissu de soutien Tissu de conduction Tissu de remplissage
Rose Epiderme Assise pilifère Collenchyme Phloème Parenchyme
Vert Epiderme
Sclérenchyme Xylème Parenchyme
Jaune-verdâtre Liège Epiderme
Tissus de protection:
-Epiderme: Rôle protecteur. Souvent recouvert d'une cuticule du côté externe (cutine et cire) -Liège: Cellules mortes recouvertes de subérine sur la face interne.
Tissus de soutien:
-Collenchyme: Cellules vivantes à paroi cellulosique très épaissie, en particulier dans les angles. Il permet le renforcement de la rigidité des organes aériens. -Sclérenchyme: Cellules mortes sur la paroi épaissie par des couches de lignine. Il permet le renforcement de la rigidité, de la dureté et de la résistance des organes.
Tissus conducteurs:
-Phloème(Liber) : Cellules vivantes à paroi cellulosique. Tissus de conduction de la sève élaborée : eau et produits de la photosynthèse. -Xylème(Bois) : Cellules mortes aux paroi lignifiées. Tissus de conduction de la sève brute : eau et sels minéraux
IV] Observations
Non respect des convention de représentation des tissus dans le TD. Convention cf. TD
Exemple 1: C.T d'une tige jeune ou primaine de Dicotylédone. (Mercuriallis sp.)
Caractères de Tige:
- Organe à symétrie axiale - Epiderme - Xylème et Phloème supperposés = Faisseaux cribro-vasculaires. (F.C.V) - Xylème à différenciation centrifuge - Phloème à différenciation centripète - Parenchyme cortical peu épais. Parenchyme médulaire important.
Caractères de tige de Dicotylédones:
- Un seul cercle de F.C.V
Exemple 2: C.T d'une tige agée de Dicotylédone (Mercuriallis sp.)
Croissance en épaisseur, suite au fonctionnement des méristèmes secondaires.
Deux types de méristèmes secondaires: =>Assise libéro-ligneuseappelée CAMBIUM qui produit le xylème secondaire et le phloème sedondaire. =>Assise subéro-phellodermique: appelée PHELLOGENE qui produit le phelloderme (parenchyme secondaire ) et le liège.
Remarque: Le phéllogène est toujours plus externe que le cambium.
Fonctionnementthéoriqued'unecelluled'assisegénératrice:
(Production d'une cellule qui repousse les autres déjà formées.) Production de cellules alignées : donc de tissu secondaire issu du fonctionnement du méristème secondaire)
Fonctionnement du cambium au sein d'un F.C.V
(Epaississement de la tige)
Autre caractères de Dicotylédone (à rajouter sur la liste): - Présence de méristèmes secondaires et donc formation de tissus secondaires.
Exemple 3: C.T d'une tige de Monocotylédone (Asparagus offcinalis)
Xylème formant un V caractéristi
ue, autour du Phloème avec deux
ros vaisseaux.
On retrouve les même caractères de tige que ceux indiqués pour la tige jeune de dicotylédone.
Caractères de tige de monocotylédone
- Plusieurs cercles concentriques de F.C.V - Xylème formant un V caractéristique autour du phloème avec deux gros vaisseaux - Pas de cambium, donc pas de formation de tissus secondaires - Pas de croissance en épaisseur chez les monocotylédones - Uniquement les plantes herbacées (pas d'arbres, ni arbustes)
RACINE
Exemple 4: C.T d'une racine jeune de dicotylédone (Ranunculus sp)
Caractères de racine: - Organe à symétrie axiale - Cylindre central réduit et parenchyme cortical important. - Xylème et Phloème à disposition alternée et à différenciation centripète. - Présence d'un endoderme et d'une péricycle - Assise subéreuse du pilifère
Caractères de racine de dicotylédone - Présence de faisseaux vasculaires primaire peu nombreux (moins de 5) - Présence d'un cambium à l'origine de formation de tissus secondaires
Exemple 5: C.T d'une racine de monocotylédone (Iris sp) Nombreux faisseaux vasculaires
Caractères de racines de monocotylédone: - Faisseaux vasculaires nombreux ( plus de 5) - Absence de cambium - Endoderme en U
LES FEUILLES
Exemple 6: C.T de feuille de dicotylédone (Prunues lauro-cerasus : laurier rose)
Organisation d'une feuille de dicotylédone - Limbe à nervation divergente - Pétiole - Base foliaire éventuellement élargie en gaine - Stipules
Rappel de l'organisation d'une feuille: Dans le limbe, les F.C.V constituent les nervures de la feuille.
Caractères de feuille: - Symétrie bilatérale - Organe en forme de lame aplatie (Rappel : les racines et les tiges sont circulaires ) - Présence d'un épiderme suppérieur et d'un épiderme inférieur à stomates - Xylème primaire du côté de la face suppérieure de la feuille
Caractères de feuille (limbe) de dicotylédone - Présence de cambium et formation secondaire - Nervure principale très importante par rapport à la taille des nervures secondaires (nervation pennée et non parallèle) - Présence de parenchyme palissadique assimilateur et de parenchyme lacuneux
Limbe de Dicot lédone :