Etude comparative des fenêtres et des vérandas-pièges, comme moyen de  sortie pour les moustiques
7 pages
Français

Etude comparative des fenêtres et des vérandas-pièges, comme moyen de sortie pour les moustiques

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
7 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Etude comparative des fenêtres des vérandas-pièges, comme moyen de pour les moustiques Koumbia 153, Ent méd. IX, 3, 239-246 239 (1971), Parasitol. sér. ORSTOY, Cah. (Haute-Volta). Bobo-Dioulasso B.P. l’O.C.C.G.E., de auprès O.R.S.T.O.M. entomologique Mission médical. Entomologiste Armées, des Chimiste Pharmacien * de trappes Ces habitations. des sortir à cherchant moustiques les capturer de mettent per- qui sortie de trappes de munies sont insec.ticides, des I’effkacité évaluer et phages endo- moustiques des comportement le étudier pour utilisées maisons-pièges, Les mosquitoes. of exit the slow window-traps the that observed is It houses. the of out going for look mosquitoes unfed the endophilic, part in are females fed the if : feeding of importance the note must we gambiae, A. and funestus A. For studied. been also have africnna Ai. uniformis, M. nili, A. cies, spe- exophilic Three gambiae. A. by follorved species endophilic more the be to seems tus funes- A. verandah-trap. or window with supplied rooms 6 in mosyuitoes endophagous of behaviour the studied has author the 1964, September to 1962 September From ABSTRACT maisons. les délibérément fuient jeun à moustiques les endophile, caractère à partie en sont gorgées femelles les si comportement; le sur tion réplé- de I’état de l’importance noter de lieu a y il gambiae, A. et funestus A. Pour moustiques. des sortie la échelonnent pièges fenêtres- les que remarque On étudiées. été aussi ont ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 54
Langue Français

Exrait

Etude comparative des fenêtres des vérandas-pièges, comme moyen de pour les moustiques Koumbia 153, Ent méd. IX, 3, 239-246 239 (1971), Parasitol. sér. ORSTOY, Cah. (Haute-Volta). Bobo-Dioulasso B.P. l’O.C.C.G.E., de auprès O.R.S.T.O.M. entomologique Mission médical. Entomologiste Armées, des Chimiste Pharmacien * de trappes Ces habitations. des sortir à cherchant moustiques les capturer de mettent per- qui sortie de trappes de munies sont insec.ticides, des I’effkacité évaluer et phages endo- moustiques des comportement le étudier pour utilisées maisons-pièges, Les mosquitoes. of exit the slow window-traps the that observed is It houses. the of out going for look mosquitoes unfed the endophilic, part in are females fed the if : feeding of importance the note must we gambiae, A. and funestus A. For studied. been also have africnna Ai. uniformis, M. nili, A. cies, spe- exophilic Three gambiae. A. by follorved species endophilic more the be to seems tus funes- A. verandah-trap. or window with supplied rooms 6 in mosyuitoes endophagous of behaviour the studied has author the 1964, September to 1962 September From ABSTRACT maisons. les délibérément fuient jeun à moustiques les endophile, caractère à partie en sont gorgées femelles les si comportement; le sur tion réplé- de I’état de l’importance noter de lieu a y il gambiae, A. et funestus A. Pour moustiques. des sortie la échelonnent pièges fenêtres- les que remarque On étudiées. été aussi ont africana M. et uniformis M. nih, A. exophiles, espèces Trois s.l. gambiae d’il. suivie endophile plus la I’espèce être paraît ncstus fu- A. véranda-piège. de ou fenêtre de munies chambres 6 dans endophages moustiques des comportement le étudié a l’auteur 1964, septembre à 1962 septembre De RÉsuarÉ * COZ J. (Haute-Volta) sortie et ; ; II) 210 Ent. m6d. IX, 3, 239-246 (1971), Parasitol. sér. ORSTOM, Cah. Theo. africana Xansonia - Theo., uniformis Mansonia - Theobald; nili Anopheles - Giles; fnnestns Anopheles - Giles; Zato) (sensu gambiae Anopheles - : sont capturé été a d’exemplaires suffisant nombre un lesquelles pour espèces Les et 1 (Tableaux RECENSÉES ESPÈCES lX.INCIPALES semaine. chaque consécutifs jours quatre ou trois lieu avaient captures Les cit.j. (~OC. identiques d’entrée fentes deux de munie était pièce Chaque véranda. avec 14 10, 1, fenêtre-piège, avec. 13 9, 2, numérotées étaient qui fen@re-piège avec. l’autre véranda, avec. une pièces, deux de constituée était maison Chaque 1964. septembre à 1963 juillet de que employée été n’a qui 10 no pièc.e la pour sauf homme un dormait pièce chaque Dans moustiquaires. les et elles-mêmes habitations les dans possible que soigneux aussi ramassage un à procédé était il 30, h 10 à Enfin - tardives, sorties les pour 30 h S 8 - jour, du lever au l’année, toute pratiquement correspond, qui ce GMT, 30 h 5 à - : pièges les dans main la à captures étaient moustiques les matin, Le MÉTHODE cit.). (lot. terre de recouvertes branches de toit le et soleil au séchées terre de briques de faits sont murs les dont habitatiow des sont c.e : Haute-Volta la de partie cette dans répandu ramment cou- plus le est qui Bobo type le suivant tes construi- étaient maisons-pièges Les trappes-fenêtres. avec autre une et véranda avec pièce une avait maison Chaque fenêtres-piéges. de autres trois les vérandas, de munies étaient piéces trois ; pièces deux de maisons trois de composaient se qui témoins habitations- les dans obtenus ceux sont sentés pré- résultats Les sortie. de types différents deux les comparé avons nous 1965), al., et (Coz moustiques les sur 1964, scptemhre à 196,2 septembre de D.D.T., dosages deux de vité l’acti- sur étude d’une cadre le Dans 196,5). SMITH, ; 1966 1965, al. et Coz ; 1,961 al., et (GILLIES verandas les et 1964) ShfITII, ; 1961 al., et GILL~ES ; 1953 DAVIDSON, 11950 HADAWAP, 1968 1900, 1947, THOMSON) (MUIRHEAD fenètres-pièges 1~ : types deux de essentiellement sont sortie COZ J. 8 1 82.75 5 14 3,63 32 125 35 1 10 0 121 1 102 0 110 75 121 2 14 129 5,49 2 40,38 217 10 1 12 145 30 3 91,24 302 9,00 3,97 13,24 12 27 15 11,90 12 4 3 0 55 70 7 20 252 14 104 147 294 1 I 250 I 15,38 304 64 54,12 h 1.491 15 579 11 75,88 198 10,71 355 3.721 114 1 98 1 40 1.454 0 3,20 12 l 10 189 14 1 - - - - - 1 . . . . 10 14 l même 241 Ent méd. IX, 3, 239-246 (1971), Parasifol. sér. ORSTOM, Ctch. fenêtres- les dans .% 54,l que 30 h 5 a trouve ne on frrnestns, A. pour Ainsi pièges. de types deux les pour différent est temps, le dans sorties, des I’khelonnement mais fenêtre, trappe- avec. celles dans que vbranda avec pièc.es les dans le est phénomène le globalement l’aube; de heures premières aux jeun à femelles des importante sortie une IV) et III (tableaux produit se il exophiles, ou endophiles soient espèces les Que JEUN. A FEMELLES RÉSULTAT~ typique. forme. sa sous que rencontré été n’a funesfus rl. B. 9 c.ontre A 52 d’août mois au B, cl’espéce nations détermi- 11 pour A d’espèce déterminations 65 1969, juillet en donné a nous Koumbia de village au effectuée récente étude Une JACKSON). et ,(DAVIDSON douce d’eau B et A ces espè- des mélange un vraiseml~lablement entendre faut il (s.l.), gnmbiae A. Par 1964. septembre à 1963 juillet de que utilisée été n’a 10 chambre La ’ 9G,80 s2,05 Il,62 79,0G I 8 3,GS 5,OG -- 22,OG 75,8G nlis 2,OG rznifor- RI. I I 6 II-I .._. nili A. _ S3,F3 4G 48,Ol G4,25 23,S0 gambiae A. 197 933 G,50 G2.57 97 30,91 4Gl l 667 11,14 12,9B 39,SS 51,ll 1.902 % N % % N N pièws Total Espèces des N” I Reste 30 11 5 moustiques.1 des physioloSçi,que l’état de colmpte tenu pas n’est (il vérandas; de munies maisons-pièges des sorties des Etude 1. TABLEAU I\IOUSTIQUES DES COJiPORTERlEMT ET SORTIE DE TRAPPES 32,38 243 26,14 57,41 22,28 1.645 13 8,47 8,62 77,38 411 178 20,78 5,71 6 50 2 12.00 28.72 155 3 56,50 76 7,74 1.338 2 37 13 2 20 51,12 57,50 173 6 270 12 5 27 2 34 313 54 13 64,40 78 846 341 36 13 76 1,273 65 2 24 63 32 15,32 13 13 44 40,oo 48,35 214 46,33 2 2 9 65,69 I 1 103 même même même 242 méd. IX, 3, 239-246 (1971), Parasifol. Enf. sPr. ORSTOM, Cah. fenêtres-pièges. les .que facile plus d’accès : la toujours est tendance la que et sens le semble-t-il, sont, vérandas les dans vont résultats les que IV) et III (tableau noter doit On 8rzfricczna. M. pour % 4,80-8,33 zznifornzis, M. pour % 3,63-10,3 nili, A. pour % 16,9-23,s faible; est habitations les dans gorgées femelles des reliquat le exophile; c,aractère A sont esptces autres trois Les fenêtre-piège. avec celles dans % 64,59 contre véranda avec. maisons les dans % 57,12 de reliquat un laisse endophile, bgalement espèce gambiae, A. fenêtres-pièges; de munies habitations les dans % 73,90 et véranda avec maisons les dans % 6499 de reliquat un avec endophile plus la l’espèce être paraît nous fnnestus A. différent. est comportement le exophiles ou endophiles espèces des à s’adresse l’on que Suivant GORGÉES. FEMELLES d’habitation. types deux les pour ordre du sont rksultnts les 30, h 10 à capturés sont qui et maisons les dans restent qui jeun à moustiques les contre par considère l’on Si czfricana. 41. et zmiformis nr. pour faites sont identiques ques remar- Des vérandas. les dans % 77,5 contre trappes-fenêtres les dans % 41.8 que 30 h 5 à prend ne on gnmbiae, A. pour vérandas; les dans % 73,S capture l’on que alors pièges, 118 10 27,ll 61,90 9 africann M. 48,OO s9 34,s3 -~ 33,SG 106 180 9 ..,. mis unifor- M. 91 12,os 11 39,56 - 10 4 - - - 10 9 . . . nili A. 1 - - - 0 1 - - SO,73 26,97 92 gambiae A. 18,97 91 2s,os *SO 9,60 158 13,oo ~- F19 9 funestus A. 2.3G8 17.35 411 392 24,94 211 % % N % N N pièces Total Espèces des N” 30 h 8 Reste 30 h 5 moustiques.) des physiologique l’&tt de compte tenu pas n?est (11 fenêtres-piéges; de munies maisons-Pi&ges clcs sort& des Etude II. TABLEAU COL J. 99 19,96 2 8,33 ?I 0 22,4 141 181 58,75 15 0 0 : 73,90 h 34,13 33 119 7 2.568 72,73 24 0 476 143 2 53,77 0 à 20,65 53 47,48 61,49 64,.59 20 14 32,92 45 2 10,30 21,21 240 0 111 41 264 35,93 12.,86 9 19,27 32,92 38 0 43 I 24 0 142 2 214 0,87. 1 5 828 I 3.475 35,71 556 8 67 11 737 30 126 16,15 4 à 21 32,56 1 209 28 25,24 398 171 447 460 13,24 0 r/c - - gorgés 9-5 - - - - - -- - - I Ed méd. (19711, IX, 3, 239-240 243 Purctsifod. sér. ORSTO&l, Cah. sont rendements les gambiae A. Pour 0,86. de est rendement le TII) (tableau piège-fenêtre avec habitations les Dans de est gorgées femelles des capture de rendement le que admettre pouvons nous et IV) (tableau gorgées femelles 656 3 pour fzmestus d’A. gravides femelles 565 véranda avec maisons les dans avons nous pessimiste. plus la l’hypothèse est qui ce gorgées. femelles des reliquat qu’un sont ne pièges maisons les dans vées trou- gravides femelles les que admet l’on Si capturées. femelles de pourcentage le lienne nnophé- population la de % 30 & estimaient forêt, en (1966), al. et Coz (Haute-Volta). Dori de habitations les dans gambiae A. des % 35 et funesfus A. des YO 68 récolter de permettait main la à capture la que estimé avaient (1965) al. ef HAMON construites. ayons nous que celles que sensiblement type mkne de Bobo, habitations les dans main la à pris moustiques des pourcentage le % 45 à estiment main, la à et pyrèthre au comparées captures de lors (1959), ul. et C~IOKJMARA capture. de lieux des et captureurs des fonction variable, très est main la à capture la de rendement Le vraisemblable. plus la semble cation expli- première la toutefois, avis, notre A d’eux. d’elles peut-être participe réalité la et plausibles sont hypothèses deux Les habitations. les dans nuit la gravides pénètrent qui femelles des sont ce bien ou tard. plus heures 24 gravides deviennent qui gorgées femelles possibles origines deux avoir des main 1.a A imparfait ramassage d’un s’agit il bien, ou peuvent moustiques ces complexe; plus est gravides femelles des problème Le GRAVIT)ES. FEMELLES 0 0 gravides - 79 . africarzn 111. gorSgés 1 06 jeun gravides . zzniforznis 41. gorgés jeun 1Gl *ci,59 gravides - 23,s 6G,7 . . . . zrili A. jeun B - 30,lG gravides gorgés 41,s jeun 35,s gorgts 54,ll 4-U jeun N N % N siologique Espèces 30 Il 5 phÿ- Etat Reliquat sortie de Heure grouptes. pièces toutes fenêtres-piéges, de munies témoins maisons-Pi+ges des moustiques cles sorties des Etude III. TABLEAU AlOUSTIQLTES DES CORIPORTEJIENT ET SORTIE DE TRAPPES k 11,5 1 244 méd. IX, 3, 23~9-246 (1971>, Ptcmsifol. Enf. sér. OHSTOM, Cah. gravides -k gorgCes femelles = capturcs des Rendement + gorgées femelles insectes. des nortement com- le et naturelles conditions les dans produit du rémanenw la étudiés sont stade ce à ; 1969) cd., et (Coz maisons-pièges en particulièrement terrain, le sur essayé est pesticide le laboratoire, en essais divers Après opérationnel. devenir de avant insecticide vocation à produit un parc.ourir doit que étapes différentes des compte tenant en insecticides des d’étude programme son organisé a Santé la de mondiale l’organisation pesticides; des l’activité de évaluation mauvaise une à dus sont domiciliaire, désinsectisation de pagnes cam- des dans observés échecs nombreux De insecticides. des d’évaluation méthodes aux progrès cl’importants faire fait plus, de a, elle endophages. insectes des comportement le étudier mieux de doute, auc.un sans permis, a maisons-pièges de L’utilisation DISCUSSION pulvérisations. des à procéder jour chaque faudrait qu’il et semaine par plus ou nuits trois occupées sont habitations les que plus d’autant répulsif, effet un d’avoir k.que elle mais idoine solution la semblerait main, la A capture après thrines, pyré- de l’asnersion d’erreur; cause cette d’éviter diffkile actuelles, conditions les dans paraît, Il pièges-fenêtres. avec c.elles dans 0,85 de véranda, avec maisons les dans ,0,88 de 0 - 0 - 0 - 0 gravides 271 4.80 13 S,86 24 S6,35 gorgés . . afri’cana 51. 234 61 1,7 7 86,9 53 jeun 0 - 0 gravides - 0 - 0. _~ 496 3,63 18 gorgés . aniformis M. 14,52 72 SI,86 406 168 2.98 5 6,55 11 go,45 ,jrun à 152 0 - 0 - 0 - 0 gravides 59 16,9 10 394 2 79,7 47 gorgées . . . . . . nili A. jeun à 17 - 1 - 0 - 16 gravides 101 53!47 54 6,93 7 39,6 40 738 gorgés . . grrmbiae L-l. 57,72 426 9,35 69 32,93 243 -- 71 jeun à 14.1 10 8,5 6 77.5 55 565 gravides 57,17 323 S,67 49 34.16 193 gorg& . . fune.~tus A. 3.656 64,99 376 2 10,2s 376 24,73 904 jeun à 1.870 20,59 385 5,61 105 73,so 1.380 % N 5% N 5% N Total siologique Espèces 30 h 8 30 11 5 phy- Etat Reliquat sortie de Heure groupees. pièces toutes vérandas, de munies tknoins, maisons-piè$es cles moustiques des sorties des Etude IV. TABLEAU West méd. (19ïlj, IX, 3, 239-246 245 Parasifol. Enf sér. ORSTOM, Cuh. 161-16T. 56, Res., enf. Bzzll. hut. untreated an from (THE~.) uniformis Mansonicz and Giles gambicze Anopheles of agress the on studies of and hut verandah-trap the of description A 1. insecticide. of toxicity the assessing for and mosquitoes of habits frequenting house the studying for hut verandah-trap A - 1965. (A.), SMITH 361-373. 41, J., med. Afr. E. Africa. East in insecticides of study the in used niques tech- hut experimental of development and origin the of review A - 1964. (A.), SMITH p. 174 York. New and London Press, Academic populations. vector Inseçt of Ecology - 1968. (RC), MUIRHEAWTHOMSON 401-112. 43, Hyg., Med. trop. Soc. Roy. Trans. gambicze. Anopheles against insectic.ides residual as gammexane and D.D.T. - 1950. (RC.). MUIRHEAD-THOMSON 449-464. 38, Res., cnf. Bull. A,frica. in melns A. and gambiae Anopheles on D.D.T. with and pyrethrin with spraying house of effects The - 1947. (R.C.), MZJIRHEAD-THOMSON 1115-1150. 27, Z.F.A.N., Bull. Volta). Haute- de (République Dori de région la boisée, steppe de zone une dans humain paludisme du transmission la sur entomologiques Etudes - 1965. al., et (J.) HAMON 63-78. 41, Rcs., enf. Bull. huts. native in behaviour mosquito on Observations - 1950. (A.B.), HADAWAY Brazzaville. l’O.M.S., de africaine région la dans antipaludique lutte la à appliquée d’Entomologic Guide - 1961. nl., et (XT.) GILL~ES 303-305. 2’7, Santé, mond. Org. Bzrll. Giles. gnmbine Anopheles in speciation Incipient - 1962. (C.E.). JACKSON (G.), D~vrmox 231-254. 44, Res., ent. Bzzll. funesfzzs. A. and gambiae Anopheles against houses in insecticides residual of effect the on Experiments - 1953. (G.), DAVIDSON 129-135. 2, VII, Pnrczsitol., méd. Ent. sér. O.R.S.T.O.LV., Cah. tropicale. Afrique en insecticides nouveaux de Evaluation - 1969. nl., et (J.) Coz 13-41. 7, IV, méd., Enf. sér. O.R.S.T.O.M., Cnh. d’ivoire, Côte de R,épublique Sassandra, de ré.gion la dense, humide forêt de zone une dans humain paludisme du transmission la sur entomologiques Etudes - 1966. nl., et (.J.) Coz 435-452. 38, Sfmfé, mond. Org. Bull. moustiques. les c.ontre D.D.T. du l’activité de mesure la pour c.ases-piéges de l’utilisation sur Haute-Volta en Expériences - 1965. ,nl., et (J.) Coz p. 123 1, Paris, PO.R.S.T.ON., de Ccch. Volta. Haute- Bobo-Dioulasso, dc pilote zone la dans paludisme Le - 1959. rrl., et (R.) CHO~MARA BIBLIOGRAPHIE 1971. mars 3 le reçn Manuscrit importante. plus mortalité une conséquences de voie par et toxique produit le avec wntact grand plus un moustique le pour entraîne sortir à retard le insecticide, tement trai- de cas le Dans optimistes. trop conclusions des tirer à amener peut qui ce tiques, mous- des sortie la retarder de l’inconvénient avis notre à présentent elles mais jour, par fois plusieurs pièges-fenêtres les changer de effet, en d’envisager, possible est il bles; mania- plus sont dernières Les pièges-fenêtres. avec celles et vérandas avec celles pièges, maisons- de types deux compar& avons nous standardisation, de souci un Dans MOU§TIQUEs DES COVPORTEMENT ET SORTIE DE TRAPPES
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents