etude-de-cas-sur-les-risques-seisme-en-chine
4 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

etude-de-cas-sur-les-risques-seisme-en-chine

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
4 pages
Français

Description

Etude de cas : 12 mai 2008 à 6 h 28, la terre tremble en Chine… Comment les sociétés font-elles face aux risques ? 1 Séisme en Chine (Article Libération _ 12 mai 2008) Un puissant tremblement de terre d'une magnitude de 7,9 à l'échelle de Richter a frappé la Chine, lundi (12 mai 2008), faisant au moins 8700 morts (à ce jour !), principalement dans la province du Sichuan. Ce bilan préliminaire des autorités locales risque fort de s'alourdir au cours des prochaines heures, à mesure que les secours s'approchent de l'épicentre du séisme, dans le district de Wenchuan, qui demeure inaccessible pour l'instant. Ce district, situé tout juste au nord-ouest de la ville de Chengdu, capitale du Sichuan, compte plus de 100 000 habitants. Un peu partout dans le Sichuan, des secouristes tentent de sauver des centaines de personnes coincées sous les débris des immeubles qui se sont affaissés sous la force du tremblement de terre, survenu vers 14 h 30, heure locale. Selon l'agence officielle Chine Nouvelle, qui cite des responsables gouvernementaux, près de 80 % des édifices se sont effondrés dans le seul district de Beichuan. Dans la ville de Dujiangyan, l'hôpital s'est effondré et des centaines de personnes sont coincées sous les décombres. Il en va de même pour quelque 900 étudiants d'une école secondaire de la ville. Chine Nouvelle rapporte aussi que deux usines ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 94
Langue Français

Exrait

Etude de cas : 12 mai 2008 à 6 h 28, la terre tremble en Chine…
Comment les sociétés font-elles face aux risques ? 1
Séisme en Chine(ArticleLibération_ 12 mai 2008) Un puissant tremblement de terre d'une magnitude de 7,9 à l'échelle de Richter a frappé la Chine, lundi (12 mai 2008), faisant au moins 8700 morts (à ce jour !), principalement dans la province du Sichuan. Ce bilan préliminaire des autorités locales risque fort de s'alourdir au cours des prochaines heures, à mesure que les secours s'approchent de l'épicentre du séisme, dans le district de Wenchuan, qui demeure inaccessible pour l'instant. Ce district, situé tout juste au nord-ouest de la ville de Chengdu, capitale du Sichuan, compte plus de 100 000 habitants. Un peu partout dans le Sichuan, des secouristes tentent de sauver des centaines de personnes coincées sous les débris des immeubles qui se sont affaissés sous la force du tremblement de terre, survenu vers 14 h 30,heure locale. Selon l'agence officielle Chine Nouvelle, qui cite des responsables gouvernementaux, près de 80 % des édifices se sont effondrés dans le seul district de Beichuan. Dans la ville de Dujiangyan, l'hôpital s'est effondré et des centaines de personnes sont coincées sous les décombres. Il en va de même pour quelque 900 étudiants d'une école secondaire de la ville. Chine Nouvelle rapporte aussi que deux usines de produits chimiques se sont effondrées à Shifang, ensevelissant des centaines d'employés. Quelque 80 tonnes d'ammoniac se sont échappées, entraînant l'évacuation de 6000 personnes. Les efforts des secouristes se butent aussi à la rudesse d'un milieu montagneux, où les routes sont rapidement devenues impraticables. Les télécommunications sont également fortement perturbées.(…)« Leprésident Hu Jintao a ordonné de déployer tous les efforts pour venir en aide aux victimes du tremblement de terre », a souligné Chine Nouvelle. L'arrivée de la nuit a cependant compliqué la tâche des milliers de militaires et policiers appelés en renfort. (…)
Une région sismique…
Ma nitude sur l’échelle de RichterEffets du tremblement de terre Le séisme est non ressenti, mais Moins de 3,5 enre istréar les sismora hes. Il est souvent ressenti, mais sans De 3,5 à 5,4 domma e. Lé ers domma es aux bâtiments bien De 5,4 à 6construits maiseut causer des dommages majeurs à d’autres bâtisses.Peut être destructeur dans une zone de De 6,1 à 6,9 100 km à la ronde. Tremblement de terre maeur. Ileut De 7 à 7,9causer de sérieux dommages sur une lar esurface. C’est un très grand séisme pouvant Au-dessus derands domma es danscauser de très 8lusieurs centaines dedes zones de kilomètres. Un outil pour mesure: l’échelle de Richter
Densités de population en Chine
La Chine a «un sérieux problème» avec ses barrages (www.figaro.fr)
Le barrage de Zipingpu se situe en amont de Dujiangyan, une ville située non loin de l'épicentre du séisme, Wenchuan, et de Chengdu, la capitale provinciale du Sichuan.
De l'aveu même d'un ministre chinois, les installations hydrauliques du sud-ouest sont menacées. 400 réservoirs d'eau présentent des risques, un barrage serait sérieusement fissuré. Quatre jours après le terrible séisme qui a ravagé la Chine, la menace planerait sur les installations hydrauliques dans la province du Sichuan. «On rencontre de sérieux problèmes de sécurité et de prévention des inondations dans les réservoirs, les centrales hydrauliques, les barrages et autres installations», a reconnu le ministre des Ressources hydrauliques, Chen Lei, cité par l'agence Chine Nouvelle. «La priorité est de s'assurer que les réservoirs, centrales, retenues d'eau, digues, barrages (...) endommagés traversent la saison des pluies sans danger et ne causent pas de désastres secondaires», a-t-il expliqué. Le Sichuan, région du sud-ouest dévastée par le séisme, comporte de nombreux barrages sur les affluents du fleuve Yangtze. Les autorités chinoises ont notamment détecté des risques de sécurité dans plus de 400 réservoirs d'eau, a précisé la télévision officielle. Ce type de «situation dangereuse» a été constaté dans 391 réservoirs de cinq provinces frappées par le séisme, a détaillé jeudi la télévision citant la Commission nationale pour la Réforme et le Développement (planification économique). 19 autres réservoirs, dans la municipalité de Chongqing, voisine du Sichuan, sont également touchés. Le ministre Chen Lei a souhaité l'envoi de nouvelles équipes d'experts au Sichuan alors que le barrage de Zipingpu, en amont de Dujiangyan, ville est située non loin de l'épicentre du séisme, est l'objet de rumeurs contradictoires. Sept experts du ministère, arrivés dès mardi, ont contrôlé des installations locales et n'ont pour le moment pas annoncé de problèmes. Un responsable du barrage avait également démenti l'apparition de «fissures» et affirmé mercredi que l'ouvrage était «structurellement stableet sûr», selon des médias chinois. Mais selon l'agence Chine Nouvelle, qui parle de son côté « de fissures extrêmement dangereuses », 2 000 soldats ont été envoyés pour effectuer des travaux de réparation sur cet important barrage hydroélectrique de plus de 150 m de haut. L'agence chinoise a estimé que la ville de Dujiangyan serait submergée si le barrage venait à céder. Des experts japonais vont participer aux secours Par ailleurs, après avoir décliné les offres d'aide venant de l'étranger, le gouvernement chinois a accepté que le Japon lui prête main forte dans les opérations de secours dans le sud-ouest. Une soixantaine de spécialistes japonais vont être envoyés sur place, ils rejoindront les volontaires d'une fondation bouddhiste de Taïwan et une équipe de la Croix-Rouge de Hong Kong. Pékin avait d'abord refusé l'envoi d'experts, en avançant des problèmes logistiques, mais a accepté les aides en nature et en argent. Le bilan provisoire de près de 15.000 morts risque en effet de s'alourdir considérablement si l'aide humanitaire n'arrive pas très vite aux sinistrés. L'armée chinoise devrait larguer 50.000 paquets de vivres et des grandes quantités de matériels jeudi, sur des districts sinistrés par le séisme dans le sud-ouest, a annoncé l'agence Chine Nouvelle. Au nombre des produits de première nécessité qui seront lâchés sur les districts de Beichuan et Wenchuan notamment, figurent, outre les paquets de nourriture déshydratée, 25 000 paires de chaussures en caoutchouc, 5 000 couvertures, 54 000 vêtements et articles d'usage quotidien.