Vulnérabilité des orchidées des forêts tropicales
7 pages
Français

Vulnérabilité des orchidées des forêts tropicales

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
7 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Article sur la vulnérabilité des orchidées des forêts tropicales de l'Amérique, notamment de Martinique et Guadeloupe.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 29 juillet 2011
Nombre de lectures 199
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Exrait

C O N N A Î T R E
Vulnérailitéesorhiéesesforêts tropialespartiulièrementenAriueGuaeloupe etMartiniue
ClaueSastre AlainJouy
Le ohiée ontpatiulièementnomeuean le foêt topiale mai leuiveité ne oitpa maque leu gane vulnéailité.En effet ontaiementàlaituation qui pévaut an le pay tempééle epèe topiale fomentféquemmente population tèlai-emée e qui entaîneun ique évienteipaitionahaque péimenontituealoun maillon eentielàlauviee l’epèe.Bien ûle phénomène inulaieajoute enoeàl’io-lementeifféente population.
Ole ique enouu pa le ohiée ontmultiple— le épiphyte ailleu nomeuxà oîte u le mêmeaeontinexoalementlié auote leu uppot même ieenie n’etpa menaélafagilitéulien qui unitle eux végétauxetle exigene éologiquee ohiée peuventfailementête emie en quetion pa leéangementéultante l’exploitation etpa toute moifiatione l’amiane omehumie etépouvuee gane vaiatione tempéatue an laquelle eomplai-enton nome’epèe  — le epèe teeteouentquantàelle égalementieneange  elle ont tè enile en patiulieàlanatueuol ete l’humuelle-même liéeaupeuplementontle hangementpeutleonamne.
Quelque exemplee la vulnéailitée ohiéean le foêt néotopialeAméique ontété aemléàl’intéieue l’enaé (p. 1).Examinon maintenantplu patiulièement leaeAntille fançaie.
LE CONTEXTE ANTILLAIS
Guaeloupe etDépenane etMatinique onte île qui fontpatiee l’ahipelePetite Antille e ufae eteinte (epetivement175 km2aveleépenane et1 1km2) paappotà e payontinentaux.De plu e île’oiginevolanique ont tèaientéepaexemple moine 2kmà vol’oieauépaentle ommete la SoufièeeGuaeloupe (1 6m) ete la MontagnePelée (137m) enMatiniqueuniveaue lame.À ette impo-tanteénivellationoepon une non moin impotante vaiationlimatiqueave une tempé-atue moyennee 25-26° et1-15 me pluie paanauniveaue lameet une tempéatue moyennee 18-2° etpèe 1me pluie paan u le plu haut ommet.Bien entenuei entaîne’impotanteonéquene u la végétationave e fomation xéophilean le patieae ete fomation hygophile enaltitue.Il ’enuitonlapéenee
8
Rev.Fo.F.LIII- numéo péial 21
Connître
otège floitique tèifféent le longee gaientaltituinal etlimatique.Enoné-quene haque fomation végétale aini que le epèe qui lui ontinféoéeneipoent queuneaie tè limitée (Sate etPoteop185).
Cette iheee milieuxentaîneune ganeiveité péifique  pa exemplepou l’enemle Guaeloupe-Matiniqueonompte 1 8epèe inigène etpafaitementnatualiéee phanéogame (Founet178)ont uneentaineOhiaée pou uneaie gloalee 285 km2 alo que u le 55 km2eMétopole neviventqu’envion  5epèee phanéogameont15Ohiaée.Enonéquenela onuene intepéifique etue auxAntille etetaine epèe ne ontonnue que pa un nome limitée tation.
L’iolementehaque île favoiee nomeueéive génétiqueoueune intene péiation entaînant un fot taux’enémime.Aini hezleOhiaée toi epèe ont enémiqueàla Guaeloupe (Eipneum mtuleianumCogn.Otomeiaenffihana FeletBae etSteliuiiCogniaux) et uneàla Matinique (VallinaeelpiPotèe).
Lagetion foetièeevait teniompteee qui péèe auiqueamoini fotementla ioiveitéee île.Ceiafailli ête lea loe pojetpévoyantu 15-2 hala tanfomationune patiee lafoêthygophytique pimaieeGuaeloupe etMatinique en plantationeMahogany(Swietnieamahpoylla King).Heueuementou lapeionao-iatione potetione lanatue ete ientifiquele pojet ontété evuàla aie.Maimalheueuementle malavaitommené etivee epèevégétale ontipau.Pa exempleil en etainieSwaztiaimplex(Sw.)Speng. (Caealpiniaée) qui vivaitan le foête Sainte-Maie (Matinique)avantle plantationeMahogany.
PLACE DES ORCHIDÉES ANTILLAISES DANS LENVIRONNEMENT ANTILLAIS
Lanalyee epèeOhiaée inigène vivantanauunoutean leAntille fan-çaie monte queietaine’ente elle poèent une gane platiité éologique leupemettanteviveanive milieux auteen evanheont tè inféoéeàuniotope péi et ien entenuontle plu fagilele pluàuveilleutoutloqu’elle ontené-mique ouuenémique.
Ce quiaété expoé pou laépatitione fomation végétale le longugaientaltituinal l’etaui pou leOhiaée.Aini Baavola uullata(L.)R.Bown Tetamiaelgean(Hamilton)CogniauxetTolumniauohpylla(Celo. exLinl.)toutetoivitimeeueilleu ’ohiéeeten plupouetteenièe e la etutione on milieunatuel pa la oupe eoi pou lehaon (Felmann etBae13)ne eéveloppentqu’en zone xéophy-tiqueelle ne peuvent’intalle enaltituetop humieomptetenue leu exigene éolo-gique.Àl’invee Epienum mutelianumCogn.appelon-le enémiquee la Guaeloupevitimeeueillette eteetutione oniotope uiteauxyloneàépétition etàla ie éuptivee la Soufièee 176-77vitenzone humie etne peuteéveloppe enae altitue top èhe.
Leeux tie envioneOhiaéeantillaie ontfonamentalementépiphyteavequelque-une pafoi axioleommeEipneumiliaeL. oumuioleommeEipenum mtuelianumCogn.Pami leteetele vanilliequ’il oientinigène ouéhappée ultueonte liane ueptilee gimpe etfleui u le plu hautaee lafoêt.
LamajoitéeOhiaéeantillaie viventen milieufoetie aohéeauxae.Il ’enuitque le ote nomeue ohiéeantillaie etliéà eluie leu uppot.
Rev.Fo.F.LIII- numéo péial 21

CLAUDESASTREALAINJOUY
Vulnérailitéesorhiées anslesforêtsnéotropialesAriue
parAlainJouy
Sipantehneuloum et une epèe mexiaine quiaété éemmentetouvéeaneux tation foetièe maéageueuMexique oùelle n’avaitplu été oevéeepui la pemièe moituXIXeièle.
Haenaiajalianane e enonte qu’en quelque point péiunezone géogaphique tè limitée etetonpatiulièementenileàlapetuationee quelque tation.
Laileaepoiaet une épiphyte mexiaineontle exigenelimatique ontextême-mentpéieil lui fautao e pluie impotante pou empli e peuo-ule etenuite un enoleillementintene pou paveniàlafloaion  le péimen élevé an un enoleillementnomal ont un feuillage magnifique mai ne fleuientjamai !Le ChêneQueueetiloaqui ete uppotà ette epèe pee feuilleauon momentexpoantlagement“on” ohiéeauoleil.
La elle ohiée mexiaineLemogloumevanteiiaoheà eanhettean le foêtu veantpaifiqueehaîne montagneuee l’Ouetmexiain  le pluie violente luiauent unappoten eauuffiantmai enentextême le iqueei e leu fêle uppot.
On touveAlamaniapuinapetite ohiéee l’Ouetmexiain auxelle fleu ougeane avine montagne.Pouantexluivementeneoueanheon uppotetégalementpéaie  ofauteevente fleu ne ’ouventpa etlaon-ation ne peutone faie.
Enyliaimoulnoopue u le ton eaean une oientationienéteminée etmonte une tè gane életivité en teme’élaiementet’expoitionaux ventqui laie pévoi une extême eniilitéà touthangementmême mineu e on envi-onnement.
La elle lianeVallniaewaiiloîtan lafoêtatlantiqueéilienne (aMta atlantia) ete aatéie pa une longueuoniéalee a tige qui ’enaine pafoiàpluieu tee l’enoitoùle fleu ont viileelle exigeon une gane vigilanee la pate foetie pou ne pa la étuie pa mégae.
Epienumaloiifuminitialement teeteeétaheuol pouatteineun étate emi-épiphyte u le hee etpetit ligneuxe lalitièe foetièe ’où une gane fagi-lité qui e touveepenantompenée pa une féquene enoeaezgane.
Galeana evnioanaet une epèeamazonienne qui poue u le ommeteae motan la zone inonale qui e touve un peuavantl’enoitoùleRioNego ’unit auSolimoe pou fome l’Amazone  elle etouveainitè enileauégimeeue etpâtiaitpatiulièementi l’onéiait’élimine leae mot pouvantgêne le paagee emaation etl’éoulemente eaux.

Rev.Fo.F.LIII- numéo péial 21
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents