220001 Comment décrire ses peuplements

220001 Comment décrire ses peuplements

-

Documents
2 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Fiche n° 220001 Comment décrire ses Peuplements ? En forêt, les arbres vivent dans une société complexe, comprenant des arbres, arbustes et espèces herbacées. L'ensemble des végétaux occupant une même portion de sol forestier constitue un peuplement forestier. Pour décrire les peuplements, les forestiers font appel à plusieurs notions. L'origine des peuplements : notion de « Régime » Futaie Une forêt soumise au régime de la futaie est régénérée par semences. Cette futaie peut être naturelle (germination des semences fournies par les arbres) ou artificielle (semis et plantation). Ce régime peut concerner des essences feuillues (chênes, hêtres,..) et résineuses (Pins). Taillis Une forêt soumise au régime du taillis est rajeunie par production de rejets ou drageons. Ce régime ne s'applique qu'aux des essences feuillues (Chêne pubescent, Chêne vert, hêtre). En effet, les résineux, à l'exception du séquoia et du Pin des Canaries, ne rejettent pas. Dans un même peuplement, les deux régimes peuvent se côtoyer comme la futaie résineuse sur taillis. Age et dimension : notion de « traitement » Régulier On parle de traitement régulier lorsque les arbres qui composent le peuplement sont d'âge et de dimension sensiblement identiques (forêt équienne). On distingue : la futaie régulière, le taillis simple Irrégulier On parle de traitement irrégulier, lorsque les arbres qui composent le peuplement sont d'âge et de dimension ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 30
Langue Français
Signaler un problème
Fiche n° 220001
Comment décrire ses Peuplements ?
En forêt, les arbres vivent dans une société complexe, comprenant des arbres, arbustes et espèces herbacées. L'ensemble des végétaux occupant une même portion de sol forestier constitue un peuplement forestier. Pour décrire les peuplements, les forestiers font appel à plusieurs notions.
 L'origine des peuplements : notion de « Régime » ÎFutaie Une forêt soumise au régime de la futaie est régénérée parsemences. Cette futaie peut être naturelle (germination des semences fournies par les arbres) ou artificielle (semis et plantation). Ce régime peut concerner des essences feuillues (chênes, hêtres,..) et résineuses (Pins). ÎTaillis Une forêt soumise au régime du taillis est rajeunie par production derejetsou drageons. Ce régime ne s'applique qu'aux des essences feuillues (Chêne pubescent, Chêne vert, hêtre). En effet, les résineux, à l'exception du séquoia et du Pin des Canaries, ne rejettent pas. Dans un même peuplement, les deux régimes peuvent se côtoyer comme la futaie résineuse sur taillis.
ÂAge et dimension : notion de « traitement » ÎRégulier On parle de traitement régulier lorsque les arbres qui composent le peuplement sont d'âge et de dimension sensiblement identiques (forêt équienne). On distingue : la futaie régulière, le taillis simple ÎIrrégulier On parle de traitement irrégulier, lorsque les arbres qui composent le peuplement sont d'âge et de dimension différents. On distingue : la futaie irrégulière, la futaie jardinée, le taillis sous futaie. Dans lecas des futaies, cette différence peut se manifester par le mélange de bouquets réguliers ou par le mélange d'arbres d'âge et de dimension différents. Exemple : futaie irrégulière par bouquets.
ÂConsistance des peuplements Les arbres qui constituent un peuplement vont, par leurs cimes, former un écran plus ou moins dense. La consistance d'un peuplement est fonction de la densité, de l'épaisseur et de la continuité de cet écran. On distingue ainsi : Des peuplements à couvert dense formant des massifs complets Des peuplements à couvert clair formant des massifs complets Des peuplements à couvert très clair formant des massifs incomplets et clairiérés.
ÂÉvolution des peuplements dans le temps : notion de « stade » ÎTaillisLe taillis est défini par son âge ÎFutaieLa futaie est définie par une succession de stades. On voit apparaître de Hauteurnouvelles manières de 14 à 18 mdécrire les peuplements qui 12 à 14 mfont appel à la surface terrière (181102 ) et aux 8 à 12 mcatégories de grosseur dans la surface terrière. 3 à 8 mOn arrive à des typologies comme celle qui suit (Massif vosgien) : 1 à 3 mCinq famille sont définies : 1 Peuplement en croissance active (peuplements à petits bois et bois moyens) 2 Peuplement en maturation Stade Semis- Gaulis Perchis Jeune Futaie adulteà bois moyen et à gros fourré futaiebois 3 Peuplements mûrs à gros Age 0-10 10-15 15-30 30-50 50-80soiàoubesieptorgobsstitsboi Observation Après incendie 10-15 cm de diamètre 40 cm de diamètre irréguliers4 Peuplements en coupe de5 Autres peuplements r3é1g5é0n0é2rationConcurrence importante(régénérations, gaulis et bas-perchis, peuplements clairs et sommitaux Éclaircie223001
Intervention Cloisonnement Dépressage Éclaircie Éclaircie des Dépressage forestiers (diminution de la densité)
ÂComposition des peuplements Un peuplement est ditpurdes arbres appartenant tous à la mêmelorsqu'il est formé par espèce. Il est ditmélangés'il est formé par des arbres appartenant à deux ou plusieurs essences. Dans le mélange, une essence sera mieux représentée que les autres, elle est ditedominante, là où les autres sont appeléesodroeénnsbus. ÂEn résumé Ces cinq notions constituent la codification « grammaire » qui permet de décrire tous les peuplements.
DéfinitionRégime Traitement Consistance Stade Composition Exemple FutaieΠrégulièreΠjeuneΠà couvert clairΠpin sylvestre pur de simple ExempleFutaie surÎirrégulièreΠadulteÎà couvert très clairΠsylvestres pins complexesur un taillisÎSimpleΠ de 30 ansΠdense couvertÎde hêtre