Appareillage et technique de laboratoire. - compte-rendu ; n°1 ; vol.41, pg 655-657
4 pages
Français

Appareillage et technique de laboratoire. - compte-rendu ; n°1 ; vol.41, pg 655-657

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

L'année psychologique - Année 1940 - Volume 41 - Numéro 1 - Pages 655-657
3 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1940
Nombre de lectures 31
Langue Français

5° Appareillage et technique de laboratoire.
In: L'année psychologique. 1940 vol. 41-42. pp. 655-657.
Citer ce document / Cite this document :
5° Appareillage et technique de laboratoire. In: L'année psychologique. 1940 vol. 41-42. pp. 655-657.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/psy_0003-5033_1940_num_41_1_8598APPAREILLAGE ET TECHNIQUE DE LABORATOIRE 655
abaques pour la corrélation question-test et pour le rapport critique
de la différence supérieur-inférieur) .. — ' V,- 1, Psychometrika,
1940, p. 57-65.
Abaques permettant, dans l'hypothèse de la normalité, de déter
miner la corrélation entre chaque question d'un test et le test tout
entier. On part des pourcentages de réussite relatifs à la question
envisagée, tels qu'on peut les calculer sur les quarts (ou moitiés)
supérieur et inférieur du groupe. On y lit également combien de fois
la différence entre ces pourcentages vaut son écart type (rapport
critique) ■-'..- A. F.
1015.— H. W00DR0W. — Interrelations of measures of learning
(Interrelations dans des mesures d'apprentissage) . .— J. of Ps.,
X, 1940, p. 49-73. /
L'auteur ne découvre pas de facteur général d'apprentissage dans les
tests lorsqu'ils font appel à des fonctions très différentes. I. L.
1016. — E. K. BERRIEN. — Are scores increased on objective
tests by changing the initiai decision ? ( Améliore-t-on ses résultats
dans un test objectif lorsqu'on modifie sa réponse initiale ?). —
J. of ed, Ps., XXXI, 1, 1940, p. 64-68.
En accord avec les conclusions de Lehman, Mathews, Lowe et
Crawford rapportant que 50 à 75 % des étudiants qui modifient leure
réponses primitives, améliorent ainsi nettement la valeur de leurs
résultats, dans des tests objectifs, l'A. constate une augmentation
du même ordre de fréquence.
. Mais, tandis que Lehman et Mathews observent que les meilleurs
sujets apportent peu de changements à leurs réponses et ne le font
qu'avantageusement, B. remarque une égalité parmi les étudiants
qu'il a examinés à cet égard, dans la tendance à corriger et dans la
qualité des corrections apportées.
Il explique ce désaccord par une différence dans le niveau de
difficulté des tests utilisés. Quand les épreuves sont relativement
simples, les meilleurs sujets répondent rapidement e* avec assurance,
ils ne corrigent pas ; quand les épreuves sont difficiles, au contraire,
ils sont seuls à percevoir les subtilités de la question et l'étudient à
-plusieurs reprises. J. M.
5° Appareillage et technique de laboratoire
1017. — B. B. HUDSON et F. HENRY. — An integrator oL^xaup
judgments '( Un intégrateur de jugements • ée groupe).' — J. of
gen. Ps., XXII, 1940, p. 217-218. .
Appareil à collecter les votes. Le vote s'obtient en appuyant sur
un Bouton. La distribution des voix est calculée automatiquement.
R. Z.
1018. — R. W. BURNHAM. — A usable long smoked-paper kymog
raph (Un kymographe pratique pour papier noirci de grande
dimension). — J. of gen. Ps., XXII, 1940, p. 225-227.
Description de l'appareil, de la technique du noircissage et de
l'enregistrement. Avec schémas. R. Z.
. jS56 ANALYSES BIBLIOGRAPHIQUES
1019. — H. B RUGGER. — Ueber eine neuartige Methode zur
Registrierung des Nasenatmung (Sur une nouvelle méthode d'enre
gistrement -de la respiration nasale). — Z. für Sin., LXVIII, 1940,
p. 70-72.
Une roue à ailettes très légère, dans une cage d'aluminium, placée
au-dessus de l'ouverture nasale, est animée par les plus légers cou
rants d'air inspiratoires ou expiratoires ; une induction électrique '
par la rotation permet d'enregistrer oscillographiquement celle-ci ;
l'appareil fixé à la tête n'est pas sensible aux mouvements «t n'exerce
aucune perturbation sur l'activité respiratoire. H. P.
1020. — L. KRASNO, E. HOFFMAN et G. L. FREEMAN. — An
electro-pneumatie method of recording, respiration in small
animals (Une méthode électro-pneumatique pour enregistrer la
respiration chez de petits animaux). — J. of comp. Ps.\ XXI X;
1940, p. 134-136.
L'animal est placé dans un vase clos qui communique par une
tubulure avec un réservoir d'oxygène. Un autre tube relie le vase à
un tambour dont la membrane traduit les oscillations de la pressipn
produites à l'intérieur du vase par la respiration de l'animal. Les .
mouvements de cette sont transformés en oscillations
électriques, amplifiés et enregistrés. Ön distingue facilement sur le .
.graphique les mouvements respiratoires des autres mouvements.
L'appareil évite toute friction mécanique et possède une grande
sensibilité. • P. G. .
of' 1021. — û. P. BODER. — A new apparatus for voice control
élecz ' electric timers (Une -nouvelle clé vocale pour chronomètres
triques). — J. of exp. Ps., XXVI, 1940, p. 241-247.
Description d'une nouvelle clé vocale d'un coût peu élevé, très
sensible et pouvant être plaeée à une distance satisfaisante du visage
du sujet. A. T.
1022. — D. J.. WILSON. — A simple binaural phase apparatus
— J. of gen. Ps., XXII, 1940, p. 215-216.
Description de l'appareil et de la technique utilisés par l'A. pour
l'étude des différences de phase dans la perception binaurale des
stimuli auditifs. R. Z.
1023. — R. L. FRENCH. — A method and apparatus for demonstrat
ing Olfactory sensitivity in the rat (Une méthode et un appareil
x pour démontrer la sensibilité olfactive chet le rat). - — J. of comp.
Ps., XXlX, 1940, p. 307-314.
Le plancher d'une cage circulaire est percé de trois ouvertures
dans lesquelles on place les récipients qui contiennent la nourriture :
• un passer grillage la patte empêche ; on évite l'animal ainsi d'y toute introduire intervention la tête,; de mais la sensibilité il peut y
tactile. Dans certains récipients, la nourriture est imprégnée de
quinine qui en rendra la consommation impossible ; d'autre part
on peut lui communiquer une odeur caractéristique. L'animal
apprend très vite à faire un choix correct sans utiliser d'autre indice
que l'odeur. P. G. MÉTÀPSYCHIE. DIVERS 667
1024. — N. R. F. MAIER.,— An electric-grill as a substitute for the
starting platform in the Lashley discrimination apparatus (Grille
électrique pour remplacer la plateforme de choc dans V appareil de dis
crimination de Lashley ) . — J. of gen. Ps., XXII, 1940, p. 223-224.
Perfectionnement à l'appareil proposé par Lashley en 1930 pour
l'étude de la discrimination visuelle chez les animaux. (The mecha
nism of vision : A method for rapid analysis of pattern- vision in the
rat. J. of Genet. Ps., XXXVII, 1930, p. 453-460.) R. Z.
1025. — J. L. FINAN. — A simple photoelectric cell apparatus for use
in conditioning Studies With white rats (Usage de la cellule photoé
lectrique pour l'étude du conditionnement chez les rats blancs). - —
J. of gen.'Ps., XXII, 1940, p. 219-222.
La différence essentielle entre la technique de l'A. et les tech
niques, de même principe, employées par d'autres auteurs (Skinner,
Youth) est dans la substitution du rayon de lumière à l'ancien sys
tème mécanique. Quand l'animal s'interpose entre la source lumineuse
et la cellule photo-électrique le distributeur électromagnétique lâche
automatiquement une boulette de nourriture. R. Z.
XVI. — Métapsychie. Divers .
1026. — L. CUÉNOT. — Science et Pseudo-Sciences. — R. Se,
janvier 1940, p. 3-10. ,
C. s?attache à la plus connue des « pseudo-sciences », à la radies- k
thésie, fondée sur des radiations instrumentalement indécelables,
mais susceptibles d'agir sur des individus qui sont pourtant insen
sibles à l'action de radiations très puissantes. *
' Et les téléradièsthésistes se vantent même de pouvoir suivre sur
une carte des objets hétéroclites !
Il rappelle les expériences dé contrôle, constamment négatives.
Dans un cas où 10 urines d'une seule personne saine ont fait l'objet
de diagnostic par cette méthode, on a trouvé 3 urines saines, 4 tuber
culeuses et 3 cancéreuses.
Dans une enquête sur le contrôle des projets d'adduction,
la proportion des réussites dans la recherche des sources n'a pas
dépassé 20 %. '
II y a, conclut C, une véritable folie radiesthésiste. H. P.
1027. — PAUL DAHLE. — Experimentelle Untersuchungen über das
« Gedankenlesen » des lettischen Mädchens Ilga K. (Recherches
expérimentales sur la « lecture de la pensée » chez la fillette lettone
Ilga'H.). — Z. f. ang. Ps., LVHI, 5-6, 1940; p. 273-316.
Descriptions des expériences instituées par une commission
d'enquête pour l'examen d'un cas de divination de la pensée considéré
comme paranormal. La commission composée de psychologues let
tons et allemands, d'une phonéticienne, d'un professeur de sourds-
muets, a pu démontrer qu'il s'agit d'un enfant atteint d'imbécillité
auquel la mère et quelques autres personnes transmettaient les él
éments nécessaires à la divination par voie acoustique. S. P.
I.' ANNÉE PSYCHOLOGIQUE. XLI-XLII 42