Communication animale versus langage humain
3 pages
Français

Communication animale versus langage humain

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
3 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Il a été constaté que la communication des abeilles se rapprochait étroitement du langage humain, mais peut-on cependant appeler cela un langage ? Comparaison de deux points de vue : celui de Benveniste et celui de Von Frisch

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 21 mars 2012
Nombre de lectures 1 807
Langue Français

Exrait

E.Benvéniste// K. Von FrischAprès avoir observé les abeilles et leur moyen de communication (1927) à travers les danses et les rondes, …, Frischa conclu qu’elles disposent d’un système de communication. En effet, il rassemble les conditions nécessaires au langage. Remarque:La communication exige l’appartenance à une même espèce et à l’usage d’un même code1.Lesymbolisme: La danse renvoyant au fait qu’une récolte a été faite (= butin) 2.Lesystèmenécessitant des éléments mis en relation : Lors de leur danse en 8, 3 éléments sont combinés (danse, rapidité, distance) 3.Larelation: Le message est destiné aux abeilles possédant ce qui est nécessaire pour le comprendre Jusqu’ici, on ne peut nier les conditions mêmes sans lesquelles aucun langage n’est possible. C’est pourquoi Benvénisteremarque que des différences considérables avec le langage humain sont à signaler. En effet, les abeilles transmettent unmessagedans la danse sans l’usage de lavoix. Or, il n’y a pas de langage sansvoix.. De plus, le message qu’elles transmettent est unilatéral, il appelle à une certaine conduite à adopter qui n’est pas uneréponse. Les abeilles ne connaissent donc pas le dialogue. De plus, le contenu de ce message n’est relatif qu’à la nourriture or dans le langage humain, ce contenu estillimité.  Undernier point qui oppose fortement la communication des abeilles au langage humain est le fait que le message des abeilles ne se laisse pas analyser, on ne peut y voirqu’un contenuglobal. Il est impossible de le décomposer, contrairement au langage humain qui se caractérise justement par là …
 Toutesces observations nous font constater quele comportement des abeilles n'est pas un langage à proprement parler, mais un code de signaux.Néanmoins, il reste une caractéristique essentielle à mentionner, ces abeilles vivent en société ; conditions nécessaire du langage ! FrischBenvénisteLors d’une communication, il yLe mode de communication des a une relation entre les abeilles.abeilles n’est qu’une danse. Il Une abeille danse, et doncn’y a donc pas de message oral communique un message, etenvoyé grâce à un appareil les autres abeilles lavocal. comprennent. Elles communiquent pourLes abeilles ne communiquent donner la position d’un butin.entre elles que pour trouver de En effet, elles reproduisentla nourriture (fonction vitale), et l’angle à la verticale que faisaitseulement pour cela. Leur mode la direction du butin parde communication est donc rapport à celle du soleil.assez limité. Les abeilles peuventIl n’y a aucun dialogue. L’abeille communiquer entre elles carqui transmet un message elles ont mode den’obtient aucune réponse, communication propre à leurseulement une réaction. De espèce. plus,les abeilles ne  communiquentqu’entre  abeillesd’une même ruche. Les abeilles ont un langage car elles réussissent àLe mode de communication des communiquer entre elles.abeilles n’est pas un langage, mais seulement un code de signaux.
CONCLUSION:Selon Frisch, les abeilles auraient des points communs avec les être humains quant à leur communication.Elles utilisent un certains code tout comme les humains, il y a présence d’une relation ainsi que d’un symbolisme.Elles communiquent grâce à leurs danses.Elles émettent un signal et en reçoivent. Ce système établit une convention signifiante entre un signal et une réalité. Mais cette convention est indépendante des abeilles elles-mêmes.Elles agissent de telle façon selon des buts fixés à l’avance.Elles ne peuvent pas communiquer comme des êtres humains pour s’accorder sur un mode de désignation de la réalité.Il n’y a pas de communication sur la communication. Benveniste, au contraire de Frisch, affirme qu’il y a de grosses différences entre les deux langages.Pour lui, il n’y a pas de langage sans voix, or les abeilles utilisent la danse comme langage.Les abeilles ne connaissent pas non plus le dialogue, qui est la condition du langage humain.L’abeille ne construit pas de messages à partir d’autres messages, alors que la parole, chez les humains, apparaît de telle façon. Le message des abeilles ne comporte qu’une seule donnée, la nourriture, alors que le langage humain est composé d’une infinité de contenus. Il y a trois grandes différence entre la communication des abeilles et humaine : 1)Le langage des abeilles n’est qu’un calque d’une situation objective alors que le langage humain offre la possibilité d’exprimer une situation de multiples manières. 2)Chez les abeilles, les combinaisons sont très limitées. Chaque élément a un sens fixe et il est impossible de le combiner avec d’autres éléments, ce qui limite la possibilité d’expression des abeilles. 3)L’information est à sens unique dans le langage des abeilles alors que le communication humaine est une véritable relation pour laquelle une réponse est toujours possible.
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents