Copie de etude

Copie de etude

Documents
2 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Synthèse de l’étudeL’emploi dans le tourisme social et associatif en PacaGrâce à des subventions de la Délégation Régionale du Tourisme et du Conseil Régional dans le cadre du contrat de plan,l'Unat Paca a mené une enquête au printemps 2004 sur l'emploi dans le tourisme social et associatif de la région en adressantun questionnaire à plus de 600 structures. Les données présentées ci-dessous ont été calculées à partir de l'échantillon des 150structures qui ont répondu à ce questionnaire et dont nous remercions vivement les directeurs. Les résultats chiffrés ne peuventen aucun cas être considérés comme des pourcentages effectifs mais représentent des indications de tendance.Répartition des emploisPermanents Saisonniers27,3% 72,7% Les permanentsNiveaux d'expérience des employés 67% des permanents ont un contrat à durée indéterminée14% des emplois permanents sont des emplois aidés74,0%80%11% des structures emploient une personne handicapée60%41,2%36,0%40% 68% des employés handicapés souffrent d’un handicap22,8%18,0%20% 8,0%0%Confirmés Intermédiaires DébutantsPermanents SaisonniersLes saisonniersGenre des employés56,0%Femmes50,6% En moyenne les saisonniers effectuent 3 saisons44,0%Hommes49,4% Les employeurs prennent en charge le logement de 62% dessaisonniers, parmi lesquels 68% sont logés dans la structure0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70%Permanents SaisonniersAge des employésOrigine des saisonniers80%58,5%52,9%60%Autres 40% 26,6%21 ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 33
Langue Français
Signaler un problème
5
Synthèse de l’étude
L’emploi dans le tourisme social et associatif en Paca
Grâce à des subventions de la Délégation Régionale du Tourisme et du Conseil Régional dans le cadre du contrat de plan,
l'Unat Paca a mené une enquête au printemps 2004 sur l'emploi dans le tourisme social et associatif de la région en adressant
un questionnaire à plus de 600 structures. Les données présentées ci-dessous ont été calculées à partir de l'échantillon des 150
structures qui ont répondu à ce questionnaire et dont nous remercions vivement les directeurs. Les résultats chiffrés ne peuvent
en aucun cas être considérés comme des pourcentages effectifs mais représentent des indications de tendance.
Répartition des emplois
Permanents
Saisonniers
27,3%
72,7%
Age des employés
7,9%
21,2%
52,9%
18,0%
58,5%
26,6%
9,9%
5,0%
0%
20%
40%
60%
80%
18-25 ans
25-35 ans
35-45 ans
45 ans et plus
Permanents
Saisonniers
Niveaux d'expérience des employés
74,0%
18,0%
8,0%
36,0%
41,2%
22,8%
0%
20%
40%
60%
80%
C onfirm és
Interm édiaires
D ébutants
Permanents
Saisonniers
Genre des employés
49,4%
50,6%
44,0%
56,0%
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
Hommes
Femmes
Permanents
Saisonniers
En moyenne les saisonniers effectuent 3 saisons
Les employeurs prennent en charge le logement de 62% des
saisonniers, parmi lesquels 68% sont logés dans la structure
Les raisons qui ont poussé ces travailleurs à exercer un
emploi saisonnier :
1. à défaut d’autre chose
2. par commodité
3. les jobs étudiants
4. le manque de qualification
Répartition des postes
13,1%
7,8%
18,7%
14,2%
13,0%
11,8%
11,6%
9,8%
2,0%
14,3%
9,0%
52,7%
17,5%
4,5%
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
Autres
Adm inistration
Cuisine
Entretien
Direction
Anim ation
Salle
Accueil
Perm anents
Saisonniers
Origine des saisonniers
Etudiants
45,7%
Pluriactifs locaux
24,7%
Jeunes sans
formation
4,8%
Autres
24,8%
Les saisonniers :
67% des permanents ont un contrat à durée indéterminée
14% des emplois permanents sont des emplois aidés
11% des structures emploient une personne handicapée
68% des employés handicapés souffrent d’un handicap
Les permanents :
6
Synthèse de l’étude
L’emploi dans le tourisme social et associatif en Paca
Grâce à des subventions de la Délégation Régionale du Tourisme et du Conseil Régional dans le cadre du contrat de plan, l'Unat
Paca a mené une enquête au printemps 2004 sur l'emploi dans le tourisme social et associatif de la région en adressant un
questionnaire à plus de 600 structures. Les données présentées ci-dessous ont été calculées à partir de l'échantillon des 150
structures qui ont répondu à ce questionnaire et dont nous remercions vivement les directeurs. Les résultats chiffrés ne peuvent en
aucun cas être considérés comme des pourcentages effectifs mais représentent des indications de tendance.
Formation des permanents :
Sur 10 permanents, 4 ont suivi une formation au cours
des 3 dernières années
Les raisons qui expliquent pourquoi les 6 autres n’ont pas
suivi de formation :
1. le manque de temps
2. l’éloignement des lieux de formation
3. l’inadaptation des formations
4. la non nécessité des formations
5. autres : les financements, le manque de motivation, la
durée trop courte des contrats…
Les besoins en formation portent sur ces domaines :
1. la cuisine
2. l’animation
3. l’accueil
4. la salle
5. l’administration
6. autres : sport, gestion, langues, informatique, entretien
La meilleure période évoquée pour une formation est
avant la saison d’hiver (cette période peut différer
d’une structure à l’autre)
Remarques générales qui ressortent de cette étude :
Les raisons qui expliquent pourquoi les structures ont
tant de mal à trouver du personnel :
1. la précarité de l’emploi
2. le montant des salaires
3. la situation familiale
4. le problème de logement
5. le manque de qualification
6. les difficultés liées au transport
7. autres :
- manque de motivation des chercheurs d’emploi
- saisonnalité de l’emploi
- situation géographique de la structure…
Les mesures et actions proposées par les responsables des structures :
- le domaine financier : aides plus pérennes, mesures politiques et financements importants, plus d’aides au recrutement des
saisonniers, allégement des charges sociales et assouplissement de la réglementation…
- le domaine de la communication : création d’un secteur commercial, développement de la promotion en réseau, amélioration
des infrastructures, meilleure communication (salons, partenaires, plus de publicité à l’échelon national)
- le domaine de l’organisation : plus longue période d’ouverture des centres (passer d’un fonctionnement saisonnier à un accueil
sur toute l’année), pérennisation des emplois, meilleure qualification, modernisation des centres afin de pouvoir s’adapter à la
demande touristique (plus de confort)...
Formation suivie par les permanents
au cours des 3 dernières années
Salle
17%
Autres
9%
Animation
16%
Cuisine
35%
Gestion
23%
Les points à améliorer pour un meilleur fonctionnement des
structures :
1. la promotion de l’activité
2. la qualification du personnel
3. la pérennisation des contrats
4. la gestion prévisionnelle des emplois
5. la circulation de l’information
6. autres :
- liés à des problèmes financiers (meilleur accès aux aides et
subventions, charges patronales jugées trop contraignantes,
plus de logements, de lits, rénovations...)
- liés à un réseau de communication entre les partenaires qui
mériterait d’être amélioré.