Croissance de la population et dynamique du peuplement au Sénégal depuis l'indépendance - article ; n°1 ; vol.17, pg 93-106

-

Documents
16 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Espace, populations, sociétés - Année 1999 - Volume 17 - Numéro 1 - Pages 93-106
Population Growth and Settlement Dynamics in Senegal, since the Indépendance.
Senegal has a population of a little more than 8 million for a size of 196 722 km2, i.e. an average density of 41,3 inhabitants per km2. This population has been growing rapidly for several decades. It went up from 2,8 million inhabitants in 1960 to 5 million in 1976, and to more than 8 million in 1994, i.e. an annual rate of growth around 2,7 %. It is a young population - 47,2 % are 15 - as a result of a high and steady reproduction index - 6 children per woman on average in 1992. On the other hand, mortality is still high, 1,8 %, especially among young people.
Disparities are important regarding both densities and population growth, from one area to another, and even more so when considered within « département », « arrondissement » or rural community. These disparities are an illustration of the recent moves among the population according to new spatial entities as a consequence of labour mobility. Urban areas are gaining more and more importance while rural areas are undergoing the severe consequences of the drought that occured in the seventies. Meanwhile, international migrations, and the importance of their impact on local economies should help highlight how density and popu- lation growth can be interpreted in some areas.
Le Sénégal compte un peu plus de 8 millions d'habitants (estimation 1994) pour une superficie de 196 722 km2, soit une densité moyenne de 41,3 habitants au km2. Cette population est en croissance rapide depuis plusieurs décennies. Elle est passée de 2,8 millions d'habitants en 1960 à 5 millions en 1976 et à plus de 8 millions en 1994, soit un taux de croissance annuel moyen d'environ 2,7 %. C'est une population jeune, 47,2 % de jeunes de moins de 15 ans, du fait d'une fécondité élevée et stable, 6 enfants en moyenne par femme en 1992. En revanche la mortalité reste forte, 18 %o, notamment chez les plus jeunes.
Les disparités sont grandes aussi bien en termes de densité que de croissance de population d'une région à l'autre. Elles le sont plus encore quand elles sont envisagées à l'échelle du département, de l'arrondissement ou de la communauté rurale. Elles illustrent le redéploiement de la population entre les différentes entités spatiales, conséquence de la mobilité de la force de travail. Les zones urbaines pèsent d'un poids de plus en plus important, contrairement aux régions rurales qui subissent de façon brutale les conséquences de la sécheresse des années 70-80. Cependant, les migrations internatio nales et l'importance de leur impact sur les économies locales doivent conduire à relativiser la signification des densités et de la croissance de la population dans certaines régions.
14 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1999
Nombre de lectures 26
Langue Français
Poids de l'ouvrage 5 Mo
Signaler un problème
Persée http://www.persee.fr
 Croissance de la population et dynamique du peuplement au Sénégal depuis l'indépendance  Dominique Roquet;André Lericollais  Lericollais André, Roquet Dominique. Croissance de la population et dynamique du peuplement au Sénégal depuis l'indépendance. In: Espace, populations, sociétés, 1999-1. Les populations de l'Afrique subsaharienne. pp. 93-106.  Voir l'article en ligne  Le Sénégal compte un peu plus de 8 millions d'habitants (estimation 1994) pour une superficie de 196 722 km2, soit une densité moyenne de 41,3 habitants au km2. Cette population est en croissance rapide depuis plusieurs décennies. Elle est passée de 2,8 millions d'habitants en 1960 à 5 millions en 1976 et à plus de 8 millions en 1994, soit un taux de croissance annuel moyen d'environ 2,7 %. C'est une population jeune, 47,2 % de jeunes de moins de 15 ans, du fait d'une fécondité élevée et stable, 6 enfants en moyenne par femme en 1992. En revanche la mortalité reste forte, 18 %o, notamment chez les plus jeunes. Les disparités sont grandes aussi bien en termes de densité que de croissance de population d'une région à l'autre. Elles le sont plus encore quand elles sont envisagées à l'échelle du département, de l'arrondissement ou de la communauté rurale. Elles illustrent le redéploiement de la population entre les différentes entités spatiales, conséquence de la mobilité de la force de travail. Les zones urbaines pèsent d'un poids de plus en plus important, contrairement aux régions rurales qui subissent de façon brutale les conséquences de la sécheresse des années 70-80. Cependant, les migrations internatio nales et l'importance de leur impact sur les économies locales doivent conduire à relativiser la signification des densités et de la croissance de la population dans certaines régions.      Avertissement L'éditeur du site « PERSEE » – le Ministère de la jeunesse, de l'éducation nationale et de la recherche, Direction de l'enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation – détient la propriété intellectuelle et les droits d’exploitation. A ce titre il est titulaire des droits d'auteur et du droit sui generis du producteur de bases de données sur ce site conformément à la loi n°98-536 du 1er juillet 1998 relative aux bases de données.  Les oeuvres reproduites sur le site « PERSEE » sont protégées par les dispositions générales du Code de la propriété intellectuelle.  Droits et devoirs des utilisateurs  Pour un usage strictement privé, la simple reproduction du contenu de ce site est libre. Pour un usage scientifique ou pédagogique, à des fins de recherches, d'enseignement ou de communication excluant toute exploitation commerciale, la reproduction et la communication au public du contenu de ce site sont autorisées, sous réserve que celles-ci servent d'illustration, ne soient pas substantielles et ne soient pas expressément limitées (plans ou photographies). La mention Le Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation sur chaque reproduction tirée du site est obligatoire ainsi que le nom de la revue et- lorsqu'ils sont indiqués - le nom de l'auteur et la référence du document reproduit.  Toute autre reproduction ou communication au public, intégrale ou substantielle du contenu de ce site, par quelque procédé que ce soit, de l'éditeur original de l'oeuvre, de l'auteur et de ses ayants droit.