La compréhension des expressions idiomatiques - article ; n°4 ; vol.94, pg 625-656
34 pages
Français

La compréhension des expressions idiomatiques - article ; n°4 ; vol.94, pg 625-656

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
34 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

L'année psychologique - Année 1994 - Volume 94 - Numéro 4 - Pages 625-656
Résumé
Cette revue retrace l'évolution des recherches psycholinguistiques consacrées à la compréhension des expressions idiomatiques (EI). Les premières recherches se sont centrées sur les relations entre les interprétations littérale et idiomatique, dans le cadre de modèles apparemment opposés comme l'hypothèse d'une liste séparée d'EI, l'hypothèse de représentation lexicale, ou encore l'hypothèse d'accès direct, mais ce n'est que récemment que l'utilisation de tâches « on-line » a commencé à fournir quelques informations sur l'évolution dans le temps du traitement des EI. Les résultats en apparence contradictoires des premières études ont conduit à examiner le rôle des caractéristiques qui différencient les EI : prédictibilité, polysémie, familiarité de l'expression, familiarité relative de ses interprétations, transparence, flexibilité syntaxique et lexicale. Les effets de ces derniers facteurs confortent l'hypothèse selon laquelle, contrairement à la définition traditionnelle, les El peuvent être décomposées et traitées de la même manière que les énoncés littéraux non idiomatiques. Dans ces conditions, l'interprétation des EI, qui ne sont plus considérées comme des métaphores figées, peut impliquer la mise en œuvre de métaphores liées au même champ sémantique.
Mots-clés : accès au lexique, compréhension des expressions idiomatiques, désambiguïsation.
Summary : The comprehension ofidioms.
This review outlines the evolution of psycholinguistic research concerning idiom comprehension. Early studies focused on the relationships between literal and idiomatic meanings, within the framework of apparently contrasting views, such as the Idiom List Hypothesis, the Lexical Representation Hypothesis, and the Direct Access Hypothesis. Recently, however, on-line tasks have begun to provide evidence concerning the time course of idiom processing. The seemingly contradictory results of the first studies led researchers to examine the role of features that make idioms heterogeneous : predictability, polysemy, idiom familiarity, relative familiarity of meanings, transparency, syntactic and lexical flexibility. The effects of these latter features favour the hypothesis that, contrary to the traditional view, idioms can be decomposed and processed in the same way as literal, non-idiomatic utterances. On this view, idioms are no longer considered as dead metaphors, and idiom interpretation can entail the implementation of conceptual metaphors related to the same semantic field.
Key words : lexical access, idiom comprehension, disambiguation.
32 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1994
Nombre de lectures 144
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Extrait

Pierre Marquer
La compréhension des expressions idiomatiques
In: L'année psychologique. 1994 vol. 94, n°4. pp. 625-656.
Citer ce document / Cite this document :
Marquer Pierre. La compréhension des expressions idiomatiques. In: L'année psychologique. 1994 vol. 94, n°4. pp. 625-656.
doi : 10.3406/psy.1994.28796
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/psy_0003-5033_1994_num_94_4_28796Résumé
Résumé
Cette revue retrace l'évolution des recherches psycholinguistiques consacrées à la compréhension des
expressions idiomatiques (EI). Les premières recherches se sont centrées sur les relations entre les
interprétations littérale et idiomatique, dans le cadre de modèles apparemment opposés comme
l'hypothèse d'une liste séparée d'EI, l'hypothèse de représentation lexicale, ou encore l'hypothèse
d'accès direct, mais ce n'est que récemment que l'utilisation de tâches « on-line » a commencé à fournir
quelques informations sur l'évolution dans le temps du traitement des EI. Les résultats en apparence
contradictoires des premières études ont conduit à examiner le rôle des caractéristiques qui
différencient les EI : prédictibilité, polysémie, familiarité de l'expression, familiarité relative de ses
interprétations, transparence, flexibilité syntaxique et lexicale. Les effets de ces derniers facteurs
confortent l'hypothèse selon laquelle, contrairement à la définition traditionnelle, les El peuvent être
décomposées et traitées de la même manière que les énoncés littéraux non idiomatiques. Dans ces
conditions, l'interprétation des EI, qui ne sont plus considérées comme des métaphores figées, peut
impliquer la mise en œuvre de métaphores liées au même champ sémantique.
Mots-clés : accès au lexique, compréhension des expressions idiomatiques, désambiguïsation.
Abstract
Summary : The comprehension ofidioms.
This review outlines the evolution of psycholinguistic research concerning idiom comprehension. Early
studies focused on the relationships between literal and idiomatic meanings, within the framework of
apparently contrasting views, such as the Idiom List Hypothesis, the Lexical Representation Hypothesis,
and the Direct Access Hypothesis. Recently, however, on-line tasks have begun to provide evidence
concerning the time course of idiom processing. The seemingly contradictory results of the first studies
led researchers to examine the role of features that make idioms heterogeneous : predictability,
polysemy, idiom familiarity, relative familiarity of meanings, transparency, syntactic and lexical flexibility.
The effects of these latter features favour the hypothesis that, contrary to the traditional view, idioms can
be decomposed and processed in the same way as literal, non-idiomatic utterances. On this view,
idioms are no longer considered as dead metaphors, and idiom interpretation can entail the
implementation of conceptual metaphors related to the same semantic field.
Key words : lexical access, idiom comprehension, disambiguation.L'Année psychologique, 1994, 94, 625-656
REVUE CRITIQUE
Laboratoire de Psychologie expérimentale
EPHE, CNRS, URA 316
Université René Descartes1
LA COMPRÉHENSION
DES EXPRESSIONS IDIOMATIQUES
par Pierre Marquer
SUMMARY : The comprehension of idioms.
This review outlines the evolution of psycholinguistic research concer
ning idiom comprehension. Early studies focused on the relationships be
tween literal and idiomatic meanings, within the framework of apparently
contrasting views, such as the Idiom List Hypothesis, the Lexical Repre
sentation Hypothesis, and the Direct Access Hypothesis. Recently, howev
er, on-line tasks have begun to provide evidence concerning the time
course of idiom processing. The seemingly contradictory results of the
first studies led researchers to examine the role of features that make
idioms heterogeneous : predictability, polysemy, idiom familiarity, rela
tive familiarity of meanings, transparency, syntactic and lexical flexibil
ity. The effects of these latter features favour the hypothesis that, con
trary to the traditional view, idioms can be decomposed and processed in
the same way as literal, non-idiomatic utterances. On this view, idioms
are no longer considered as dead metaphors, and idiom interpretation can
entail the implementation of conceptual metaphors related to the same
semantic field.
Key words : lexical access, idiom comprehension, disambiguation.
1. 28, rue Serpente, 75006 Paris. 626 Pierre Marquer
Le développement récent des études sur la compréhension
des expressions idiomatiques2 n'est guère surprenant, dans la
mesure où ce champ de recherche permet d'aborder deux des
thèmes centraux de la psychologie cognitive : le mode d'inte
rvention du contexte lors du traitement de l'information et la
manière dont s'articulent dans le lexique mental les diverses
représentations correspondant aux différentes interprétations
de l'expression. Ces problèmes ont, jusqu'ici, été abordés sur
tout à travers l'étude du traitement des ambiguïtés lexicales
(par exemple, Simpson et Burgess, 1988 ; Marquer, Lebreton,
Léveillé et Dionisio, 1990). À côté de l'ambiguïté lexicale pro
prement dite, et bien qu'elles ne soient pas toutes ambiguës,
les expressions idiomatiques constituent, au même titre que les
demandes indirectes, les sarcasmes ou les métaphores, un cas
particulier de ces situations d'« indétermination du sens » (Simp
son, Burgess et Peterson, 1988), dans lesquelles on distingue
habituellement un sens « littéral » et un sens « figuré », et qui
peuvent permettre, à condition de disposer de techniques expé
rimentales adéquates, de mettre à l'épreuve certaines des hy
pothèses fondamentales de la psychologie cognitive contempor
aine, comme celle de la modularité (Fodor, 1983). Notre ob
jectif est de présenter ici, après une caractérisation sommaire
de ce que l'on qualifie habituellement d'« expressions idioma
tiques », les grandes lignes de l'évolution des recherches, les
principaux résultats obtenus et les directions dans lesquelles
pourraient se développer les travaux consacrés aux expressions
idiomatiques.
Qu'entend-on classiquement par « expression idiomatique » ?
Si l'on en croit le « Dictionnaire de Linguistique » de Dubois,
Giacomo, Guespin, Marcellesi, Marcellesi et Mevel (1973), « on
appelle expression idiomatique toute forme grammaticale dont
le sens ne peut être déduit de sa structure en morphèmes et
qui n'entre pas dans la constitution d'une forme plus large »,
tandis que, dans leur « Dictionnaire des expressions et locu
tions », Rey et Chantreau (1989) décrivent « des formes figées
du discours, formes convenues, toutes faites, héritées par la tra
dition ou fraîchement créées, qui comportent une originalité de
sens (parfois de forme) par rapport aux règles normales de la
2. La publication, depuis la rédaction de cet article, de l'ouvrage de Cac-
ciari et Tabossi (1993) témoigne de ce développement. La compréhension des expressions idiomatiques 627
langue. » fpp. VII-VIII). Le trait de définition le plus communé
ment retenu par les psycholinguistes reste l'impossibilité de
déterminer le sens de l'expression à partir du sens des unités
qui la composent. Ainsi, pour reprendre l'un des exemples les
plus couramment cités, connaître le sens de « to kick » (« don
ner un coup de pied ») et de « bucket » (« seau ») ne permet
guère d'appréhender le sens idiomatique (« mourir ») de « to
kick the bucket » ; il en va de même en français pour une
expression comme « casser sa pipe ». Compte tenu de la place
qu'elles occupent dans les langues naturelles, les expressions
idiomatiques constituent donc un défi à la fois théorique, pour
la plupart des modèles généraux de traitement du langage, et
pratique, lorsqu'il s'agit d'apprendre une langue, ou de procé
der à une traduction (McDonald et Carpenter, 1981).
L'APPROCHE GLOBALE : LES ÉTUDES CONSACRÉES À
L'ARTICULATION DE L'INTERPRÉTATION « LITTÉRALE »
ET DE L'INTERPRÉTATION « FIGURÉE »
1. Les premières études
Les recherches sur les expressions idiomatiques sont relat
ivement récentes, non seulement chez les psychologues, mais
aussi chez les lingu

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents