Le cours avancé

Le cours avancé

Documents
5 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Moi, j'aime pas beaucoup cette séparation entre, d'un côté une mode qui serait la création artistique, et puis une mode qui serait simplement du marketing, hein... Acquérir la pratique du français pour argumenterA partir d'un thème, celui de l'élégance vestimentaire, comprenez et réagissez à propos d'arguments divers. Les uns suivent la mode tandis que les autres s'en moquent complètement...Premier argument: la mode est une preuve de vitalitéC'est très à la mode ou ce n'est plus à la mode sont des expressions qui reviennent fréquemment, chez les jeunes comme chez les moins jeunes. C'est une question de socialisation. Quand on est à la mode, on peut s'intégrer dans un groupe. Dans le cas contraire, c'est la voie de l'exclusion. On est, peu à peu, mis au ban de la société. On a l'air d'être ringard.Deuxième argument: la mode, c'est, pour la plupart des gens, une attitude conformisteD'après un dicton populaireLes fous inventent les modes et les sages les suivent.ce qui veut dire que les personnes imaginatives ayant le goût du risque et de l'aventure créent des changements dans l'habillement, les coiffures. Ils cassent les habitudes tandis que les personnes raisonnables se résignent à suivre la mode du jour par conformisme pour ne pas se faire remarquer. C'est du moins ce qui est écrit dans le dictionnaire Larousse.Troisième argument: la mode évolue en accord étroit avec la cultureL'évolution de la mode vestimentaire fait partie de ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 71
Langue Français
Signaler un problème

Moi, j'aime
pas beaucoup
cette
séparation
entre, d'un
côté une
mode qui
serait la
création
artistique, et
puis une
mode qui
serait
simplement
du marketing,
hein...

Acquérir la pratique du français
pour argumenter
A partir d'un thème, celui de l'élégance vestimentaire, comprenez et réagissez à
propos d'arguments divers. Les uns suivent la mode tandis que les autres s'en
moquent complètement...
Premier argument: la mode est une preuve de vitalité
C'est très à la mode ou ce n'est plus à la mode sont des expressions qui
reviennent fréquemment, chez les jeunes comme chez les moins jeunes. C'est une question de socialisation. Quand on est à la mode, on peut s'intégrer dans un
groupe. Dans le cas contraire, c'est la voie de l'exclusion. On est, peu à peu, mis
au ban de la société. On a l'air d'être ringard.
Deuxième argument: la mode, c'est, pour la plupart des gens, une
attitude conformiste
D'après un dicton populaire
Les fous inventent les modes et les sages les suivent.
ce qui veut dire que les personnes imaginatives ayant le goût du risque et de
l'aventure créent des changements dans l'habillement, les coiffures. Ils cassent les
habitudes tandis que les personnes raisonnables se résignent à suivre la mode du
jour par conformisme pour ne pas se faire remarquer. C'est du moins ce qui est
écrit dans le dictionnaire Larousse.
Troisième argument: la mode évolue en accord étroit avec la culture
L'évolution de la mode vestimentaire fait partie de notre patrimoine culturel. On
reconnaît les styles Chanel, Saint-Laurent, Lanvin, Dior, Lacroix, Gaultier, et les
autres...
Les grandes maisons font de la mode une oeuvre d'art. On adopte leurs formes, le
long ou le court, le vêtement ample ou le justaucorps. On adopte leurs couleurs,
vives ou ternes. On adopte leurs matériaux, le coton, le lin, le cuir, la soie, le tulle.
Écoutons Nadine Gelas, directrice de
l'université de la mode à Lyon:
Mais la haute couture, elle ne
correspond plus à notre société. Je
pense que c'est ce dont s'est rendu
compte Saint Laurent aussi, hein.
C'est... je veux dire, la haute couture,
bon, elle était en déficit
financièrement, mais, je veux dire, on
habille très peu de clientes, je veux
dire, ça a été un moment de notre
société et maintenant, je veux dire, l'évolution fait qu'on n'a plus grand chose à faire de la haute couture si
ce n'est de s'en servir comme un élément du marketing, donc. Bon,
mais je veux dire, c'est pas... moi, je n'aime pas beaucoup le discours
«tout était bien avant, c'était formidable la haute couture», et puis
maintenant ça serait moins bien, etc. Non, je pense que c'était bien
avant et c'est bien maintenant. L'époque change, et voilà!
Quatrième et dernier argument: la mode est synonyme de liberté
Voici ce que déclare Jean-Paul Gaultier, grand couturier de renom, à propos de la
conception qu'il a de son métier de grand couturier:
L'élégance est une affaire de personnalité plus que de vêtement. Si l'on
est élégant moralement, alors on est élégant dans le geste et la parole.
Je propose des vêtements qui sont là pour respecter la personnalité de
chacun et j'aime un beau vêtement bien fait.
Ce sont toujours les mêmes choses qui me choquent: l'ordre établi, les
idées reçues, le systématisme et le racisme. J'aime la liberté qui
s'exprime dans le mélange des genres, d'époques et, bien sûr, dans les
matières et les formes.
1) Le verbe «suivre»
Être et suivre ont la même forme je suis au présent de l'indicatif.
suivre
le présent de l'indicatif
je suis nous suivons
tu suis vous suivez
on suit ils suivent
Au passé composé:
j'ai suiviOn suit quelqu'un dans la rue lorsqu'on marche derrière lui:
Le petit enfant ne quitte pas sa mère d'un pas, il la suit partout comme
son ombre.
Et, dans un autre sens, je suis la mode:
Pour suivre la mode, il faut avoir, un, pas mal d'argent, et deux, la taille
mannequin.
On suit des cours:
Pour me perfectionner en français, je suis des cours sur Internet.
On suit les événements d'actualité, la conversation:
Excusez-moi, pouvez-vous me répéter ce que vous venez de dire?
C'est complexe et je n'ai pas bien suivi.
ou
Comme je ne parle pas encore bien le français, j'ai parfois du mal à
suivre les conversations. C'est normal, ça viendra au fur et à mesure.
2) La conjonction «tandis que... »
Tandis que... a une valeur d'opposition:
Les uns font comme ceci, tandis que les autres font comme cela.
Alors que... peut avoir le même sens:
C'est pas juste, il fait froid à Paris, alors qu'à Marseille ils ont un temps
d'enfer.
un temps superbe
En ce qui concerne la prononciation, on peut prononcer le s final dans tandis que,
mais on n'est pas obligé. Cela dépend des gens, il y en a qui le prononcent, d'autres, non.
Tandis que... peut avoir aussi un sens temporel. Pour exprimer une simultanéité
entre des événements:
Les lumières s'allument dans les maisons, tandis que la nuit tombe.
Alors que... peut, dans ce cas aussi, avoir le même sens:
Il n'y a pas moyen d'être tranquille cinq minutes. Voilà que le téléphone
se met à sonner alors que je viens tout juste de rentrer chez moi,
harassée.