Le rôle des changements continus et discontinus dans l

Le rôle des changements continus et discontinus dans l'estimation de la durée d'un mouvement - article ; n°2 ; vol.68, pg 347-356

-

Documents
11 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

L'année psychologique - Année 1968 - Volume 68 - Numéro 2 - Pages 347-356
Deux expériences sont présentés qui étudient les relations entre l'estimation de la durée d'un mouvement et la fréquence d'apparition du mobile en mouvement. Les résultats font apparaître comme vraisemblable une assimilation entre la vitesse et la fréquence quant à leurs effets sur la durée perçue. Cependant, des tendances individuelles se manifestent qui ne permettent pas d'interprétation univoque des résultats. La théorie présentée par Piaget et al. se trouve largement confirmée.
Two experiments are presented which investigated the relationship between estimation of the duration of movement and frequency of appearance of a moving object. It was found that velocity and frequency have similar effects on perceived duration. However individual differences were found which did not allowed equivocal interpretation of the results. Piaget's theory of time perception is largely confirmed.
10 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1968
Nombre de visites sur la page 12
Langue Français
Signaler un problème
C. Bonnet
Le rôle des changements continus et discontinus dans
l'estimation de la durée d'un mouvement
In: L'année psychologique. 1968 vol. 68, n°2. pp. 347-356.
Résumé
D
e
u
x
e
x
p
é
r
i
e
n
c
e
s
s
o
n
t
p
r
é
s
e
n
t
é
s
q
u
i
é
t
u
d
i
e
n
t
l
e
s
r
e
l
a
t
i
o
n
s
e
n
t
r
e
l
'
e
s
t
i
m
a
t
i
o
n
d
e
l
a
d
u
r
é
e
d
'
u
n
m
o
u
v
e
m
e
n
t
e
t
l
a
f
r
é
q
u
e
n
c
e
d'apparition du mobile en mouvement. Les résultats font apparaître comme vraisemblable une assimilation entre la vitesse et la
fréquence quant à leurs effets sur la durée perçue. Cependant, des tendances individuelles se manifestent qui ne permettent pas
d'interprétation univoque des résultats. La théorie présentée par Piaget et al. se trouve largement confirmée.
Abstract
T
w
o
e
x
p
e
r
i
m
e
n
t
s
a
r
e
p
r
e
s
e
n
t
e
d
w
h
i
c
h
i
n
v
e
s
t
i
g
a
t
e
d
t
h
e
r
e
l
a
t
i
o
n
s
h
i
p
b
e
t
w
e
e
n
e
s
t
i
m
a
t
i
o
n
o
f
t
h
e
d
u
r
a
t
i
o
n
o
f
m
o
v
e
m
e
n
t
a
n
d
frequency of appearance of a moving object. It was found that velocity and frequency have similar effects on perceived duration.
However individual differences were found which did not allowed equivocal interpretation of the results. Piaget's theory of time
perception is largely confirmed.
Citer ce document / Cite this document :
B
o
n
n
e
t
C
.
L
e
r
ô
l
e
d
e
s
c
h
a
n
g
e
m
e
n
t
s
c
o
n
t
i
n
u
s
e
t
d
i
s
c
o
n
t
i
n
u
s
d
a
n
s
l
'
e
s
t
i
m
a
t
i
o
n
d
e
l
a
d
u
r
é
e
d
'
u
n
m
o
u
v
e
m
e
n
t
.
I
n
:
L
'
a
n
n
é
e
p
s
y
c
h
o
l
o
g
i
q
u
e
.
1
9
6
8
v
o
l
.
6
8
,
n
°
2
.
p
p
.
3
4
7
-
3
5
6
.
doi : 10.3406/psy.1968.27620
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/psy_0003-5033_1968_num_68_2_27620