Les pratiques culturelles : le rôle des habitudes prises dans l enfance
4 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Les pratiques culturelles : le rôle des habitudes prises dans l'enfance

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
4 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

L'intérêt pour la culture naît souvent dès l'enfance. Les activités culturelles enfantines, même si elles ne parviennent pas à annuler totalement les écarts liés au milieu social d'origine, les atténuent.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 809
Langue Français

Extrait

N°883 - FÉVRIER 2003
PRIX : 2,20€
Les pratiques culturelles : le rôle
des habitudes prises dans l’enfance
Chloé Tavan, division Conditions de vie des ménages, Insee
n 2000, quatre personnes sur cinq ques en amateur (musique, peinture, théâtre,
sculpture…) se diffusent de plus en plus et ladéclaraient avoir pratiqué au
lecture se généralise, même si la proportion deEcours de l’année au moins une ac-
forts lecteurs décline. Malgré ce mouvement de
tivité culturelle telle que : lecture, cinéma,
diffusion, en 2000, une personne de 15 ans ou
théâtre ou concert, visite de musées, ex- plus sur cinq déclarait n’avoir pratiqué aucune
positions ou monuments historiques, activité culturelle au cours des douze mois pré-
pratiques artistiques en amateur. Les jeu- cédents (graphique 1). Alors que plus de la moi-
tié des Français sont allés au moins une fois aunes, les habitants des grandes agglomé-
cinéma ou ont lu au moins un livre au cours desrations, les cadres et les diplômés du
douze derniers mois, ils ne sont que 14% à avoir
supérieur sont les plus gros consomma-
exercé une activité artistique en amateur et 29%
teurs de loisirs culturels. à avoir assisté à une pièce de théâtre ou à un
L’intérêt pour la culture naît souvent dès concert. À peine la moitié d’entre eux (45%) ont
l’enfance. Les activités culturelles enfan- visité un musée, une exposition ou un monu-
ment historique.tines, même si elles ne parviennent pas à
annuler totalement les écarts liés au mi-
Les jeunes :lieu social d’origine, les atténuent.
une vie culturelle plus intenseEnfin, au fil des générations, de plus en
plus de jeunes accèdent à la culture et Les jeunes témoignent globalement d’une vie
plus particulièrement les filles. culturelle plus intense et extravertie. Ce fait est
particulièrement marqué pour le cinéma : 89%
des 15-24 ans y sont allés au moins une fois auDepuis 25 ans, d’après les études du ministère
cours des douze derniers mois contre seule-de la Culture, les pratiques culturelles se déve-
ment 23% des 55 ans ou plus (tableau 1). Lesloppent, mais de façon très inégale selon les
pratiques culturelles des hommes et des fem-domaines. Ainsi, si les salles de cinéma attirent
mes sont par ailleurs aujourd’hui très sembla-moins de spectateurs, les autres équipements
bles, mis à part la lecture et les pratiquesculturels (et notamment les bibliothèques) sont
artistiques en amateur qui demeurent des activi-de plus en plus fréquentés, les activités artisti-
tés davantage féminines : les deux tiers des fem-
Taux de pratique des activités culturelles mes ont lu un livre au cours des douze derniers
mois, contre seulement la moitié des hommes.
En % Enfin, si les disparités géographiques se sont légère-
70
ment réduites, la taille de la commune de résidence
58
60 reste un facteur discriminant, même pour la lec-
50 ture qui est pourtant moins sensible aux effets50 45
d’offre : 48% des ruraux, contre 71% des habi-
40
tants de l’agglomération parisienne, ont lu au
29
30 moins un livre au cours des douze derniers mois.
21
19
20 14
10 Le niveau scolaire joue plus
0 aucune que les contraintes financières
théatre,cinéma des activités
musée, concert culturelles
4ou5lecture exposition pratiques
de monument amateur des activités Même si elles existent, les contraintes financiè-
livres culturelleshistorique
res ne constituent pas le principal obstacle à
Champ : personnes de 15 ans ou plus. l’accès à la culture : elles traduisent en grande
Lecture : 50% des 15 ans ou plus sont allés au moins une fois au partie des inégalités sociales et culturelles. En
cinéma au cours des 12 derniers mois.
effet, lorsque l’on tient compte simultanément deSource : Enquête Permanente sur les Conditions de Vie d’octobre
2000, Insee l’ensemble des caractéristiques individuelles
INSEE
PREMIERE(âge, sexe, niveau de diplôme, catégorie soit appréhendé par le diplôme, la catégorie remplie que les cadets. Pour les prati-
socioprofessionnelle, type de commune et socioprofessionnelle ou les habitudes de lec- ques culturelles comme pour la réussite
niveau de vie), il ressort que les pratiques ture des parents. Ainsi, seules 5% des scolaire, il semble exister une « chance
culturelles sont avant tout déterminées personnes de parents non diplômés fré- d’être aîné ».
par le niveau de diplôme ; viennent quentaient les musées étant enfants,
ensuite la catégorie socioprofessionnelle contre 61% de celles dont les parents
L’intérêt pour la culture naîtet l’âge. Les trois quarts des diplômés du étaient diplômés du supérieur (tableau 2 ).
supérieur ont visité au moins un musée, une Par ailleurs, avoir des parents lecteurs dès l’enfance…
exposition ou un monument historique favorise l’ensemble des pratiques cultu-
contre un quart des personnes ayant quitté le relles enfantines : seuls 5% des enfants L’attrait pour les loisirs culturels a sou-
système scolaire sans diplôme (tableau 1) . de non-lecteurs assistaient pendant leur vent été éveillé dès le plus jeune âge et
Parmi les cadres et professions libérales, enfance à des spectacles de théâtre ou les pratiques à l’âge adulte s’inscrivent
60% sont allés au théâtre ou au concert à des concerts, contre 22% pour les dans la continuité de comportements
au cours des douze derniers mois, soit enfants de lecteurs. plus anciens. Même ténus, les liens
quatre fois plus que les ouvriers. Enfin, les enfants uniques sont plus avec l’univers culturel lors de l’enfance
Certaines activités s’écartent de ce impliqués dans des activités culturelles ont une influence non négligeable sur
schéma. C’est le cas du cinéma où l’effet que les enfants ayant des frères et les pratiques à l’âge adulte : 41% des
de l’âge est, toutes choses égales par ail- sœurs et, lorsqu’il y a plusieurs enfants, personnes qui ne pratiquaient aucune
leurs, largement prépondérant, et de la lec- les aînés ont une vie culturelle plus activité culturelle pendant l’enfance se
ture qui, elle, n’est pas influencée par l’âge,
mais où le sexe joue un rôle significatif. Les pratiques culturelles à l’âge adulte au cours des douze derniers mois
En %
Les pratiques pendant Musée,
Lecture exposition Théâtre ou Pratiquesl’enfance dépendent Cinéma
de livres ou monument concert amateur
du milieu familial historique
Ensemble 58 50 45 29 14Si adultes et enfants ne privilégient pas
Age
les mêmes activités, les pratiques cultu-
15-24 ans 72 89 46 40 24
relles sont, à ces deux périodes de la 25-44 ans 59 61 49 31 16
vie, influencées par les mêmes facteurs. 45-64 ans 56 40 47 30 11
65-74 ans 49 21 39 24 9Ainsi, on retrouve des différences sexuées
75 ans et plus 48 11 28 11 5proches de celles qui existent à l’âge
Sexe
adulte, à l’exception du cinéma qui
Femme 66 50 45 30 16
semble être, chez les enfants, une acti- Homme 50 51 45 28 12
vité plus masculine. De même, les prati- Lieu de résidence
Commune rurale 48 38 40 22 12ques enfantines sont fortement hiérarchisées
Moins de 100 000 habitants 56 43 43 24 13selon le milieu socioculturel, que ce dernier
100 000 habitants et plus 62 60 46 33 15
Unité urbaine de Paris 71 66 54 44 18
Catégorie socioprofessionnelle Liens entre les pratiques culturelles
Agriculteur exploitant 31 12 24 12 4pendant l'enfance et celles à l'âge
Artisan, commerçant, chef 50 40 41 24 13
adulte
d’entreprisePratiques à l'âge adulte
Cadre et profession libérale 84 71 76 60 19
Pratiques
Profession intermédiaire 73 62 61 41 20amateur 4 ou 5 activités pendant l'enfance
Employé 64 49 44 25 12Aucune activité pendant l'enfance
Ouvrier 33 29 27 14 7Théatre,
concert Étudiant 80 94 53 44 29
Musée, Chômeur et inactif 37 34 29 16 12
exposition, Niveau de vie
monument
historique 1er quartile 46 39 29 16 11
2eme quartile 50 41 37 22 10
Cinéma 3eme quartile 61 54 48 32 16
4eme quartile 76 68 68 49 19
Lecture Diplôme
de livres
Sans diplôme 31 27 23 12 6
30 60 CEP 46 19 31 17 60 10 20 40 50 70 80 90
En % CAP, BEP 45 39 39 18 9
Champ : personnes

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents