« Les traditions risquent-elles d'être contaminées » ? Paradigmes scientifiques et orthodoxie religieuse dans les cultes de possession au Brésil - article ; n°1 ; vol.79, pg 67-90

-

Documents
26 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Journal de la Société des Américanistes - Année 1993 - Volume 79 - Numéro 1 - Pages 67-90
De la fin du e siècle aux années 1970, le présupposé d'une continuité entre l'Afrique et le Brésil apparaît comme un paradigme dans l'étude des cultes de possession dits afro-brésiliens. Marqués tout d'abord par l'évolutionnisme puis par le culturalisme, les chercheurs — même ceux qui ont critiqué cette dernière école — ont en effet privilégié l'étude des « survivances » africaines et délaissé l'analyse des cultes de possession présentant des traits syncrétiques. La valorisation de certaines « traditions », en vertu de leur fidélité et de leur immobilisme supposés face à la tentation du mélange, a conduit, dans les études « classiques », à l'omission systématique du contexte sociologique où s'insèrent les groupes religieux.
Are the traditions in danger of becoming contaminated ? Scientific paradigms and religious orthodoxy in the cults of possession in BrazilFrom the end of the XlXth century to nineteen seventies, in the studies of the Afro- Brazilian cults of possession, an assumed continuity, between Africa and Brazil was presented as a paradigm. Viewing the subject in the context of concepts derived from cultural evolution and from cultural anthropology, even the researchers who were critical of the latter school emphasized the study of « survivals » from Africa to the detriment of syncretics analyses. Given the assumption that certain traditions were immuned to assimilation, the classical studies systematically ignored the sociological context in which these traditions were enacted.
¿ Las tradiciones corren riesgo de contaminación ? Paradigmas cientificos y ortodoxia religiosa en los cultos de posesión brasilerosDesde fines del siglo XIX hasta los aňos 1970, el presupesto de una continuidad cultural entre África y Brasil es un paradigma de los estudios sobre cultos de posesión. Primeramente bajo la influencia del evolucionismo y luego del culturalismo, los estudiosos — incluso aquellos que han criticado esta ultima corriente — privilegiaron el estudio de las supervivencias africanas, abandonando el análisis de los cultos de posesión que presentan rasgos sincréticos. Résulta que la valorización de ciertas « tradiciones », en razón de sus supuestos inmobilismo y fidelidad por oposición a religiones « mezcladas », conduce a la omisión sistemática del contexto sociológico de los grupos religiosos en los estudios « clásicos ».
24 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1993
Nombre de visites sur la page 8
Langue Français
Signaler un problème