Restitution étude d

Restitution étude d'opinion

-

Documents
20 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

4 bis rue Jules Favre B.P. 41028 37010 TOURS cedex 1 Tél. : 02 47 47 20 45 Fax : 02 47 66 41 54 Christophe Bordier15 septembre 2006 Observatoire de l’Économie et des Territoires de Touraine : Un partenariat Conseil Général, Chambre de Commerce et d’Industrie et Tour(s)plus L’impact de la liaison aérienne Londres-Tours : l’opinion des commerçants et prestataires de services – Septembre 2006 SOMMAIRE AVANT PROPOS..................................................................................................... 3 1. UNE LIAISON APPRÉCIÉE MAIS UN IMPACT FINANCIER RÉEL MAL MESURÉ. 4 1.1 La ligne est globalement bien perçue….......................................................... 4 1.1.1. Des professionnels majoritairement conscients de l’intérêt de la ligne pour leur entreprise.................................................................................. 4 1.1.2. Un intérêt d’autant mieux ressenti lorsqu’il apporte un bénéfice collectif........ 4 1.2 … mais ses effets économiques sont perçus avec moins d’évidence : ........... 5 2. DES AVIS DIFFÉRENTS SELON LE TYPE DE PRESTATION................................. 7 2.1 Les transporteurs : un fort impact de la ligne au sein de leur entreprise....... 7 2.1.1. Les loueurs de voiture : un impact évident et un intérêt marqué................... 2.1.2. Les loueurs de vélo : un impact direct bien ressenti..................................... 8 2.1.3. Les professionnels des ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 27
Langue Français
Signaler un problème


4 bis rue Jules Favre
B.P. 41028
37010 TOURS cedex 1
Tél. : 02 47 47 20 45
Fax : 02 47 66 41 54
Christophe Bordier
15 septembre 2006


Observatoire de l’Économie et des Territoires de Touraine :
Un partenariat Conseil Général, Chambre de Commerce et d’Industrie et Tour(s)plus L’impact de la liaison aérienne Londres-Tours : l’opinion des commerçants et prestataires de services – Septembre 2006
SOMMAIRE

AVANT PROPOS..................................................................................................... 3


1. UNE LIAISON APPRÉCIÉE MAIS UN IMPACT FINANCIER RÉEL MAL MESURÉ. 4

1.1 La ligne est globalement bien perçue….......................................................... 4

1.1.1. Des professionnels majoritairement conscients de l’intérêt de la ligne
pour leur entreprise.................................................................................. 4
1.1.2. Un intérêt d’autant mieux ressenti lorsqu’il apporte un bénéfice collectif........ 4

1.2 … mais ses effets économiques sont perçus avec moins d’évidence : ........... 5


2. DES AVIS DIFFÉRENTS SELON LE TYPE DE PRESTATION................................. 7

2.1 Les transporteurs : un fort impact de la ligne au sein de leur entreprise....... 7

2.1.1. Les loueurs de voiture : un impact évident et un intérêt marqué...................
2.1.2. Les loueurs de vélo : un impact direct bien ressenti..................................... 8
2.1.3. Les professionnels des taxis : très favorables mais une minorité en tirerait
des bénéfices…........................................................................................ 9

2.2 Les hôteliers : 50% sont conscients de l’intérêt que représente la ligne
pour leur activité ............................................................................................. 10

2.3 Les commerçants : des effets très positifs pour la Touraine, mais un impact
moins sensible sur leur activité....................................................................... 11

2.3.1. Les commerçants et restaurateurs du centre ville de Tours y voient peu
d’impact économique................................................................................ 11
2.3.2. Les commerçants « hors Tours » estiment que la ligne est positive mais
assez loin de leurs intérêts........................................................................ 12

2.4 Les Britanniques n’auraient que peu d’impact sur le marché de l’immobilier
en Indre et Loire............................................................................................. 13

2.4.1. Quelques données préalables….................................................................. 13
2.4.2. L’opinion des prestataires Tourangeaux...................................................... 14


3. QUELQUES PISTES POUR L’AVENIR 15

3.1 Quelques contraintes à supprimer ? ............................................................... 15

3.2 Quelques idées d’opérations promotionnelles…............................................. 16

3.2.1. Les opérations/actions déjà menées et leur bilan......................................... 16
3.2.2. Les opérations/actions suggérées..............................................................


ANNEXES

1. Méthodologie .................................................................................................... 19
2. Questionnaire ................................................................................................... 20


Observatoire de l’Économie et des Territoires de Touraine :
2Un partenariat Conseil général, Chambre de Commerce et d’Industrie et Tour(s)plus (
(
(
ª
(
ª
ª
L’impact de la liaison aérienne Londres-Tours : l’opinion des commerçants et prestataires de services – Septembre 2006



AVANT PROPOS



En mars 2002, une liaison aérienne régulière dite « à bas coût » a été créée entre Londres et Tours.
Depuis son ouverture et jusqu’à fin août 2006, plus de 280 000 passagers l’ont empruntée (arrivées
+ départs) dont 80% d’Anglais.
Dès sa mise en place, la SEMAVAL, gestionnaire de l’aéroport Tours Val de Loire (1), et l’Observatoire de
l’Économie et des Territoires de Touraine ont mis en place une enquête afin de connaître cette clientèle,
son origine, ses motivations, la nature et le montant de ses dépenses.

Les usagers anglais ont été interrogés régulièrement de juillet 2002 à décembre 2004, par questionnaire
remis sur le site de l’aéroport au moment de leur retour vers Londres (2).
Selon les informations recueillies :

pour 42% des passagers anglais, le vol a suffit à lui seul à déclencher leur venue dans la région,
er 1 sur 2 effectue son 1 voyage en Touraine et dans le Val de Loire (soit près de 38 000 nouveaux
clients de mars 2002 à décembre 2004, plus de 70 000 à fin août 2006),
la dépense moyenne est de 490 euros par personne et par séjour, répartie entre tous les secteurs
de l’économie : hébergements dont achat de résidences, transport, restauration et alimentaire,
shopping, visites…,
après la visite des châteaux, les passe-temps préférés durant le séjour sont le shopping et la
découverte des vins et de la gastronomie.

Ces résultats montrent clairement l’impact positif de la ligne sur l’économie locale.
En complément de cette enquête auprès des usagers, l’Observatoire de l’Économie et des Territoires de
Touraine a réalisé en juin 2006 une enquête d’opinion auprès d’un panel de commerçants et prestataires
dont les activités sont à priori concernées par les dépenses de ces touristes britanniques.
Principaux thèmes d’interrogation de l’enquête auprès des commerçants et prestataires :

Ont-ils constaté cet apport de clientèle ?
La ligne a-t-elle créé une dynamique de promotion ?
Faut-il engager des actions pour les aider à mieux capter cette clientèle ?

La méthodologie détaillée et le questionnaire se trouvent en annexe pages 18 et 19.



(1) La SEMAVAL regroupe la Chambre de Commerce et d’Industrie de Touraine, le Conseil général et la
Communauté d’Agglomération Tour(s)plus.
(2) La totalité des résultats de l’étude est consultable sur www.economie-touraine.com

Observatoire de l’Économie et des Territoires de Touraine :
3Un partenariat Conseil général, Chambre de Commerce et d’Industrie et Tour(s)plus L’impact de la liaison aérienne Londres-Tours : l’opinion des commerçants et prestataires de services – Septembre 2006
1. UNE LIAISON APPRÉCIÉE MAIS UN IMPACT FINANCIER RÉEL MAL MESURÉ


1.1 La ligne est globalement bien perçue…


1.1.1. Des professionnels majoritairement conscients de l’intérêt de la ligne pour leur entreprise


52% des prestataires et commerçants interrogés pensent que la liaison aérienne présente un intérêt
direct pour leur propre activité :

Affirmation proposée : « La ligne n'a pas d'intérêt à votre niveau »*
D'accord 15,6%
Plutôt d'accord 15,6%
Total Accord 31,2%
Plutôt pas d'accord 14,3%
Pas d'accord 37,7%
Total Pas Accord 51,9%
Ne sait pas 1,3%
Sans réponse 15,6%
TOTAL 100,0%
* en % du nombre total de répondants

L’éloignement à l’aéroport est à l’évidence un facteur influant sur la réponse. Ainsi, 57% des
commerçants situés en dehors de Tours estiment que la ligne n’a effectivement pas d’intérêt pour leur
activité.


1.1.2. Un intérêt d’autant mieux ressenti lorsqu’il apporte un bénéfice collectif


Affirmations … une promotion … la création de … le développementproposées : de la Touraine nouveaux flux de l'aéroport »* « La ligne a permis… outre Manche »* touristiques »*
D'accord 58,4% 55,8% 35,1%
Plutôt d'accord 28,6% 27,3%
Total Accord 87,0% 83,1% 70,1%
Plutôt pas d'accord 0,0% 2,6% 7,8%
Pas d'accord 1,3% 2,6% 3,9%
Total Pas Accord 1,3% 5,2% 11,7%
Ne sait pas 1,3% 7,8%
Sans réponse 10,4% 10,4% 10,4%
TOTAL 100,0% 100,0% 100,0%
* en % du nombre total de répondants pour chaque proposition

Les répondants sont presque unanimes pour reconnaître que l’arrivée de la ligne a permis le
développement de l’aéroport (87%) et une promotion de la Touraine en Angleterre (83%).

70% d’entre eux estiment par ailleurs que la ligne crée de nouveaux flux touristiques. Les commerçants
et restaurateurs de Tours interrogés sont les moins convaincus mais restent une majorité (55%) à
estimer qu’il s’agit de touristes supplémentaires.




Observatoire de l’Économie et des Territoires de Touraine :
4Un partenariat Conseil général, Chambre de Commerce et d’Industrie et Tour(s)plus ƒ
(
ƒ
ƒ
ƒ
(
ƒ
(
ƒ
ƒ
ƒ
ƒ
L’impact de la liaison aérienne Londres-Tours : l’opinion des commerçants et prestataires de services – Septembre 2006
Quelques remarques complètent cette appréciation générale :

La majorité estime que la ligne est un atout pour la Touraine :

« elle permet un accès direct et régulier »,
« elle est bon marché »,
« c’est un argument commercial »,
ne facilité supplémentaire pour les échanges »,
« elle satisfait une demande »,
« elle permet à la Touraine d’être mieux connue »,
« elle apporte de nouveaux clients voire de nouveaux résidents ».

Certains prestataires et commerçants sont « fiers d’avoir un aéroport et de ne plus avoir à passer
par Paris ». D’autres espèrent que « d’autres lignes vont s’ouvrir et que l’aéroport va s’agrandir ».

Les réactions négatives (au nombre de 2) sont très rares :

« le transport aérien en général est négatif pour l’environnement »,
« les subventions créent une distorsion de concurrence ».


Pour rappel, résultats de l’enquête OE2T- SEMAVAL 2002-2004 auprès des usagers anglais
de la ligne :
ère Près de 50% des usagers de la ligne interrogés affirment qu’il s’agit de leur 1 venue en Touraine.
51% pensent par ailleurs qu’ils n’auraient pas réalisé ce voyage si le vol n’avait pas existé.



1.2 … mais ses effets économiques sont perçus avec moins d’évidence :

• Près de 40% des répondants du panel estiment que la ligne a un impact positif sur le nombre de
leurs clients.

• Ils sont beaucoup moins nombreux (29%) à considérer qu’elle a un impact positif sur leur chiffre
d’affaires.


Les prestataires ont-ils constaté un impact
Les prestataires ont-ils constaté un impact
sur le nombre de leurs clients ?
sur leur chiffre d'affaires ?
NSPNon présent NSP
3%avant 2002 Non présent 5%
avant 20023%
3%
Oui
Oui 29%
38% Non
Non50%
54%
Non car trop
peu
Non car trop 9%
peu
6%

Ces 2 graphiques s’appuient sur les réponses de l’ensemble des interviewés. L’analyse portant
uniquement sur les réponses des interviewés qui identifient l’origine de leur clientèle (52% du total)
ne montre pas de différence significative avec les résultats exposés ci-dessus.

Observatoire de l’Économie et des Territoires de Touraine :
5Un partenariat Conseil général, Chambre de Commerce et d’Industrie et Tour(s)plus L’impact de la liaison aérienne Londres-Tours : l’opinion des commerçants et prestataires de services – Septembre 2006
• Une minorité des prestataires et commerçants du panel a pris des dispositions particulières pour
capter cette nouvelle clientèle : 18% affirment avoir engagé des opérations de promotion
spécifiques vers les usagers.

Depuis 2002, avez-vous réalisé une/des
opération(s) de promotion spécifique (s) vers
cette clientèle ?
Oui
18%
Non
82%


• 43% considèrent que l’arrivée de la ligne a créé des emplois.

Affirmation proposée : « La ligne a permis des créations d'emplois »*
D'accord 16,9%
Plutôt d'accord 26,0%
Total Accord 42,9%
Plutôt pas d'accord 19,5%

Pas d'accord 13,0%
Total Pas Accord 32,5%
Ne sait pas 7,8%
Sans réponse 16,9%
TOTAL 100,0%

* en % du nombre total de répondants


Les différences sectorielles sont marquées : les professionnels des taxis et de la location de voitures ou
de vélos sont beaucoup plus conscients de l’impact de la ligne sur l’emploi (de 66 à 75% d’opinion
favorable) que les autres prestataires.

A lui seul, l’effectif de la SEMAVAL a suivi la courbe de croissance du trafic passager, évoluant de 8
personnes en 2001 à 16 personnes en 2005.



Observatoire de l’Économie et des Territoires de Touraine :
6Un partenariat Conseil général, Chambre de Commerce et d’Industrie et Tour(s)plus L’impact de la liaison aérienne Londres-Tours : l’opinion des commerçants et prestataires de services – Septembre 2006
2. DES AVIS DIFFÉRENTS SELON LE TYPE DE PRESTATION


2.1 Les transporteurs : un fort impact de la ligne au sein de leur entreprise


Pour rappel, résultats de l’enquête OE2T- SEMAVAL 2002-2004 auprès des usagers anglais de la
ligne :
Chaque client dépense en moyenne 19,2 euros par jour pour le transport.


2.1.1. Les loueurs de voiture : un impact évident et un intérêt marqué


Taux de réponse : 67% soit 4 répondants dont 100% qui identifient l’origine de leur clientèle

Les loueurs de voiture ont-ils constaté un
impact sur le :
75%Chiffre
d'affaires 25%
Oui
Non
significatif75%Nombre de
clients 25%
0% 20% 40% 60% 80% 100%



Opinion des loueurs de voitures sur les Pas Accord TOTAL affirmations proposées ci-dessous : Accord
Développement de l'aéroport 100,0% 0,0% 100%
Création de nouveaux flux touristiques 0,0%
Promotion de la Touraine outre Manche 100,0%100%
Création d'emplois 75,0% 25,0%
Ligne n'a pas d'intérêt à votre niveau 25,0% 75,0% 100%

Les loueurs de voiture sont presque unanimes dans leurs constats : l’impact direct est clairement établi
au sein de leur entreprise et ils y voient un véritable bénéfice pour le territoire et l’économie locale.

Ces résultats sont très cohérents avec les résultats de l’enquête OE2T-SEMAVAL auprès des usagers.


Pour rappel, résultats de l’enquête OE2T- SEMAVAL 2002-2004 auprès des usagers anglais
de la ligne :
Le véhicule de location est le mode de transport le plus utilisé par les usagers :
- 34,4% pour leur déplacement durant leur séjour,
- 37,1% pour se rendre à l’aéroport.



Observatoire de l’Économie et des Territoires de Touraine :
7Un partenariat Conseil général, Chambre de Commerce et d’Industrie et Tour(s)plus L’impact de la liaison aérienne Londres-Tours : l’opinion des commerçants et prestataires de services – Septembre 2006
2.1.2. Les loueurs de vélo : un impact direct bien ressenti


Taux de réponse : 75% soit 6 répondants. L’analyse portant uniquement sur les réponses des
interviewés qui identifient l’origine de leur clientèle (50% du total soit 3 répondants) ne montre pas de
différence significative avec les résultats exposés ci-dessous.

Les loueurs de vélo ont-ils constaté un
impact sur le :
Oui67%
Chiffre
17%
d'affaires
17%
Non
67%
Nombre de
17% Nonclients
présent17%
avant 2002
0% 20% 40% 60% 80% 100%


Opinion des loueurs de vélo sur les Pas Sans Accord TOTAL affirmations proposées ci-dessous : Accord réponse
Développement de l'aéroport 83,3% 0,0% 16,7% 100%
Création de nouveaux flux touristiques 66,7% 16,7% 16,7%
Promotion de la Touraine outre Manche 83,3%100%
Création d'emplois 66,7%
Ligne n'a pas d'intérêt à votre niveau 33,3% 50,0% 16,7% 100%

Les loueurs de vélo sont convaincus de l’apport de la ligne pour l’aéroport et pour la promotion de la
Touraine outre Manche (83,3% d’opinions positives). 67% de ces interviewés pensent que ce pont
aérien produit de nouvelles richesses pour leur entreprise, apporte de nouveaux clients et crée des
emplois.


Pour rappel, résultats de l’enquête OE2T- SEMAVAL 2002-2004 auprès des usagers anglais
de la ligne :
La part des usagers interrogés qui utilisent le vélo est de :
- 4,3% pour leur déplacement durant leur séjour,
- 0,3% pour se rendre à l’aéroport.



Observatoire de l’Économie et des Territoires de Touraine :
8Un partenariat Conseil général, Chambre de Commerce et d’Industrie et Tour(s)plus L’impact de la liaison aérienne Londres-Tours : l’opinion des commerçants et prestataires de services – Septembre 2006
2.1.3. Les professionnels des taxis : très favorables mais une minorité en tirerait des bénéfices…


Taux de réponse : 77% soit 10 répondants. L’analyse portant uniquement sur les réponses des
interviewés qui identifient l’origine de leur clientèle (60% du total soit 6 répondants) montre des
différences significatives avec les résultats exposés ci-dessous. Elles seront évoquées dans les
commentaires.
Les sociétés de taxis ont-elles constaté un
impact sur le :
40%
Chiffre
30% Ouid'affaires
30%
Non
significatif
40%
Nombre de Non30%
clients
30%
0% 20% 40% 60% 80% 100%


Opinion des professionnels des taxis sur Pas Sans Accord TOTALles affirmations proposées ci-dessous : Accord réponse
Développement de l'aéroport 80,0% 0,0% 20,0% 100%
Création de nouveaux flux touristiques 70,0% 10,0% 20,0%
Promotion de la Touraine outre Manche 80,0%100%
Création d'emploi 70,0%
Ligne n'a pas d'intérêt à leurs niveaux 30,0% 60,0% 10,0% 100%

Si 60% des professionnels interrogés ont un intérêt marqué pour la ligne, ils ne sont que 40% à y voir
un impact direct sur l’activité de leur entreprise (ce pourcentage passe à 17% si l’analyse porte
uniquement sur les professionnels identifiant l’origine de leur clientèle).
En revanche, ils émettent 80% d’opinions positives en ce qui concerne le développement de l’aéroport
ou la promotion de la Touraine outre Manche. Ils restent nombreux (70%) à penser que la création de
nouveaux flux touristiques et d’emplois est effective.


Pour rappel, résultats de l’enquête OE2T- SEMAVAL 2002-2004 auprès des usagers anglais
de la ligne :
La part des usagers interrogés qui utilisent un taxi est de :
- 9,6% pour leur déplacement durant leur séjour,
- 19,7% pour se rendre à l’aéroport.



Observatoire de l’Économie et des Territoires de Touraine :
9Un partenariat Conseil général, Chambre de Commerce et d’Industrie et Tour(s)plus L’impact de la liaison aérienne Londres-Tours : l’opinion des commerçants et prestataires de services – Septembre 2006
2.2. Les hôteliers : 50% sont conscients de l’intérêt que représente la ligne pour leur activité


Taux de réponse : 57% soit 16 répondants. L’analyse portant uniquement sur les réponses des interviewés
qui identifient l’origine de leur clientèle (62,5% du total soit 10 répondants) montre des différences
significatives avec les résultats exposés ci-dessous. Elles seront évoquées dans les commentaires.

Les hôteliers-restaurateurs ont-ils constaté
un impact sur le :
44%Chiffre
d'affaires 56%
Oui
50%Nombre de Non
clients 50%
0% 20% 40% 60% 80% 100%



Opinion des hôteliers sur les Pas Sans Accord TOTAL affirmations proposées ci-dessous : Accord réponse
Développement de l'aéroport 81,3% 6,3% 12,5% 100%
Création de nouveaux flux touristiques
Promotion de la Touraine outre Manche 81,3%100%
Création d'emploi 31,3% 37,5% 31,3%
Ligne n'a pas d'intérêt à leurs niveaux 12,5% 50,0% 37,5% 100%


44% des hôteliers interrogés pensent retirer des bénéfices directs grâce à l’existence de cette ligne (30% si
l’analyse porte uniquement sur les professionnels identifiant l’origine de leur clientèle). Il est important de
préciser que cette appréciation intervient dans un contexte ou plus de 200 hôtels sont proposés aux usagers
lorsqu’ils viennent en Touraine. La diffusion des clients dans les différents établissements peut donc être
plus grande que sur d’autres types de prestation. La proximité de Tours ne constitue pas un caractère
discriminant sur cette question. 50% pensent que la liaison représente un intérêt pour leur activité et 81%
estiment qu’elle concoure à la promotion de la Touraine outre Manche, à la création de nouveaux flux
touristique, et au développement de l’aéroport. En revanche, peu d’entre eux y voient un facteur de création
d’emplois (37,5%).


Pour rappel, résultats de l’enquête OE2T- SEMAVAL 2002-2004 auprès des usagers anglais de
la ligne :
La dépense d’hébergement atteint 48,6 euros par personne et par jour soit le poste de dépense le plus
important pendant le séjour.
L’hôtel est le mode d’hébergement marchand le plus choisi par les usagers de la ligne (26,7% des
nuitées). Il arrive en seconde position derrière l’hébergement chez les parents et amis (33,7% des
nuitées).




Observatoire de l’Économie et des Territoires de Touraine :
10Un partenariat Conseil général, Chambre de Commerce et d’Industrie et Tour(s)plus