Retranscription du cours

Retranscription du cours

-

Documents
4 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Retranscription du cours d'introduction à la magie Dispensé par Idraya Thilamène, Archimage et Maire d'Hautesylve Le Képerre 23 Mila 775 « Bienvenue à ce cours d’introduction à la magie. Dans ce cours, je vais vous donner un aperçu du fonctionnement de la magie dite « élémentaire ». Je vous parlerais ensuite succinctement des autres magies existante, à savoir la magie dite « divine » et la magie dite « d’enchantement ». Mais commençons par le commencement. Lors de la création de notre monde, quatre éléments préexistaient : l’eau, le son, la matière et l’éther. Le son et la matière se mélangèrent, séparant celle-ci en deux nouveaux éléments, la pierre et la terre. Avec l’eau, ses trois éléments formèrent le monde tel qu’on le connait aujourd’hui. Ensuite, l’éther se scinda seul en deux nouveaux éléments, le feu et l’air. L’air forma l’atmosphère nous permettant de vivre et le feu le réchauffa afin de nous permettre de survivre. Cette union donna naissance au souffle de vie, dernier des éléments, essentiel à votre présence dans cette salle. Si je vous raconte la genèse de notre monde c’est parce que la magie élémentaire, comme son nom l’indique, se base sur ces éléments. La matière ayant complètement disparu au profit de la pierre et de la terre, il ne nous reste comme élément que le son, la terre et la pierre donc, l’eau, l’éther, le feu, l’air et le souffle de vie. Ce dernier est d’ailleurs essentiel, car c’est le seul élément sur lesquels nous ...

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 41
Langue Français
Signaler un problème
Retranscription du cours d'introduction à la magie
Dispensé par Idraya Thilamène,
Archimage et Maire d'Hautesylve
Le Képerre 23 Mila 775
« Bienvenue à ce cours d’introduction à la magie.
Dans ce cours, je vais vous donner un aperçu du fonctionnement de la magie
dite « élémentaire ». Je vous parlerais ensuite succinctement des autres magies
existante, à savoir la magie dite « divine » et la magie dite « d’enchantement ».
Mais commençons par le commencement. Lors de la création de notre monde,
quatre éléments préexistaient : l’eau, le son, la matière et l’éther. Le son et la
matière se mélangèrent, séparant celle-ci en deux nouveaux éléments, la pierre
et la terre. Avec l’eau, ses trois éléments formèrent le monde tel qu’on le connait
aujourd’hui. Ensuite, l’éther se scinda seul en deux nouveaux éléments, le feu et
l’air. L’air forma l’atmosphère nous permettant de vivre et le feu le réchauffa
afin de nous permettre de survivre. Cette union donna naissance au souffle de
vie, dernier des éléments, essentiel à votre présence dans cette salle.
Si je vous raconte la genèse de notre monde c’est parce que la magie
élémentaire, comme son nom l’indique, se base sur ces éléments. La matière
ayant complètement disparu au profit de la pierre et de la terre, il ne nous
reste comme élément que le son, la terre et la pierre donc, l’eau, l’éther, le feu,
l’air et le souffle de vie.
Ce dernier est d’ailleurs essentiel, car c’est le seul élément sur lesquels nous avons
une prise. C’est par lui que nous sommes capables d’agir sur les autres éléments.
En effet, au contraire des autres éléments, le souffle de vie est présent dans
notre corps, c’est lui qui nous fait vivre. Nous connaissons inconsciemment sa
structure et ses propriétés. Avec un entrainement adéquat, nous pouvons faire
ressortir ces connaissances et ainsi parvenir à modifier le souffle de vie circulant
autour de nous.
Nous pouvons donc ainsi l’utiliser afin de le matérialiser directement, c’est ce que
l’on appelle le druidisme, mais aussi dans le but de modifier les autres éléments
qui sont tous présent autour de nous. Ainsi, nous pouvons utiliser tous les
éléments cités précédemment : le feu, l’eau, l’air, la terre et la pierre, l’éther et
le son.
Et quand un mage maitrise suffisamment bien deux éléments, il devient capable
de les faire fusionner pour produire une magie encore plus puissante. Mais il ne
s’agit ici que de théorie. Jusqu’à aujourd’hui, un seul homme a réussi à fusionner
deux éléments, il s’agit de l’archimage de feu Caronnyn, qui fusionna le feu et la
roche afin de former de la lave.
De nombreux autres archimages ont tenté à leur tour de fusionner deux voir
trois éléments mais sans réussite jusqu’à aujourd’hui.
Mais ceci n’est pas à l’ordre du jour pour vous. Tout ce que vous devez retenir
pour le moment sont les huit écoles de magie élémentaire : la soufflomancie,
aussi
appelée
druidisme,
l’étheromancie,
aussi
appelée
chamanisme,
la
pyromancie, l’hydromancie, art de manipuler l’eau sous toutes ses formes :
liquide, solide et gazeuse, la géomancie, l’art de manipuler la terre et la pierre,
l’aéromancie et enfin la sonomancie.
Mais laissons la magie élémentaire de coté pour parler un petit peu de la magie
divine. Aussi appelée prêtrise, il ne s’agit à mon sens pas réellement de magie.
Les prêtres non plus, puisqu’eux même parlent de miracle. La nature véritable de
leur magie nous est encore inexpliquée. Eux mettent en avant la puissance de
leur foi, leur permettant d’attirer sur eux par une prière l’attention de leur
divinité. Comme si Kegöh s’amuse à prêter sa puissance à ses prêtres dès qu’ils le
demandent. Pour ma part, je pense qu’il s’agit plus d’un don naturel pour entrer
en résonnance avec l’essence de leur divinité, leur permettant ainsi d’acquérir un
surplus de puissance. Mais personne jusqu’ici n’a trouvé la réponse à cette
question. Si vous vous sentez plus l’âme d’un prêtre, il vous faut aller dans l’église
de votre choix, là, vous pourrez suivre l’enseignement d’un prêtre.
Et maintenant, parlons de la magie d’enchantement. Il ne s’agit pas de magie à
proprement parler non plus. Les enchanteurs se basent sur les connaissances des
mages élémentaires, ils sont d’ailleurs pour la plus part des mages confirmés,
afin d’emprisonner suite à un rituel précis un élément dans une pierre pure. Une
fois l’élément enfermé, il y reste jusqu’à que quelqu’un décide de le libérer. A ce
moment, c’est le rituel réalisé pour l’enchantement de la pierre qui détermine
l’effet de la libération de l’élément.
Par exemple, en enfermant un peu d’essence de feu dans une pierre, il est
possible, en réalisant un rituel précis, de réaliser une boule de feu sans effort
juste en libérant l’énergie de la pierre. Cela permet de lancer des sortilèges en
plein combat sans avoir à le tisser et donc sans se fatiguer.
Mais les applications de l’enchantement ne s’arrêtent pas là. En insérant une
pierre de feu dans le pommeau d’une épée, il est possible par exemple, à
condition de réaliser à nouveau le rituel adéquat, d’enflammer l’épée en plein
combat, offrant de nouvelles possibilités à son possesseur.
Vous l’aurez compris, pour apprendre la magie d’enchantement, il est préférable
d’avoir une formation de mage élémentaire. Mais rassurez vous, un très bon
enchanteur n’est pas nécessairement un très bon mage. L’enchantement utilise
les bases de la magie élémentaire mais c’est une voie totalement différente qui
s’offre à vous si vous choisissez ce chemin.
Voilà, vous avez dorénavant en main toutes les cartes. A vous de faire votre
choix. Pour ceux qui veulent approfondir la magie élémentaire, rendez-vous la
semaine prochaine à la même heure. Pour les futurs enchanteurs, le cours à lieu
en même temps avec l’archimage Deallyra. Pour les apprentis clercs, comme je
vous l’ai dit, rendez vous dans l’église du dieu que vous vénérez et demandez à
un prêtre de vous prendre sous son aile.
Au revoir »