//img.uscri.be/pth/1e80b5bcc2632535502be1af393a06afeaef886c
La lecture en ligne est gratuite
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
Télécharger Lire

Une valse des prénoms qui s'accélère.

De
1 page

Prénoms les plus utilisés depuis 1900 avec peu de changement jusqu'en 1960 et une palette plus large ensuite notamment au niveau des prénoms féminins.

Publié par :
Ajouté le : 30 décembre 2012
Lecture(s) : 10
Signaler un abus

société
Une valse des prénoms
qui s'accélère
es deux prénoms phares puis, pour certains, ressuscitent,
de ce siècle pour le et ce à un rythme de plus en plusL Limousin sont rapide. Ainsi, des prénoms prisés
incontestablement Jean et dans les années 1900 le sont à
Marie. En effet, Jean a régné nouveau aujourd'hui : Baptiste,
sans partage comme premier Charles, Louis, Léa, Camille,
prénom masculin jusqu’en 1962 Pauline. D’autres, plus
et Marie comme premier féminin classiques, marquent une
jusqu’en 1960. constance au fil des ans : Marie,
La valse des prénoms s’accélère Anne, François, Paul. D’autres
à partir de 1960. 2,5 fois plus de encore, bénéficiant d’un effet de
prénoms féminins existent en mode incontestable, ont connu
cet fin de siècle qu’en 1900 et 3 leur heure de gloire à un
fois plus de masculins. moment donné : Sylvie,
Néanmoins, la palette des Catherine, Nathalie, Emilie,
prénoms féminins est de nos Philippe, Stéphane, Laurent,
jours plus large que celle des Thierry. Enfin, ces dernières
masculins : 670 pour les années, subissant les influences
premières contre 550 pour les internationales, de nouveaux
seconds. La diversification a prénoms sont apparus : Océane,
donc été rapide alors que dans le Mégane, Ophélie, Maéva, Lucas,
même temps les naissances Jason, Dylan. À l’inverse, des
diminuaient fortement. prénoms ont quasiment disparu :
Conséquences : les prénoms Marguerite, Germaine,
usités ne le sont plus avec autant Madeleine, Léonard, Martial,
d’intensité et les prénoms Marcel, Georges et ceux
« phares » ne devancent que de composés en Marie ou Jean, qui
quelques bébés leurs ont connu un immense succès
challengers. En 1900, par dans les années 1935 1960.
exemple, Marie pointait en tête Si le classissisme des prénoms
avec 32 % des nouveau nés alors attribués et une moindre
que Manon n’en concentre que tendance à suivre la mode
2,6 % en 1997. Parallèlement, le caractérisent le Limousin,
nombre de prénoms donnés une quelques prénoms typiques de la
seule fois dans l’année est en région se dégagent néanmoins :
constante augmentation. Il Mathilde, Mélanie, Anaïs,
représente les deux tiers des Florian, Anthony, Romain.
prénoms attribués aujourd’hui.
Les prénoms vivent, meurent, Véronique Livertout
88rr insee limousin