Bref éloge de la licence Creative Commons nc nd
9 pages
Français

Bref éloge de la licence Creative Commons nc nd

-

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Article de 2005 sur l'utilité de la Licence Créative Commons, qui permet aux artistes de diffuser aisément leurs œuvres, en conservant la plupart de leurs prérogatives d'auteur.
Cet article avait suscité un vif débat sur la réelle possibilité de qualifier une œuvre comme " libre ", ainsi que sur les éventuelles avantages économiques qui poussent certains artistes à s'en servir.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 07 septembre 2011
Nombre de lectures 127
Langue Français
Bref´elogedelalicence Creative Commons nc nd
dana hilliot
IntroductionDevant les attaques successives contre la licenceCreative Com-1 mons nc ndseuorril,qaeullncertainait,selo,seunedrcseqitinfcomeortrˆeasep a`lanotiondecequedevraitˆetreunelicencelibre,ilmesembleutiledapporter quelquespre´cisions. Lesquelques´etudessurlesujetmontrentquelesutilisateursdeslicences Creative Commonsesusstreleerlascadttpodriatnemeir-ctt`rssneojirseamoisich tivesnc ndment,lapradoxale.aPdeis-v`as-vinsiossucsidsedtrapulsealsueccs sontmen´eespardesinterlocuteursadeptesdautreslicences(tellelalicenceArt Libre) ou d’autres clauses (par exemplesapour«share alike»se).liOnr`tt rarement des apologies en faveur des clausesnc nduase`ccusruele´rmalgs`epr descr´eateurs. Commentexpliquercerelatifsilencedesartistesconcerne´s?Serait-cequeles questionsjuridiquesnelesinte´ressentpas?Quilscherchentavanttoutdansces licencesunemanie`repratiquedediuserleurmusique,motive´spardesraisons pragmatiques plus que philosophiques ? Jepensequeceshypothe`sessontnonseulementbeaucouptropsimplistes, maisaussiassezinjurieuses`ale´garddeceuxquichoisissentlesclausesnc nd. Jevaisessayericidapporterdesjusticationsplusnuanc´ees,surlabasedar-gumentstir´esdecequemesembleˆetrelare´alit´edumonde(oudesmondes)de 2 la musique .
Another Record et les licences libresaneigemrdeJisraudvomo´eitic propreexpe´rience:dunepart,jesuiseneetadeptedeslicencesCreative Commonsidserporpsemte,eccineuolsarslnee´eng´tentssorsqueCC nc nd; 3 d’autre part, je travaille pour le label Another Record depuis maintenant 3 ans,etjaieuloccasiondediscutera`maintesreprisesaveclesartistesauxquels noussommeslie´s,ausujetdeceslicences. Lagrandemajorit´edesdisquesetdesprojetsonline(puisque nous utilisons cesdeuxtypesdeme´diation)quisortentsurAnotherRecord,lesontsouslicence nc nduqnesliccaedrossauveiaapcllohiC.ets`llaceohixdesartistes,biiephso
1 http ://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.0/fr/ 2 Pourplusdede´tailsconcernantcesanalyses,jevousrenvoieauxd´eveloppementsdemon bref essai :diladenami´essedalitnouqeumis- http ://www.another-record.com/textes/ 3 http ://www.another-record.com
1
4 du label. Unepartiedenotreactivit´e,entantquelabel,consiste`avendredesdisques oudesobjetsli´esauxmusiquesquenousde´fendons.Cenestcertespasla`le butetlanalite´denotretravail,maisenquelquesortesonmoyenprincipal: grˆacea`largentre´cupe´r´esurcesventes,nouspouvonsfairefaceauxfraisdivers quire´sultentdenotreactivit´e,etenassurerlap´ere´nnite´-parexemple,sor-tirre´gulie`rementdenouveauxprojetsoudenouveauxdisques.Toutefois,nous avonsde´cid´edunepart,denepasdistribuernosdisquesenmagasin,etcepour desraisonsavanttoutpragmatiques,parcequenousnenoussentonspaslˆame de commerciaux, et, d’autre part, de ne pas demander de subvention aux pou-voirs publics, parce que nous ne pensons pas que l’argent du contribuable doive eˆtreaecte´a`cetypedeprojet.Jesignaleaupassagea`tousceuxquimettraient endoutelaviabilite´e´conomiqueduntellabel,quilspeuventeˆtrerassur´es: commenousnede´pensonspasuncentquenousnaurionspassurnoscomptes, etcommelesventessontr´egulie`resquoiqueincomparablementplusmodestes quecellesdesstructuresa`caracte`recommercial,noscomptessonte´quilibr´es-nousnesommespasleseullabel,loindela`,a`fabriquerdesdisquestouten adoptant les licences creative commons, et de nombreuses structures comme la noˆtreb´en´eciemaintenantdunenotori´et´eetdune´quilibrer´econfortantspour 5 lavenirdesmusiquesind´ependantes. Que souhaitent les artistes qui s’engagent avec le label Another Record et choisissentunelicencelibre?Jeneveuxpasicig´ene´raliser,carchacunases enjeux personnels, lesquels sont parfois difficilement formulables ou identifiables parlecr´eateurlui-meˆme(jesuisdanscecas).Mais,jevaisessayerdend´egager toutdemeˆmequelques-uns.Ilmefauttoutefoisvousproposerunpetitretour enarrie`re: Jusquaud´ebutdesanne´es2000,laquestiondadopterounonunelicence libreneseposaittoutsimplementpas.Ilsemblaitmeˆmelogiqueetnaturelde sinscrireentantquauteur`alaSACEM-silasecre´tairequejavaisrencontr´ee ilya5ansausi`egelocaldelaSACEMmavaitre¸cuplusagre´ablement,jeferais sansdoutepartiedecesartistesqui,pouravoircommence´leurcarrie`reunpeu troptoˆt,seretrouventmembredelaSACEM,etleregrettentparlasuite.Jai donceudelachance,re´trospectivement,cejourla`.Quandleslicenceslibres appliqu´eesauxoeuvresdartontcommenc´e`afaireparlerdellessurinternet, jevenaisjustedefonderAnotherRecord,ettr`esvite,jaicommence´a`militer aupre`sdespremiersartistesdulabelpourladoptiondelalicenceOpenMu-6 sicYellow,laquelleest,depuis,tombe´eende´su´etude(sesauteursconseillant d’adopter une licenceCreative Commons, conseil que nous avons suivi) : de fait cettelicenceesttr`esprochedelalicenceCC nd ncqui fait l’objet de notre pr´eoccupation.
4 Quelques projets online sont toutefois sortis sous une licence CC nc sampling plus (voir notre page : http ://www.another-record.com/sitev4/french/download sqlc.php), mais je ne d´etailleraispasicilesraisonsdecechoix. 5 Nombredecesstructuressontpr´esent´essurleportailmusicforsensitivepeople,quejai cr´e´eilyaquelquesmois:http://www.music-for-sensitive-people.tk. 6 http ://www.musique-libre.org/static.php ?op=copyleftLicence.html&npds=-1
2