La qualité de service du réseau GSM
30 pages
Français

La qualité de service du réseau GSM

Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres
30 pages
Français
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

Rapport de stage sous le thème: la qualité de service du GSM Sous la direction de : Mr MOHAMED ELMOUJTABA Présenté par : TAH MOHAMED BABA GARY 2 Plan: CHAPITREI : Généralité sur le GSM INTRODUCTION GENERAL Les entités de base d’un réseau GSM Méthode d'accès sur le GSM Les interférences du système Technique de gestion améliorée de l’interférence Contrôle de Puissance La transmission discontinue (DTX) La gestion de localisation Le handover L’operateur Mauritel Chapitre II: La Qualité de service du réseau Mauritel Introduction Définition Buts de la Qos Compteurs OMC-R Processus d’analyse Les indicateurs de la signalisation Le taux de congestion SDCCH Le taux d’activation/non attribution du SDCCH La coupure SDCCH le trafic SDCCH les indicateurs du TCH L’activation, Trafic, La coupure TCH L'appel Le succès d’appel Le taux de coupure d’appel Problèmes résolus Conclusion 5/7/13 La qualité de service *** TAH MOHAMED BABA GARY Introduction Le monde de télécommunication mobile  évolution  rentabilité 

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 07 mai 2013
Nombre de lectures 3 615
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Exrait

Rapport de stage sous le thème: laqualité deservice du GSM Sous la direction de : Mr MOHAMED ELMOUJTABA
Présenté par : TAH MOHAMED BABA GARY
5/7/1
3
         
Plan:
 C    H  sur le GSM GénéralitéAPITREI : INTRODUCTION GENERAL Les entités de base d’un réseau GSM Méthode d'accès sur le GSM  Les interférences du système  Technique de gestion améliorée de l’interférence Contrôle de Puissance La transmission discontinue (DTX)  La gestion de localisation  Le handover                       L’operateur Mauritel Chapitre II: La Qualité de service du réseau Mauritel  Introduction  Définition  Buts de la Qos  Compteurs OMC-R  Processus d’analyse  Les indicateurs de la signalisation  Le taux de congestion SDCCH  Le taux d’activation/non attribution du SDCC  La coupure SDCCH le trafic SDCCH  les indicateurs du TCH  L activation, Trafic,  La coupure TCH  L'appel  Le succès d’appel  Le taux de coupure d’appel  Problèmes résolus                   Conclusion 
L
a qu
H
alité de service *** TAH   
Introduction
Le monde de télécommunication mobile évolution rentabilité Innovation
Le développement des services mobiles la concurrence entre les operateurs.
La qualité de service
la suivie de l’historique des performances l’aspect dynamique de l’architecture la configuration hardware et software La diversité des outil de supervision les actions nécessaires à entreprendre.
Le centre Qos de Mauritel des outils de la supervision  Analyses des performance du réseau Détections automatique des anomalies.
5/7/13
Architecture du GSM  L’architecture de base du système GSM comprend BSS (Base Station Subsystem) BTS(la station de base ) BSC (le contrôleur de base) NSS (Network Sub-System) MSC(le commutateur de service mobile) VLR (visiter location register) HLR(home location register) AUC(centre autentification )  Subsystem)OSS (Operation MOC-R OMC-S
La qualité de service *** TAH MOHAMED BABA GARY
FDDM(freqéuetncyhdiviosionddupelex ) pdermetadecdivicser lèa basnd e deafréuque ncreéseau en deux parties La bande : 890-915 MHz pour le lien montant (station mobile / station de base), pour le lien descendant (station de base / stationLa bande : 935-960 MHz mobile). Utilisé par le GSM
1.3.2. La technique d’accès multiple à division fréquentielle ( FDMA) :
divisé en plusieurs canaux radio (voies )le spectre est largeur de bande fixe (200Khz), un des canaux est alors exclusivement alloué à une communication pendant toutes sa durée. de garde se situe entre chacun de ces canaux pour éviterUn canal lintermodulation. FDMA s’applique principalement aux signaux analogiques.
1.3.3. La technique d’accès multiple à division dans le temps (TDMA):
la technique TDMAutilisée dans les systèmes de deuxième génération reprend cette division en fréquence mais chaque fréquence est diviséeTDMA dans le temps en 8 intervalles différents appelés slots.  FDMA, le slot de même qu’une selonUne fréquence est allouée à l’utilisateur selon le TDMA. Avoir 8 communications simultanément sur une même fréquence.
1.3.4. CDMA (code division Multiple Access): Une méthode d’accès ou tous les utilisateurs partagent la même bande de fréquences simultanément et tout le temps Un code est affecté à chaque utilisateur ou séquence, unique qui déterminant les fréquences et la puissance utilisées. modulation du signal émis avec la séquence . démodulation du signal reçu afin d’isoler les séquences provenant des autres utilisateurs (qui apparaissent comme du bruit),
5/7/13
Les interférences du système GSM Dans un système radio mobile, les liens radio sont affectés par deux types d’interférences :
aux émissions d’autres équipements sur la même bande de fréquence.Les interférences Co-canal, dues Les interférences sur canal adjacent, dues aux émissions d’autres équipements sur des fréquences adjacentes. Technique d’amélioration d’interférence Contrôle de Puissance : La transmission discontinue (DTX) : C P consiste à m e ar deux m inimiser la puissanc p écanisme : u temps - Stilaitbiquee radiole lars rèibfase et  t eigsimé . eomibelifctna it es  uretteméLéner.lempsu  t td pura  lp  alelc alanes  oct pécunep tnad04  d % ÉAvqouir urnaeg q ulealsi tdé eduex  cvooimesm  usnuicr autinoen l isaaistiosfnaisante. p - Dynamique Diminuer le niveau d’interférence entre deux canaux radio. l’économie d’énergie des terminaux mobiles Gestion de la mobilité
La gestion de localisation
 la zone de localisation La méthode de l’utilisation de  méthode de localisation périodique La
 méthode de localisation sur changement de La
Hand Over: Le Hand Over : allouer un autre canal dédié à un mobile dédié .  hand over intracellulaire. Le . Le hand over intercellulaire  Hand over intercellulaire /intra-BSC                          inter-BSC /intra-MSCHand over  La qualité d MOHAMED BABA GARY
L’operateur Mauritel
Historique de la Mauritel :
5/7/13
Mauritel SA est l’opérateur historique mauritanien né en 1999 de l’Office des Postes et Télécommunications.
En 2000, Mauritel SA crée Mauritel Mobiles, détenue à 100%, qui obtient la seconde licence d’exploitation d’un réseau de téléphonie Mobile de type GSM.
Le 27 novembre 2007 le projet de fusion des deux sociétés. Mauritelde la mutualisation entre l’ensemble de sesSA est devenue un opérateur global bénéficiant ainsi activités Fixe,Mobileet Internet.
 Téléphonie Mobile
Les services prépayés et post-payés
Roaming et le SMS,
entreprises, tels que les Groupes Fermés d’Usagers.Les services adaptés aux
des promotions sur les recharges.
 panel de SVADéveloppement d’un  ‘’Familles & Amis’’ ’’Ami Mobile’’ ’’Mon pays préféré’ ’’Phony’’ ’’1H Eljewal’’ ’’1H Liberté’’...
taux de pénétration du Mobile en Mauritanie est d’environ 62% (Estimation Maroc Telecom).Le                                 La qualité de service *** TAH    
5/7/13
1- Introduction
la supervision de la Qos (Quality of Service) au sein du réseau occupe une importance majeure sur le plan d’optimisation d’un réseau GSM et dans la prise de décision. Cependant, la supervision de ce réseau est une tâche assez délicate vu l’aspect dynamique de l’architecture du réseau et de la configuration de ses différents éléments et l’hétérogénéité des outils de supervision et des bases de données des performances du réseau.
2-Définition :
La Qualité de Service est la conformité des produits ou services aux besoins exprimés par les clients sur lesquels les fournisseurs se sont engagés, Elle désigne aussi la capacité d’un élément du réseau (MS, BTS, BSC,MSC…)à fournir un niveau de garantie pour un acheminement des données.
3-Buts de la Qos : Identifier les fautes occasionnelles sur le sous-système BSS.  maintenance).Etablir l’action corrective (actions par instructions ou  Détecter et identifier les fautes récurrentes du système. Détecter et identifier les problèmes radio sur une cellule, Analyser la situation radio et définir l’action corrective  (nouvelle fréquence, modification de l’antenne, ajustement des paramètres…). Le système moniteur change en terme de : Chargement Efficience Modèle de trafic Le gain obtenu par la mise à jour softwareLoau  qmuodaifliictaéti ondreé sseaeur.v  TAHice *** MOHAMED BABA GARY
4 NPO(Network Performance Optimizer) est un logiciel de la famille Alcatel-lucent, il permet aux fournisseurs des service mobiles pour surveiller et optimiser les performance du rés e$auT rmaiotbeilme.ent des données via l’OMC-R
Signalisation
Succèsd’appel
Coupure d’appel
End to end
Echec du HO
  
5/7/13
5-Processus d’analyse
Le NPO supporte GSM / GPRS / EDGE, W-CDMA/HSPA et LTE
NPO adresse aux domaines suivants:
 Le suivi des performances
Optimisation du réseau
dépannage de la Qos
l'analyse des traces d'appels
La disponibilité des rapports sur l’état du réseau
Alarme statistique
La qualité de service *** TAH MOHAMED BABA GARY
5/7/13
6-La Phase SDCCH Le SDCCH est un canal logique permet : l’authentification le cryptage l’établissement d’appel, le SMS point à point la remise à jour de localisation de l’abonné).
La demande et la congestion (des requêtes envoyés du mobile vers le réseau afin d’utilisé ces services), L’activation ou non attribution d’un SDCCH  canal SDCCHLe trafic d’un  canal SDCCHLa coupure d’un 6-1-Le taux de congestion SDCCH (SDCCH assign congestion) :
Il traduit le nombre de prises ou d’appels SDCCH rejetés dû au manque de ressources de l’operateur sur le nombre de prises SDCCH total. Dans ce cas aucun appel ne peut être effectué car la cellule est congestionnée.
La qualité de service *** TAH   
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents