The Unseen Influence : Tranced Mediums as Historical Innovators - article ; n°56 ; vol.33, pg 169-178

-

Documents
11 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Journal de la Société des océanistes - Année 1977 - Volume 33 - Numéro 56 - Pages 169-178
Cet essai montre comment les médiums kaluli des Southern Highlands, par la médiation d'événements pendant les séances, contribuent implicitement à l'interprétation et à l'innovation des circonstances historiques. Les médiums kaluli tiennent traditionnellement des séances pour guérir les malades et permettre des conversations avec les esprits. Les séances interprètent les événements en les transposant dans une vision du monde où la réalité est perçue en termes d'oppositions pouvant être mises en confrontation. La maladie ainsi que d'autres événements peuvent alors être résolus par une transaction appropriée (résolvant l'opposition). De cette façon, la vision du monde n'est pas simplement affirmée, mais engagée créativement dans la situation historique. Des exemples historiques sont donnés.
Introduit récemment, le Christianisme évangélique est en train d'usurper la place des médiums dans la société kaluli, non pas tant en offrant une nouvelle vision du monde (le Christianisme kaluli apparaît essentiellement, lui aussi, comme la confrontation d'oppositions), mais en apportant un nouvel ensemble d'oppositions pertinentes qui ne peuvent être médiatisées que par les pasteurs, à l'exclusion des médiums.
10 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1977
Nombre de visites sur la page 23
Langue English
Signaler un problème
Edward L. Schieffelin
The Unseen Influence : Tranced Mediums as Historical
Innovators
In: Journal de la Société des océanistes. N°56-57, Tome 33, 1977. pp. 169-178.
Résumé
Cet essai montre comment les médiums kaluli des Southern Highlands, par la médiation d'événements pendant les séances,
c
o
n
t
r
i
b
u
e
n
t
i
m
p
l
i
c
i
t
e
m
e
n
t
à
l
'
i
n
t
e
r
p
r
é
t
a
t
i
o
n
e
t
à
l
'
i
n
n
o
v
a
t
i
o
n
d
e
s
c
i
r
c
o
n
s
t
a
n
c
e
s
h
i
s
t
o
r
i
q
u
e
s
.
L
e
s
m
é
d
i
u
m
s
k
a
l
u
l
i
t
i
e
n
n
e
n
t
traditionnellement des séances pour guérir les malades et permettre des conversations avec les esprits. Les séances interprètent
les événements en les transposant dans une vision du monde où la réalité est perçue en termes d'oppositions pouvant être
mises en confrontation. La maladie ainsi que d'autres événements peuvent alors être résolus par une transaction appropriée
(résolvant l'opposition). De cette façon, la vision du monde n'est pas simplement affirmée, mais engagée créativement dans la
situation historique. Des exemples historiques sont donnés.
Introduit récemment, le Christianisme évangélique est en train d'usurper la place des médiums dans la société kaluli, non pas
tant en offrant une nouvelle vision du monde (le Christianisme kaluli apparaît essentiellement, lui aussi, comme la confrontation
d'oppositions), mais en apportant un nouvel ensemble d'oppositions pertinentes qui ne peuvent être médiatisées que par les
pasteurs, à l'exclusion des médiums.
Citer ce document / Cite this document :
S
c
h
i
e
f
f
e
l
i
n
E
d
w
a
r
d
L
.
T
h
e
U
n
s
e
e
n
I
n
f
l
u
e
n
c
e
:
T
r
a
n
c
e
d
M
e
d
i
u
m
s
a
s
H
i
s
t
o
r
i
c
a
l
I
n
n
o
v
a
t
o
r
s
.
I
n
:
J
o
u
r
n
a
l
d
e
l
a
S
o
c
i
é
t
é
d
e
s
o
c
é
a
n
i
s
t
e
s
.
N
°
5
6
-
5
7
,
T
o
m
e
3
3
,
1
9
7
7
.
p
p
.
1
6
9
-
1
7
8
.
doi : 10.3406/jso.1977.2954
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/jso_0300-953X_1977_num_33_56_2954