Un atelier de fabrication de microperçoirs au Chasséen : le site de la Cabre (Var) - article ; n°3 ; vol.100, pg 517-532
17 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Un atelier de fabrication de microperçoirs au Chasséen : le site de la Cabre (Var) - article ; n°3 ; vol.100, pg 517-532

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
17 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Bulletin de la Société préhistorique française - Année 2003 - Volume 100 - Numéro 3 - Pages 517-532
L'étude technologique de l'industrie en silex bédouliens vauclusiens du site chasséen de la Cabre (Var) a mis en relief l'existence d'un atelier de fabrication de microperçoirs. Grâce à l'analyse des processus spécifiques de production, un style de débitage non encore connu en contexte chasséen a été caractérisé. Les résultats de cette recherche mettent alors en évidence le statut particulier du site au sein du terroir. Cette approche a par ailleurs permis de développer une méthodologie précise concernant les industries du Chasséen méridional, en testant, à partir d'un assemblage issu de prospections, la valeur chronologique des différents styles de débitage provençaux déjà connus.
The technological study of the Vaucluse Bedoulian flint industry from a Chassey culture site, La Cabre (Var, France), has allowed the identification of a micro-awl production centre. Analysis of the specific production processes has shown the existence of a knapping style hitherto unknown in the Chassey culture. The results of this research testify to the particular status of the site. This study has also permitted the development of methodology concerning the southern Chassey culture lithic industry: it tests the chronological value of the different Provence knapping styles found within the lithic surface material from the La Cabre site.
16 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 2003
Nombre de lectures 47
Langue Français
Poids de l'ouvrage 2 Mo

Extrait

Vanessa Léa
Un atelier de fabrication de microperçoirs au Chasséen : le site
de la Cabre (Var)
In: Bulletin de la Société préhistorique française. 2003, tome 100, N. 3. pp. 517-532.
Résumé
L'étude technologique de l'industrie en silex bédouliens vauclusiens du site chasséen de la Cabre (Var) a mis en relief l'existence
d'un atelier de fabrication de microperçoirs. Grâce à l'analyse des processus spécifiques de production, un style de débitage non
encore connu en contexte chasséen a été caractérisé. Les résultats de cette recherche mettent alors en évidence le statut
particulier du site au sein du terroir. Cette approche a par ailleurs permis de développer une méthodologie précise concernant les
industries du Chasséen méridional, en testant, à partir d'un assemblage issu de prospections, la valeur chronologique des
différents styles de débitage provençaux déjà connus.
Abstract
The technological study of the Vaucluse Bedoulian flint industry from a Chassey culture site, La Cabre (Var, France), has allowed
the identification of a micro-awl production centre. Analysis of the specific production processes has shown the existence of a
knapping style hitherto unknown in the Chassey culture. The results of this research testify to the particular status of the site. This
study has also permitted the development of methodology concerning the southern Chassey culture lithic industry: it tests the
chronological value of the different Provence knapping styles found within the lithic surface material from the La Cabre site.
Citer ce document / Cite this document :
Léa Vanessa. Un atelier de fabrication de microperçoirs au Chasséen : le site de la Cabre (Var). In: Bulletin de la Société
préhistorique française. 2003, tome 100, N. 3. pp. 517-532.
doi : 10.3406/bspf.2003.12870
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_2003_num_100_3_12870Un atelier de fabrication
de microperçoirs au Chasséen :
Vanessa LEA le site de la Cabre (Var)
fabrication Résumé L'étude permis prospections, provençaux a le chasséen du de été statut production, Chasséen caractérisé. de technologique particulier de développer déjà la méridional, microperçoirs. un Cabre connus. valeur Les style du résultats une de site (Var) chronologique l'industrie débitage méthodologie au en sein a Grâce testant, de mis cette du non en à terroir. à recherche l'analyse silex encore relief des précise partir bédouliens différents Cette Г connu existence d'un concernant des mettent approche processus en assemblage styles vauclusiens contexte alors d'un a les de par en spécifiques atelier industries chasséen débitage évidence ailleurs issu du site de
Abstract
The technological study of the Vaucluse Bedoulian flint industry from a
Chassey culture site, La Cabre (Var, France), has allowed the identification
of a micro-awl production centre. Analysis of the specific production
processes has shown the existence of a knapping style hitherto unknown in
the Chassey culture. The results of this research testify to the particular
status of the site. This study has also permitted the development of methodol
ogy concerning the southern Chassey culture lithic industry: it tests the
chronological value of the different Provence knapping styles found within
the lithic surface material from the La Cabre site.
et en Italie septentrionale), son abondance et sa diversINTRODUCTION
ité dans les modalités de circulation (préformes chauf
Dès le Néolithique ancien et a fortiori au Chasséen, il fées prêtes à être débitées ou produits finis) constitue
est possible de parler d'une exploitation différenciée une approche fondamentale et privilégiée de l'organi
des ressources de l'environnement, à laquelle corres sation de l'espace (Binder et Perlés, 1990; Léa, 2002,
pond une gestion différenciée de l'espace (Beeching p. 27 à 30 et 389 à 391 ; Léa, sous presse).
et Brochier, 1989; Beeching et al, 1989). Cette forte Le site récepteur de la Cabre (Var), éloigné des sources
différenciation fonctionnelle intraterritoriale, qui traduit de matériaux, illustre particulièrement bien cette idée.
une complémentarité entre sites de nature diverse, est L'analyse des industries en silex bédouliens montre
notamment révélée par la circulation de matières pre une production orientée dès l'amont de la chaîne
mières lithiques sur de grandes distances (silex blonds opératoire vers la fabrication de centaines de microp
bédouliens, roches vertes, callaïs, obsidienne...). erçoirs. Cette production révèle ainsi la réalisation
L'étude de celle-ci permet alors d'appréhender chaque sur place d'une activité spécialisée liée à l'utilisation
site comme l'élément d'un réseau et révèle la comp de ces microperçoirs et confère au site de la Cabre un
lexité de la structuration territoriale. statut particulier au sein du terroir. Cette étude origi
nale a permis d'élaborer une méthode d'approche Parmi ces matériaux, la diffusion des silex bédouliens
technologique des systèmes de débitage chasséens sur originaires du Vaucluse, de par son ampleur géogra
phique (tout le Midi de la France jusqu'en Catalogne silex bédouliens (Léa, 1997).
Bulletin de la Société préhistorique française 2003, tome 100, n° 3, p. 517-532 518 Vanessa LEA
Cabre
Fig. 1 - Situation du site de la Cabre dans le Sud-Est de la France.
les prospections nous avons choisi la plus récente et PRESENTATION DU SITE
la mieux documentée effectuée par Rogers et Brent- ET DES OBJECTIFS DE L'ÉTUDE
chaloff en 1994. Plusieurs centaines de microlithiques
Le site y avaient en effet été récoltées. Pour s'assurer de
l'homogénéité culturelle de l'échantillon, un tri selon
Le site de la Cabre (Saint-Raphaël, fig. 1), est connu les matières premières, le traitement thermique et les
depuis le début du siècle par de nombreux préhistoriens techniques de débitage, a été réalisé. L'échantillon
et amateurs (Varaldi, 1907; de Ville d'Avray, étudié est ainsi composé de 1695 éléments en silex
bédouliens (dont 889 lame(lle)s et 16 nucleus). Une 1907-1909; Cotte, 1924; Courtin, 1974; Onoratini,
1975 ; Girard, 1977). Il se trouve à environ 150 km des comparaison avec le mobilier provenant de prospec
affleurements de silex bédouliens, dans le sud du tions plus anciennes conservé au dépôt de Saint-
massif cristallin de l'Estérel. Cette situation est un lieu Raphaël (Var) a permis d'évaluer la représentativité de
de passage privilégié puisque le site est au carrefour l'échantillon en notre possession (1 100 lames et la
de trois vallons qui constituent autant d'axes de pénét melles, et près de 60 nucleus ou fragments de nucleus
ration naturels et qui débouchent sur la mer seulement ont été dénombrés à Saint-Raphaël). Si le nombre des
1 500 m plus loin. Ceci est un fait très important au nucleus diffère donc de beaucoup, celui des lamelles
regard de la circulation des matières premières. est à peu près équivalent.
Si le site de la Cabre est seulement connu par de nomb Un aspect remarquable caractérise ce mobilier. Il s'agit
reuses prospections (aucune fouille n'a en effet été d'une double patine blanchâtre qui se présente sur des
réalisée), il n'en constitue pas un moins un site de dizaines de lamelles et sur sept nucleus dont six sont
référence pour le Chasséen méridional. L'occupation du clairement des nucleus sur éclat (fig. 2). Ces surfaces
Chasséen a depuis longtemps été reconnue par la pré blanchâtres sont recoupées par les négatifs des la
sence de milliers de lamelles débitées par pression à melles. Deux hypothèses sont formulées pour expliquer
partir de silex bédouliens chauffés (Courtin, 1974), celle la formation de cette patine, phénomène encore mal
d'éléments en obsidienne (Binder et Courtin, 1994) et connu et souvent difficilement interprétable : soit la
enfin celle de céramiques caractéristiques. Ces découv patine a une valeur chronologique et il peut alors s'agir
ertes justifiaient amplement que l'on s'intéresse à ce d'une récupération d'éclats; soit la patine n'a pas de
site de ramassages. Les quantités étonnantes de micro- valeur chronologique, et elle pourrait être le

  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • Podcasts Podcasts
  • BD BD
  • Documents Documents