//img.uscri.be/pth/d10a2759ebfee0bd0e14cf2a78568d623e3497c5
YouScribe est heureux de vous offrir cette publication
Lire

VASUBANDHU (entre ive et vie s.)

De
1 page

Universalis_Article publié par Encyclopaedia Universalis VVAASSUUBBAANNDDHHUU ((eennttrree iivvee eett vviiee ss..

Publié par :
Ajouté le : 27 mars 2014
Lecture(s) : 8
Signaler un abus
VASUBANDHU (entre ive et vie s.)

Frère cadet du célèbre maître bouddhiste Asanga, Vasubandhu se distingua d'abord de celui-ci, à en croire la légende, en adhérant au Petit Véhicule (Hīnayāna), dont on dit même qu'il devint un docteur. Il aurait ensuite été converti par son aîné aux doctrines du Grand Véhicule (Mahāyāna) et plus particulièrement à celles de l'école du Vijñānavāda, dont Asanga passe pour être le fondateur. Après sa conversion, Vasubandhu serait devenu un conseiller juridique du roi Samudra Gupta (330-379) et aurait composé, vers la fin de sa vie, deux courts traités versifiés. Il est difficile de savoir si ce Vasubandhu est le même que celui à qui l'on attribue un texte célèbre de l'école dite sarvāstivāda : l'Abhidharmakośa. Certains inclinent à penser qu'il y a simple homonymie entre ces deux auteurs, mais la tradition bouddhique affirme que Vasubandhu, frère d'Asanga, écrivit l'Abhidharmakośa dans sa jeunesse, avant d'être converti par son aîné aux doctrines du Vijñānavāda.

Auteur: JEAN VARENNE