Vie religieuse/ Vita religiosa ; n°2 ; vol.109, pg 855-879

-

Documents
26 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Mélanges de l'Ecole française de Rome. Antiquité - Année 1997 - Volume 109 - Numéro 2 - Pages 855-879
25 pages

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1997
Nombre de visites sur la page 87
Langue Catalan
Signaler un problème

M.-C Budischovsky
Claire Sotinel
Vie religieuse/ Vita religiosa
In: Mélanges de l'Ecole française de Rome. Antiquité T. 109, N°2. 1997. pp. 855-879.
Citer ce document / Cite this document :
Budischovsky M.-C, Sotinel Claire. Vie religieuse/ Vita religiosa . In: Mélanges de l'Ecole française de Rome. Antiquité T. 109,
N°2. 1997. pp. 855-879.
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/mefr_0223-5102_1997_num_109_2_7691CHRONIQUE BIBLIOGRAPHIQUE
RECHERCHES SUR L'ADRIATIQUE ANTIQUE III
(1991-1995)
(suite et fin) *
8 - Vie religieuse / Vita religiosa (M.-C. Budischovsky, C. Sotinel)
8.1 - Religions polythéistes / Religioni politeiste (M.-C. Β.)
Une petite partie de notre documentation est traitée dans des synthè
ses générales portant sur des secteurs géographiques : la formation de
l'Émilie-Romagne918, l'agriculture et ses cultes en Vénétie (Agricoltura
[263]), l'archéologie de l'Istrie (Labud [214]), la vie religieuse en Italie du
Nord919, dans les cités de l'Italie padane [192] ou de la Cispadane [428]. Les
aspects religieux sont soigneusement évoqués dans l'excellent travail de C.
Delplace sur la romanisation du Picenum920 et un colloque sur les tra
ditions des Abbruzes921. Pour des études limitées à une localité, on retien
dra le cas de Ptuj922, d'Aquilée et Sevegliano923, de Belluno924, d'Esté925, d'I-
mola [78], de S. Pietro in Casale926 et S. Pietro in Sylvis927, de Fano [91],
* Voir supra, p. 263-415.
918 Cicala V., Susini G., / coloni dei romani, dans Antiche vie [77], p. 51-63.
919Zaccaria, Maggi [522]; Mastrocinque (éd.), Culti [198]; [177].
920 [451]; Delplace C, La colonia augustea di Urbs Salvia e la sua urbanizzazione
nel I sec. d.C, dans Picus, suppl. 5, Studi su Urbisaglia romana, Bacchielli L. et alii
(éd.), p. 23-48 = MEFRA, 95, 1983, p. 761-784.
921 Letta C, L'Abruzzo fra tradizioni religiose diverse nella fase della romanizzazion
e, dans Stona della Spiritualità. Atti XII Conv. Naz. Cultura Abbruzzese, dans Ab-
bruzzo, XXXI, 1993, p. 25-40.
922 Mikl-Curk I., Petoviona ν sozitju ζ bliznjimi in daljnimi kraji fPoetovio in coe
xistence at home and abroad), dans Ptujski arheoloSki zbomik, 1993, p. 205-218 (rés.
ang., p. 217).
923 Aquileia romana [35]. Buora M. et alii, Veneti, Romani e Celti. Gli scavi nell'a
rea del santuario tardorepubblica.no di Sevegliano (agro di Aquileia), Udine, 1993, 24 p.
924 Romanità in provincia di Belluno (Atti del Convegno organizzato dagli «Amici
del Museo» a Belluno, 28-29 ott. 1988), 2e éd., Padova, 1995.
925 E. Buchi développe l'article «Ateste colonia venetorum», paru dans Tosi (éd.)
[348], p. 257-304, dans le livre Venetorum angulus [348].
926 Susini G., La 'frontiera' dei coloni : geografia delle antiche scritture, dans Ro
manità della pianura, p. 35-41.
927 Id., San Pietro in Sylvis, santuario pagense e villaggio plebano nel Ravennate,
MEFRA - 109 - 1997 - 2, p. 855-987. RECHERCHES SUR L'ADRIATIQUE ANTIQUE 856
ainsi que la monographie sur Bagnacavallo et le catalogue de Canosa928. Il
faut aussi ne pas négliger la republication des collections, par exemple cel
le du Museo Maffeiano de Vérone [66], sans compter les très savantes r
ecensions épigraphiques de C. Zaccaria929, le condensé des inscriptions de
Romagne930, celles de Celje931 (Jupiter, Hercule, Victoire), l'étude religieuse
d'un groupe social aristocratique932. Une sélection des œuvres de J. Sasel
[169] et de N. Alfieri933 ainsi que des hommages à M. Tombolani [340] et à
A. Frova [194] concernent notre région.
Si nous envisageons la dimension thématique, comme les oracles en
Italie, J. Champeaux934 s'intéresse à plusieurs centres de notre zone (carte
fig. I). On notera également l'importance du thème des eaux guérisseuses
avec l'organisation par R. Chevallier d'un colloque sur la Gaule - l'exemple
de la Gaule Cisalpine935 - et d'autres témoignages dans le Frioul936; ce mê
me thème qui s'enracine dans les traditions locales est abordé en Émilie-
Romagne937 et illustré par l'exemple de Porretta938, de Bagno di Roma-
gna939, de Tanaccia à S. Marino940, de Montecastello941 et de Montirone
dans Aevum inter utrumque. Mélanges offerts à Gabriel Sanders, Steenburg, 1991,
p. 395-400. "■. H > f ·*-.*· ■
928 Principi [103] : voir en particulier p. 620-654, p. 712-719 et p. 741-757. -
929 Zaccaria C, et; alii, Notiziario Epigrafico, dans AN, 41, 1990; .42-1; .t991, 43,
1992; 44, 1993; 45, 1994; cf. aussi[468].. „< Λ , ... '■
930 Cicala V., Percorsi di scritture, axas IBC 3,; 2, 1995, p. 55-56.
931KolSek V., Napisi iz Celja innjegove okolice (Inschriften aus Celje und Umg
ebung), dans AVest, 46, 1995, p. 279-290 (rés. ail., p. 287).
932 SaSel Kos M., Petovionska vladajoca aristokracija (The ruling aristocracy in
PoetovioJ, dans Ptujski arheoloSki zbornik, 1993, p. 219-232 (rés. ang., p. 229).
933 Alfieri Ν., Spina e la ceramica attica, S. Patittuci (éd.), Roma, 1994.
934 Champeaux J., Sors oraculi : les oracles en Italie sous la République et l'Empir
e, dans MEFRA, 102, 1, 1990, p. 271-302.
935 [170] : en particulier Marini Calvani M., Acque minerali, risorsa storica del
l'Emilia occidentale, p. 297-310; Ortalli J., Acque e culti salutari dell 'Appennino romag
nolo. Il complesso termale di Bagno di Romagna, p. 317-348.
936 Pettarin S., Tracce di un culto delle acque nella protostoria, dans Ce fastu?, 66,
2, 1990, p. 169-177.
937 Marini Calvani M., Acque minerale, risorsa storica dell'Emilia occidentale,
dans Les eaux thermales [170], p. 297-310. Cicala V., Taccuino d'acque, dans IBC 1,
n° 6, 1993, p. 36-7.
938 Guidanti Α., Le sorgenti termali della Porretta in età antica, dans Le Terme di
Porretta nella storia e nella medicina, I, Dall'età antica al Settecento, 1990, p. 13-38.
939 Ortalli [935].
940 Giorgetti D., // santuario della Tanaccia, dans Le radici del Titano [86], p. 9-
27. Id., La frequentazione culturale, ibid., p. 29-47.
941 Cenerini F., Linguaggio di città, lettori di villaggio : il caso del Pastor di Monte-
castello, dans RSA, 21, 1991, p. 49-61. RECHERCHES SUR L'ADRIATIQUE ΑΝΉΟυΕ 857
[740] en Vénétie. Pour l'iconographie mythologique, on suivra les publica
tions du LIMC942 d'Héraklès à Oidipous et celles des sarcophages (Aquilée,
Brescia et Mantoue943).
8.1.1 - Le substrat préromain et sa survivance / II sostrato preromano e
la sua sopravvivenza
Ouvrons cette série très documentée par un colloque consacré à la Pré
histoire et à la Protohistoire de l'Adriatique944 avec une riche synthèse sur
les rites et cultes paléovénètes du Frioul. L'influence étrusque est étudiée à
Plaisance945, dans l'Étrurie padane et à Spina946.
Sur l'activité des sanctuaires en Méditerranée antique, signalons le
congrès Anathema [171] avec une grosse contribution sur l'Italie préromain
e947. De nombreuses fouilles éclairent la vie cultuelle de Padoue948 et d'au
tres recherches portent sur le rite d'offrande des monnaies à Este949 ou les
bronzes d'Emona [789]. Dans un domaine plus vaste, le culte paléovénète
des eaux et sa continuation950 ainsi que les banquets en zone adriatique
[326] sont évoqués. On examine aussi les dépôts votifs de la Tanaccia
(Giorgetti [377]) et de Villa di Villa (Maioli, Mastrocinque [352]). De plus,
une synthèse est consacrée à ce thème en Vénétie (Pascucci
Des personnalités divines sont étudiées : les déesses picennes Cupra951
942 Lexicon Iconographicum Mythologiae Classicae, Zürich-München, 5, 1990; 6,
1992; 7, 1994.
943 Sichtermann H., Die mythologischen Sarkophage, Teil 2. Apollon, Ares, Bélle-
rophon, Daidalos, Endymion, Ganymed, Giganten, Grazien, Berlin, 1992, 193 p.
944 Preistoria [182], en particulier Adam A.-M., Traces de lieux de culte de l'âge du
fer en Frioul, p. 145-169. Voir aussi, Vitri S., Floreano E., Petrucci G., Le tracce del più
antico insediamento (XI-III sec. a. C), dans Vincentius et Iusta [45], p. 14-33.
945 Colonna G., A proposito degli dei del fegato di Piacenza, dans SE, 59, 1993,
p. 123-139 (4 fig).
946 Sassatelli [377]. Id., Spina nelle imagine etnische, Eracle, Dedalo e il problema
dell'acqua, dans Spina [85]; Id., Ex-voto, culti, divinità dell'Etruria padana, dans Culti
pagani [198] p. 131-146.
947 Guidi Α., Alcune osservazioni sulla problematica delle offerte nella protostoria
dell'Italia centrale, dans Anathema [171], p. 403-414; Bergonzi [315]; Pascucci [352].
948 Padova Nord-Ovest [346], Leonardo (éd.) [209].
949 Gorini G., L'offerta di monete nei santuari : il caso di Este, dans Culti pagani
[198], p. 69-84.
950 Redditi S., Gorini G., San Pietro Montagnon : un gruppo di monete conservate
al Museo Bottacin di Padova, dans QdAV, 8, 1992, p. 143-149 et 2 fig.
951 Colonna G., // santuario di Cupra fra Etruschi, Greci, Umbri e Picenti, dans
Cupra Marittima [188], p. 3-31. Galie V., Grottammare e il culto della dea Cupra, Ar-
cheoclub, Grottammare, 1992. 858 RECHERCHES SUR L'ADRIATCQUE ANTIQUE
et Ancharia [451], Savus et Adsaluta au bord de la Save952 et Aecorna dans le
bassin d'Emona953. Un certain nombre de ces divinités de fond ancien ont
reçu une interpretatio romana (Mastrocinque, Culti [198]) : parfois, on per
çoit un écho avec d'autres provinces tel le culte du celtisant Vinitonus Sil-
vanus honoré par un militaire originaire de Parme (Arrigoni, Bertini
[146]). Il en serait de même avec le dieu Liber954 en Dalmatie. À Lagole955,
Apollon recouvre Trumusiate. Que dire d'un Iuppiter Appenninus956? Or, les
différentes épithètes du dieu Jupiter sont à cet égard révélatrices ([77],
p. 58 sq.)· Quant à l'interprétation symbolique de la sculpture de Nesac-
tium [324], elle est encore très discutée et souligne sa riche polyvalence.
Pour les compagnies féminines, sont étudiées les Nutrìces957 à Ptuj, les
Dominae958 à Aquilée et les Fatae en Cisalpine959. Une ancienne divinité de
Garda (Buonopane [143]) est assimilée à la Fortune et associée à la Vic
toire. Si nous passons à Este, une datation est proposée pour les anciens
sanctuaires de Minerva-Reitia et des Dioscures960 et la romanisation de ces
cultes. L'accent est donc mis sur les syncrétismes avec les anciens cultes lo
caux.
8.1.2 - Les cultes classiques / 1 culti classici
À propos de l'influence grecque, certains mythes fondateurs [117] sont
une référence fréquente : circuit de Diomède (Braccesi, Diomedes [345];
952 SaSel Kos M., Savus and Adsaluta, dans AVest, 45, 1994, p. 99-122.
953 Ead., Boginja Ekorna ν Emoni (The Goddess Aecorna in Emona), dans Zgodo-
vinski Casopis, 46, I, p. 5-12 (res. ang., p. 12).
954 Oluijié Β., Liberov huit na podrucju rìmske provincije Dalmacije (De cultu dei
Liberi in provincia Dalmatian, dans Latina & Graeca, 35, 1990, p. 3-30 (rés. p. 30).
955 Fogolari G., Bronzetti raffiguranti Apollo dal santuario di Lagole (Belluno),
dans Studi Frova [194], p. 311-320.
956 Guidanti Α., Da Iuppiter Appenninus α S. Giovanni, dans Nueter. I sit, i quee,
38, 1993, p. 244-252.
957 Belak M., Med Nutricami in Mitro (Between the Nutrices and Mithras), dans
Ptujski arheosloki zbornik, 1993, p. 233-239 (rés. ang., p. 238). TuSek [146].
958 Bertacchi L., // culto delle Dominae ad Aquileia. Traccia per una ricerca stor
ico-topografica, dans AN, 63, 1992, c. 9-50 (30 fig.). Voir Mainardis F., Notiziario epi
grafico, dans AN, 65, 1994, c. 292, 293, 314.
959 Landuci Gattinoni F., Le Fatae nella Cisalpina romana, dans Culti pagani
[198], p. 85-96.
960Baggio Bernardoni E., Este romana, Impianto urbano, santuari, necropoli,
dans Este antica [348], p. 305-355. RECHERCHES SUR L'ADRIATIQUE ANTIQUE 859
[126]) en pays celte via le Timave, légendes d'Antenor et Diomède961, erran
ce des Argonautes962 et retraite de Cadmos [119]; on citera aussi les sanc
tuaires d'Ancóne963 et le culte de Zeus Ourios en Italie ainsi que des repré
sentations : image de Paris964 près de Celje, tête hellénistique de Dionysos965
à Zadar, statue d'Apollon à Piacenza966.
L'implantation et la chronologie des sanctuaires sont illustrées par les
exemples de la Cisalpine967 et, en particulier, ceux de Sevegliano968, du Ti
mave969, d'Esté970, de Brescia971, de Rimini972, de Chieti973 et de sa zone974. Le
décor triomphal de Civitalba975 et de Padoue976 apparaît lié à la romanisa-
961 Braccesi L., dans Este antica [348]
962 Corbato C, Gli Argonauti in Adriatico, dans AT, 4, 53, 1993, p. 171-184 (2 fig.).
963 Coppola Α., / due templi greci di Ancona (per l'iconografia della Colonna Troia
na), dans Hesperia 3. Studi sulla grecita di Occidente, L. Braccesi (éd.), Roma, 1993,
p. 189-192 (fig. 1). Cordano F., Due note adriatiche, ibid., p. 145-153.
964Diez E., Der Königsohn auf dem Berg Ida, dans AVest, 42, 1991, p. 219-223
(rés. ang., p. 223 et fig. I).
965 Nardelli B., Le Terrecotte figurate del museo archeologico di Venezia provenient
i da Zara, dans Diadora, 13, 1991, p. 43-53.
966 Verzar Bass M., Apollo a Piacenza? Contributo allo studio della scultura elleni
stica in Cisalpina, dans MEFRA, 102, 1, 1990, p. 367-388.
967 Cenerini F., Scritture di santuari extraurbani tra le Alpi e gli Appennini, dans
MEFRA, 104, 1992, p. 91-107.
968 Buora M., Comune di Bagnaria Arsa. Sevegliano, scavo di strutture tardore-
pubblicane e tardoimperiali, dan AN, 62, 1, 1991, e. 257-263.
969 [967], p. 106; Mirabella Roberti M., Le Tenne romane di Monfalcone, dans Les
eaux thermales [170], p. 311-313.
970 [960]. Capuis L., Chieco Bianchi A. M., dans Este antica [398], p. 92-102.
971 Rossi F., Garzetti Α., Nuovi dati sul santuario tardoreppublica.no di Brescia
dans Studi Frova [194], p. 77-87.
972 Franchi De Bellis Α., / pocola riminest, dans Pro poplo arimenese [187],
p. 367-391. Ead., // latino ne/Z'ager gallicus : i pocola riminesi, dans Caratteri e diffu
sione del latino in età arcaica. Testi Linguistici 19, E. Campanile (éd.), Pisa, 1993,
p. 35-63.
973 Campanelli Α., Le terrecotte architettoniche della Civitella di Chieti : le lastre a
matrice, dans Ostraka, 3, 1, 1994, p. 123-155. Iaculli G., La decorazione «a stecca»,
ibid., p. 157-174 et 26 fig.
974 Fabricotti E., 5. v. Iuvanum, EAA, Sup. II 1971-1994, 3, 1995, p. 148-149, fig.
178-179. Gatti S., 5. ν. Carsoli, ibid., 2, p. 1. Latini Α., 5. ν. Eracle di Alba Fucente, ibid.,
2, p. 475-479, fig. 528-530. Panse Badoni F., 5. ν. Alfadena, ibid., 1, p. 160-161, fig.
188-189. Von Wonterghem F., 5. v. Castelvecchio Subequo, ibid., 2, p. 40-41 (fig. 48).
975 Landolfi M., Le Terrecotte architectoniche da Civitalba di Sassoferrato , dans
Ostraka, 3, 1, 1994, p. 73-91 (16 fig.).
976 À propos du temple de Junon, Tosi G., Un fregio d'armi patavino : aspetti to
pografici e iconografici, dans Itinera [193], p. 151-165. Id.,, Patavium nella testimo
nianza di Tito Livio (X,2), dans Studi Tombolani [340], p. 269-277 et 2 fig. 860 RECHERCHES SUR L'ADRIATIQUE ANTIQUE
tion. Pour un dépôt votif, on verra les sites de Castelfranco977 et d'Altichie-
ro978 sans oublier les sculptures divines de Fano979 et les monuments de
Cervia980.
Jupiter est la divinité la plus étudiée avec des inscriptions - pour la
plupart nouvelles - commentées pour les sites de Lavernae981 et la regio IV,
de Vérone (Buonopane [146]), de Marsignano982 près de Forli, de Neviodu-
num983, de Ptuj (Tusek [146]) et de Scardona984. La première apparition de
Neptune à Este (Bassignano [146]) doit être signalée, de même qu'une atte
station des Neptunalia à Corne985 et une étude plus large de cette divinité à
Ravenne et au Nord de l'Adriatique986. Dans cette même zone987, la présence
de Saturne est analysée ainsi qu'une dédicace de Sarsina (Cenerini, Satur-
nus [143]) qui fournit le prétexte d'un tableau de son culte en Italie. Notons
une statuette d'Hercule à Ptuj-Rabelçja988 et un travail consacré au culte du
même dieu en Croatie989. Alors que le Genius990 en Cispadane est présenté
comme un instrument essentiel de la romanisation, une sculpture de Rimi-
977 Neri D., Due bronzetti a figura umana da Castelfranco Emilia (MO), dans Stu
di e documenti di archeologia 8, 1993, p. 116-128.
978 Zambotto G. (éd.), Le monete della stipe di Altichiero, dans QdAV, 10, 1994,
p. 110-115 (fig. 1).
979 Bacchielli L. et alii, dans Fano romana [91], p. 295-328 (Dionysos, Fortune,
Diane, Hercule).
980 Santoro Bianchi S., / marmi dispersi del territorio cervese, dans StudRomagn,
38, 1987, p. 199-231 (Méduse, Apollon, Jupiter Terminalis).
981 Buonocore M., Jupiter in un'iscrizione da Lavernae, dans Athenaeum, 69, 12,
p. 521-526.
982 Cenerini F., Stento e cultura nell'orizzonte pagense del Forlivese : su un cippo à
Juppiter, dans L'epigrafìa del villagio [134], p. 355-362.
983 Relecture de M. §a§el Kos, The beneficiarii at Neviodunum reconsidered,
dans Epigraphica, 58, 1995, p. 271-278 et fig. 1.
984 PediSic Ι., Ο Jupiterovu kultu u Skardoni (Sul culto di Giove a Scardonia),
dans VAHD, 86, 1994, p. 183-197 (3 fig.).
985 Sartori Α., Per Neptunalia oleum in campo, dans Pro popolo ariminense [187],
p. 563-579.
986 Tramonti S., // culto di Nettuno a Ravenna e nell'Adriatico settentrionale in età
romana, dans StudRomagn, 40, 1989, p. 355-381.
987 Mastrocinque Α., // culto di Saturno nell'Italia settentrionale romana, dans
Culti pagani [198], p. 97-118.
988 KoroSec J., Fragment kipca Herkula s Ptuja-Rabelcja vas (B-V/1977) (A fra
gment of a statuette of Hercules from Ptuj-Rabelcja vas), dans Ptujski arheoloSki zbor-
nik, 1993, p. 271-281 (rés. ang., p. 278).
989 Sanader Μ., Ο kultu Herkula u Hrvatskoj (Hercules 'cult in Croatia), dans OA,
18, 1994, p. 87-114 (rés. ang., p. 94).
990 Cenerini F., Genius, un culto poliverso : religiosità antica in Cispadana, dans SUR L'ADRIATIQUE AOTIQUE 861 RECHERCHES
ni lui est aussi attribuée991. Enfin, une étude générale traite de Silvain avec
des références à notre région (Dorcey [142]); signalons quelques monum
ents dalmates992 qui lui sont consacrés.
Une synthèse a paru sur Hygieia993. De plus, Diane est mentionnée à Ri-
mini994, Junon à Caldiero995, Minerve dans la zone d'Aquilée ([967], p. 106;
Zaccaria [143]). Pour le culte de la même déesse, on verra aussi les témoi
gnages de Brescia996, de Dyrrachium991 et le décor du théâtre de Trieste998 où
a été aussi trouvée une tête de Vénus. Une relecture exclut l'existence d'un
mundus à Corfinium999 .
Quelques points touchent la catégorie des prêtres : le rituel d'un flami
ne (?) à Canosa1000, la mention d'un augure dans la région de Parme1001 et à
Dyrrachium [997]. N'oublions pas l'interprétation religieuse d'une inscrip
tion de Sarsina (Susini, // viatico [144]).
Atti e Memorie della Deputazione di Storia Patria per le province di Romagna, 44, 1993,
p. 159-173.
991 Galli M., Contributo per l'interpretazione di una scultura riminese, dans Studi
Romagnoli, 41, 1990, p. 297-308.
992PediSic I., Rel]ef Silvana iz Culisica (A relief of Silvanus from Culisic), dans
Diadora, 14, 1992, p. 265-278 (rés. ang., p. 277-278). MarSic D., Reljef Silvana i Nimfi
i ulomak predromanickog zabata iz crkve sv. Ante i Roka u podstrani kod Splita (The
relief of Silvanus and Nymphs and the fragment of the pre-romanesque gable from the
St Anthony and Rochus church in Gornja Podstrana near Split), dans RFFZ, 33, 20,
1993-1994, p. 109-120 (rés. ang., p. 120).
993 Sobel I., Hygieia. Die Göttin der Gesundheit. Wissenschaftliche Buchgesells
chaft, Darmstadt, 1990. Pour Trieste et Grado, compte-rendu de C. Zaccaria dans
QGS, 15, 1994, 2, p. 191-192.
994 Cicala V., Diana ariminense : tracce di religiosità politica, dans Pro poplo ari-
menese [187], p. 355-365.
995 Cenni N., Giunone a Caldiero, dans Veneto ieri, oggi, domani, 30, 1992, p. 68-
72.
996 Gregori G. L., L'epigrafìa del territorio bresciano, dans L'epigrafia del villaggio
[134], p. 333-354.
997 Miraj L., Mbishkrim për ndërtimet e Dyrrahut (Inscriptions relatives aux con
structions de Dyrrachium), dans Iliria, 21,1-2, 1991, p. 249-258.
998 Verzar Bass M., Costruzione e restauri del Teatro romano di Trieste e il tema
del trionfo, dans AAAd, 41, 1994, p. 147-148 et 156.
999 Crawford M., Alas no mundus at Corfinium, dans Epigraphica, 52, 1990,
p. 142-143.
îooo Ferrandini Troisi F., Una piramidetta iscritta da Canosa, dans Epigraphica,
56, 1994, p. 196-199, fig. 1.
îooi Menella G., Inscriptiones Latinae Liberae Reipublicae - Gallia Cisalpina, 149,
dans Colloque Degrassi [134], p. 420-421. RECHERCHES SUR L'ADRIATIQUE ANTIQUE 862
8.1.3 - Le culte impérial I II culto imperiale
C. Delplace dégage l'importance de ce culte dans la romanisation du
Picenum avec l'exemple d'Urbs Salvia1002. Quant à l'examen du culte d'Apol
lon à Peltuinum1003 , il débouche sur l'idéologie impériale. Au musée de Tor-
cello [465], une lamelle témoigne du rituel funéraire rendu à Drusus, fils de
Tibère et le groupe en bronze de Cartoceto est encore attribué par S. Stucc
hi1004 à la même époque; enfin, un décor de Iulium Carnicum [552] serait à
dater de Claude.
Pour les collèges impériaux1005, on se reportera aux témoignages épi-
graphiques de Vérone avec un large commentaire et de Dyrrachium [997].
A Fano1006, retenons l'étude architecturale de la palestre.
8.1.4 - Les cultes d'orìgine orientale / 1 culti di orìgine orientale
Une certaine importance est accordée à la diffusion des cultes orien
taux dans un ouvrage sur les voies antiques dans la région padane ([77],
p. 35-39). La relation entre ces cultes et la musique ressort dans un article
sur l'iconographie musicale1007 dans la région X.
Un ouvrage permet désormais d'éclairer le culte de Némésis1008. Notons
un monument assez rare, une réplique de l'Aphrodite d'Aphrodisias retrou
vée à Adria1009.
1002 [451], p. 239-253. Voir aussi Paci G., Omphaloi da Urbs Salvia, dans Picus,
12-13, 1992-1993, p. 226-230; Bachielli L., Simboli di Apollo e del Saeculum aureum
in due omphaloi da Urbs Salvia, dans Studi su Urbisaglia romana, 1995, p. 111-126.
1003 Sommella P., // culto di Apollo a Peltuinum, città dei Vestirli, dans Les eaux
thermales [170], p. 279-295.
1004 Stucchi S., Supplemento a «II gruppo bronzeo tiberiano da Cartoceto, dans La
civiltà picena, [188], p. 560-568. Nous renvoyons à ce sujet à la chronique précédent
e, cf. MEFRA, 105, 1993, p. 1037 et n. 958 et 957.
loos Buonopane Α., Un sévir claudialis gratuitus (SI, 644)?, dans Studi Tombola-
ni [340], p. 311-320.
1006 Sensi L., La palaestra di Fanum Fortunae, dans Fano romana [91], p. 241-
270.
1007 pressacco G., Giacomarra Α., Iconografia musicale ad Aitino e nella X Regio,
dans AAAd, 36,1990, p. 347-374.
loos Fortea Lopez F., Nemesis en el Occidente romano : ensayo de interpretaciòn
històrìca y corpus de materìales Zaragoza, Departemento de ciencas de antigüedad,
1994, {Monografias de historia antigua), 9.
1009 Bonomi S., Frammento di una replica dell'Afrodite di Afrodisia da Adda, dans
Studi Tombolani [340], p. 457-462 (fig. 1). SUR L'ADRLVTIQUE ANTIQUE 863 RECHERCHES
Si nous passons aux monuments métroaques, on peut remarquer des
sculptures d'Attis à Rimini1010, à Brescia1011 et à Aquilée1012 ainsi qu'une note
sur Cybèle à Salone1013
Pour les Isiaca, signalons d'abord la parution du dernier volume b
ibliographique IBIS1014. Dans ce domaine, une proposition est faite pour la
localisation du sanctuaire de Treia consacré aux dieux égyptiens [482] qui
sont à nouveau examinés par la même occasion. Deux petits bronzes d'Isis-
Fortuna à Sentinwn1015 et à Prolozak1016 attestent la popularité de cette for
me divine. Le thème architectural de Jupiter Ammon associé à Méduse est
évoqué dans des travaux sur les forums du Nord de l'Adriatique1017; pour
l'association de ce dieu avec un satire, on verra le décor du théâtre de Bres
cia1018.
De plus, des sculptures de Mithra sont mentionnées à Fano [979] et
près de Cervia [980]. et peut-être un vase cultuel à Ptuj1019. Dans cette même
ville, on peut établir des liens entre cultes féminins locaux et cultes orien
taux dans le mithraeum III1020. Une étude concerne les éléments astronomi-
1010 Giovagnetti C, La cultura di Attis : a proposito di un trapezoforo riminese,
dans Studi Romagnoli, 38, 1987, p. 191-198.
1011 Stella C, Due applique di bronzo dal Civico Museo Romano di Brescia, dans
Studi Tombolani [340], p. 411-418.
1012 Ghedini E. F., La tradizione ellenistica nella plastica aquileiese. Apporti dal
mare, dans AAAd, 36, 1990, p. 263-265.
1013 SaSel Kos M., Cybele in Salonae : a Note, dans L'Afrique, la Gaule, la Religion
à l'époque romaine. Mélanges à la mémoire de Marcel Le Glay, coll. Latomus, 226,
Bruxelles, 1994, p. 780-791.
1014 Leclant J., Clerc G., Inventaire bibliographique des Isiaca, EPRO 18, tome IV
(R-Z), Leiden, 1990.
lois Frapiccini Alfieri Ν., Un bronzetto di Iside-Fortuna da Sentinum, dans Ficus,
IO, 1990, p. 177-197.
1016 Tonkovic S., Broncana statua Izide-Fortune iz Prolosca, Imotski (A bronze f
igurina of Isis-Fortuna from Prolozac, Imotski), dans Obavijesti HAD-a, 23, 3, 1991,
p. 53-55 (rés. ang., p. 55).
ion Di Filippo Balestrazzi E., // foro di Concordia, dans AAAd, 42, 1995, p. 200-
204.
loie Frova A., Tre sculture nel teatro romano di Brescia, dans Studi Tombolani
[340], p. 345-364 (fig.).
1019 £izek I., «Kultna» posoda s Ptuja (A «Cult» vessel from Ptuj), dans Argo, 36/
37, 1994, p. 80 (en slovène).
1020 Diez E., Magna Mater oder Nutrix?, dans Ptujski arheoloSki zbornik, 1993,
p. 251-262.