Test

Test

Documents
4 pages
Lire
Le téléchargement nécessite un accès à la bibliothèque YouScribe
Tout savoir sur nos offres

Description

 Conditionnement Contenance PRIX CHOISIR TEST LABO 17 références (indice 50 minimum) destinées aux enfants ont été testées. Leur protection contre les UVA et CRÈMES SOLAIRES les UVB prime dans notre notation. Nous avons aussi tenu compte de la présence d’allergènes et d’ingrédients indésirables, ainsi que de POUR ENFANTS leurs qualités cosmétiques. FABIENNE MALEYSSON, RÉDACTRICE TECHNIQUE GAELLE LANDRY UVB, ça va, UVA, c’est pas top ! ix ans après une sur ce plan. Si deux obtiennent recommandation malgré tout des résultats corrects, sur la garantie d’un taux les performances des trois autres Dde protection minimal s’avèrent vraiment insu santes. contre les UVA, un des types de rayons ultraviolets émis La protection totale n’existe pas par le soleil, les crèmes solaires Si, parmi les autres produits testés, sont encore trop souvent une large palette tient ses incapables de la respecter. promesses en matière de protection, 17 CRÈMES SOLAIRES Ce texte publié par la Commission n’allez pas croire que vous êtes, en POUR ENFANTS (HAUTE ET européenne en 2006 vise à les utilisant, à l’abri de tout ravage TRÈS HAUTE PROTECTION)améliorer l’e cacité des produits dû au soleil. La protection solaires et la véracité des allégations intégrale n’existe pas, c’est portées sur les emballages.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 05 juillet 2016
Nombre de visites sur la page 8 031
Langue Français
Signaler un problème


Conditionnement
Contenance
PRIX
CHOISIR TEST
LABO
17 références (indice 50
minimum) destinées aux
enfants ont été testées. Leur
protection contre les UVA et CRÈMES SOLAIRES les UVB prime dans notre
notation. Nous avons aussi
tenu compte de la présence
d’allergènes et d’ingrédients
indésirables, ainsi que de POUR ENFANTS leurs qualités cosmétiques.
FABIENNE MALEYSSON, RÉDACTRICE TECHNIQUE GAELLE LANDRY
UVB, ça va,
UVA, c’est pas top !
ix ans après une sur ce plan. Si deux obtiennent
recommandation malgré tout des résultats corrects,
sur la garantie d’un taux les performances des trois autres Dde protection minimal s’avèrent vraiment insu santes.
contre les UVA, un des types
de rayons ultraviolets émis La protection totale n’existe pas
par le soleil, les crèmes solaires Si, parmi les autres produits testés,
sont encore trop souvent une large palette tient ses
incapables de la respecter. promesses en matière de protection,
17 CRÈMES SOLAIRES Ce texte publié par la Commission n’allez pas croire que vous êtes, en
POUR ENFANTS (HAUTE ET européenne en 2006 vise à les utilisant, à l’abri de tout ravage
TRÈS HAUTE PROTECTION)améliorer l’e cacité des produits dû au soleil. La protection
solaires et la véracité des allégations intégrale n’existe pas, c’est
portées sur les emballages. d’ailleurs pourquoi les mentions
1 Cien Sun Spray enfant 50 (Lidl)La protection contre les UVA en du type « écran total » sont
Nivea Sun Kids Protect & sensitive 50+ 15,992est une des pierres angulaires. désormais interdites. Par ailleurs,
3 Ambre Solaire Resisto enfant 50+ 14,99les indices sont calculés en tenant
4 Aptonia 50+ kids (Decathlon)
UVA et cancers sont liés compte d’une application très
5 Avène Spray enfant 50+ 15,40
Les rayons UVA sont, en e et, généreuse : elle équivaut à
6 Vichy Idéal Soleil 50+
plus sournois que les UVB : 6cuillerées à café de produit pour
7 La Roche-Posay Anthelios dermo-pediatrics 50+ 16,50
contrairement à ces derniers, ils le corps d’un adulte moyen, soit
8 Eucerin Kids sun spray 50+ 14,60
ne provoquent pas de coup de 36 g. L’application d’une quantité
9 Ambre Solaire Brume sèche antisable 50+ 15,19
soleil mais sont tout aussi plus faible entraîne une réduction
10 Mustela Bébé enfant 50+ 15,90
impliqués dans la genèse des disproportionnée de la protection : Bioregena Soleil Baume solaire Enfants et
11 30,50cancers de la peau. Or l’indice porté moitié moins de crème égale moins peaux sensibles 50 « bio »
12 Alphanova Sun Kids SPF 50 « bio » 17,56sur les emballages, le « facteur de de la moitié de la protection.
13 Lovéa Kids « bio » 50 14,54protection solaire » (FPS) Entre ces quantités à appliquer
14 Alga Maris Crème solaire « bio » enfant 50+ 19,95concerne les UVB. Le texte publié généreusement et la nécessité
15 Biosolis Lait solaire kids 50+ «bio » 17,50en 2006 exige que les produits de renouveler l’application
16 Bioderma Photoderm kid 50+ 13,61solaires protègent aussi contre les fréquemment, les emballages de
17 Clarins Lait solaire spécial enfants 50+ 28,90UVA, à hauteur d’un tiers du FPS grands formats sont bienvenus,
au minimum. Mais les résultats à l’inverse de conditionnements
LIRE LE TABLEAU QUALITÉS COSMÉTIQUES achèteraient ces produits. de notre test montrent que si la ridiculement exigus, tel celui de PROTECTION UV Elles regroupent texture, À noter que les bonnes
Nous ne notons jamais ★★★ facilité d’étalement, rapidité notes de La Roche-Posay et protection contre les UVB est Biosolis (50 ml). Quoi qu’il en soit,
pour ne pas donner d’absorption, traces blanches, Mustela sont amoindries par
désormais bien maîtrisée, celle la meilleure protection ne passe l’illusion qu’une protection effet collant ou gras, parfum, le fait que l’une n’a vraiment
totale est possible. sensation sur la peau. Elles sont convaincu sur aucun des contre les UVA laisse à désirer. pas par les crèmes solaires mais
U V B . La protection est mesurée essentielles ici, car une crème critères tandis que l’autre
Environ un tiers des crèmes par le fait de rester autant que selon la méthode in vivo solaire peu agréable ne sera a une odeur peu appréciée.
détaillée dans la appliquée qu’en quantité trop COMPOSITION testées pèchent sur ce critère. possible à l’ombre, en particulier
norme internationale ISO faible et/ou trop rarement. Elle est analysée par une
Force est de constater qu’aucun aux heures les plus chaudes, 24444 : 2010. Trente personnes ont utilisé simple lecture des
UVA. La protection est mesurée chacune deux produits, elles étiquettes : nous vérifi ons des cinq produits « bio » et de porter vêtements couvrants,
par une méthode in vitro ont donné leur avis sur chaque qu’il n’y a pas d’ingrédients
sélectionnés n’est satisfaisant chapeau et lunettes de soleil. ◆ décrite dans l’ISO 24443 : 2012. critère et précisé si elles indésirables, en particulier
40 QUE CHOISIR 549 ◆ JUILLET-AOÛT 2016
QC549_40_43.indd 40 14/06/16 17:59
T. BALAGUER/AGEFOTOSTOCK
ÉTIQUETAGE
Ingrédients à surveiller
[nano]
Allergènes
Ingrédients à éviter
QUALITÉS COSMÉTIQUES
APPRÉCIATION
UVA
UVB
PRIX AU LITRE
Conditionnement
Contenance
PRIX
CHOISIR
CRÈMES SOLAIRES POUR ENFANTS

Cien Sun Spray enfant 50 Nivea Sun Kids Protect & sensitive 50+ Bioderma photoderm kid 50 +
6,79 € (spray 250 ml) | ★★ | 15,99 € (spray 200 ml) | ★★ | 13,7/20 13,61 € (spray 200 ml) | ■ | 6/20
14,5/20 Ambre Solaire Resisto enfant 50+ Clarins Lait solaire spécial enfants 50 +
 Ce spray, vendu chez Lidl, protège 14,99 € (spray 200 ml) | ★★ | 13,3/20 28,90 € (spray 150 ml) | ■ | 4,8/20
très bien à la fois contre les UVB Aptonia 50+ kids  Bien que les fi ltres chimiques effi caces ne
et les UVA. Ses qualités cosmétiques
9,95 € (spray 150 ml) | ★★ | 13,1/20 manquent pas, Bioderma (non bio) ne parvient
sont appréciées. Aucun ingrédient
pas à formuler un produit suffi samment Vichy Idéal Soleil 50+indésirable à déplorer. Les conseils
protecteur contre les UVA. Idem pour Clarins, qui
pratiques et précautions sont 15 € (spray 200 ml) | ★★ | 12,9/20
tente une formule sans fi ltres chimiques mais ne
présents, à l’exception regrettable
 Une protection effi cace contre les UVB et maîtrise pas l’exercice. Ces deux produits
des quantités à appliquer, mais
les UVA, pas d’ingrédients indésirables contiennent, en outre, des ingrédients indésirables
le défaut est fréquent.
ou suspects, des qualités cosmétiques et et celui de Bioderma, toxique par inhalation, est
À 27 €/litre, ce produit est le
un étiquetage sans défaut majeur : des crèmes particulièrement malvenu dans un spray, tout
moins cher de notre sélection.
solaires tout à fait recommandables. comme les nanoparticules qu’il annonce utiliser.
APPRÉCIATION PROTECTION UV COMPOSITION
MÉTHODE UTILISÉEGLOBALE
In vivo contre in vitro
our déterminer le facteur de protection
solaire (FPS, qui refl ète la protection
NOTE SUR 20 Pcontre les UVB) des crèmes testées,
€ ml € nous utilisons la méthode in vivo, qui
consiste à appliquer le produit sur le dos de 6,79 250 Spray 27 14,5 ★★ ★★ ★★ ★★ ★★ ★★★ ★★★ - ★★
volontaires puis à envoyer des rayons 15,99 200 Spray 80 13,7 -★★ ★★ ★★ ★★ ★★ ★★★ ★★★ ★★
ultraviolets jusqu’à ce qu’un érythème 14,99 200 Spray 75 13,3 ★★ ★★ ★★ ★★ ★★ ★★★ ★★★ - ★★
(semblable au « coup de soleil ») apparaisse.
9,95 150 Spray 66 13,1 ★★ ★★ ★★ ★★ ★★ ★★★ ★★★ - ★★
La comparaison entre les zones « crémées »
(3)15,40 200 Spray 77 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 1 13333333333333 ★★ ★★ ★★ ★★ ★★ ★★★ ★★★ ★★★
ou non permet de déterminer le FPS. Cette
15 200 Spray 75 12,9 ★★ ★★ ★★ ★★ ★★ ★★★ ★★★ - ★★
méthode a été contestée par une chercheuse
16,50 125 Aérosol 132,8 ★★ ★★ ★★ ★★ ★ ★★★ ★★★ - ★★
en pharmacie de l’université de Nantes,
(1)14,60 200 Spray 73 12,7 ★★ ★★ ★★ ★★ ★★ ★ ★★★ - ★★
Laurence Coiffard. Elle déplore son caractère
(1)200 Aérosol -15,19 76 12,6 ★★ ★★ ★★ ★★ ★★ ★ ★★★ ★★ peu éthique : des personnes sont exposées
15,90 300 Spray 53,2 ★★ ★★ ★ ★★ ★ ★★★ ★★★ - ★★ à des UV que l’on sait cancérogènes. Surtout,
(4) elle assure que les substances à activité 30,50 90 Tube 339 11,8 ★ ★★ ★ ★ ★ ★★★ ★★★ ★★
anti-infl ammatoires présentes dans de
17,56 125 Spray 140 11 11 11 11 11 11 11 11 11 11 11,,,,,,,,,,,11111111111 ★ ★★ ★ ★ ★ ★★★ ■ - ★★★
nombreuses crèmes retardent de façon
100 Spray -14,54 145 7,2 ■ ★★ ■ ■ ■ ★ ★★★ ★★★ ★★
artifi cielle le coup de soleil. L’apparition de
19,95 100 Spray 200 6,6 ■ ★★ ■ ■ ■ ★ ★★★ ★★★ - ★★ celui-ci ne refl éterait pas la protection
17,50 50 Tube 350 6,5 ■ ★★ ■ ■ ■ ★ ★★★ ★★★ - ★ réelle et les indices seraient surévalués.
(3)(2)13,61 200 Spray 68 6 ■ ★★ ■ ■ ■ ★ ★ ★★★ ★ Elle propose qu’ils soient mesurés par une
(1)28,90 150 Spray 193 4 , 8 ■ ★★ ■ ■ ■ ■ ★ ★ ★★★ - ★★ méthode in vitro appliquée dans son
laboratoire mais pas encore normalisée.
achèteraient ces produits. d’allergènes ou de par la Commission particulièrement malvenu Cela dit, les résultats de ses études
À noter que les bonnes perturbateurs endocriniens européenne en 2006 dans un spray.
contrastent avec le ton alarmiste dont notes de La Roche-Posay et connus, ce qui serait (prudence vis-à-vis du soleil, (3) Methylene bis-
Mustela sont amoindries par fâcheux pour des enfants. instructions d’utilisation). Benzotriazolyl plusieurs journaux s’en sont fait écho. Ils ne
le fait que l’une n’a vraiment L’obligation d’étiqueter Nous jugeons aussi la lisibilité. Tetramethylbutylphenol montrent pas une surévaluation importante
convaincu sur aucun des les nanoparticules étant [nano].
et généralisée des indices. Ainsi, dans critères tandis que l’autre désormais en vigueur, (1) Présence de phenoxy- (4) Zinc Oxide [nano] ;
a une odeur peu appréciée. nous indiquons qui le fait. ethanol : conservateur Titanium Dioxide [nano]. une publication de 2012, sur les 20 crèmes
COMPOSITION ÉTIQUETAGE à limiter chez les tout-petits.
analysées, 17 respectaient le FPS affi ché, Elle est analysée par une Nous vérifi ons que les (2) Présence de
cyclopentasimple lecture des allégations, mises en garde siloxane : perturbateur ★★★ TRÈS BON les autres, outre Clarins, étant des marques
étiquettes : nous vérifi ons et conseils d’utilisation endocrinien à faible ★★ BON ★ MOYEN (1)de cosmétique ayurvédique peu connues.
qu’il n’y a pas d’ingrédients respectent bien les risque œstrogénique ■ MÉDIOCRE
indésirables, en particulier re c o mm an d a t i o n s p u b l i é e s et toxique par inhalation, ■ ■ MAUVAIS (1) Inspiré d’une médecine traditionnelle indienne.
JUILLET-AOÛT 2016 ◆ 549 QUE CHOISIR 41
QC549_40_43.indd 41 14/06/16 17:59
L. HINI/QC ; ICRT
TEST
CRÈMES SOLAIRES POUR ENFANTS
LABO
LES AUTRES MÉTHODES
NANOPARTICULES Trop d’incertitudes
es crèmes solaires sont un noir sur blanc : « Il est important les traces sont visibles. Toute la
des rares produits où l’on de noter que l’évaluation des diffi culté consiste à miniaturiser Lpeut retrouver la mention nanomatériaux en général le plus possible les deux
[nano] à la suite d’un ingrédient souffre encore d’importantes substances, sans atteindre la
sur la liste de composition. Elle lacunes dans les connaissances. taille nanométrique. Un défi que
signifi e que l’ingrédient a été Il y a aussi des incertitudes quant les fournisseurs d’ingrédients
utilisé sous forme nanométrique, à la validité des tests utilisés. » n’étaient pas, ces dernières
donc à une taille infi niment Même si les experts concluent à années, capables de relever. Il a
petite (un nanomètre égale un la sécurité du dioxyde de titane donc été décidé, en 2014,
millionième de millimètre). Cette pour la peau, ils mettent en d’accorder une dérogation
précision n’a rien d’anodin car garde contre sa toxicité par temporaire : les fi ltres solaires
les nanomatériaux ont des inhalation et recommandent de utilisés en bio pouvaient être
propriétés spécifi ques : un même ne pas l’utiliser dans les nanoparticulaires, d’où la
Aucune gélule ne protégera
composé peut modifi er formules en poudre ou en spray. mention [nano] chez Bioregena.
votre peau du soleil.
totalement son comportement La toxicité par inhalation est La dérogation vient de prendre
habituel lorsqu’il passe à la taille d’ailleurs une des préoccupations fi n : début juin, à l’assemblée
Compléments nanométrique. Cela complique majeures concernant les générale de Cosmebio,
l’évaluation de la sécurité des nanomatériaux en général, car l’association professionnelle de alimentaires
nanomatériaux, dont de leur taille leur permet de la cosmétique bio, il a été décidé
nombreux aspects échappent pénétrer très profondément que le temps des nano en bio Certaines gélules prétendent
encore aux scientifi ques. dans le système respiratoire était révolu. La créativité des aider à préparer la peau au
et de passer dans le sang via fournisseurs d’ingrédients bronzage ou éviter le
Indication obligatoire… les alvéoles pulmonaires. aurait été stimulée par la vieillissement cutané dû à
Trois des produits testés contrainte et ils seraient l’exposition solaire. Les
contiennent des ingrédients … d iffi cile à vérifi er désormais capables de faire preuves de l’effi cacité de ces
« nano ». Avène et Bioderma Toutes les incertitudes sur la petit mais pas trop. Bioregena produits sont bien minces.
(qui n’est pas un produit bio, sécurité des nanoparticules ont nous a d’ailleurs annoncé Concernant les coups de soleil,
contrairement à ce que son nom incité le monde de la cosmétique une reformulation en cours. un effet retardateur sur leur
laisse penser) utilisent un bio à la plus grande prudence. Reste la question de la fi abilité apparition n’est constaté qu’au
composé qui a été jugé sûr à la Les cahiers des charges excluent de l’étiquetage. Car imposer bout de deux mois et demi
concentration de 10 % par donc l’usage d’ingrédients sous la mention [nano] à la suite de consommation quotidienne
l’instance européenne chargée forme « nano ». Mais cette de chaque ingrédient concerné, de caroténoïdes à haute dose.
des évaluations en la matière, le interdiction n’est pas si facile à comme l’a fait un règlement De plus, l’effet est modeste
Comité scientifi que pour la respecter. Car les fi ltres solaires européen applicable depuis et sans commune mesure
sécurité des consommateurs traditionnellement utilisés en 2013, c’est bien ; pouvoir avec l’application d’une crème
(Scientifi c committee on cosmétique bio, l’oxyde de zinc contrôler le respect de cette solaire. Surtout, les zones
consumer safety, SCCS). Mais et le dioxyde de titane, sont des obligation, c’est mieux. Or, on d’ombre sont nombreuses
son avis, rendu en 2015, n’est barrières physiques qui ont une manque encore de méthodes et les risques aucunement
en rien rassurant, car émaillé de fâcheuse tendance à laisser des d’analyse fi ables et normalisées. écartés : en quantité trop
questions sans réponses. Le traces blanches sur la peau. Plus À la direction des Fraudes, on élevée, ou chez certaines
troisième fabricant, Bioregena, les particules sont fi nes, moins admet se contenter de contrôles populations comme les
mentionne la présence d’oxyde documentaires, faute de fumeurs, les caroténoïdes
Ces crèmes de zinc et de dioxyde de titane méthodes validées. Mais une pourraient accentuer les
solaires Avène et de taille nanométrique. Ce que attestation dont on ne peut dégâts dus au soleil. Saisie
Bioregena
l’on pressent en lisant l’avis du vérifi er la véracité en laboratoire de différentes demandes,
c o nt ie n n e nt d e s
SCCS sur l’oxyde de zinc, celui est facile à falsifi er. Du coup, l’Agence européenne de ingrédients
sur le dioxyde de titane l’admet tous les fabricants ne feraient sécurité alimentaire a estimé « nano ».
pas preuve du même zèle pour que l’allégation portant sur la
faire apparaître sur l’étiquetage protection de la peau contre
les nanomatériaux qu’ils les dommages induits par
mettent en œuvre. Certains le soleil n’était justifi ée
prendraient le risque de ne pas scientifi quement pour aucun
les mentionner. Faute des composés fréquemment
de méthodes d’analyse utilisés dans les compléments
reconnues, impossible alimentaires, le bêta-carotène,
pour nous de confi rmer ou le lycopène et la lutéine.
d’infi rmer ce soupçon. ◆
42 QUE CHOISIR 549 ◆ JUILLET-AOÛT 2016
QC549_40_43.indd 42 14/06/16 17:59
L. HINI/QC
GARO/PHANIE
CHOISIR
Conseils, guide d’achat… dossier complet sur
url.quechoisir.org/creme549
LES AUTRES MÉTHODES
De fausses bonnes idées
Se passer de crème solaire en adoptant des méthodes alternatives n’est pas pertinent.
Vêtements Bronzage
anti-UV artifi ciel
Sur le principe, les vêtements Elles sont déjà bannies en
anti-UV offrent une bonne Australie et le Sénat a voulu les
Les UV
alternative aux crèmes, surtout interdire aussi en France lors de
artificiels
pour les parents de jeunes la discussion sur la dernière loi sont classés
enfants. Lorsqu’ils passent leur de santé publique. Car les cancérogènes
temps à entrer et sortir de l’eau, cabines de bronzage exposent certains.
A. DEX/PUBLIPHOTO DIFFUSION/SPL/PHANIE
cela permet d’éviter les à des risques non négligeables
applications répétées de produit de cancer de la peau. En 2009, sentiment de sécurité infondé : Sauf que, selon une enquête que
solaire (sauf, évidemment, sur le Centre international de au vu de leur hâle, les utilisateurs nous avons menée en 2013 en
les parties non couvertes). recherche sur le cancer a classé pensent qu’ils n’ont pas besoin envoyant des clients mystères
Malheureusement, selon le test les UV artifi ciels « cancérogènes de se protéger du soleil, ce qui dans plus de 800 centres, la
que nous avons mené voilà certains », soulignant que l’usage est faux (une idée fausse qui réglementation n’est pas
deux ans (QC n° 527), trop de de cabines de bronzage avant peut aussi être générée par respectée : allégations infondées
références sont de piètre qualité. l’âge de 30 ans augmente de l’utilisation d’autobronzant). sur la préparation de la peau
De plus, il est impossible de se 75 % le risque de mélanome. Mais voilà, le secteur emploie au soleil, non-respect des
fi er à des critères objectifs : un Non seulement les UV artifi ciels 21 000 personnes. Le législateur contre-indications, séances
indice de protection est bien sont cancérogènes en eux- s’est donc fi nalement contenté proposées à des mineurs sont
annoncé mais souvent il ne se mêmes mais ils induisent un de mesures d’encadrement. monnaie courante.
réfère à aucune norme et on
ignore s’il concerne le vêtement
sec ou mouillé. Se fi er à la marque
ENVIRONNEMENT LES FILTRES MENACENT LES CORAUXn’est pas plus aisé : dans notre
test, la marque de Decathlon, ncrages plus respectueuses du
Tribord, a été couronnée « meilleur sauvages, pêche corail. Quant aux fi ltres
choix » pour un modèle et Aà l’explosif, utilisés dans les produits
gratifi ée d’un « ne pas acheter » déchets jetés à la mer… bio (oxyde de zinc et
pour trois autres. Bonne Parmi les nombreuses dioxyde de titane), les
nouvelle en revanche, les tentes pratiques qui abîment résultats des études sont
anti-UV testées, elles, étaient irrémédiablement les contradictoires. Dans
effi caces. Un abri idéal pour les coraux, il en est une que certains cas, ils entraînent
bébés que le soleil gêne et pour nous adoptons en toute la mort des algues même
qui l’emploi de cosmétiques doit innocence : l’utilisation de après une exposition
Les filtres solaires sont toxiques pour des être aussi modéré que possible. crèmes solaires. Environ de courte durée.
algues nécessaires à la survie du corail.un tiers de la crème Les scientifi ques cherchent
Les vêtements appliquée sur notre corps est généralement latentes chez les à comprendre ce phénomène.
anti-UV sont de
relargué dans la mer quand algues, entraînant leur mort. En attendant, le consommateur
qualité trop inégale.
nous y entrons. Or, des D’après le professeur Roberto n’a guère d’alternatives, à moins
chercheurs ont découvert que Danovaro, directeur du de ne s’enduire de crème
les fi ltres solaires sont toxiques département des sciences qu’après la baignade et
pour des algues dont dépend marines à l’université des d’écourter celle-ci pour éviter
la survie du corail. Ce type Marches, en Italie, la quasi- le coup de soleil. Pas facile,
d’algues et les coraux vivent totalité des fi ltres présents donc, de protéger à la fois sa
en interdépendance : la mort dans les crèmes solaires santé et l’environnement.
des unes entraîne celle des produisent cet effet. Même Espérons que des fi ltres
autres. Or, les fi ltres solaires celles qui se proclament inoffensifs pour les coraux
activent des infections virales biodégradables ne sont pas soient vite mis au point.
JUILLET-AOÛT 2016 ◆ 549 QUE CHOISIR 43
QC549_40_43.indd 43 14/06/16 17:59
P. SITTLER/REA
P. SCOONES/BIOSPHOTO/SPL