Usagers de la route - Ramael - Guide du droit pénal routier

Usagers de la route - Ramael - Guide du droit pénal routier

-

Français
97 pages

Description

Le droit pénal de la route est un droit d’application quotidienne largement mal connu dans ses effets. L’objectif de ce livre est d’expliquer son application sous la forme d’un guide pratique illustré. Les textes applicables et les décisions de justice
d’interprétation sont rassemblés, ordonnés et présentés de la façon la plus simple possible.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 14 décembre 2013
Nombre de lectures 284
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo
Signaler un problème

Sommaire
LES PRINCIPALES INFRACTIONS
1. Le conducteur ......................................................p.08
•La conduite sans permis .............................p.09
Le non-respect des conditions de
validité ou des restrictions d’un
permis de conduire .............................................p.11
Les fausses déclarations quant
aux points .........................................................................p.12
La conduite malgré suspension,
rétention, annulation ou interdiction
de délivrance ...............................................................p.14 •L’usage de fausses plaques...................p.20
•L’absence de plaques .....................................p.21
L’usage de plaques non
entretenues ou non conformes ..........p.21
•Le défaut de contrôle technique .......p.22
L’utilisation de pneumatiques
lisses ou défectueux .........................................p.22
•Le défaut d’assurance ....................................p.23
La non-apposition du certifcat
d’assurance ...................................................................p.24
La non-justifcation de l’attestation p.24
La détention d’un détecteur
de radar ...............................................................................p.25
3. Le stationnement ............................................p.26
Le non-respect du stationnement
alterné ...................................................................................p.27

réservé ..................................................................................p.27

limité ........................................................................................p.28
Le non-respect du stationnement
Le refus de restitution d’un permis de payant ....................................................................................p.29
conduire invalidé ou la conduite malgré •Le stationnement abusif...............................p.29
la perte de la totalité des points .................p.15
La validité des permis
étrangers ...........................................................................p.16
L’usage d’un téléphone
tenu à la main .............................................................p.16
2. Le véhicule ..............................................................p.18
Le défaut de certifcat
d’immatriculation, le défaut de
mutation ou de changement de
domicile ...............................................................................p.19
3
••••••••••••••••
L’arrêt ou le stationnement Le refus de se soumettre aux
gênant ..................................................................................p.30 vérifcations concernant son véhicule
L ou sa personne .........................................................p.48
dangereux ......................................................................p.33
5. L’accident ..................................................................p.49
4. La conduite...............................................................p.34 •L’homicide involontaire ..................................p.50
Le délit de conduite sous l’empire •Les blessures involontaires ....................p.52
d’un état alcoolique ..........................................p.35 •Le délit de fuite .......................................................p.54
•La contravention de conduite sous
•l’empire d’un état alcoolique ................p.36
La conduite en état d’ivresse
manifeste ...........................................................................p.36
Le refus de se soumettre aux
vérifcations tendant à établir l’état
alcoolique .......................................................................p.38
La conduite sous l’infuence de
stupéfants p.39
LA CONSTATATION DES INFRACTIONS
analyses tendant à établir
l’infuence des stupéfants .......................p.39 1. Les agents verbalisateurs ......................p.56
La contravention de dépassement Les gendarmes et policiers
de la vitesse autorisée ...................................p.40 nationaux .........................................................................p.56
Dépassement de vitesse •Les policiers municipaux ...........................p.57
inférieure à 20 km/H ..........................................p.40 •Les gardes champêtres ................................p.60
Nombre de points retirés ............................p.41 Les agents de surveillance
Pas de présomption de de la voie publique ..............................................p.61
culpabilité ..........................................................................p.42
La contravention de grand
excès de vitesse ............................p.44
Le délit de grand excès de
vitesse ............................................................p.45
•Le défaut de maîtrise ..............p.46
La mise en danger
de la vie d’autrui .............................p.47
•Le refus d’obtempérer ............p.48

aggravé par la mise en
danger d’autrui .................................p.48
4
••••••••••••••••••



Sommaire
Les agents de surveillance
de Paris ...............................................................................p.62
Les assistants temporaires
de police municipale .........................................p.63
2. Les matériels .......................................................p.64
•Les cinémomètres ................................................p.64
•L’éthylotest ......................................................................p.64
•L’éthylomètre ...............................................................p.66
•Le dépistage des stupéfants ................p.67
Les carnets à souche de 3. Le contrôle routier ........................................p.68
timbres-amendes ...................................................p.79•Le contrôle documentaire ..........................p.68
Le relevé d’infraction ........................................p.80•L’inspection visuelle ...........................................p.68
•L’ouverture du coffre .........................................p.68
LA POURSUITE DES INFRACTIONS Les conditions juridiques du
dépistage de l’alcoolémie ..........................p.69
1. Les peines ................................................................p.82
•Le sursis .............................................................................p.83dépistage des stupéfants ..........................p.69
•La récidive .......................................................................p.85
•Le casier judiciaire ...............................................p.854. Le contrôle automatisé .......................p.71
La constatation du dépassement
2. Les procédures administratives .p.86de la vitesse ..................................................................p.71
•L’amende forfaitaire ...........................................p.86 La reconnaissance du
•L’amende forfaitaire minorée ................p.87dépassement de la vitesse ......................p.73
•L’amende forfaitaire majorée p.88 La contestation du dépassement
de la vitesse p.74
3. Les procédures judiciaires
simplifées ................................................................p.895. La contestation du
L’ordonnance pénale ..............p.89procès-verbal ........................................................p.77
La composition pénale ......... p.91 Les conditions de validité du
La comparution sur ...............................................................p.77
reconnaissance préalable de La valeur du procès-verbal en
culpabilité ................................................p.92tant que preuve ........................................................p.78
4. Les procédures judiciaires
ordinaires .....................................p.93
La convocation par offcier
de police judiciaire ...............p.93
La convocation par
procès-verbal du
procureur ..........................................p.95
La comparution
immédiate p.95
5
•••••••••••••••••

Introduction
L’usager de … et pour autant
La route est Le Le droIt pénaL de
prem Ier justIcIabLe La route est
de France… maL connu
Selon les derniers chiffres dispo- Le Code de la route est
nibles de l’observatoire qui ana- le texte de droit pénal le plus
lyse les condamnations inscrites (et souvent le seul également)
au Casier judiciaire (ANACONDA, enseigné ; il l’est obligatoirement
2011), les infractions routières dans le cadre de l’apprentissage de
représentent 48,6 % des délits la conduite automobile. Cependant,
sanctionnés en 2011 par les si les règles de ce Code sont plutôt
tribunaux correctionnels. Ce bien connues, leurs sanctions et,
chiffre passe à 56,2 % si l’on y ajoute les plus encore, la mise en œuvre de celles-
compositions pénales. Plus de la moitié ci sont largement ignorées. Confronté à
de l’activité de ces juridictions pénales la commission d’une infraction, l’usager
est donc consacrée à juger des usagers de la route découvre un univers inconnu,
de la route. celui de la justice, avec ses procédures
Parmi ces délits commis par des ma- mais aussi les conséquences adminis-
jeurs (Les chiffres-clés de la Justice tratives automatiques.
2012) : 46,17% de ces délits concernent
la conduite en état alcoolique, 21,46 %
la conduite sans permis ou malgré 22 863 088
suspension, 11,30 % des défauts d’as- contraventions (en augmenta-
surance et 5,33 % les grands excès de tion de 4.5% par rapports à l’année
vitesse. 2010
Les dernières statistiques du ministère Les textes applicables sont ici rassem-
de l’Intérieur actuellement disponibles blés, présentés et commentés ainsi
(Le comportement des usagers de la que la jurisprudence (la pratique des
route, Bilan statistique de l’année 2011) tribunaux et des cours) pour donner, de
-qui ne prennent pourtant pas en compte façon simple et accessible à tous une
l’activité des polices municipales- information précise sur le traitement
donnent, pour les infractions relevées en pénal de ces affaires et les sanctions
2011 par les forces de gendarmerie et encourues. L’ambition de ce petit ou-
de police nationales, les chiffres sui- vrage est de vous éviter de devenir des
vants : justiciables.
572 796 délits routiers (en augmentation de 3.7%
par rapport à l’année 2010
6La constatation des infractions
10 % à 15%
des points ne seraient pas retirés chaque
année, selon le ministère de l’Intérieur.
« Les entreprises refusent souvent de
désigner les conducteurs utilisant des vé-
hicules de fonction ou des véhicules de
service. En conséquence, l’entreprise se
substitue au contrevenant pour le paie-
ment de l’amende mais les points ne sont
delà des 45 jours) augmentée pas retirés. (source : rapport d’information du Sénat précité)
de 10%.
Il adresse un nouvel avis de
Il transmet le dossier à contravention au conducteur
l’offcier du ministère public du désigné comme étant l’auteur
lieu du domicile du requérant de l’infraction. Ce dernier
pour l’exercice des poursuites. recevra un nouvel avis de
En cas de condamnation par la contravention et disposera
juridiction de jugement, le Code des mêmes délais et voies de
de procédure pénale prévoit contestation que le titulaire de
que l’amende prononcée ne la carte grise.
peut être inférieure au montant Si l’offcier du ministère
de l’amende forfaitaire (en cas public de Rennes estime la
de réclamation dans le délai requête irrecevable, il en
de 45 jours) ou de l’amende avise le requérant. Si une
forfaitaire majorée (si la consignation a été versée, elle
réclamation est effectuée au- vaut paiement de l’amende
forfaitaire. Une contestation
irrecevable n’interrompt pas
le cours de la procédure :
si le délai de 45 jours n’est
pas expiré, le requérant
peut acquitter le montant de
l’amende forfaitaire. Sinon il
est soumis au paiement de
l’amende forfaitaire majorée.
76
© CréaP
© CréaPLa constatation des infractions contestation du procès-verbal
Contestation du procès-verbal
5 crédits
ailleurs). En cas de Comment Les conditions
pluralité d’agents, un seul contester un de vaLidité du
rédacteur sufft (notion de procès-verbal procès-verbaL
rédacteurs communs).en matière Le procès-verbal doit
L’agent doit agir dans respecter, s’agissant de de circulation
l’exercice de ses fonctions droit pénal, certaines routière ?
et dans une matière relevant conditions pour être valable
de sa compétence. Mais il et constituer une preuve.
peut valablement agir en Il doit obligatoirement
dehors de ses heures de comporter le nom et le
service (encore que sur ce prénom du rédacteur ou
point la jurisprudence n’est son matricule, ainsi que
pas toujours constante) sa qualité (OPJ, APJ,
et en civil (sauf si le port APJA) et son service
de l’uniforme est une des d’appartenance (qui
conditions de l’infraction détermine la compétence
comme en matière de refus territoriale). Il doit être
d’obtempérer). rédigé, daté et signé par
L’agent doit relater ce qu’il celui qui a personnellement
a personnellement vu, constaté l’infraction (sauf
entendu ou constaté (date, procédure du contrôle
heure, lieu de l’infraction, automatisé exposée
77
© CréaPLa constatation des infractions
éléments factuels qui sont
à savoir...constitutifs de l’infraction) et
viser les textes applicables. Le procès-verbal électronique…
Le procès-verbal électronique (ou PVé) est un La vaLeur du
procès-verbal réalisé sous forme numérique qui
procès-verbaL en est traité par le Centre national de traitement
tant que preuve (CNT) de Rennes qui émet et expédie l’avis de
contravention au domicile du contrevenant. Le La valeur du procès-verbal
timbre-amende « papier » qui était remis en main diffère selon la nature de
propre ou déposé sur le véhicule est remplacé
l’infraction constatée. par un simple avis d’information (dont l’absence
En matière n’entraîne pas la nullité de la procédure).
contraventionnelle, un Le PVé remplace le PV manuscrit (timbre-amende)
procès-verbal (ou un rapport) pour les infractions relatives à la circulation routière
régulier vaut jusqu’à preuve (stationnement, refus de priorité, circulation en sens
interdit, excès-de vitesse, etc.) qui peuvent désormais contraire, alors qu’il ne
faire l’objet d’une verbalisation électronique. Les vaut qu’à titre de simple
agents verbalisateurs saisissent directement sur un
renseignement en matière outil électronique (assistant personnel, terminal
délictuelle. embarqué ou poste d’ordinateur) le message
d’infraction qui est transmis immédiatement à En effet, en matière de
Rennes sous forme dématérialisée pour être traité.contraventions, la preuve
contraire n’est admise que Gendarmes, policiers, et agents municipaux des
communes qui ont adopté ce système enregistrent par écrit ou par témoins.
numériquement les éléments de l’infraction Le procès-verbal ou le
transmis directement au CNT de Rennes.
rapport comporte donc
La contestation est possible dans les mêmes une présomption légale
formes qu’auparavant, après réception du
qui ne peut être combattue courrier contenant l’avis de contravention.
par le contrevenant que Elle doit être adressée à l’officier du ministère
diffcilement, le doute ne public (OMP) compétent, en fonction du lieu
de commission de l’infraction, à une adresse suffsant pas dans ce
centralisée à Rennes, mentionnée sur l’avis de domaine : il faut démontrer
contravention. La contestation sera redirigée
l’erreur contenue dans le vers l’OMP du lieu de commission de l’infraction
procès-verbal ou le rapport qui apportera sa réponse par voie postale.
pour prouver l’impossibilité Selon l’ANTAI, qui gère le système, le taux de
de la constatation rentabilité du PVé serait de 78 % supérieur à celui
litigieuse. du carnet à souches : le taux de paiement passe
de 50 à 67 %, le taux de contestation est divisé Alors qu’en
par deux, le coût de traitement diminue et la
pratique des « indulgences » n’est plus possible.
78
© CréaPLa constatation des infractions contestation du procès-verbal
matière de délit, le procès- pleins phares sur ....
verbal ou le rapport ne vaut,
… Le « relevé au vol »
sauf exceptions, qu’à titre de Le procès-verbal électronique… et la vidéo-verbalisation
simples renseignements.Un
Il s’agit d’infractions relevées sans interception : procès-verbal a donc plus de
soit une patrouille croise et remarque un véhicule valeur juridique (et donc est
commettant une infraction et l’interception n’est plus diffcile à contester) pour
pas réalisée, soit l’agent verbalisateur opère depuis une contravention que pour
une salle d’écrans de vidéosurveillance. Seules les un délit.
infractions qui ne nécessitent pas de connaître l’identité
des conducteurs peuvent être constatées de cette Les carnets à
façon : excès de vitesse, non-respect des distances de souche de timbres-
sécurité, franchissement d’un feu rouge ou d’un stop, amendes
usage d’une voie réservée à certaines catégories de L’utilisation de ces carnets
véhicules, comme un couloir de bus par exemple.va progressivement
disparaître avec la
verbalisation électronique. Le carnet jaune pour
Pour les contraventions les infractions au Code
des quatre premières de la route en matière de
classes en matière de vitesse.
circulation routière, Il s’agit de formulaires à
il existe des carnets trois volets :
de contraventions de le premier feuillet ou carte
différentes couleurs : de paiement est destiné à
Le carnet vert pour les recevoir le timbre amende
infractions aux règles le deuxième feuillet ou avis
en matière d’arrêt et de contravention est remis
de stationnement des au contrevenant ou laissé
véhicules sur le véhicule (en pratique
Le carnet orange pour le plus souvent sous l’essuie-
les infractions au Code de glace) avec le premier feuillet
Salle de vidéo-la route donnant lieu à un le troisième feuillet
surveillance
retrait de points du permis constitue le procès-verbal,
de conduire conservé au service
Le carnet blanc pour les verbalisateur, il sera produit
infractions au Code de la en justice en cas de
route n’entrainant pas de réclamation
réduction de points sur le Ces formulaires doivent
permis de conduire comprendre les mentions
79
© CréaP