Le système de formation professionnelle en Norvège

-

Documents
164 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Le système _ de formation^ professionnelle en Norvège Le système de formation professionnelle en Norvège Cette monographie a été réalisée par: Halfdan Farstad Unité de coordination nationale Leonardo da Vinci Pour le CEDEFOP — Centre européen pour le développement de la formation professionnelle Coordinateurs de projet: Michael Adams, Reinhard Nöbauer révision de la version française: Sylvie Bousquet sous la responsabilité de: Stavros Stavrou, directeur adjoint du CEDEFOP Première édition, 1999 Édité par: CEDEFOP — Centre européen pour le développement de la formation professionnelle Europe 123 GR-57001 THESSALONIKI (Pylea) Tél. (30-31)490111 Fax (30-31) 490 020 E-mail: info@cedefop.eu.it Page d'accueil: www.cedefop.eu.it Site web interactif: www.trainingvillage.gr Le Centre a été créé par le règlement (CEE) n° 337/75 du Conseil des Communautés européennes, modifié en dernier lieu par le règlement (CE) n° 251/95 du 6 février 1995 et par le règlement (CE) n° 354/95 du 20 février 1995. De nombreuses autres informations sur l'Union européenne sont disponibles sur Internet via le serveur Europa (http://europa.eu.int). Une fiche bibliographique figure à la fin de l'ouvrage.

Sujets

Informations

Publié par
Nombre de visites sur la page 286
Langue Français
Signaler un problème

Le
système _
de formation^
professionnelle
en Norvège Le système de formation professionnelle
en Norvège
Cette monographie a été réalisée par:
Halfdan Farstad
Unité de coordination nationale Leonardo da Vinci
Pour le CEDEFOP — Centre européen pour le développement de la formation
professionnelle
Coordinateurs de projet: Michael Adams, Reinhard Nöbauer
révision de la version française: Sylvie Bousquet
sous la responsabilité de: Stavros Stavrou, directeur adjoint du CEDEFOP
Première édition, 1999
Édité par:
CEDEFOP — Centre européen pour le développement de la formation
professionnelle
Europe 123
GR-57001 THESSALONIKI (Pylea)
Tél. (30-31)490111
Fax (30-31) 490 020
E-mail: info@cedefop.eu.it
Page d'accueil: www.cedefop.eu.it
Site web interactif: www.trainingvillage.gr
Le Centre a été créé par le règlement (CEE) n° 337/75 du Conseil des Communautés
européennes, modifié en dernier lieu par le règlement (CE) n° 251/95 du 6 février
1995 et par le règlement (CE) n° 354/95 du 20 février 1995. De nombreuses autres informations sur l'Union européenne sont disponibles sur Internet
via le serveur Europa (http://europa.eu.int).
Une fiche bibliographique figure à la fin de l'ouvrage.
Luxembourg: Office des publications officielles des Communautés européennes, 2000
ISBN 92-828-2477-2
© Communautés européennes, 2000
Reproduction autorisée, moyennant mention de la source
Printed in Italy Introduction du CEDEFOP
Objectifs et utilisateurs
La présente description du système de formation et d'enseignement professionnels
en Norvège s'inscrit parmi les monographies consacrées aux trois nouveaux États
membres et aux pays couverts par l'accord sur l'Espace économique européen (EEE),
qui prolongent la série dess sur les douze États membres de l'époque
publiées par le CEDEFOP entre 1993 et 1996. Son but est de donner aux «étrangers»
qui s'y intéressent une vue d'ensemble facilitant la compréhension des activités de
formation et d'enseignement professionnels (FEP) en Norvège. Elle s'adresse à toute
personne responsable — et soucieuse — de questions liées aux politiques de FEP, aux
chercheurs de ce domaine, aux directeurs de services ou d'établissements de
formation professionnelle ainsi qu'aux formateurs et aux professeurs, qu'ils
travaillent au niveau communautaire ou national, pour un organisme
gouvernemental ou pour une organisation de partenaires sociaux. Certains
utiliseront ce texte comme document de référence pour leur travail. D'autres se
rendront dans le pays en question, qui pour une visite d'étude, qui dans le but de
préparer ou de mettre en œuvre un projet bilatéral ou multilatéral, et souhaiteront
plutôt lire cette monographie de bout en bout.
Contenu et structure
Les publications de cette série proposent une description de la formation et de
l'enseignement professionnels initiaux et continus. En ce qui concerne la formation
initiale, elles reprennent les dispositions relevant, dans certains cas, de la
responsabilité du ministère de l'éducation et, dans d'autres, de celle du ministère du
travail ou des affaires sociales. Pour ce qui est de la formation continue, elles
présentent les dispositions relatives aux personnes ayant un emploi ou n'en ayant
pas prises par un large éventail d'organismes gouvernementaux et de ministères,
d'organisations du secteur privé et des partenaires sociaux.
La structure du rapport (voir table des matières) a été établie dans le détail par le
CEDEFOP, qui a également limité la longueur de l'ouvrage. Cette structure suit d'une
manière générale celle qui avait été adoptée pour les rapports commandés en 1992
sur les États membres, à l'exception de certains changements, tels que l'ajout d'un
chapitre sur ce que nous avons appelé les aspects qualitatifs, qui livre des
informations sur la certification, la formation des formateurs et l'orientation. Nous
demandons aux auteurs de toutes les monographies, y compris ceux qui actualisent
les monographies existantes, de suivre cette structure modifiée, afin de faciliter la
lecture à ceux qui souhaitent se livrer à des comparaisons entre les systèmes.
Le choix des auteurs et les procédures de consultation
Avec cette série, le CEDEFOP s'efforce de créer un produit qui est, dans un certain
sens, impossible. Nous souhaitions un rapport qui soit à la fois rédigé par une
personne connaissant de l'intérieur le système concerné et facile à comprendre pour
un lecteur extérieur. Il s'ensuit que la personne/institution choisie comme auteur est
installée à l'intérieur du pays décrit et, sauf choix contraire de sa part (comme c'est
le cas pour la Norvège), rédige le rapport dans sa langue maternelle. Un autre
corollaire de cela est que le CEDEFOP s'efforce de jouer le rôle du lecteur extérieur
dans les discussions sur le projet de texte, afin d'attirer l'attention des auteurs sur les
points qui risquent de ne pas être compris aisément par le public visé.
Le CEDEFOP a également stipulé l'obligation pour les auteurs de consulter les
principales parties concernées par la FEP dans leur pays dès l'élaboration de la
première version du texte. Cela signifie que le projet de texte est envoyé non
seulement aux divers organismes publics responsables de l'organisation du système
et délivrant la FEP, mais aussi aux principaux organismes représentant les partenaires sociaux. L'assistance des membres du conseil d'administration du CEDEFOP dans le
pays est particulièrement sollicitée à cet égard.
Publication et mise à jour
Le CEDEFOP a l'intention, dans la mesure des ressources disponibles, de publier ces
monographies sous forme imprimée dans leur langue d'origine, ainsi qu'en
allemand, en anglais et en français. Des circonstances exceptionnelles peuvent
l'amener à publier également certaines monographies dans d'autres langues.
L'expérience montre toutefois que les délais nécessaires à la traduction et à la
publication d'un texte sur support imprimé et le rythme des changements dans les
systèmes décrits font que les rapports ne peuvent presque jamais être entièrement à
jour. C'est la raison pour laquelle le CEDEFOP envisage également de recourir aux
moyens électroniques de publication, notamment en proposant sur le site Internet
du CEDEFOP des résumés et des mises à jour et en éditant un CD­ROM.
Commentaires et réactions
Comme nous l'avons mentionné ci­dessus, le CEDEFOP est conscient que, en
préparant cette série, il est amené à faire des choix. Nous serions reconnaissants au
lecteur de bien vouloir s'exprimer sur la justesse de ces choix en ce qui concerne
l'étendue, le contenu et la structure du rapport. Nous serions heureux de recevoir
vos commentaires par lettre, par télécopie ou par courrier électronique.
La formation et l'enseignement professionnels en Norvège
Le système norvégien apparaît comme un système bien intégré, dans lequel la
formation et t professionnels occupent une place pratiquement égale
à celle de l'enseignement général. La possibilité de suivre un enseignement
professionnel de quatre ans au niveau du lycée (deux ans en établissement scolaire
et deux ans comme apprenti en entreprise) offre un moyen unique d'intégrer
l'apprentissage au système scolaire et de permettre en même temps à celui­ci de
répondre aux besoins des employeurs et du marché du travail. En outre, la
participation élevée à l'enseignement supérieur ainsi que l'orientation fortement
professionnelle d'une grande partie de cet enseignement traduisent l'effort de mise
en place d'un système unitaire d'enseignement et de formation à la fois egalitaire,
global et de grande qualité. Enfin, on notera l'organisation particulièrement
intéressante des responsabilités aux niveaux régional et local ainsi que la très forte
participation, tant formelle qu'informelle, des partenaires sociaux.
Cette monographie, comme les publications récentes sur la Suède et sur la Finlande,
montre clairement que, même si on peut dégager de nombreux points communs
dans l'approche — notamment dans les objectifs d'ensemble — des pays nordiques
en matière d'enseignement et de formation, leurs systèmes respectifs diffèrent
substantiellement les uns des autres.
Nous remercions chaleureusement M. Halfdan Farstad, de l'unité nationale de
coordination Leonardo da Vinci, qui a préparé cette monographie. Il a accueilli de
façon très positive les commentaires et les propositions de modification formulés
par le CEDEFOP. Ensemble, nous espérons ainsi avoir mis à la disposition du lecteur
un instrument utile.
"* Stavros Stavrou Π J. Michael Adams Reinhard Nöbauer
DirecteuradjointI Coordinateurs de projet
Thessalonique,juillet 1998 Table des matières
Introduction de l'auteur 9 5
Chapitre 1 — Informations générales 13
13 1.1. Structures politiques et administratives
13 1.1.1. Superficie et situation
13 1.1.2. Structure politique
1.1.3. Responsabilités en matière de formation et d'enseignement
14 professionnels
15 1.1.4. Pouvoirs régionaux et locaux
15 1.1.5. La prise de décision — un processus ouvert
16 1.2. Population
16 1.2.1. Population totale
17 1.2.2. Tendances démographiques
1.2.3. Répartition de la population par groupe d'âge et taux de natalité 18
19 1.2.4. Immigration
21 1.3. Économie et emploi
21 1.3.1. L'économie norvégienne
21 1.3.1.1. Présentation générale
21 1.3.1.2. Grandestendances
1.3.1.3. Développement économique — chiffres clés 23
1.3.1.4. Système de négociation collective 23
24 1.3.2. Le marché du travail et l'emploi
24 1.3.2.1. Population active et emploi
27 1.3.2.2. Nouveaux emplois
1.3.2.3. Emploi et âge 28
1.3.2.4. Niveau d'éducation de la population active 28
1.3.2.5. Les immigrés et le marché de l'emploi 29
1.3.2.6. Emploi par secteur d'activité 29
1.3.2.7. Chômage déclaré (1980-1996) 30
1.3.2.8. Chômage par comté 31
1.3.2.9. par sexe 31
1.3.2.10. Variations en fonction de l'âge 31
1.3.2.11. en de l'éducation 32
32 1.3.2.12. Chômage parmi les immigrés
1.3.2.13. de longue durée 33
1.3.2.14. Pénurie croissante de main-d'œuvre 33
1.3.2.15. Scénarios pour l'économie et l'emploi en Norvège
Chapitre 2 — Le système éducatif 35
2.1. Objectifs, principes et acteurs
2.1.1. Introduction générale: l'enseignement et la formation dans un contexte
plus vaste
2.1.2. Principes de base6
2.1.3. Coûts et participation7
2.1.4. Influence des partenaires sociaux sur l'enseignement et la formation 39
2.1.5. Réformes des années 90 40 2.2. Historique 41
2.2.1. La période de l'Union
2.2.1.1. Informations générales 4
2.2.1.2. Formation et enseignement professionnels 42
2.2.2. 1905-19793
2.2.2.1. Informations générales
2.2.2.2. Formation et enseignement professionnels4
2.2.3. 1980-19977
2.2.3.1. Informations générales
2.2.3.2. Formation et enseignement professionnels 4
2.2.3.3. Réformes des années 90 49
2.3. Présentation d'ensemble de la structure du système éducatif 52
2.4. Concepts de formation professionnelle initiale et continue5
Chapitre 3 — Le système de formation et d'enseignement
professionnels 57
3.1. Formation et enseignement professionnels initiaux
3.1.1. Lycée (second cycle du secondaire)
3.1.1.1. Structure d'ensemble
3.1.1.2. Principes de base9
3.1.1.3. Responsabilités des comtés 60
3.1.1.4. Modèles de formation
3.1.1.5. Apprentissage2
3.1.1.6. Formation de la deuxième chance — article 20 de la loi
sur la formation professionnelle4
3.1.1.7. Programmes, formations et professions reconnues 65
3.1.1.8. Demande et participation6
3.1.1.8.1. Aperçu d'ensemble
3.1.1.8.2. Participation des femmes 71
3.1.1.8.3. Les immigrés au lycée (enseignement général
et formation professionnelle)
3.1.2. Enseignement supérieur 73
3.1.2.1. Admission4
3.1.2.2. Système public5
3.1.2.3. privé6
3.1.2.4. «Réseau Norvège»7
3.1.2.5. Forte croissance
3.1.3. Formation destinée aux personnes présentant des besoins spécifiques 78
3.1.3.1. Niveau du lycée
3.1.3.2. Enseignement supérieur9
3.2. Formation professionnelle continue 80
3.2.1. Participation à la formation continue et tendances de l'offre 8
3.2.2. Offre générale: principaux établissements et types de formation1
3.2.2.1. Instituts techniques—formation de technicien 8
3.2.2.2. Centres de ressources2
3.2.2.3. Universités et instituts d'État3
3.2.2.4. Associations d'études (Studieforbund) 84
3.2.2.5. Établissements d'éducation à distance5 3.2.3. Actions concernant l'amélioration des compétences dans les entreprises 86
3.2.3.1. Formation en entreprise 86
3.2.3.2. Actions publiques8
3.2.3.2.1. Services de conseil (Veiledningstjenesten — VT) 8
3.2.3.2.2. Fonds norvégien de développement industriel
et régional — SND9
3.2.3.2.3. Actions gérées par divers ministères 90
3.2.3.3. Organismes privés d'éducation permanente
3.2.3.4. Organisations sectorielles, patronales et syndicales1
3.2.4. Actions de formation en faveur de l'emploi 93
3.2.4.1. Formation pour l'emploi (AMO)
3.2.4.2. Réadaptation 94
3.2.4.3. Formation interne (Bedriftsintern opplæring — BIO)
et remplacement des travailleurs par des chômeurs 96
3.2.4.4. Formation de base des adultes ne parlant pas le norvégien
Chapitre 4 — Cadre réglementaire et financier7
4.1. Cadre réglementaire de l'enseignement et de la formation 9
4.1.1. Lois et dispositifs juridiques relatifs à lan professionnelle 9
4.1.2. Dispositifs administratifs8
4.1.2.1. Niveau national 100
4.1.2.1.1. Agences nationales pour l'éducation 101
4.1.2.1.2. Conseil national de la formation professionnelle — RFA 10
4.1.2.1.3. Comités de formation2
4.1.2.1.4. Commissions d'appel nationales3
4.1.2.2. Niveau du comté4
4.1.2.2.1. de formation professionnelle 105
4.1.2.2.2. Commissions d'examen (Provenemnder)6
4.1.2.3. Niveau municipal
4.1.2.4. Éducation et formation des adultes 10
4.2. Financement 109
4.2.1. Formation professionnelle initiale 10
4.2.7.1. Investissement total et sources de financement
4.2.1.1.1. Enseignement et formation au niveau du lycée 10
4.2.1.1.2. supérieur 110
4.2.7.1.3. Prêts et bourses d'État1
4.2.1.2. Incitations financières versées aux entreprises pour la formation
professionnelle initiale
4.2.2. Formation professionnelle continue2
4.2.2.1. Investissement total et sources de financement 114
4.2.2.2. Incitations financières à l'investissement des entreprises
dans la formation professionnelle continue
4.2.2.3. Incitations à des personnes
dans la formation continue 115
Chapitre 5 — Aspects qualitatifs 117
5.1. Standardisation et certification de la qualité
5.1.1. Normes de qualité et mesures d'assurance qualité
5.7.7.7. Responsabilités et moyens d'intervention politiques 11
5.7.7.2. Mise en œuvre et suivi
5.7.1.3. Principes fondamentaux garantissant la qualité de la formation
et de l'enseignement professionnels au niveau du lycée 119 5.1.2. Certification 120
5.7.2.7. Lycée
5.7.2.7.7. Diplôme professionnel 121
5.1.2.2. Enseignement supérieur
5.1.2.2.1. Diplômes2
5.1.2.2.2. Mobilité dans l'enseignement supérieur 123
5.1.2.2.3. Autres qualifications professionnelles4
5.2. Formation des enseignants et formateurs 12
5.2.1. Formation initiale des enseignants
5.2.2.ne des instructeurs et autres intervenants en entreprise 126
5.2.3.n en cours d'emploi des enseignants et instructeurs
intervenant au niveau du lycée6
5.3. Information et orientation professionnelles7
5.3.1. Responsabilités officielles
5.3.2. Mise en œuvre 12
5.3.2.1. Orientation professionnelle des demandeurs d'emploi 12
5.3.2.2. Information et orientation professionnelles
dans les établissements scolaires 12
5.3.2.3. Service de suivi (Oppfolgingstjenesten)8
5.3.3. Matériel d'information et d'orientation
5.3.4. Coopération internationale pour l'information
et l'orientation professionnelles9
5.3.4.1. Services européens de l'emploi — EURES
5.3.4.2. Centre national de ressources pour l'orientation
professionnelle — NSY 12
5.3.4.3. Centre national d'information universitaire — NAIC 130
Chapitre 6 — Tendances et perspectives 131
6.1. Tendances actuelles
6.1.1. Augmentation générale du niveau d'éducation
et de formation professionnelle
6.1.2. Participation accrue des partenaires sociaux dans la formation
et l'enseignement professionnels au niveau du lycée 132
6.1.3.n accrue des femmes
6.1.4. Internationalisation de l'enseignement et de la formation3
6.1.5. Problèmes de recrutement dans les professions techniques
6.1.6. Intérêt accru pour la formation professionnelle continue — mise à jour
des connaissances et perfectionnement professionnel 133
6.1.6.1. Commission «Buer» 134
6.2. Perspectives5
Annexes
Annexe 1—Sigles et abréviations 141
Annexe 2 — Principales organisations et institutions3 e 3 — Autres sources d'information7
Annexe 4 — Glossaire9 e 5 — Formations conduisant à un diplôme professionnel officiel
(second cycle du secondaire) 152