Le vignoble bourguignon - article ; n°148 ; vol.27, pg 285-306

-

Documents
23 pages
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Annales de Géographie - Année 1918 - Volume 27 - Numéro 148 - Pages 285-306
22 pages
Source : Persée ; Ministère de la jeunesse, de l’éducation nationale et de la recherche, Direction de l’enseignement supérieur, Sous-direction des bibliothèques et de la documentation.

Sujets

Informations

Publié par
Publié le 01 janvier 1918
Nombre de visites sur la page 117
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page  €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Signaler un problème

Henri David
Le vignoble bourguignon
In: Annales de Géographie. 1918, t. 27, n°148-149. pp. 285-306.
Citer ce document / Cite this document :
David Henri. Le vignoble bourguignon. In: Annales de Géographie. 1918, t. 27, n°148-149. pp. 285-306.
doi : 10.3406/geo.1918.5366
http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/geo_0003-4010_1918_num_27_148_5366285
LE VIGNOBLE BOURGUIGNON
La notoriété des vins de Bourgogne remonte peut-être aux pre
miers siècles du christianisme Un fait certain et importance
il implique existence une région viticole déjà fortement
organisée est au début du xii siècle la constitution et le défriche
ment par les Cisterciens du célèbre clos de Vougeot Or)2
Au xve siècle les ducs de Bourgogne peuvent intituler seigneurs
immédiats des meilleurs vins de la Chrétienté cause de leur bon
pays de Bourgogne Politiquement tat bourguignon du
xve siècle le Grand-duché Occident facilitait exportation des vins
dans la Comté et dans les Flandres quoique les voies de transport
soient dif ciles déterminer on ignore pas que Philippe le Bon
il festoyait Bruges arrosait les mets princiers de Pommard
et de Montrachett
Le morcellement de héritage du Téméraire incorporation de
la duché de Bourgogne la couronne de France furent tout abord
défavorables cette extension commerciale Le protectionnisme.qui
garantissait le royaume ne fut sans doute pas étranger la longue
opposition des vignerons particulièrement inquiétante au noomeni
critique du traité de Madrid janvier 1526 Un peu avant cette date
en 1523 on itle roi conciliateur et reconnaissant aux tats de
Bourgogne pour un subside généreusement voté supprimer une
imposition de ecu grevant chaque muid de vin exporté t>
Ainsi dès le xvi siècle la sollicitude royale veilla au moins
quelque temps faciliter le commerce des vins bourguignons Au
xvii siècle est la personne royale elle-même qui consacra leur
mérite le médecin Fagon ordonne le vin de Beaune Louis XIV qui
en loue en 1605 la Faculté de Médecine de Paris proclame ce cru
Cartes Allas Vidai-Lablache 65 carton Bourgogne et Ma onnais
Cartes 320000 accompagnant les articles publiés dans les Annales de
Géographie par GIHAHDIN et par GALLOIS cités dans les note du présent
fl.rticle TH ILLIBH Carle vinicole versant Es de la Or produisant
les vins fins Beaune Damongeot-Pelletier 1879 60000 Cette carte porte le
nom de tous les climats et distingue les cuvées par quatre teintes
LAVALLE et GARUIER lisl.oire et statistique de la vigne et des grands vins rf<
la Or Paris 1855) 106
MINIST RE DE LAGHiCliLTUHK Les vins de Bourgogne Paris 1903)
K.LBiNCLAUsx Histoire de Bourgogne Paris 1909) 184
Voir HAUSER Le traité de Madrid et la cession de la Bourgogne àCharles-
Qitint Rev bourguignonne Univ Dijon XXII 1912 no -42) LE VIGNOBLE BOURGUIGNON 286
le plus agréable des vins et le plus salutaire Que de Bourguignons
depuis ont ainsi professé la médecine
En même temps elle devenait européenne cette renommée
comprit peu peu dans son éclat ancienne province de Bourgogne
tout entière cîest-à-dire pour se conformer aux divisions géogra
phiques courantes et légitimes
la Basse-Bourgogne parties des départements actuels de
Yonne et de Aube
la Haute-Bourgogne Or
la Bourgogne méridionale Saône-et-Loire et arrondissement
de Villefranche dans le Rhône
LES GIONS VITICOLES DE LA BOURGOGNE
Basse-Bourgogne On trouve un vignoble de coteaux sur
des terrains variés base calcaire Dans les vallons étendent des
prairies et sur les sommets de petits bois ou des champs de céréales
Le paysage est encore celui de Auxois Les vignes allongent par
bandes Sud-Est Nord-Ouest en suivant Yonne et ses affluents
Elles couvraient avant le terrible phylloxéra 3600011 réduits
OOOba soit aux deux tiers depuis la reconstitution En 1900 la pro
duction blanc et rouge été de million hectolitres Le débouché
naturel et proche est Paris Quand écoulement est si facile est un
singulier mérite de maintenir la qualité aux dépens du rendement
encépagement composite est ici en faveur Les plants reconstitués
ont Im interligne ce qui permet les fa ons la charrue est une
loi générale que le renouvellement une vigne modernise son mode
de culture
Entre tous les crus blancs de Chablis sont célèbres leur vinifica
tion se fait par pressurage rapide pour éviter le jaunissement qui se
produit au contact de air la fermentation achève en un an dans
des feuillettes de chêne Les climats réputés dans ces coteaux
sont Moutonne Vaudésirs les Grenouilles les Clos Mont de Milieu
Valmur Tiré en général des accidents du terrain mais parfois de-
tournure plus vive le nom des crus reflète fréquemment instruc
tives images Les vins de Chablis légers et secs et une longue
conservation prennent peu peu un goût ambré et une couleur ver-
dâtre Vis-à-vis de Chablis le village de Milly produit des vins blancs-
peine inférieurs un accent de terroir Très parfumé le vin rosé
de la côte Saint-Jacques Joigny et de la vallée du Tholon trouve
de même un sosie dans le vin du canton des Riceys Aube) avec les-
Le même procédé de fermentation hâtive fournit avec les plants noirs
vin rosé spécialité de cette région viticole exclusion des autres régions bour
guignonnes LE VIGNOBLE BOURGUIGNON 287
climats de la Violette et des Rôties Les vins rouges sont moins
remarquables on cite toutefois ceux de la côte Auxerre avec la
Chaînette Migraine Boisvin Queutard et dans le Tonnerrois les
Perrières pineuil les Olivettes1 de Dannemoine Chaque année
il une foire aux vins Auxerre en novembre2
Il faut atteindre la région centrale de la Bourgogne pour rencon
trer les vins rouges les plus célèbres
Haute-Botirgogrne Le département de la Côte-dOr comprend
quatre régions viticoles un groupe majeur Arrière-Côte Côte
Plaine auquel se rattachent les vignobles du Val de Saône et de la
vallée de la Vingeanne et deux régions isolées Auxois le Châtil-
lonnais en tout une superficie de 35 OOOlla soit un vingt-cinquième
du département3 Le groupe est en accroissement les autres régions
sont en baisse
La Côte est la zone des grands crus elle est constituée par le
rebord oriental de la Montagne4 est une ancienne falaise rectiligne
morcelée par des combes transversales dont ouverture est peu
favorable aux vignes car elle fait courant air et les gelées sont
fréquentes La Côte allonge au bord des Pays-Bas abord presque
méridienne puis inclinée du Nord-Est au Sud-Ouest De la vallée de
Ouche la vallée de la Dheune entre Dijon et Chagny cette falaise
déploie sur son versant oriental une bande longue de oOlte large de
oOOm dominant la Plaine de en moyenne5 et renfermant tous les
grands climats La localisation des vignes de valeur pour consé
quence un morcellement extrême de la propriété fait économique
fondamental dont on verra plus loin les répercussions
Les murgers les murs en pierre sèche disposés comme pour
la culture en terrasse une végétation de buis rappellent les paysages
méditerranéens Les pentes sont chaudes et dénudées La Côte un
caractère méridional
exposition Est et Sud-Est met la vigne abri des vents froids
et par suite des gelées printanières tandis elle pennet accès
une brise Est favorable En outre elle facilite insolation mati-
En fran ais bourguignon les terminaisons ot otte servent formei les
diminutifs olivotte est la grume allongée du raisin
Les ventes de Hospice de Bcaune ont lieu dans le même mois qui suit les
vendanges
DURAND et GuiCHEHD Culture de la vigne en Or Dijon Hey 1905) 23
et suiv
Voir PAUL GIRARDIN Le des environs de Dijon et les principales formes
topographiques de la Bourgogne Annales de Géographie XI 1902 43-53
coupes phot- pl 4-6 carte 320 000 pl é)
altitude moyenne varie de 220 Les climats célèbres sont de 2011*
100m uu-iiessus dû la plaine et de 100m 200e au-dessous de la crête La
surface des ceps atteint ISOOOh* LE VIGNOBLE BOURGUIGNON 888
naie qui est la meilleure Les étés chauds montent le grain en alcool
les automnes lumineux font figuer la grappe est de exposition
que dépend la production du sucre donc aussi le degré alcoolique et
la coloration1 influence de exposition est particulièrement sen
sible dans les combes ainsi Pommard dans une vallée transver
sale le flanc exposé au Sud-Est emporte sur le flanc tourné vers le
Nord-Ouest Chaque combe un côté du chaud orienté au Midi
planté de vignes et un côté du froid opposé planté en bois
La pente est aussi un facteur essentiel de la qualité des crus elle
facilite écoulement des pluies et insolation perpendiculaire La
vigne aime les sols secs2 Une pente régulière sans échancrures
provoque une douce ventilation continue Les Montrachet tournés
vers le Sud-Est présentent la meilleure exposition en septembre
la fin une belle journée les clos ont la couleur or froment du
cru et air sent la grappe chaude
La faible productivité végétale de la terre est maintenue par des
fumures réduites qui plus abondantes nuiraient la finesse Les
cépages fins ont un rendement très modéré on ne les force pas pour
préserver la qualité Ainsi le cépage résulte une acclimatation et
une sélection naturelles protégées et garanties par homme Son
fruit reflète le climat local et intelligence du vigneron Dans une
région donnée celui-ci ne doit pas introduire de nouveaux ceps
mais améliorer le cépage indigène est le cep qui produit le cru
il donne le bouquet
Au pied des collines où le sol meuble est plus profond les
grands crus éteignent peu peu la route Dijon-Lyon qui
en trace la limite Au delà les vignes de la Plaine ne produisent que
des vins ordinaires Le sommet arrondi des Côtes est couronné de
boqueteaux de pins noirs parsemés sur des friches Dans toute la
région il peu de culture pas élevage La vigne est élément
presque unique de la production associée toutefois des arbres
fruitiers qui abritent contre les gelées printanières3
encépagement multiple de la Basse-Bourgogne oppose ici
pour les crus hors ligne un cep unique roi des ceps bourguignons
le pinot ïè adouci dans les climats corsés par un quinzième de
burot pinot gris) ou de chardonnay apinoi blanc Les grands ordi
naires du pied des Côtes et les ordinaires de la Plaine sont dus aux
Les Vignes Paris 1895) 486
Lee terres caillouteuses et peu profondes réussissent la vigne parce
elles facilitent aération et écoulement intérieur des eaux Les gravée bor
delaises le plus pierreuses donnent les vins les plus fins PACOTTET Viticul
ture Collection de Encyclopédie Agricole éd. Paris 1910) 74.
Uculici Ce tiinent sont des parfumée plantations de espacées cerisiers de où pêchers le nom la un pèche climat des vignes du unage est par- de
uevrey-Chambcrtin les Griottes petites cerises LE VIGNOBLE BOURGUIGNON î89
gamayst Le mélange des pinots et des gamays donne lesc passe-tout-
yains Le chardonnay produit les vins blancs fins Tous ces plants
ont été reconstitués sur porte-greffes américains On les dispose
raison de 1000 ceps hectare espacés de im en tous sens2 Le
rendement du pinot noir est de 18 25 hectare celui du blanc
de 15111 20111 Il été augmenté par le greffage
On divise la Côte en trois régions Côte dijonnaise Côte de Nuits
Côte de Beaune chacune ayant son arrière-côte Les deux dernières
régions seules sont célèbres celle de Nuits pour le feu de ses crus
celle de Beaune pour leur délicatesse
La Côte dijonnaise au sens restreint étend de la vallée de
Ouche au unage de Gevrey-Chambertin Mais on peut comprendre
aussi la descente du Plateau de ngres sur le marais des Tilles
écoulement sur Dijon étant rémunérateur le gamay productif
partout remplacé le pinot est exemple de influence du
débouché sur encépagement
En face de Dijon sur la rive droite de Ouche les Marcs Or les
Violettes le Montrecul étaient appréciés Chenôve deux clos per
dent peu peu leur réputation le Clos du Roi ancienne propriété
des ducs puis du roi de France où on montrait encore au siècle
dernier antiques pressoirs construits disait-on en 1238 pour Alix
de Vergy etle Clos du Chapitre possédé par le chapitre Autun
Fixin la Ferrière ancienne propriété de abbaye de Cîteaux et
Broch le Crais Bill dont le xviii siècle voulut faire au prix
une entorse étymologique la terre patronymique de Prosper Cré-
billon le poète
Dans la zone de contact du Plateau de ngres et de la Plaine
aucun nom retenir Ici et plus encore dans la vallée de la Vin-
geanne la vigne dans le houblon un adversaire victorieux qui de
plus en plus prend les terres les fumures la main-d uvre
Arrière-Côte de Dijon est constituée par le flanc de la vallée
Ouche exposé au Sud-Est elle élargit en amphithéâtre et forme
une terrasse autour de Mâlain Les vergers et les champs de cassis
sont associés aux vignobles
La Côte de Nuits étend du Nord du nage de Gevrey au Nord du
image de Beaune Le règne du pinot noir est incontesté On ne peut
nommer ici que les principaux finages ceux qui fournissent les
têtes de cuvée Gevrey le Chambertin 1*) roi des vins de
Bourgogne riche de corps et de couleur le sol de ce climat enrichi
pendant des siècles des seuls marcs du raisin on récolte e&t
Inférieur au pinot le gamay fut combattu par les ducs de Bourgogne qui
appelaient un mauvais et déloyau plant
Il trois modes de plantation en ligne en carré en quinconce
VIEMNI Histoire tie evrey Dijon 1850
AHM OB OtOO XXVII ANNKB 19 LE VIGNOBLE BOURGUIGNON 290
imprégné des qualités du plant le Clos de Beze Hila) encepé par
les moines de cette abbaye qui selon Courtépée aurait recule ter
rain de son fondateur le duc Amalgaire en 630 Duxni au xvne siècle
il appartint au chapitre de ngres2 Morey le Clos de Tart 11)
qui aux religieuses de abbaye de Tart dans la Plaine3
Chambolle les Musigny sont les vins les plus fins de la côte nuitonne
Récoltés sur TSha où le pinot blanc entre pour un vingtième ils ont
un très faible rendement 19111 hectare avant la reconstitution
Le Clos Vougeot est un exemple classique de action des ordres
religieux sur les vignobles bourguignons Le domaine dans la mou
vance de la maisonde Vergy fut défriché au xne siècle par les moines
de Cîleaux* Les donations féodales de cette maison le renoncement
au droit de dîme par le prieuré de Saint-Vivant rendirent la puissante
abbaye maîtresse du terrain En ce point de la Côte le plus proche
du monastère elle créa un établissement viticole avec cellier et pres
soir Le tout fut placé sous la protection pontificale en 1164 pendant
le séjour en France du pape Alexandre III Les cisterciens firent un
enclos et établirent des convers En 1317 abbé de Cîteaux fit
construire le château de Gilly où le précieux vin des moines fut
encavé abri des rapines hui un château du xvie siècle
englobe dans le clos les restes de ancien cellier On voit quatre
pressoirs du temps des moines et 34 cuves parois minces dans
une cuverie cour centrale qui ressemble un petit cloître Deux
celliers modernes peuvent recevoir 1600 pièces le plafond chargé
de terre est tapissé un carrelage on peut régler la lumière et la
température Ce grand climat deoOha été morcelé au xixe siècle entre
une dizaine de propriétaires le fait est significatif est avec les
Romanees un des climats les moins reconstitués on traité le
phylloxéra au sulfure de carbone Le rendement est faible 13 lo111
hectare
Les Grands Echezeaux de Flagey ont le ton des vins de Vosne
Dans ce dernier village la Romanee est-ce vraiment un souvenir de
occupation romaine?) possédée au xviiie siècle par le prince de Conti
atteint extrême morcellement Elle occupe pas et le climat de
Romanee proprement dit ne couvre pas Iba La Romanee de Saint-
Vivant qui appartenait au prieuré de ce nom arrive olla et garde
intacts ses vieux ceps fran ais Mais Richebourg plus que et
les Tâches jadis au chapitre de Nuits Illa Le cru qui ne rend aux
CouKTKP Description générale et particulière du ducile de Bourgogne
Dijon mS-nS. vol
LAVALLE et GAMHIEB ouvr cité 100
Il fui vendu fin 1141 aux religieuses de Notre-Dame de Tart par la Maison-
Diüii de Urochon LAVALLE el GAKNIEK ouvr ité 102.
LA VALLE Ct AHNIEH OUVr té 102 et SU VIGNOBLE BOURGUIGNON 291 LE
grandes années que Hh1 hectare est un incomparable moelleux
Les vins de Nuits les Saint-Georges Sha les Vaucrains ol les
Cailles ha les Pruliers ISha) ceux de Premeaux les Didier-Saint-
Georges moins de Sha les Forêts les Corvées Sha sont réputés
moins rudes que les vins de Gevrey moins délicats que ceux de
Beaune Leur rendement moyen est de 20111 hectare1 Au Sud de
Premeaux la zone des grands crus subit une interruption par suite
de affaissement de la pente
Arrière-Côte de Nuits est la meilleure Plantée de gamays elle
mûrit en octobre pour de bons ordinaires Les dalles calcaires
employées pour les toitures impriment aux villages une physionomie
ombre terreuse qui accuse leur pauvreté
La Côte de Beaune étend da nage Aloxe celui de Santenay
est la mieux exposée elle regarde le Sud-Est Les combes nom
breuses multiplient les accidents exposition et les nuances du
bouquet
Aloxe les collines se relèvent brusquement est le solide cli
mat des Cort Hha qui prolongent le feu de la côte nuitonne On
-cite aussi les Charlemagne Hha et Savigny près de Beaune les
Vergelesses ITha Beaune il suffira de mentionner ici les Grèves
Hospice de Beaune est un grand propriétaire vigneron qui su
nous le verrons plus loin organiser chez lui la production et la
vente Pommard les Rugiens oha) Voinayles Gaillerets ha
eont les plus fins rouges de cette côte Le Voinay entre tous se recon
naît la suavité de son bouquet et sa transparence il-de-per
drix Avec Meursault paraissent les vins blancs les Perriéres
Uta sont le meilleur climat mais dans ensemble il ne vient
en seconde ligne après les trois Montrachet le Grand illa)3 le
Chevalier et le Bâtard* Le rendement moyen est de ISh1 18111
hectare Santenay gâté avantage de exposition par une plan
tation trop dense 30000 pieds hectare au lieu de 10000e Les
ducs puis le roi leur héritier les chapitres Autun de Saulieu de
Beaune les Templiers ordre de Malte les abbayes de Cîteaux et de
Maizières les Carmélites de Beaune furent propriétaires dans les
une fa on générale le rendement des grands crus dans les belles années
varie entre 10 et 20111 hectare Cette faiblesse est volontairement maintenue
en vue de la qualité
Obtenue par cuvage réduit Voinay au début de auto inné csl un village
doré ouvert sur une plaine in nie
On constamment indiqué les superficies pour donner un aper de rlat
cadastral des vignes Encore chaque climat est-il le plus souvent très subdivise
On voit que la famille princière des vins de nc ne manquait pas
une descendance illégitime
Une exposition trop favorable permet et provoque une trop vive activité
végétale Sollicité par la nature le vigneron se livre alors la production quan
titative S92 LE VIGNOBLE BOURGUIGNON
principaux climats de cette côte Le rôle des ordres religieux fut ici
particulièrement prépondérant
la faveur une exposition Sud-Est qui fait dé faut dans les autres
arrière-côtes celle de Beaune produit aux années chaudes de bons
ordinaires Mais les années froides donnent des vins acides Les
terres noires et profondes sont plantées en gamayset le rendement
peut élever 200111 hectare le décuple de la production des
grands crus altitude atteignant SOlB retarde la vendange de
quinze jours et ce retard produit ainsi que nous exposerons plus
loin heureuses conséquences
La Plaine qui étend de la Côte la Saône est couverte de forêts
et de céréales la vigne ne montre que sur les lisières Entre
Beaune et Chal Est le vignoble de Plaine rejoint celui du Val
de Saône ce dernier tend disparaître dépaysé dans cette région de
eau où régnent les prairies imbibées
Il suffit de citer pour mémoire les deux régions intermédiaires
entre la Basse-Bourgogne et la Côte le vin est pas qualifié Les
terres lourdes de Auxois rappellent Arrière-Côte de Beaune1 La
vigne est associée aux vastes prairies des vallons Le Châtil-
lounais relie les vignobles de Aube ceux de Yonne2 Serrés par
la forêt les plants communs fructifient au rebord du plateau et
mi-hauteur le long des vallées de la Seine et de ses affluents
Bourgogne méridionale Cette région est intermédiaire entre
le Midi par son rendement élevé etla Haute-Bourgogne par sa finesse
On distingue trois Côtes chalonnaise màconnaise et beaujolaise
en tout produisant de millions hectolitres par an
La Côte chalonnaise étend de la Dheune la Grosne entre
Chagny et Saint-Gengoux elle prolonge la Côte de Beaune Le pinot
noir donne des vins aussi délicats mais plus secs avec une ten
dance amertume On cite les vins rouges de Mercurey et de Givry
les blancs de Ruily De nombreuses combes mènent des arrière-
côtes riches surtout en prairies
Les Côtes màconnaise et beaujolaise ont des caractères communs3-
La Côte orientée Nord-Sud se déploie de Tournus au
ruisseau de la Mauvaise au Sud de Ma on elle de long et SOkm
de large Cet élargissement de la zone des bons vins en môme temps
il en abaisse la qualité rétablit la grande propriété viticole esl
Le rendement dépaese pas ISO111 hectare La surface viticole été-
réduite par le phylloxéra de 5001 SOO1
Sa surface viticole été réduite de moitié par le phylloxéra au début du
xx siècle elle passé de OOOb OOOt-
Voir GALLOIS Ma onnais Charol is Beaujolais Lyonnais Annales de
Géographie III 1893-1894 433 et suiv. et carte hors texte âl 320 000 gurant
la répartition dee vignes dans la Côte chalonnaise et dans la Côte maconnaiee) VIGNOBLE BOURGUIGNON 293 LE
économiquement surtout que la Bourgogne méridionale sa physio
nomie propre La Côte beaujolaise descend en latitude la Côte
lyonnaise la largeur du vignoble atteint SOkm Le terrain de plus en
plus accidenté présente des croupes et des mamelons bien exposés
La Saône étant proche des collines sa plaine alluviale en gagne le pied
et élève 300 elle se couvre de prairies entrecoupées par
des haies est la lisière de la Bresse partir de ASOm les hauteurs
ont des bois de sapins ou de bouleaux des landes de bruyères Les
vignes occupent la zone intermédiaire et dans les parties basses
proches de la plaine elles connaissent ce que ne souffrent jamais les
vignes de la Grande Côte les cultures intercalarires association des
ceps avec les plantes fourragères et les céréales
absence de calcaire dans les régions schisteuses et granitiques de
ces Côtes provoque la disparition du pinot1 Par contre ces zones sont
par excellence celles où le gamay triomphe Les roches
communiquent ce cépage ce qui lui manquait le bouquet Dès
lors il produit de grands crus on lui mélange seulement un quin
zième de chasselas dorés pour dégager la finesse
Le principal vin rouge du Ma onnais est le Moulin Vent de
Romanèche-Thorins dans le granité la saveur corsée en atté
nuant produit ce que les gourmets appellent le grain Le vin
blanc de Pouilly est rival des Chablis Non loin un autre village
Fuisse en donne aussi de renommé2 On obtient des vins gris reflet
doré en abrégeant la cuvaison Les meilleurs crus du Beaujolais se
récoltent Fleurie Chénas Juliénas Villié-Morgon
II LE COMMERCE DES VINS DE BOURGOGNE
Le problème de la vente des vins était déjà posé dansles premières
années de ce siècle mais la guerre universelle en modif les don
nées Tandis que au xixe siècleles plus fortes récoltes trouvèrent un
écoulement facile la faible production de 1900 resta en cave Cette
mévente aggravée dans les années qui suivirent provoqua une étude
approfondie il faut tout abord brièvement résumer3
Il convient de distinguer la vente des grands crus qui en temps
de paix sont presque en totalité produits exportation et celle des
11 est rare que la nature géologique du sol ail une influence aussi radicale su
encépagement est que rarement aussi élimination du alcaire est complète
On sait que la composition chimique du sol est en général un fartem très secon
daire de la qualité des crus
1- groupe Pouilly-Fuissé du Ma onnais correspond au groupe îhablis-Milly
xle la Basse-Bourgogne
GERMAIN MARTIN Essai sur la renie des vins particulièrement des vins tie
Bourgof/n Hev bourguignonne Univ Dijon XIV 1904 27 et suiv. reproduit
<ians GBHMAIN et MAHTKNOT La 1.1 1909 259 et suiv