Dialogue avec l au-delà
189 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
189 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Marième Soda Diagne rend ici hommage à son père. Il fut de son vivant un grand serviteur de l'Etat, qui a occupé dans la haute administration sénégalaise des positions de responsabilités qui font que l'évocation de sa vie a une importance qui va au-delà du seul dialogue, au-delà de la mort, entre un père et sa fille.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 septembre 2012
Nombre de lectures 25
EAN13 9782296504509
Langue Français
Poids de l'ouvrage 3 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

S
Marième Soda Diagne
Dialogue avec l’au-delà Hommage à Ousmane Diagne
Préface de Souleymane Bachir Diagne
Sénégal
DIALOGUEAVECLAU-DELÀ
HOMM AGE ÀOUSM ANEDIAGNE
Dernières parutions chez L’Harmattan-Sénégal (Catalogue en ligne sur harmattansenegal.com) CAMARA Famew,Si près, si loin, collection « Rimes et prose », septembre 2012. NDOYE Soda,Un homme infidèle et parfait, roman, « Nouvelles Lettres Sénégalaises », août 2012. DIOP Moustapha,La voie d’un musicien, roman, « Nouvelles Lettres Sénégalaises », juin 2012. DIALLO Rabia,Amours cruelles, beauté coupable, roman, « Nouvelles Lettres Sénégalaises », juin 2012. MBOUP Assane,Valeurs de la paix, essai, juin 2012. SÈNE Elhadji Mbara,Trésors des songes, poèmes, collection « Rimes et prose », juin 2012. NIANG Mamadou,Mémoires synchrones du fleuve de mon destin,collection « Mémoires & Biographies », juin 2012. THIAM Coumba,Âme en quête,poèmes, mai 2012. BA Waly,L’équilibre des rives,Rimes etpoèmes, collection « prose », mai 2012. ANNE Pape Sada,Aux confins des rivages de pénombre,poèmes, collection « Rimes et prose », Avril 2012. TRAORÉ Alain Édouard,BURKINAFASO.Les opportunités d’un nouveau contrat social. Facteurs et réalités de la crise, collection «Zoom Sur»,avril 2012.KANDJI Mamadou,Les récits de tradition orale en Grande-Bretagne et en Afrique noire, « Collection Littératures & Civilisations », mars 2012.
MARIÈMESODADIAGNE
DIALOGUEAVECLAU-DELÀ
HOMMAGE ÀOUSMANEDIAGNE
©L'HARM ATTAN-SÉN ÉG AL, 2012«Villa rose», rue de Diourbel, Point E, DAKARhttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr senharmattan@gmail.com ISBN : 978-2-296-99527-7 EAN : 9782296995277
À mes parents très tôt disparus, À mes frères Mohamed et El Hadj Ibrahima, À mes sœurs Aïda, Nguissaly, Awa, Adama, À mes enfants, À mon mari, ma moitié, mon complice, À tous ceux qui nous sont chers, À mon cousin Souleymane Bachir Diagne qui m’a encouragée à écrire ce livre.
7
PRÉFACE
Un ami qui avait perdu son père des années auparavant m’a enseigné, en me présentant ses condoléances à la mort du mien, une vérité dont je ne cesse de faire l’épreuve : « tu verras », m’avait-il dit, « que tu ne cesseras jamais d’être le fils de ton père, d’entretenir avec son souvenir, quotidiennement, une conversation continue,il sera devenu, de ta propre vie, un car témoin privilégié. »
Lorsque Marième Soda Diagne m’a soumis pour avis les premières lignes du manuscrit qui est devenu ce livre, j’y ai tout de suite reconnu cette expérience commune, universelle. La manière dont elle s’adresse directement à ce père rappelé à Dieu et qu’elle évoque dans un « tu » qui nous fait partager sa conversation avec lui, parle à tous. Et la musique que rend son écriture possède, à n’en point douter, les accents d’une émotion, d’une sincérité où nous lisons, comme dans un miroir, une vérité profonde de notre humaine condition.
Il s’ajoute à cela que ce témoin privilégié auquel s’adresse ici l’auteur, Ousmane Diagne, fut de son vivant un grand serviteur de l’État qui a occupé dans la haute administration sénégalaise des positions de responsabilités qui font que l’évocation de sa vie a une importance qui va au-delà du seul dialogue, au-delà de la mort, entre un père et sa fille. S’il dirigea l’ENAM ou fut parmi ceux qui conduisirent les activités du Conseil économique et social, il ne cessa jamais d’être, dans toutes ces fonctions, l’enseignant qui, comme l’écrit Marième Soda Diagne,
9
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents