Ah ! La belle dentelle...
2 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
2 pages
Français

Description

Ah ! La belle dentelle... Ouverte à tous les motifs, la dentelle ne s'impose pas, elle se consomme avec parcimonie, deci, de- là par petites touches, en finition, en broderie. Sa diversité et son charme tout simple lui permettent de s'associer à différents thèmes champêtres.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 27 avril 2011
Nombre de lectures 3
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Ah ! La belle dentelle...

Ouverte à tous les motifs, la dentelle ne s'impose pas, elle se consomme avec parcimonie, deci, de-là par petites touches, en finition, en broderie. Sa diversité et son charme tout simple lui permettent de s'associer à différents thèmes champêtres.

Artisanat de tradition

Les mailles très fines faites de fil de lin, de soie, de laine ou même d'or, travaillées aux aiguilles, aux fuseaux, aux crochets ou par des métiers à tisser, finissent par former un tissu à jour. Sans trame, ni chaîne, la dentelle est une étoffe vraiment particulière. Elle peut s'orner des dessins des plus basiques aux plus complexes. Petits points à petits points, on voit de grands panneaux s'élaborer.

Belle et rebelle. D'origine religieuse, c'est selon la légende, Isabelle Mamour qui réalise le premier ouvrage en dentelle en 1407 pour couvrir les cheveux de la Vierge Noire. Les Béates prennent la relève. Leurs parures font vite des ravages, jusqu'à être interdites et déclarées néfastes à la République. Comme quoi, un peu de dentelle sur le lit, c'est beaucoup moins conventionnel que ce que l'on peut croire.

Dentelle au lit

Pour des raisons plus que pratiques, la surface entière du drap ne peut être en dentelle, sous peine de se réveiller emberlificoter dans les mailles du filet. C'est sur le revers des draps, replié soigneusement sur les couvertures que tout se joue. En liseré, la dentelle, laisse respirer entre les motifs espacés toute une longueur de tissus. Les couvrelits, plaids ainsi que les taies d'oreillers qui servent plus à décorer aiment la dentelle et la consomment sans modération, que ce soit en imprimés, sur un fond uni ou en broderie.

Coloris. Panoplie du blanc certes, la dentelle n'en est pas moins friande de couleurs. Pour sa chroma-thérapie, fils de coton, de soie, de polyester ou même de laine revisitent l'arc-en-ciel. Les boutons d'or restent d'or toute l'année, et le coquelicot garde le rouge aux joues de tous temps. Tandis que les rubans et les noeuds ne sont pas les derniers à se joindre à la fête.

Broderies et petites dentelles

Qui dit dentelle dit finitions ! Sur une parure de lit, c'est le détail qui fait mouche, la chose qui la "classe". Un motif, un nom, une fleur brodée, sans être de grande taille, créent l'élégance lorsqu'on les retrouve comme par magie, sur la housse de couette, la taie d'oreiller ou encore sur le brise-bise descendant le long de la fenêtre, la nuisette de madame, le sac à pyjama de monsieur, et, nec plus ultra des détails, sur les sachets senteurs dans l'armoire à linge.

Tout est dans la bordure. Des volants comme une robe d'antan terminent en beauté la housse de couette. Les bords d'ourlets sont très coquets. Ils aiment la dentelle à picots et la broderie anglaise. "Et nous, et nous" réclament les coussins. Éparpillés sur le lit, moins malmenés que leurs cousins du salon, ils peuvent accueillir des finitions nettement plus tarabiscotées, personnalisées, comme celles confectionnées pour les trousseaux de nos arrière-grand-mères, aux aiguilles et aux crochets.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents