Dame armoire et soeur lingère
2 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF

Dame armoire et soeur lingère

Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
2 pages
Français

Description

Dame armoire et soeur lingère Alors que l'armoire est multifonctions, la lingère, plus sobrement n'a qu'une porte et quelques étagères. Toutes deux très pratiques pour empiler le linge de maison et les vêtements, mais aussi pour pendre vestes et chemises. Leur espace et type de rangement sont déterminants dans le choix. Pour ranger petites et grandes affaires en beauté, leur style boisé s'intègre à merveille dans une chambre de style campagne. Histoire d'armoire L'armoire n'est pas un simple placard où s'entasse pêle-mêle les habits. Ce meuble haut, fermé par une ou plusieurs portes, tire son origine de l'armorium romain qui renferme derrière ses deux vantaux de façade une panoplie d'étagères ou de tringle. C'est au Moyen Âge qu'elle quitte la sacristie pour la maison où elle détrône les coffres à vêtements. Elle doit son allure imposante à sa large base qui accueille généralement de gros tiroirs. En bois, même en plusieurs bois, ce sont les particuliers qui les fabriquent pour répondre à leurs besoins. Au gré de chineries, il n'est pas rare d'entendre que telle ou telle pièce est l'oeuvre de l'arrière, arrière-grandpère. - Grande diversité. D'époque ou d'origine, il n'y en a pas une pareille. La hauteur, le nombre de portes, les décorations changent en fonction de l'artisan, de l'époque, mais aussi de l'architecture de la chambre. Selon la disposition des poutres, un côté est plus bas que l'autre.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 27 avril 2011
Nombre de lectures 4
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Dame armoire et soeur lingère

Alors que l'armoire est multifonctions, la lingère, plus sobrement n'a qu'une porte et quelques étagères. Toutes deux très pratiques pour empiler le linge de maison et les vêtements, mais aussi pour pendre vestes et chemises. Leur espace et type de rangement sont déterminants dans le choix. Pour ranger petites et grandes affaires en beauté, leur style boisé s'intègre à merveille dans une chambre de style campagne.

Histoire d'armoire

L'armoire n'est pas un simple placard où s'entasse pêle-mêle les habits. Ce meuble haut, fermé par une ou plusieurs portes, tire son origine de l'armorium romain qui renferme derrière ses deux vantaux de façade une panoplie d'étagères ou de tringle. C'est au Moyen Âge qu'elle quitte la sacristie pour la maison où elle détrône les coffres à vêtements. Elle doit son allure imposante à sa large base qui accueille généralement de gros tiroirs.

En bois, même en plusieurs bois, ce sont les particuliers qui les fabriquent pour répondre à leurs besoins. Au gré de chineries, il n'est pas rare d'entendre que telle ou telle pièce est l'oeuvre de l'arrière, arrière-grandpère.

- Grande diversité. D'époque ou d'origine, il n'y en a pas une pareille. La hauteur, le nombre de portes, les décorations changent en fonction de l'artisan, de l'époque, mais aussi de l'architecture de la chambre. Selon la disposition des poutres, un côté est plus bas que l'autre. Aujourd'hui fabriquées en série, leurs dimensions sont étudiées pour que les chemises pendues à leurs cintres n'aient pas les manches qui traînent. Avec ou sans tiroir, à étagères, à une, deux ou plusieurs portes, avec ou sans miroir, haute ou demi-penderie pour robes ou pour vestes, tout est possible. Grâce à cette profusion des genres, il n'est pas difficile de trouver armoire à sa chambre.

Ces dames et leur cour

Respectant la douceur du style champêtre, lingère et armoire dédaignent l'apparat et les conventions. En bois vieilli, presque velouté, elles sont un ton plus clair ou plus foncé que les murs. Sans prétention, elles prennent farouchement garde à conserver leur petit quelque chose de si familier que même en pièce rapportée, elles semblent faire partie des meubles depuis des générations. Ni démesurées, ni grandioses, elles sont empruntes de valeurs traditionnelles. Les fleurs champêtres réveillent les tons bruns du bois vernis. Même dans une demeure citadine, le décor de la chambre peut avoir l'oeil résolument tourné vers les champs.

- Matériaux en tous genres. Même modernes, avec des lignes sans fioritures, ce meuble peut faire son nid dans l'ambiance campagne de la chambre. Un peu de peinture patinée, un petit rideau à l'ancienne et le tour est joué. Rien d'apprêté, du chaleureux comme la grosse couette qui invite aux douces nuits. L'impression de fraîcheur et de calme se distille à travers les rayures ou les motifs fleuris qui tranche avec l'unicité du bois. Pas si lisse que cela d'ailleurs. On y devine les veinures, parfois même le coup de pinceau malhabile de l'artiste. Les détails en fer forgé ou travaillés dans le bois viennent souligner les courbes des ces dames toutes dévouées au rangement. Décapé puis cérusé tout comme les lattes du parquet, la fibre de bois prend tout son sens. Ne négligez pas les détails, tel un chapeau de paille nonchalamment oublié sur le dessus de la lingère.

Joliment aménagées

Pour être fidèle et rendre authentique le style rustique de votre chambre à coucher, le rangement doit y être efficace. Les armoires et lingères, suffisamment spacieuses aident à conserver un caractère sobre et dégagé.

Idéalement, tout doit rentrer dedans, des vêtements au blanc de maison en passant par les chaussures. Un volume adéquat permet de fermer les portes sans pousser et de les ouvrir chaque matin avec la possibilité d'y trouver ce que vous cherchez, les yeux fermés. Lorsqu'elles sont dotées d'un espace vitré ou grillagé, le pratique se joint au décoratif en alliant rangement et exposition. Pour les accrocs des pulls pliés par couleurs. Pour les autres, un joli tissu voile avec élégance ce que la maniaquerie ne saurait voir.

- Un peu d'ordre. En haut, en accessibilité directe pour les géants, les vêtements hors saison. Ne gardez à portée de main que les articles d'usage quotidien. Tout bien plié, le linge de maison prend moins de place. Il trouve parfaitement sa place dans une lingère qui peut lui être entièrement réservée si votre stock est conséquent. L'armoire à une porte, parfois appelée bonnetière, fait office de penderie mais se révèle vite débordée par un couple de doudounes qui ont plus leur place dans le placard de l'entrée.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents