La fee des trouvailles
2 pages
Français
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
Cet ouvrage peut être téléchargé gratuitement aux formats ZIP et PDF
2 pages
Français

Description

La fee des trouvailles "En visite dans la capitale et cornaquée par mon amie Brigitte, je visite les pittoresques puces de St Ouen. C'est le marché de Vernaison, mon préféré. Le Marché aux Puces de Paris Saint-Ouen est né ici ! me dit-elle. Nous entrons dans une petite boutique où d'emblée, tous les objets me plaisent. Les miroirs dorés à la feuille, en fer forgé, scintillent, démultiplient et font reculer les murs de cette échoppe aux merveilles. De vieux réveils, de ceux que je voyais chez les horlogers-bijoutiers de mon enfance, indiquent tous la même bonne heure et tictaquent allégrement. Des bijoux, tiens, l'anniversaire de ma fille est proche, bracelets métal, chrome, pierres dures ; des sautoirs, colliers exotiques, précieux et baroques..... Oh, ce collier de jade..... Ces peignes d'écaille, ces bracelets, boucle d'oreille, ces bagues..... tout est séduisant et en excellent état. Un univers hétéroclite et féminin Je remarque la commerçante, c'est une jeune femme au visage franc et sympathique. Curieuse, je continue mon inspection. De magnifiques vases émaillés, en pâte de verre et à y regarder de plus près, ces exquis petits vases sont de Gallé. Deux précieux éventails déployés, l'un fleuri, l'autre tout aussi raffiné peint façon Watteau. Et ces piluliers, cette pochette de soirée et ces petits miroirs de poche pour les y glisser dedans sont autant d'objets qui m'inspirent.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 24 janvier 2012
Nombre de lectures 17
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

La fee des trouvailles

"En visite dans la capitale et cornaquée par mon amie Brigitte, je visite les pittoresques puces de St Ouen. C'est le marché de Vernaison, mon préféré. Le Marché aux Puces de Paris Saint-Ouen est né ici ! me dit-elle. Nous entrons dans une petite boutique où d'emblée, tous les objets me plaisent. Les miroirs dorés à la feuille, en fer forgé, scintillent, démultiplient et font reculer les murs de cette échoppe aux merveilles. De vieux réveils, de ceux que je voyais chez les horlogers-bijoutiers de mon enfance, indiquent tous la même bonne heure et tictaquent allégrement. Des bijoux, tiens, l'anniversaire de ma fille est proche, bracelets métal, chrome, pierres dures ; des sautoirs, colliers exotiques, précieux et baroques..... Oh, ce collier de jade..... Ces peignes d'écaille, ces bracelets, boucle d'oreille, ces bagues..... tout est séduisant et en excellent état.

Un univers hétéroclite et féminin

Je remarque la commerçante, c'est une jeune femme au visage franc et sympathique. Curieuse, je continue mon inspection. De magnifiques vases émaillés, en pâte de verre et à y regarder de plus près, ces exquis petits vases sont de Gallé. Deux précieux éventails déployés, l'un fleuri, l'autre tout aussi raffiné peint façon Watteau. Et ces piluliers, cette pochette de soirée et ces petits miroirs de poche pour les y glisser dedans sont autant d'objets qui m'inspirent. De belles statues art-déco en terre cuite, en verre, une étonnante et rare statueapplique murale blanc et or, voisine avec une grande lampe contemporaine sobre et élégante. Autre merveille, une sculpture de Sèvres « Le lièvre et le renard ». Mais redescendons sur terre, voici des livres, ma passion, des vinyles, 33 tours de Boris Vian, Claude Bolling et des tas de 45 tours..... le rêve.

Sa boutique, surnommée ectueusement son « rubik's cube »

Souvenirs d'enfance Dans un coin, mais quel coin ! Les jouets qui ont peuplé mon enfance et que ma mère a donnés à mes petites cousines. Une superbe gazinière en tôle, digne de ma poupée « Bleuette » bien aimée. Et cette batterie de cuisine. Et ces étonnants robots, eux aussi en tôle. On avance dans le temps car voici « Pimprenelle » qui attend son Nounours.

Mais s'agit-il d'un jouet, ce pittoresque jeu venu des Indes, de fiers guerriers posés sur d'imposants éléphants richement harnachés au milieu d'une palmeraie verdoyante ? Une ambiance chaleureuse Mon regard s'attarde sur les murs ornés de belles et grandes aquarelles, fort joliment encadrées, d'autres peintures, huiles, crayons, croquis et caricatures variés. Petite note d'humour bon enfant, vu authentique casque de coiffeuse et ces « Valauriseries » kitch à souhaits. Ambiance chaleureuse et sympathique..... comme on se sent bien dans cette si agréable boutique ! L'oeil et la culture de la chine La maîtresse des lieux, dont j'ai apprécié la présence, légère et discrète, me rejoint et je lui confie mon étonnement. Passionnée de brocante, je parcours du printemps à l'automne les vides greniers de ma belle Picardie. J'en ai parcouru des kilomètres sans trouver vraiment ce que je cherchais et que je trouve ici. Ma souriante interlocutrice m'explique la provenance de son stock. Bien-sûr, les vides-greniers et brocantes de province (mais elle, a l' oeil et la culture pour repérer l'objet que le quidam ne voit pas). Très rigoureuse sur l'achat des bijoux, elle ne propose à la vente que des pièces de qualité et a un faible pour les amusantes « boules de neige ». Elle se rend à la salle des ventes, pour s'approvisionner en tableaux anciens, huiles, aquarelles et vieux papiers. Malgré le petit espace de sa boutique, surnommée affectueusement son « rubik's cube », Virginie Sebbagh raconte des histoires et a le sens de la mise en scène...

Une commerçante pétillante ! Artiste accomplie, cette pétillante commerçante (elle a une formation d'infographiste et d'enseignante aux beaux arts), privilégie le mouvement « Dada » pour son humour et son sens de la dérision. Cette trentenaire, raffole du style des années 50, berceau des baby-boomer dont je suis. Elle me décrit, lyrique, ce luminaire raffiné et cocasse, fait de laiton doré avec sa tablette de plastique rouge frangée de noir. Je souris, bouleversée..... il y avait le même chez ma tante Lili ! ».

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents