Alassane Ouattara vingt ans de combat
188 pages
Français

Alassane Ouattara vingt ans de combat

-

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
188 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

De son passage à la primature entre 1990 et 1993 à son élection à la présidence de la République de Côte d'Ivoire le 28 novembre 2010, Alassane Ouattara a cristallisé autour de sa personne toute la vie politique nationale. Homme d'ambition et de conviction, il a été contraint à un combat long et harassant et a impliqué tous les ténors de la vie politique ivoirienne. Ce livre est une analyse critique d'ensemble de ce puzzle de personnages et de leurs actions politiques.

Découvrez toute la collection Harmattan Côte d'Ivoire en cliquant ici !

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 novembre 2012
Nombre de lectures 42
EAN13 9782296509139
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0005€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait


Découvrez toute la collection Harmattan Côte d'Ivoire en cliquant ici !
" />
Moustapha Ben Ismaïla DIABY& Brahima OUATTARA
ALASSANE OUATTARA VINGT ANS DE COMBAT
ALASSANE OUATTARA VINGT ANS DE COMBAT
© L’Harmattan, 2012 5-7, rue de l’École-polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.f ISBN : 978-2-336-00560-7 EAN : 9782336005607
Moustapha Ben Ismaïla DIABY& Brahima OUATTARA
ALASSANE OUATTARA VINGT ANS DE COMBAT
A ces milliers d’Ivoiriens tombés sur le long chemin de la lutte pour l’avènement d’une société démocratique en Côte d’Ivoire !
AVANT-PROPOS Le travail de l’intellectuel, il nous semble, est d’apporter, par la réflexion, des réponses aux maux qui minent son époque et sa société. La crise qu’a vécue la Côte d’Ivoire depuis la mort du Président Félix Houphouët-Boigny est plurielle et multiforme. Elle est d’une part politique, économique, sociale et, d’autre part, identitaire. Vingt ans durant, des millions d’Ivoiriens ont souffert de l’apatridie pour avoir été victimes d’une négation arbitraire de leur nationalité. Cette situation va exacerber les replis identitaires et précipiter le pays dans l’abîme. Les conflits fonciers dans les zones forestières, la rébellion née de l’échec de la tentative de coup d’Etat du 19 septembre 2002, la crise postélectorale de 2010 sont autant d’évènements graves qui interpellent les intellectuels ivoiriens sur la nécessité de nous approprier notre histoire dans toute sa complexité. C’est ce à quoi nous nous sommes attelés dans cette réflexion sur les vingt dernières années de la vie politique ivoirienne. Ce travail de mémoire est important pour la simple et bonne raison que connaître son passé, c’est éviter de le répéter. De plus, le passé instruit. Sidi Yaya cité par Es-Saadi dans le Tarikh es-SoudanLeSouviens-toi !  disait : « en effet souvenir est plein d’enseignements utiles ; dans ses replis, il y a de quoi désaltérer l’élite de ceux qui viennent boire ». La maîtrise de notre histoire est donc fondamentale. L’idée de ce livre est née pendant notre exil à Dakar, au Sénégal. Alors que nous étions étudiants, l’un à l’Université d’Abidjan-Cocody, l’autre à l’Université de Bouaké, les conséquences de la délinquance politique nous ont conduits tous deux au Sénégal, « le pays de la Téranga », pour y poursuivre nos études.
7
En fait, il était devenu dangereux et très risqué, surtout avec l’éclatement de la rébellion dans le Nord du pays, de se rendre sur les campus d’Abidjan suivre les cours quand on avait pour noms Cissé, Diaby, Koné, Ouattara, Coulibaly… C’est que la violence politique aux relents identitaires avait gagné les campus et autres cités universitaires. Curieusement, les cibles de cette violence étaient essentiellement les porteurs de noms à consonance nordique. Il fallait lutter pour y échapper. Alassane Ouattara est à bien des égards le symbole de cette lutte et du refus de l’arbitraire identitaire et politique. De son passage à la primature entre 1990 et 1993 à son élection à la présidence de la République le 28 novembre 2010, il a subi coups et humiliations et cristallisé autour de sa personne toute la vie politique ivoirienne. Tous les régimes de l’après-Houphouët ont fait de la négation de la citoyenneté ivoirienne de l’ancien Premier ministre, leur programme de gouvernement. Tous l’ont présenté comme l’ennemi public n°1 de la Côte d’Ivoire et le bouc-émissaire idéal pour camoufler leurs carences quant à l’amélioration des conditions de vie des Ivoiriens. Dans ce contexte, la question qui vient à l’esprit de l’observateur lucide est celle de savoir pourquoi tant d’acharnement contre cet homme. Alassane Ouattara a-t-il voulu, comme le soutiennent ses détracteurs, détruire son pays ? On est en droit de se poser la question, tant l’homme a été diabolisé par ses adversaires politiques. Ce livre apporte des éléments de réponse à cette interrogation, par le regard critique qu’il porte sur le combat de l’ancien Premier ministre qui est en réalité celui de millions d’Ivoiriens.Alassane Ouattara, vingt ans de combatle regard croisé du juriste et de l’historien sur est l’évolution de la scène politique telle que les Ivoiriens l’ont vécue ces vingt dernières années.
8
C’est une modeste contribution à la connaissance d’un pan de l’histoire contemporaine de notre pays à travers ses principaux leaders politiques. Nous espérons que le lecteur y trouvera de quoi assouvir sa curiosité sur l’histoire récente de la Côte d’Ivoire.
9
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents