L égalité sociale et politique de la femme et de l homme
15 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

L'égalité sociale et politique de la femme et de l'homme , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
15 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

En 1879, le parti socialiste français organise plusieurs congrès ouvriers afin de mener une lutte pour l’amélioration des conditions économiques et sociales du prolétariat.


La journaliste Hubertine Auclert y participe et fait un rapport sur la condition féminine.


Soucieuse de mettre ses contemporains face à leurs contradictions, elle interpelle les socialistes dans un discours qui fera date.


Sujets

Informations

Publié par
Nombre de lectures 3
EAN13 9782380880144
Langue Français
Poids de l'ouvrage 1 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0015€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Égalité sociale et politique de la femme et de l'homme : Discours prononcé au congrès ouvrier socialiste de Marseille
Hubertine Auclert
Citoyens, Citoyennes,
Je viens représenter à ce Congrès deux Sociétés à la fois : le Droit des Femmes, groupe auquel j’appartiens, et qui revendique les droits sociaux et politiques des femmes ; les Travailleuses, association de vente et de production.
Je viens, toute pénétrée d’estime pour cette grande assemblée, le premier des corps librement élus en France depuis tant de siècles, qui permette à une femme, non parce qu’elle est ouvrière, mais parce qu’elle est femme, — c’est-à-dire exploitée — esclave déléguée de neuf millions d’esclaves, de faire entendre les réclamations de la moitié déshéritée du genre humain. Écouter nos plaintes, c’est commencer à vouloir être juste. Admettre les femmes au milieu de vous, au même titre que les prolétaires, c’est faire avec elles un pacte d’alliance défensif et offensif contre nos communs oppresseurs.
Je ne ferai ni l’historique ni le procès de notre subordination dans les temps anciens. Comme vous, nous avons été victimes des abus de la force. Dans notre société moderne, comme vous, nous subissons encore la force t yrannique de ceux qui détiennent les droits.
Et tout cela s’abrite sous le couvert de la République ! République dont le nom désigne une époque où tout ce qui était exclusivement l’apanage des détenteurs de la force et des usurpateurs de la richesse, doit cesser de leur appartenir pour être à tous.
Ah ! Nous vivons sous une façon de République qui prouve que les mots les plus sublimes deviennent de vains titres qui s’étalent aux regards, quand dans les sociétés les principes qu’ils représentent ne sont pas intégralement appliqués. Une République qui maintiendra les femmes dans une condition d’infériorité ne pourra pas faire les hommes égaux. Avant que vous, les hommes, vous conquerriez le droit de vous élever jusqu’à vos maîtres, il vous est imposé le devoir d’élever vos esclaves, les femmes, jusqu’à vous.

À suivre…
Biographie

Née à Saint-Priest-en-Murat en 1848, Hubertine Auclert décède en 1914 à Paris. Journaliste, écrivaine et militante féministe, elle s’est battue en faveur des droits politiques des femmes. Pionnière dans ce domaine, fervente républicaine, elle fut partisane de la féminisation des noms de métier et de fonction. Hubertine Auclert s’est efforcée de traduire ses idées en formules, en images et en actes ; de l’édition de timbres en passant par le boycott du recensement – « Si nous ne comptons pas, pourquoi nous compte-t-on ? » et l’interruption intempestive de la lecture du Code lors d’un mariage civil. L’année de l’adoption de la loi sur la liberté de la presse (1881), elle se sert d’un prête-nom pour fonder un journal, La Citoyenne , qui paraîtra jusqu’en 1891.

Présentation de l'association

Explorer les langues, Crapatouiller les formes.

Mettre les pattes dans la machine Accoucher d’ouvrages improbables.

Être matrice de proposition poétiques, Donner corps, physique et numérique, aux prismes individuels : Dire un monde fascinant dans ses dérives et ses couacs.

Nous sommes éditeurs car passionnés de textes : Ivres de mots ; Curieux de l’autre, ne serait-ce que pour se glisser derrière ses pupilles un instant.

À la croisée des langues, entre traduction et extrême contemporain : nous voulons imprimer l’instantané de notre monde.


Les Explocrapatouilleurs sont une maison d’édition visant à faire découvrir des textes contemporains questionnant la littérature par leur forme même.
Nous nous concentrons sur des textes poétiques et militants, permettant de percevoir le monde à travers le prisme d’autres cultures ou individualités. Nous donnons voix. Nous traduisons des voix originales, souvent pour la première fois en Français.

Nous travaillons pour cela le livre objet, tentant pour chaque ouvrage de proposer une forme aussi proche que possible du propos.
Nous faisons ainsi de l’objet-livre un support du message des auteurs.

Présentation de la collection

Qui sommes-nous ?
Première question. Premières réponses. Temporaires sans doute.
Nous sommes multiples et variables. Nous avons la chance de pouvoir poursuivre des études supérieures, de pouvoir nous fondre dans des textes que nous n’aurions pas rencontré autrement. Nous voulons les partager. Nous voulons partager les mots qui nous font grandir, ceux qui nous aident à nous lever le matin, tout ceux qui nous gardent les yeux ouverts au cœur de la nuit. Nous sommes diverses, nous sommes femelles. Nous sommes lectrices, par passion, par nécessité, par métiers, par jeux. Nous avons des parcours très différents, mais nous nous sommes croisées : voici ce que ça donne.
Nous voudrions vous parler des femmes qui écrivent. Nous ne parlerons pas que d’elles, mais surtout d’elles. Surtout pour combler le manque auquel nous étions nous-même confrontées en tant que filles cherchant des représentations féminines. Nous avons trouvé ces héroïnes, elles méritent une vitrine. Nous voulons signaler des textes qui nourrissent notre réflexion sur nous, sur vous, sur le monde.
Nous nous offrons une tribune pour ne plus pester en vase clos au fond d’universités immobiles.

Nous sommes les Fossoyeuses de Littérature .
Première parution en 1879
Une édition française des Fossoyeuses de Littérature , une collection des Explocrapatouilleurs.
Trouvez la version papier, ainsi que d'autres textes sur Les Explocrapatouilleurs

ISBN : 978-2-38088-014-4
ISSN : en cours
Avril 2020
© Les Explocrapatouilleurs

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents