vote blanc toujours censuré (Le)
204 pages
Français

vote blanc toujours censuré (Le)

-

204 pages
Français

Description

Réfléchir au vote blanc reste transgressif en 2018, mais quand on voit l'ampleur que le bulletin blanc a pris dans les urnes lors de la dernière élection présidentielle, qui pourrait prétendre qu'une telle réflexion n'est pas largement légitime ?
L'auteur, de juillet 2016 à juillet 2017 a effectué sept rencontres de quinze invités (parmi lesquels se trouvaient des personnalités politiques, universitaires, et journalistiques) pour réfléchir à cette question et nous offre aujourd'hui dans son ouvrage la synthèse de ses échanges.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 25 juin 2018
Nombre de lectures 0
EAN13 9782140094071
Langue Français
Poids de l'ouvrage 6 Mo

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

OlivierDURAND Questions contemporaines QQuatre millions d’électeurs ignorés LE VOTE BLANC TOUJOURS CENSURÉ
Questions contemporaines
Préface d’Alexandre Malafaye
Le vote blanc
toujours censuré
Questions contemporaines Collection dirigée par Jean-Paul Chagnollaud, Bruno Péquignot et Denis Rolland Chômage, exclusion, globalisation… Jamais les « questions contemporaines » n’ont été aussi nombreuses et aussi complexes à appréhender. Le pari de la collection « Questions contemporaines » est d’offrir un espace de réflexion et de débat à tous ceux, chercheurs, militants ou praticiens, qui osent penser autrement, exprimer des idées neuves et ouvrir de nouvelles pistes à la réflexion collective. Dernières parutions Pierre MUCKENSTURM,Le civil et le religieux. Distincts et inséparables, 2018. André PRONE,Les chemins de l’écomunisme... pour que revive l’idéal communiste et finisse le fascisant Capital-cognitif, 2018.Thierry LASPALLES,Nietzsche. Le chameau, le lion et l’enfant,2018. Jean BRILMAN,L’Intellectuel, le Politique et le Marchand,2018. Hervé DE TRUCHIS,Résolution des conflits. Aïkido et médiation, 2018. Stéphane EHRLICH,La République barbare, essai de psycho-politique, 2018. Bernard PECQUEUR et Fabien NADOU (Sous la dir. de), Dynamiques territoriales et mutations économiques. Transition, intermédiation, innovation, 2018.Florian GUÉRIN, Edna HERNANDEZ et Alain MONTANDON (Dir.),Cohabiter les nuits urbaines, Des significations de l’ombre aux régulations de l’investissement ordinaire des nuits, 2018. Cédric STOLZ,Des animaux sur la Terre, Nouvelle édition, 2018. Robert BIBEAU,La démocratie aux Etats-Unis, les mascarades électorales,2018.
Olivier DURAND Le vote blanc
toujours censuré
Quatre millions d’électeurs ignorés
Préface d’Alexandre Malafaye
Photographies d’Isabelle Morhain
Du même auteur Le Vote blanc,pour un suffrage vraiment universel, L’Harmattan, 1999 À quoi bon aller voter aujourd’hui ?,L’Harmattan, 2009
© L’Harmattan, 2018 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris http://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-14751-2 EAN : 9782343147512
Approfondissement du domaine du vote Pendant un an, du 12 juillet 2016 au 12 juillet 2017, sur une période ponctuée par les élections présidentielle et législatives, l’Association pour la reconnaissance du vote blanc, a enregistré les sept épisodes de sa collection sonore « Approfondissement du domaine du vote », accessible à l’écoute sur le site de l’association (vote-blanc.org). Nous avons privilégié des personnes qui ont creusé des sillons divers sur ce qui fait une élection et qui se retrouvent sur la question du vote blanc, défenseurs convaincus ou simples 1 commentateurs. Episode N°1 : Vivre et voter sur un territoire (12 juillet 2016). -Jean Lassalle, député sans étiquette, candidat à la candidature à l’élection présidentielle. -Aurélia Troupel, science politique, université Paul-Valéry, Montpellier. -Sylvain Manternach, géographe et cartographe. Episode N°2 : Un autre électeur est-il envisageable pour le XXIè siècle ? (14 septembre 2016) -Alain Garrigou, politologue, université Paris-Nanterre-La Défense -Frédéric Lefebvre, député LR, dont la candidature pour la primaire de la droite et du centre fut rejetée le jour même. L’année suivante (8 juin), il quitta le parti LR.
1 Suivent les responsabilités exercées au moment de l’enregistrement.
7
Episode N°3 : Mieux voter, c’est possible (24 novembre 2016) -Irène Inchauspé, journaliste au quotidienL’Opinion.-Michel Balinski, mathématicien (Yale, Polytechnique), concepteur du mode de scrutin le 'jugement majoritaire'. Episode N°4 : La légitimité de l’élu face au pouvoir à affirmer de l’électeur (23 février 2017) -Corinne Lepage, présidente du parti LRC – Cap21, soutien d’Emmanuel Macron à la présidentielle. -Alexandre Malafaye, président du think tank Synopia. Episode N°5 : Le vote obligatoire : quel progrès ? (22 mars 2017) -Gisèle Jourda, sénatrice PS, auteure d’un amendement sur le vote obligatoire. -Georges-Louis Bouchez, homme politique belge, chef de file du Mouvement Réformateur de Mons. -Charles-Edouard Sénac, maître de conférences en droit public à l’université de Picardie Jules-Verne. Episode N°6 : La prise de décision de l’électeur (27 avril 2017) -: professeur de science politique àDaniel Gaxie l’université Paris I.
Episode N°7 : 4 millions d’électeurs… mais toujours le statu quo (12 juillet 2017) -Henri Cabanel : sénateur PS. -Frédéric Micheau : directeur des études d’opinion à Opinion Way.
8
Préface
LES VERTUS D’UN VRAI VOTE BLANC La question du vote blanc et de sa prise en compte, en tant que suffrage exprimé et comptabilisé dans l’expression finale du scrutin, s’invite régulièrement dans le débat public, pour être à chaque fois rejeté par le pouvoir politique, avec les mêmes arguments : le vrai vote blanc, tel qu’imaginé par ses partisans, conduirait à un blocage institutionnel et rendrait le pays ingouvernable. Ainsi, selon détracteurs, il vaudrait mieux prendre le risque que le pays soit mal gouverné. Et de fait, de petits scrutins entre amis en gouvernements des copains, il l’a été. Le bilan politique des trois dernières décennies oscille, pour l‘essentiel, entre mauvais et catastrophique. Chômage de masse, endettement critique, creusement des inégalités, 2 désindustrialisation, soumission au diktat des GAFA , recul de notre souveraineté, balance commerciale structurellement déficitaire, perte de repères, valeurs vidées de leur sens, idée de Nation en berne, sentiment croissant d’insécurité, délitement de la cohésion nationale, discrédit généralisé des élites et de la parole publique. Tel est le bilan de cette démocratiea minimadont nous devons nous contenter. Ceux qui nous gouvernaient si mal, qui se croyaient protégés par les Institutions et qui refusaient l’idée du vote blanc, ont quand même fini par être punis. Les élections présidentielles, puis législatives, de 2017 les ont congédiés sans ménagement aucun. Mais à quel prix ! Celui d’un pays qu’il faut réparer, relancer, ressouder, refonder. Par chance, le vainqueur de l’élection n’est pas un dangereux démagogue, ni un nationaliste inconséquent. Mais avec 40 % des suffrages accordés aux formations dites « extrêmes », le
2 Google/Amazon/Facebook/Apple
9
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents