Bosch
81 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Bosch , livre ebook

-

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
81 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Hieronymus Bosch (S’Hertogenbosch, 1450 – 1516)
Né au milieu du XVe siècle, Jérôme Bosch fait l'expérience d'un monde pris dans les luttes religieuses, où les valeurs médiévales
traditionnelles commencent à s'effondrer. Les travaux du peintre sont autant de visions de cette décrépitude morale de l'homme qui se détourne des enseignements du Christ. Autour de ces thèmes, Bosch compose des scènes d'où surgissent de nombreuses figures monstrueuses, difformes et effrayantes.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 22 décembre 2011
Nombre de lectures 0
EAN13 9781780426679
Langue Français
Poids de l'ouvrage 26 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0175€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

BOSCH
2
© Confidential Concepts, worldwide, USA © Sirrocco, Londres, UK (édition française)
ISBN: 978-1-78042-667-9
Tous droits d'adaptation et de reproduction réservés pour tous pays.
Sauf mention contraire, le copyright des œuvres reproduites se trouve chez les photographes qui en sont les auteurs. En dépit de nos recherches, il nous a été impossible d'établir les droits d'auteur dans certains cas. En cas de réclamation, nous vous prions de bien vouloir vous adresser à la maison d'édition.
Hieronymus Bosch
4
n 1951, l’ouvrage de Wilhem Fränger,Le Royaume millénaire de Jérôme Bosch : accEompagné d’illustrations en couleurs dansLife Magazinefit beaucoup pour la fondements d’une interprétationfut traduit en anglais. Le livre fit sensation, à la fois auprès du public et auprès des spécialistes. Un article sur le livre popularité de Bosch, car on n’avait rien publié de comparable sur lui jusque-là. L’interprétation de Fränger selon laquelle Bosch n’avait pas réalisé ses retables dans un but religieux orthodoxe mais afin d’être utilisés par des cultes pseudo-religieux, fut présentée comme un tournant décisif dans l’appréhension de cet artiste énigmatique.
Bien que la plupart des historiens de l’art qui se sont intéressés à Bosch dans les années suivant la mort de Fränger en 1964 aient abandonné ses idées, il en reste quelques-uns qui continuent à partager l’idée que le grand maître d’un culte d’Adamites avait dicté à Bosch une imagerie secrète, révélée plus tard dans son grand tableau du Musée du Prado,Le Jardin des délices, et dans plusieurs oeuvres mineures.
Les commentateurs qui ont écrit à son propos pendant les cinq siècles suivant sa mort lui ont forgé une telle réputation de “faizeur de diables” (Gossart), que jusqu’à l’époque moderne on le considéra à peine comme un artiste. C’était surtout ses descriptions hallucinantes de scènes de l’enfer qui suscitèrent une telle attention.
Quand il représentait les créatures et les décors de ces “enfers” avec un naturalisme infiniment détaillé, ils étaient si convaincants qu’ils semblaient une pure évocation. Pour un esprit médiéval, l’homme qui pouvait révéler si directement ses angoisses les plus intenses devait être un sorcier ou un fou, peut être l’instrument du Diable lui-même.
Les commentateurs plus tardifs ont, soit repris ce point de vue, soit, conséquence rationaliste de la Renaissance et de la Réforme, fait passer Bosch pour ce que le Moyen-Âge pouvait offrir de pire. Quand il était mentionné, c’était plus comme un phénomène étrange que comme un artiste.
Finalement Bosch tomba dans l’oubli. Il se passa au moins deux siècles avant qu’on assiste à un regain d’intérêt à son égard à la fin du dix-neuvième siècle. Plus que toute e autre époque auparavant, le XX siècle porta un réel intérêt à cet homme en tant qu’artiste et cet intérêt, presque passionnel et continu, perdure au vingt et unième siècle.
1.La Mort de l’avare, Huile sur toile, National Gallery of Art, Washington.
5
6
2.La Cure de la folie, 48 x 35 cm, Musée du Prado, Madrid.
3.Anonyme,Portrait de Hieronymus Bosch, c.1550, crayons rouge et noir, tiré du Code d’Arras, 41 x 28 cm, Bibliothèque municipale, Arras.
7
8
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents