Nature Morte
256 pages
Français

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
256 pages
Français
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Cézanne vécut grâce à une tasse de thé, ou plutôt c’est dans une tasse de thé qu’il réalisa qu’il y avait quelque chose de vivant. Il sut élever la représentation d’une nature morte à un tel niveau qu’elle n’en était plus inanimée. Vassily Kandinsky disait à propos de l’artiste français : « Il peignait ces choses comme des êtres humains parce qu’il était doté de la capacité à deviner la vie intérieure de celles-ci ». En plus de Cézanne, ce livre se consacre aux natures mortes peintes par d’autres grands artistes tels que Van Gogh, Matisse, Chardin, et Picasso.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 juillet 2011
Nombre de lectures 1
EAN13 9781780421179
Langue Français
Poids de l'ouvrage 23 Mo

Informations légales : prix de location à la page 0,0250€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

NatureMorte
Page 4 : Nature morte à la grande jarre de terre Félix Vallotton, 1923 huile sur toile, 81x 65,3 cm Galerie Vallotton, Lausanne
Mise en page : Baseline Co Ltd 19-25 Nguyen Hue e Bitexco, 11 étage District 1, Hô Chi Minh-Ville Vietnam
ISBN : 978-1-78042-117-9
© Parkstone Press USA, New York © Confidential Concepts, worldwide, USA © Estate Ozenfant/ Artists Rights Society, New York, USA/ ADAGP, Paris © Estate Derain/ Artists Rights Society, New York, USA/ ADAGP, Paris © Estate Matisse/ Artists Rights Society, New York, USA/ ADAGP, Paris © Estate Grabar/ Artists Rights Society, New York, USA/ ADAGP, Paris, © Estate Larionov/ Artists Rights Society, New York, USA/ ADAGP, Paris © Estate Friesz/ Artists Rights Society, New York, USA/ ADAGP, Paris © Estate Picasso/ Artists Rights Society, New York, USA/ PICASSO © Konchalovsky Artists Rights Society, New York, USA/ ADAGP, Paris
Tous droits d'adaptation et de reproduction réservés pour tous pays.
Sauf mention contraire, le copyright des œuvres reproduites se trouve chez les photographes qui en sont les auteurs. En dépit de nos recherches, il nous a été impossible d’établir les droits d'auteur dans certains cas. En cas de réclamation, nous vous prions de bien vouloir vous adresser à la maison d'édition.
2
Avant-propos
«Cézanne a rendu une tasse de thé vivante, ou plutôt, dans une tasse de thé, il s'est aperçu de l'existence de quelque chose de vivant. Il élevait la vie immobile à un tel point qu'elle cessait d'être inanimée. Il a peint ces choses comme des êtres humains parce qu'il avait reçu le don de deviner la vie intérieure de toute chose. Ses couleurs et ses lignes conviennent l'une comme l'autre à une harmonie spirituelle. Un homme, un arbre, une pomme – tous ces éléments ont été utilisés par Cézanne pour créer quelque chose qu'on appelle«tableau»et qui est un mélange d'introspection et d'harmonie artistique. »
— Wassily Kandinsky
3
Sommaire
Boel, Peter ................................................................................................................11
Cézanne, Paul...............................................................37, 41, 43, 45, 47, 49, 51, 53,
.................................................................59, 61, 85, 91, 97, 99, 101, 103, 111, 113
Chardin, Jean-Baptiste-Siméon ............................................................................25, 27
Decamps, Alexandre Gabriel.....................................................................................33
Derain, André ........................................................................179, 185, 187, 189, 203
Desportes, François.............................................................................................17, 21
Fantin-Latour, Henri...................................................................................................65
Friesz, Othon..........................................................................................................159
Gauguin, Paul ..................................................................................93, 123, 129, 131
Golovin, Alexander.................................................................................................195
Grabar, Igor...................................................................................117, 135, 141, 147
Grigorescu, Nicolae..........................................................................................39, 115
Holbein (le Jeune), Hans..............................................................................................9
Konchalovsky, Pyotr ................................................................................................175
Kuprin, Alexander ..........................................................................................221, 225
Kustodiev, Boris ......................................................................................................211
Larionov, Mikhail ....................................................................133, 137, 171, 229, 231
5
6
Mashkov, Ilya .........................................................................................................239
Matisse, Henri ...............................................105, 107, 109, 121, 125, 127, 139, 143,
.....................................................................149, 161, 163, 167, 169, 177, 199, 247
Monet, Claude..........................................................................................................63
Monnoyer, Jean-Baptiste............................................................................................13
Oudry, Jean-Baptiste.....................................................................................15, 19, 23
Ozenfant, Amédée..................................................................................................217
Petrov-Vodkin, Kuzma .............................................................................................223
Picasso, Pablo ................................145, 151, 153, 155, 191, 193, 201, 205, 207, 209
Renoir, Auguste ........................................................................................................57
Repin, Ilya ................................................................................................................55
Robillard, Hippolyte ................................................................................................119
Saint-Jean, Simon .....................................................................................................35
Sapunov, Nikolai ....................................................................................157, 173, 197
Saryan, Martiros ....................................................................................................181
Sudeikin, Sergei..............................................................................................165, 213
Vallotton, Félix................................183, 215, 219, 227, 233, 235, 237, 241, 243, 245
Van Dael, Jean-François ............................................................................................29
Van Gogh, Vincent .............................................69, 73, 75, 77, 79, 81, 83, 87, 89, 95
Vrubel, Mikhail ...................................................................................................67, 71
7
8
idée, fort répandue, selon laquelle la L' nature morte existe dans l'art depuis les temps les plus reculés, doit être mise en doute. Certes, on connaît de nombreuses reproduc-tions d'objets inanimés dans la peinture ancienne, mais ceci n'est pas un critère qui la définit aujourd'hui dans l'histoire de l'art.
Deux Têtes de mort sur l’embrasure de la fenêtre
e Hans Holbein le Jeune, XVI siècle tempera vernis sur bois, 33 x 25 cm collection publique d’Art, Bâle
9
10
Il faut donc éviter de confondre ce qui précéda l'histoire du genre et son histoire en tant que telle. La critique rattache l'histoire de la nature morte à la peinture de chevalet, « où ses principes se manifestent le plus nettement et possèdent des affinités avec l'apparition des autres genres de la peinture ».
Gibiers et fruits
Peter Boel, c. 1650 huile sur toile, 61,5 x 81 cm Musée des Beaux-Arts, Odessa
  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents