Tigre et dragon
206 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris

Découvre YouScribe en t'inscrivant gratuitement

Je m'inscris
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus
206 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Obtenez un accès à la bibliothèque pour le consulter en ligne
En savoir plus

Description

Las des combats, le guerrier virtuose Li Mu Bai confie sa légendaire épée à sa bien-aimée Shu Lien, mais celle-ci se la fait dérober. Peu après, Shu Lien fait la connaissance de Jen, élève de la sorcière Jade. Jen doit ravir son pouvoir à Li Mu Bai. Un rêve dangereux aux conséquences imprévues...

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 15 octobre 2013
Nombre de lectures 37
EAN13 9791022000710
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page 0,0030€. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Extrait

couverture
TIGRE ET DRAGON

Scénario : Wang Hui-Ling, James Schamus, Kuo Jung Tsai

Réalisation : Ang Lee


Découpage plan par plan : Caroline Aragon


© Presses Électroniques de France - L'Avant-Scène Cinéma, 2013

D’après le roman de Du Lu Wang.

Un court générique sur fond noir précède le carton titre : le feuillage luisant d’une forêt s’inscrit dans les contours des lettres chinoises.

1.Un petit village chinois au pied des montagnes apparaît dans un plan d’ensemble. La caméra s’avance sur le bassin qui le borde en un léger travelling avant.

2.Un plan large face à une grande bâtisse grise sous le soleil du matin. Dans la rue couverte de poussière ocre, les paysans se croisent et s’interpellent.

3.Raccord dans l’axe. Devant l’entrée de la maison, un homme observe la route (En plan rapproché de face). Il fume sa pipe, le sourire aux lèvres.

Homme 1

C’est lui…

(Il se tourne vers la maisonnée)

C’est lui, le voilà. Maître Li arrive.

Paysans

(Lui faisant écho)

Maître Li arrive.

4.De l’autre côté de la rivière, dans un plan large, Li Mu Baï (Chow Yun Fat), de profil, longe la rive à pied, tirant son cheval derrière lui. Il est vêtu d’une longue tunique grise et d’un pantalon de même facture ; ses cheveux noirs sont noués en une natte en arrière tandis que la moitié avant de son crâne est entièrement rasée. Un pano droite/gauche l’accompagne brièvement par-delà la rivière.

Maison de Shulien – intérieur jour

5.La gouvernante, Wu, se presse à l’intérieur pour annoncer la nouvelle, dans un rapide pano en plan large gauche/droite. Un travelling latéral accompagne son pas jusque dans la cour d’entrée.

Gouvernante Wu

Shulien !

6.Raccord dans l’axe, en plan rapproché de face : de l’autre côté de la cour, Shulien, la maîtresse de maison (Michelle Yeoh) est agenouillée, pliant devant elle des tissus et vêtements. À l’exception des quelques broderies qui ornent sa tunique, ses habits rappellent ceux de Li Mu Baï par leur couleur et leur sobriété.

Gouvernante Wu

(Off)

Shulien ! Shulien ! Li Mu Baï est de retour.

7.Suivant les colonnes qui entourent la cour ouverte de la maison, un panoramique descendant en diagonale sur la gauche, se poursuit en travelling latéral à gauche, tandis que la gouvernante conduit Li Mu Baï à l’intérieur.

Serviteur

(S’inclinant)

Maître Li.

Li Mu Baï

Bonjour.

(À la gouvernante Wu)

Tout va bien ?

Gouvernante Wu

Oui, tout va bien. Entrez.

Traversant une cloison de bois, le travelling s’achève dans une pièce attenante. Li Mu Baï entre à l’arrière-plan et passe sous un étroit portique avant de s’avancer au centre du cadre, en plan large de face.

8.Contrechamp. Shulien vient à sa rencontre. Elle sourit chaleureusement en entrant dans la pièce dans un plan américain de face.

9.Li Mu Baï, en plan large de profil puis de face, dépose sur la table centrale le long coffret qu’il portait sur son dos. Il se tourne vers elle en l’entendant approcher.

10.Contrechamp. Shulien, en plan rapproché de face, joint les mains l’une sur l’autre à hauteur de sa poitrine et s’incline pour le saluer.

Shulien

Bienvenue à vous. Les années passent.

11.Li Mu Baï accomplit le même geste et lui rend son sourire. Il se tient à quelques mètres d’elle en plan américain de face (Shulien, en plan moyen, dos à la caméra). Tous deux respirent la sérénité des sages. Dans cette scène, et tout au long du film, leurs émotions demeureront à peine perceptibles, derrière un masque de pudeur et de tempérance.

Li Mu Baï

Oui. Comment marche votre commerce ?

Shulien

Pas mal. Comment allez-vous ?

Li Mu Baï

Bien.

Ils prennent place en bord cadre gauche, de part et d’autre d’une petite table à thé.

12.Contrechamp. Shulien en plan rapproché de face, Li Mu Baï de dos en amorce droite.

Shulien

Un moine de Wu Tang est venu nous voir en début d’année. Il nous a annoncé que…

13.Retour sur Li Mu Baï, en plan rapproché de face, Shulien de dos en amorce gauche. Il se sert du thé et se retient de répondre.

Shulien

… vous vous étiez retiré.

Li Mu Baï

Hum.

Shulien

On doit être en paix, tout là-haut…

14.Ils sont tous deux assis de trois quarts, légèrement tournés l’un vers l’autre, dans un plan large face à la table, décalé sur la gauche près de Shulien.

Shulien

J’avoue que parfois, je vous envie. Mais je suis trop prise par mon travail. Je manque de temps.

Li Mu Baï

Contrairement à l’usage, j’ai quitté ma retraite.

15.Retour sur Shulien, en plan rapproché de face, Li Mu Baï en amorce droite.

Shulien

Mais pourquoi ? Il faut une grave raison pour abandonner le refuge de Wu Tang.

16.Contrechamp. Li Mu Baï, en gros plan de face, détourne le regard.

Li Mu Baï

J’ai senti dans mon recueillement… un profond isolement et un profond silence m’envahir.

17.Retour sur Shulien, en gros plan de face.

Li Mu Baï

(Off)

J’étais enveloppé de lumière.

18.Contrechamp. Li Mu Baï, en gros plan de face, poursuivant du même ton, sans la regarder.

Li Mu Baï

C’était étrange. Ni le temps, ni l’espace n’existaient. J’avais abordé tout un univers que mon maître ne m’avait jamais enseigné.

19.Retour sur Shulien, en gros plan de face. Son visage calme ne peut réfréner une légère surprise.

Shulien

Oh… La révélation ?

Li Mu Baï

(Off)

Je ne crois pas, non.

20.Contrechamp. Li Mu Baï, en gros plan de face. Il se tourne vers elle cette fois.

Li Mu Baï

… Parce qu’à aucun moment je n’ai eu de quiétude. C’était l’inverse. Un obscur désespoir m’a brusquement envahi. Cela m’était insupportable, au-dessus de mes forces.

21.Retour sur Shulien, en gros plan de face. Elle baisse légèrement les yeux.

Li Mu Baï

(Off)

Je ne pouvais pas continuer, j’ai mis fin à ma méditation.

22.Contrechamp. Li Mu Baï, en gros plan de face. À nouveau, il détourne la tête pudiquement.

Li Mu Baï

Depuis, je réfléchis à quelque chose.

23.Retour sur Shulien, en gros plan de face.

Shulien

Dites-moi.

24.Contrechamp. Li Mu Baï, en gros plan de face. Il lève les yeux vers elle, et marque une courte pause.

Li Mu Baï

Quelque chose qui m’obsède jour et nuit.

25.Un bref retour sur la réaction de Shulien (Gros plan de face comme précédemment). Elle baisse à nouveau le regard, ne sachant que répondre.

26.Contrechamp. Li Mu Baï, en gros plan de face. Il l’observe un instant puis poursuit sur un ton neutre de conversation courtoise.

Li Mu Baï

Vous êtes sur le départ ?

27.Retour sur Shulien qui répond sur le même ton affable.

Shulien

Oui, je dois me rendre à Pékin. J’assure la protection d’un convoi.

28.Contrechamp. Li Mu Baï, en gros plan de face.

Shulien

(Off)

Tout est prêt.

Li Mu Baï

J’ai ici un coffret…

Il se lève, face caméra.

29.Raccord dans son mouvement, en plan large sur la pièce. Au centre de l’image, la table ronde où repose le coffret. Li Mu Baï quitte la petite table à thé, sur la droite, contourne la grande table et vient se placer de profil, en bord cadre gauche. Shulien se lève également à l’arrière-plan et le rejoint (Derrière la table, face caméra).

Li Mu Baï

Pourriez-vous le remettre au Seigneur Peï ?

Il ouvre l’étui et lui montre la longue épée qu’il contient.

Shulien

Votre épée légendaire ? Vous voulez la lui offrir ?

Li Mu Baï

Oui. Le Seigneur Peï a toujours été notre protecteur.

Shulien

Je n’arrive pas à vous comprendre. Elle ne vous a jamais quitté. Après tant d’années, vous la confiez à un autre.

Li Mu Baï

Avec cette épée, j’ai semé trop de mort et de haine.

Il s’assied auprès du coffret, et semble soudainement las.

30.Raccord dans son mouvement. Li Mu Baï est accoudé à la table, en plan moyen de profil gauche, les yeux fixés sur l’épée. Shulien se tient debout, dos à la caméra, au premier plan à droite.

Li Mu Baï

Si elle semble pure quand on la regarde, c’est parce que le sang ne peut la salir.

31.Contrechamp. Shulien s’assied à sont tour, en plan rapproché de face. Un léger panoramique descendant amène son mouvement. Li Mu Baï se retourne vers elle et demeure en amorce à gauche.

Shulien

Jamais vous n’avez fait mourir d’innocents et vous en êtes parfaitement digne.

32.Li Mu Baï, en plan moyen de profil gauche, détourne le regard au loin devant lui. Shulien l’observe en silence.

Li Mu Baï

(Après un temps)

Il est grand temps de quitter toute cette violence.

33. Retour sur Shulien, en plan rapproché de face, comme auparavant. Li Mu Baï, en amorce à gauche, se tourne vers elle. Tout en avançant sa proposition, elle semble chercher son regard puis l’éviter timidement.

Shulien

Et ensuite… Qu’allez-vous faire ? Vous pouvez venir avec moi à Pékin. Cela vous donnera l’occasion de remettre ce cadeau en personne. Et ça nous rappellera le temps où nous partions là-bas ensemble.

34.Contrechamp. Li Mu Baï, en plan rapproché de trois quarts face.

Li Mu Baï

Avant toute chose, je souhaite m’acquitter d’une tâche importante. J’irai sur la tombe de mon maître et ami…

35.Retour sur Shulien, en plan rapproché de face, comme auparavant. Li Mu Baï, en amorce à gauche, poursuivant.

Li Mu Baï

… tué par Jade la Hyène, sans que je puisse le venger. Puisqu’à présent je quitte…

36.Contrechamp. Li Mu Baï, en plan rapproché de trois quarts face.

Li Mu Baï

… la confrérie des chevaliers, je me dois…

37.Retour sur Shulien et Li Mu Baï, en amorce à gauche.

Li Mu Baï

… d’implorer le pardon à mon maître.

Shulien

Alors dans ce cas… Vous pourrez me rejoindre à Pékin un peu plus tard. Si vous y allez, je vous attendrai. 

À nouveau, elle lève doucement les yeux sur lui et lui sourit.

38.Contrechamp. Li Mu Baï, en plan rapproché de trois quarts face, il acquiesce en souriant à son tour.

Li Mu Baï

Je vais y penser.

39.Retour sur Shulien, en plan rapproché de face. Li Mu Baï, en amorce à gauche. Leurs regards se croisent en silence.

Portes de Pékin – extérieur jour

40.Gros plan sur un document officiel. Une main replie le papier dans son livret de cuir et le tend.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents