Les Ibères (Paris - 1997)
14 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Les Ibères (Paris - 1997)

-

14 pages
Français

Vous pourrez modifier la taille du texte de cet ouvrage

Description

Les Galeries nationales du Grand Palais ont accueilli, du 15 octobre 1997 au 5 janvier 1998, une exposition consacrée à l'une des civilisations les plus originales de l'Âge du fer européen, celle des Ibères. Fruit d'une collaboration internationale, cette exposition qui devait se déplacer ensuite...

À PROPOS DE L’ENCYCLOPAEDIA UNIVERSALIS

Reconnue mondialement pour la qualité et la fiabilité incomparable de ses publications, Encyclopaedia Universalis met la connaissance à la portée de tous. Écrite par plus de 7 200 auteurs spécialistes et riche de près de 30 000 médias (vidéos, photos, cartes, dessins…), l’Encyclopaedia Universalis est la plus fiable collection de référence disponible en français. Elle aborde tous les domaines du savoir.

Sujets

Informations

Publié par
Date de parution 01 septembre 2016
Nombre de lectures 0
EAN13 9782341010856
Langue Français

Informations légales : prix de location à la page €. Cette information est donnée uniquement à titre indicatif conformément à la législation en vigueur.

Exrait

Universalis, une gamme complète de resssources numériques pour la recherche documentaire et l’enseignement.
ISBN : 9782341010856
© Encyclopædia Universalis France, 2019. Tous droits réservés.
Photo de couverture : © Bluraz/Shutterstock
Retrouvez notre catalogue sur www.boutique.universalis.fr
Pour tout problème relatif aux ebooks Universalis, merci de nous contacter directement sur notre site internet : http://www.universalis.fr/assistance/espace-contact/contact
Les grandes expositions sont l’occasion de faire le point sur l’œuvre d’un artiste, sur une démarche esthétique ou sur un moment-clé de l’histoire des cultures. Elles attirent un large public et marquent de leur empreinte l’histoire de la réception des œuvres d’art.
Sur le modèle des fiches de lecture, les fiches exposition d’Encyclopaedia Universalis associent un compte rendu de l’événement avec un article de fond sur le thème central de chaque exposition retenue : - pour connaître et comprendre les œuvres et leur contexte, les apprécier plus finement et pouvoir en parler en connaissance de cause ; - pour se faire son propre jugement sous la conduite de guides à la compétence incontestée.
Afin de consulter dans les meilleures conditions cet ouvrage, nous vous conseillons d'utiliser, parmi les polices de caractères que propose votre tablette ou votre liseuse, une fonte adaptée aux ouvrages de référence. À défaut, vous risquez de voir certains caractères spéciaux remplacés par des carrés vides (□).
Les Ibères (Paris - 1997)
Les Galeries nationales du Grand Palais ont accueilli, du 15 octobre 1997 au 5 janvier 1998, une exposition consacrée à l’une des civilisations les plus originales de l’Âge du fer européen, celle des Ibères. Fruit d’une collaboration internationale, cette exposition qui devait se déplacer ensuite à Barcelone (30 janvier-12 avril 1998) et à Bonn (15 mai-23 août 1998), était exceptionnelle à plus d’un titre. C’est la première fois depuis la découverte de la civilisation ibérique, il y a à peine plus d’un siècle, qu’autant d’œuvres étaient exposées ensemble ; la première fois aussi qu’en dehors d’Espagne on donnait au public l’occasion d’apprécier toutes les facettes de l’art ibérique, de la sculpture à la monnaie, en passant par l’orfèvrerie, les bronzes, les terres cuites et la céramique peinte. Le parcours de l’exposition privilégiait la sculpture en pierre : choix on ne peut plus justifié, car c’est dans ces représentations d’animaux fabuleux, de jeunes nobles et de dames hautaines que le génie ibérique s’exprime avec le plus de force contenue et de virtuosité plastique. Certes, quelques pièces majeures manquaient à l’appel, comme la Dame d’Elche , la Dame de Baza ou la Bicha de Balazote . Mais on ne pouvait pas, à l’évidence, laisser presque vide pendant un an la salle ibérique du Musée archéologique de Madrid. Trois cent cinquante pièces ont été prêtées par vingt-sept musées espagnols et onze institutions françaises : c’est déjà en soi un tour de force. Ce fut aussi l’occasion de voir réunis pour la première fois les fragments, dispersés entre le Louvre et le Musée archéologique de Madrid, du grand ensemble sculpté ibéro-romain d’Osuna.

  • Accueil Accueil
  • Univers Univers
  • Ebooks Ebooks
  • Livres audio Livres audio
  • Presse Presse
  • BD BD
  • Documents Documents